Un dealeur Franco-Israélien opérant sur le Dark Web tombe dans les filets de la justice US
Après analyse de ses transactions effectuées en bitcoins

Le , par Christian Olivier, Chroniqueur Actualités
Gal Vallerius, un Franco-Israélien de 36 ans soupçonné de se dissimuler sur Internet derrière le pseudonyme d'« OxyMonster », a plaidé coupable pour trafic de stupéfiants et blanchiment d’argent la semaine dernière en Floride. Il a été interpellé et arrêté en 2017 à l’aéroport d’Atlanta, dans l’Etat de Géorgie, alors qu’il se rendait au championnat du monde des barbes et moustaches organisé cette année-là au Texas.


Les enquêteurs ont établi que Gal Vallerius exerçait ses activités sur Dream Market, une plateforme dédiée et conçue pour faciliter la vente de stupéfiants illégaux sur le Dark web, et se faisait payer en monnaies cryptographiques pour plus d’anonymat.

Malheureusement pour lui, la justice américaine a identifié plusieurs vendeurs de stupéfiants utilisant des pseudonymes depuis 2016. Pour confirmer leurs théories, les agents fédéraux se sont fait livrer par courrier divers stupéfiants payés en bitcoins. Un « modérateur de haut rang » du Dream Market qui se faisait appelé « OxyMonster » et vendait des stupéfiants depuis la France aurait tout particulièrement retenu l'attention des enquêteurs.

C’est en identifiant les comptes en bitcoins du suspect et en analysant ses transactions effectuées en devises cryptographiques que la police a réussi à remonter d’OxyMonster jusqu’à Gal Vallerius, une information qui tendrait à prouver que se faire payer en cryptomonnaies ne garantit pas forcément l’anonymat de la transaction. La justice américaine le gardait depuis sous surveillance. Un contrôle banal des autorités douanières à l’aéroport d’Atlanta a permis sa fouille, l’analyse de son ordinateur et son identification formelle.

« Dans son ordinateur portable était installé le navigateur TOR (qui permet de naviguer de façon anonyme), des codes apparemment pour pénétrer sur Dream Market, l’équivalent de 500.000 dollars en bitcoins et une clé cryptée intitulée OxyMonster », précise le procès-verbal d’un agent de la DEA, l’agence fédérale américaine chargée de la lutte contre le trafic de stupéfiants.

OxyMonster aurait configuré une sorte de boite à pourboires sur le Dream Market. Ce système permettait aux acheteurs et vendeurs potentiels impliqués dans son business de le rémunérer. Mais contrairement aux autres vendeurs opérant sur Dream Market, OxyMonster n’aurait pas jugé utile de configurer sa solution de paiement afin qu’elle exploite les outils de sécurisation des paiements internes de la plateforme, un système qui joue habituellement le rôle de « transaction anonymizer » (brouilleur de pistes) pour des besoins de confidentialité lors des transactions.

OxyMonster redirigeait plutôt ses fonds vers un compte en bitcoins qu’il avait lui-même configuré sur le site Localbitcoins.com. Cette erreur aurait permis aux autorités de se faire une idée assez précise de la personne qui se cachait derrière l’identité d’OxyMonster, idée qui a été confirmée plus tard par des études graphologique comparatives entre les différents comptes du suspect sur le Web et le Dark Web.

Gal Vallerius alias OxyMonster a comparu devant un juge fédéral de Miami en s’exprimant en hébreu par le biais d’un interprète. Il risque une peine de 20 ans d’emprisonnement pour avoir vendu des stupéfiants en tout genre sur le Dark Web (cocaïne, fentanyl, métamphétamine, LSD et oxycodone). Sa sentence devrait être prononcée en septembre prochain.

En France, pays de résidence de Gal Vallerius, la justice a ouvert une enquête préliminaire. Les trois domiciles connus de l’accusé, se trouvant tous dans le département des Côtes d’Armor en Bretagne, ont été passés au crible. Les forces de l’ordre ont déclaré y avoir découvert « des restes d’emballage de produits stupéfiants ».

Source : Bleeping Computer

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Peut-on encore considérer les cryptomonnaies comme un moyen de paiement sécurisé et anonyme ?

