La version stable de Devuan ASCII 2.0 est disponible
La deuxième version du fork de Debian continue de promouvoir des alternatives à systemd

Le , par Coriolan, Chroniqueur Actualités
Devuan est un fork de la distribution Linux Debian créé en novembre 2014. Pour rappel, en février 2014, le comité technique en charge de Debian avait décidé que pour la version majeure suivante de l’OS, systemd allait être utilisé comme système d’initialisation par défaut ; une décision qui a été prise après un débat houleux des mainteneurs du projet.


Rappelons-le, systemd est un système d’initialisation et un daemon qui a été spécifiquement conçu pour le noyau Linux comme une alternative au daemon init de System V (sysvinit). Il a pour but d'offrir un meilleur cadre pour la gestion des dépendances entre services, de permettre le chargement en parallèle des services au démarrage, et de réduire les appels aux scripts Shell. Les détracteurs de systemd estiment que le projet va à l’encontre de la philosophie Unix et que ses développeurs ont un comportement anti-Unix, du fait que systemd est incompatible avec tous les systèmes non Linux.

La controverse autour de l’intégration de systemd dans la version 8 de Debian a fini par diviser la communauté open source autour du projet. Le système d’exploitation Linux a été finalement forké pour donner naissance à la distribution Devuan.

Après une release candidate publiée le 10 mai 2018, Devuan ASCII 2.0.0 stable est disponible. D’après les Veteran Unix Admins, Devuan 2.0 ASCII tourne sur plusieurs architectures. Des installeurs ISOs sur CD et DVD, ainsi que des ISO desktop et minimal-live sont disponibles pour i368 et amd64. Des images prêtes à l’emploi peuvent être téléchargées pour un nombre de plateformes ARM et SoC (système sur une puce), y compris Raspberry Pi, BeagleBone, OrangePi, BananaPi, OLinuxino, Cubieboard, les téléphones mobiles de Nokia et Motorola et plusieurs Chromebooks, ainsi que Virtualbox/QEMU/Vagrant.

L’installateur de Devuan 2.0 ASCII offre une variété d'environnements desktop comme Xfce, KDE, MATE, Cinnamon, LXQT et d’autres disponibles après l’installation. Le mode d’installation expert offre désormais le choix d’utiliser SysVinit ou OpenRC en tant que système init. De plus, il y a des options pour “la productivité de Console” avec des centaines d’utilitaires CLI et TUI, ainsi qu’un système minimal basique idéal pour les serveurs. L’image “minimal-live” fournit un système basé sur console doté d’une panoplie de fonctionnalités avec l’accent mis sur l’accessibilité.

Les images desktop-live sont recommandées pour les gens voulant explorer et installer facilement Devuan 2.0 ASCII Stable.

Après le lancement de cette deuxième version stable de Devuan, les développeurs ont fait savoir qu’ils vont concentrer désormais leurs efforts sur la troisième itération du système libre au nom de code Beowulf. Les images d’installation préliminaires devraient être disponibles prochainement.

Systemd ou pas ?

Si aujourd'hui systemd est adopté par la plupart des distributions GNU/Linux, il reste toutefois vivement critiqué par certains membres de la communauté open source. Ils accusent surtout les gens qui supportent Systemd d’êtres aveugles et qu’ils sont facilement manipulés après avoir lu un seul article ou deux. De leur côté, les supporters de Systemd estiment que le système conçu spécifiquement pour le noyau Linux a apporté une grande amélioration, et contrairement aux allégations inventées de toute part par les détracteurs, il fonctionne sans problème.

Malgré les différences des points de vue, le développement de Devuan semble aller dans le droit chemin. Un avis que partage Bruce Perens, un ancien leader du projet Debian. Il a informé qu’il préfère aujourd’hui utiliser Devuan en raison de son efficience et efficacité. Il a par ailleurs tenu de remercier les développeurs de Devuan pour leur travail.

Source : Devuan

Et vous ?

Utilisez-vous Devuan ?
Que pensez-vous de la création de ce fork de Debian ?

Voir aussi :

Debian forké à cause de systemd, la distribution Devuan promet de « protéger la liberté de ses développeurs et utilisateurs. »
L’équipe Devuan annonce la sortie de la release candidate de Jessie 1.0.0, la première version du fork de Debian sans systemd


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de ShigruM ShigruM - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 10/06/2018 à 17:40
je ne comprend pas ce qu'on certains contre systemd.
je l'ai adopté des la 1ere fois il n'a que des avantages face a sysinit

et ce qu'il a de mieux c'est que systemd est maintenant devenue un standard dans linux quasi plus aucune distrib utilise d'autres truc chelou.
et je trouve cale bien la convergence de linux
Avatar de Bardotj Bardotj - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 10/06/2018 à 17:55
Au hasard, ce genre de chose :
https://github.com/systemd/systemd/issues/6237

Autant l’idée de systemd est bonne sur énormément de point autant la mise en application est juste sur énormément de points complétement à revoir.
Et sans parler de cette manie de recoder from scratch quand des existant fesait déjà en partie ce que fait systemd avec la même approche.

Il y a un manque de volonté de la part des utilisateurs (dans notre cas dev+sys admin) de se documenter reellement, de faire des tests et de comprendre les implications techniques.

Enfin ce n'est que mon avis.
Avatar de zero_divide zero_divide - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 10/06/2018 à 18:42
Avatar de Steinvikel Steinvikel - Membre averti https://www.developpez.com
le 11/06/2018 à 19:47
Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
(...) et ce qu'il a de mieux c'est que systemd est maintenant devenue un standard dans linux quasi plus aucune distrib utilise d'autres truc chelou.
et je trouve cale bien la convergence de linux
La convergence est une bonne chose, mais accepter d'imposer un programme qui viole certains principes (compatibilité UNIX) pour ce seul but est une hérésie. Il y a (à lire ces ligne) plusieurs projets concurrents systemd, chacun s'affranchissant de limites que présente sysvinit (system V). A mon sens il aurait fallu communiquer le refus de systemd pour telle et telle raison, attendre que cela soit corrigé ou qu'une autre solution s'amène, plutôt que simplement "la majorité c'est Linux, donc fuck, systemd par défaut maintenant".
Avatar de chrtophe chrtophe - Responsable Systèmes https://www.developpez.com
le 11/06/2018 à 20:48
je ne comprend pas ce qu'on certains contre systemd.
Ca ne respecte pas le principe KISS cher aux Unix

je l'ai adopté des la 1ere fois il n'a que des avantages face a sysinit
Il y a aussi des inconvénients :
- plus difficile à pendre en main
- il faut réapprendre
- problèmes lors de mises à jour (exemple renommage des cartes réseau, problème si scripts)

Ca n'a pas que des inconvénients, exemple démarrage de plusieurs services en parallèle, mais assez pour qu'un fork de Debian ai été créé.

Il reste possible de supprimer systemd après installation de sysinit. Mais toutes les distros l'utilisent maintenant par défaut. Il va falloir s'y mettre.

Sur Debian 8, j'ai systemd mais utilise encore des commandes comme /etc/init.d/nom_du_service start. Il y a une rétro-compatibilité.

Perso, init m'allait très bien.
Avatar de ShigruM ShigruM - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 11/06/2018 à 22:25
Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
Ca ne respecte pas le principe KISS cher aux Unix

Il y a aussi des inconvénients :
- plus difficile à pendre en main
- il faut réapprendre
- problèmes lors de mises à jour (exemple renommage des cartes réseau, problème si scripts)
je ne vois pas en quoi systemd est compliqué, enfin si on a pas la volonté de l'appendre oui il sera difficile toute sa vie et dans ce cas autant abandoné linux et aller sous windows server

Moi j'y suis passé car j'en avais marre de sys init, j'avais pleins de bug, les logs était mis n'importe ou...etc.
systemd plus aucun probleme, et je ne vois quel probleme tu rencontre avec tes cartes réseaux ? moi j'ai des serveurs avec de l'éthernet et de l'infiband et tout communique tres bien j'ai jamais eu de problleme.
Avatar de chrtophe chrtophe - Responsable Systèmes https://www.developpez.com
le 12/06/2018 à 7:47
Moi j'y suis passé car j'en avais marre de sys init, j'avais pleins de bug, les logs était mis n'importe ou...etc.
systemd plus aucun probleme, et je ne vois quel probleme tu rencontre avec tes cartes réseaux ?
Le problème rencontré est le renommage des cartes réseaux. Le but étant d'avoir une nomenclature unique par carte ne bougeant pas, ça c'est bien, par contre lors de màj vers une distro passant de init à systemd, il faut modifier la conf. Et si des scripts font référence, il faut les modifier.C'est pas vraiment du à systemd mais à udev. Mais udev fait maintenant partie de systemd.

Moi j'y suis passé car j'en avais marre de sys init, j'avais pleins de bug, les logs était mis n'importe ou...etc.
Même chose avec systemd, il suffit de voir les posts sur Debian 9. mais avec une difficulté en plus, apprendre systemd avant de dépanner.

Pour moi c'est une usine à gaz pour pas grand-chose. Mais comme ça devient le standard, il faut s'y mettre.
Avatar de thierrybo thierrybo - Membre régulier https://www.developpez.com
le 15/09/2018 à 14:11
Moi à la limite je m'en tape des avantages réels de systemd comme l'harmonisation ou la rapidité ou même que l'administration système soit plus simple selon certains. Je suis passé à linux il y a 15 ans pour ce principe du kiss, d'une tâche/une application et du côté modulaire de linux qui me permet de construire mon linux comme un lego. Avec systemd ce n'est plus le cas, donc même s'il est "mieux", je n'en veux pas sur mon disque dur. Period.
Avatar de AKAmêmeNom AKAmêmeNom - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 17/09/2018 à 9:55
mais oui, ma bonne dame, y a plus de saisons ! c'était mieux avant !
Contacter le responsable de la rubrique Accueil