Voir aussi

USA : 20 ans de prison pour avoir tenté de voler un nom de domaine avec une arme à feu appartenant à un ancien employé de l'hébergeur GoDaddy
Black Hand, l'un des plus importants forum du Dark Web en France, a été démantelé suite à une mobilisation de plus de 40 agents de la DDNRED
USA : un hacker russe écope de 27 ans de prison pour vol de numéros de cartes de crédit, la sentence la plus lourde contre un hacker dans le pays
Des Anonymous font tomber 20 % des sites du Dark Web après le piratage massif de l'un des principaux hébergeurs ?
USA : la vente d'opioïdes sur le dark web prend des allures de phénomène national avec la livraison de ces drogues comme de simples courriers


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de emilie77 emilie77 - Membre régulier https://www.developpez.com
le 18/06/2018 à 10:59
"Dans son ordinateur portable ... des codes apparemment pour pénétrer sur Dream Market, l’équivalent de 500.000 dollars en bitcoins et une clé cryptée intitulée OxyMonster"
Vraiment?? il fera tous les 20 ans pour sa stupidité
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 18/06/2018 à 11:05
Citation Envoyé par Christian Olivier Voir le message
Qu’en pensez-vous ?
C'est une vieilles news :
Arrêté à Atlanta, un Breton est soupçonné d'être un gros dealer du dark web

Le seul truc nouveau c'est ça :
After nine months trying to avoid a lifetime prison sentence in the US, Vallerius signed a guilty plea this week, admitting to selling Oxycodone and Ritalin on the Dream Market under the name of OxyMonster.

Vallerius pleaded guilty for conspiracy to possess with the intent to distribute controlled substances (because he was an administrator and super moderator on the Dream Market, aiding in the distribution of many other illicit goods) and conspiracy to launder money. Vallerius now faces a sentence of around 20 years in prison, but no lifetime sentence.
Il a admis avoir vendu de la drogue (Oxycodone et Ritalin).

Citation Envoyé par Christian Olivier Voir le message
Peut-on encore considérer les cryptomonnaies comme un moyen de paiement sécurisé et anonyme ?
Apparemment il n'a pas suivi le protocole :
According to court documents, US authorities managed to identify Vallerius as OxyMonster and keep him under surveillance after they discovered one of his Bitcoin accounts.

In a criminal complaint filed last year, investigators say that Vallerius configured a "tip jar" on the Dream Market Dark Web marketplace.

The tip jar was meant to allow users or buyers to tip Vallerius for his services. Unlike most vendors on the Dream Market, OxyMonster did not configure the tips to go through the marketplace's internal payment systems, which passed transactions through a tumbler/mixer (transaction anonymizer), but set the tip jar to receive funds in a Bitcoin address he set up.

This allowed law enforcement to get an initial clue of who may be behind the OxyMonster monicker. Their suspicions were later confirmed when an analysis of OxyMonster and Vallerius' writing styles suggested they were the same person.
===
Quand il est venu aux USA pour son concours de barbe, les douaniers ont fouillé son pc portable et c'est comme ça qu'ils ont eu les preuves.
Ce franco israélien n'était pas si doué que ça, il a commis au moins 2 erreurs.
Avatar de Cpt Anderson Cpt Anderson - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 18/06/2018 à 12:24
mince, il va falloir que la maison-mère intervienne pour le sortir de la.
Avatar de Issam Issam - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 18/06/2018 à 13:02
Citation Envoyé par emilie77 Voir le message
"Dans son ordinateur portable ... des codes apparemment pour pénétrer sur Dream Market, l’équivalent de 500.000 dollars en bitcoins et une clé cryptée intitulée OxyMonster"
Vraiment?? il fera tous les 20 ans pour sa stupidité
ou pour son crime
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 18/06/2018 à 13:26
Citation Envoyé par Issam Voir le message
pour son crime
D'un côté en vendant de la drogue dans des cryptomarchés t'évitent plein de tueries, il n'y a pas de violence, alors que dans la rue c'est autre chose... (mais ouais c'est interdit de vendre de la drogue, sauf si t'es pharmacien ^^)


Silk road
L'incroyable histoire de Ross Ulbricht, le fondateur de Silk Road condamné à la prison à vie

Citation Envoyé par emilie77 Voir le message
20 ans pour sa stupidité
C'est vrai qu'il aurait pu faire plus attention...
Les criminelles finissent souvent par commettre des erreurs et parfois une seule erreur suffit pour finir en prison.
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 18/06/2018 à 13:32
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
D'un côté en vendant de la drogue dans des cryptomarchés t'évitent plein de tueries, il n'y a pas de violence, alors que dans la rue c'est autre chose...
Ouais, parce que ta drogue passe aussi par la blockchain ?
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 18/06/2018 à 14:03
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Ouais, parce que ta drogue passe aussi par la blockchain ?
Elle est livré par la poste !
Le vendeur et l'acheteur ne prennent pas les mêmes risques que dans la rue.
Là il n'y a pas la police armé ou des gangs rivaux.

Le franco israélien était un gros trafiquant de drogue, quelque part.
Il ne ressemble pas à un gros gangster, je ne pense pas qu'il employait des tueurs.

Être trafiquant de drogue sur le darkweb c'est remplir des colis en restant bien à l'abris et caché.
Être trafiquant de drogue dans le monde réel c'est pas la même.
Il faut embaucher des enfants et tout... (vous avez déjà vu The Wire ?)
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 18/06/2018 à 14:33
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Le vendeur et l'acheteur ne prennent pas les mêmes risques que dans la rue.
Là il n'y a pas la police armé ou des gangs rivaux.
Doit-on comprendre par là qu'il n'est plus nécessaire de légaliser les drogues pour des raisons de sécurité du consommateur vu qu'il suffirait de passer par le darknet ? .
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 18/06/2018 à 14:46
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Doit-on comprendre par là qu'il n'est plus nécessaire de légaliser les drogues pour des raisons de sécurité du consommateur
Je ressors juste un truc de la philosophie de Ross Ulbricht.
Il me semble que pour lui le darkweb ça aurait pu empêcher plein de meurtres et plein de violence.
Parce que des fois c'est la guerre entre les gangs et la police.

Il n'est pas question de légalisation, c'est juste mieux pour la sécurité du vendeur et de l'acheteur.
Commander sur internet et expédier un colis c'est moins dangereux que vendre ou acheter de la drogue dans la rue.

===
Sinon pour la drogue on pourrait faire comme au Portugal, au lieu de considérer les drogués comme des criminels ils sont considéré comme des malades, ils ne font pas de prison pour possession ou consommation de stupéfiant si je me rappel bien.
Apparemment le nombre de consommateur a diminué grâce à ça.

En France il y a ça :
Première « salle de shoot » : un an après, un bilan global positif selon la mairie de Paris
Avec 165 passages par jour en moyenne, la Ville se montre satisfaite mais certains riverains se plaignent des nuisances depuis l’ouverture de la première salle française de consommation de drogue à moindre risque.
Par contre le nom fait super peur.
Avatar de Zirak Zirak - Inactif https://www.developpez.com
le 18/06/2018 à 14:57
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Elle est livré par la poste !
Le vendeur et l'acheteur ne prennent pas les mêmes risques que dans la rue.
Là il n'y a pas la police armé ou des gangs rivaux.

Le franco israélien était un gros trafiquant de drogue, quelque part.
Il ne ressemble pas à un gros gangster, je ne pense pas qu'il employait des tueurs.

Être trafiquant de drogue sur le darkweb c'est remplir des colis en restant bien à l'abris et caché.
Être trafiquant de drogue dans le monde réel c'est pas la même.
Il faut embaucher des enfants et tout... (vous avez déjà vu The Wire ?)
Faut que tu arrête de croire que la vie se passe comme ce que tu vois dans une série tv, un film ou que tu entends dans une chanson...

Les guerres des gangs, les tueurs et tout le reste, c'est pas comme ça en permanence et partout hein, c'est pas les trucs genre cartel colombien que tu vois à la télé, c'est peut-être vrai dans certains pays, ou entre quelques gros bonnets très hauts placés (ou entre quelques quartiers vraiment très chauds), le genre de risques comme ça, c'est pour le mec qui approvisionne celui qui approvisionne le mec qui approvisionne celui qui approvisionne ton dealeur hein... Mais globalement en France, le plus gros risque pour un dealeur lambda, c'est de se faire balancer par un autre mec qui s'est fait choppé par les flics...

Quant au fait d'embaucher des enfants... On n'est pas dans la pampa mexicaine ou dans Breaking Bad encore une fois, en dehors des quartiers de banlieues chaudes, où tu as effectivement des "petits frères" qui doivent faire un peu le guet, l'emploi d'enfants (pour faire la mule par exemple), c'est pas non plus la norme par chez nous.

La majorité des dealeurs, c'est des petits revendeurs à la con (genre Combo, Skinny Pete et Badger, toi qui est fan de Breaking Bad, pas le gros trafiquant psycho genre Tuco ou le parrain genre Gustavo ou l'autre en Colombie).

"Il ne ressemble pas à un gros gangster", c'est quoi le dressing code des gros gangsters stp ?

Quant à l'envoie de drogue par la poste, c'est très loin d'être "complètement safe", déjà si ça vient ou par à l'étranger, il y a toujours le risque des douanes, et puis même au niveau national, cela dépend des drogues, un truc relativement sans odeur, ça passe plus ou moins à mon avis, alors que du cannabis, sans même parler de la police, ça peut être "intercepté" par un facteur qui n'a pas trop le nez bouché si ce n'est pas super bien emballé.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil