Le gouvernement américain devrait lever les sanctions contre ZTE
La société va payer à nouveau une amende d'un milliard de $

Le , par Coriolan

237PARTAGES

10  0 
Le mois dernier, le département du Commerce américain a interdit aux entreprises américaines de vendre leurs technologies à ZTE pendant une durée de sept ans, une sanction sévère qui a littéralement paralysé l’équipementier chinois qui dépend lourdement de composants issus de sociétés américaines pour ses smartphones.

Après cette condamnation, il semblerait que l’administration américaine a décidé de raviver l’entreprise chinoise. En effet, Le Secrétaire américain au commerce Wilbur Ross a annoncé que le gouvernement américain a trouvé un accord avec ZTE : la société chinoise devra payer une amende d’un milliard de dollars, accompagnée du dépôt dans un compte spécial bloqué de 400 millions de dollars pour pouvoir à nouveau se procurer des composants auprès de fournisseurs américains.


Le contentieux de ZTE avec le gouvernement américain remonte à l’ère Obama, l’entreprise chinoise a été accusée formellement par les États-Unis de vendre des équipements à la Corée du Nord et l’Iran malgré les interdictions imposées par Washington. ZTE a promis dès lors de payer la bagatelle somme de 890 millions de dollars et punir les responsables des violations de la loi.

Seulement au début de cette année, l’administration américaine s’est rendu compte que ces promesses n’ont pas été tenues, une situation qui a poussé le Département du commerce américain à empêcher la société chinoise de s’alimenter auprès de fournisseurs américains. Le gouvernement américain a conclu que ZTE a trompé les régulateurs américains après avoir réglé l’affaire l’année dernière.

« ZTE a dupé le Département de commerce. Au lieu de réprimander le personnel de ZTE et les responsables du management, ZTE les a récompensés. Ce comportement flagrant ne peut pas être ignoré, » avait dit Ross.

Donald Trump, dont le gouvernement est en plein pourparlers avec le gouvernement chinois, s’est emparé de l’affaire. Le président américain a publié un tweet informant qu’il cherche avec son homologue chinois une façon pour faire revenir ZTE dans le business rapidement du fait que beaucoup d’emplois ont été perdus en Chine après que l’entreprise a été sanctionnée.

Désormais, ZTE devra renouveler d’ici 30 jours sa direction et son conseil d’administration. Et une équipe de surveillance du respect des lois américaines sera présente au sein de ZTE pour surveiller l'entreprise. « Nous allons littéralement intégrer une équipe de conformité choisie par nous dans l’entreprise pour assurer la surveillance à l’avenir. »

ZTE dépend lourdement de composants chinois, notamment son business de smartphones qui ne peut opérer sans les puces mobiles de Qualcomm et le système d'exploitation Android développé par Google. Pour cette raison, l’entreprise a tenté tant bien que mal à trouver une parade pour annuler les sanctions.

Malgré le support du président Trump, cet accord pourrait être rejeté par le Congrès américain où un groupe bipartisan de sénateurs prône la nécessité de ne pas lever les sanctions. Il reste à savoir si avec les nouvelles conditions, ils vont changer d’avis ou bien ils vont rejeter la proposition de l’administration Trump.

Source : Le Figaro

Et vous ?

Pensez-vous que l'administration a bien fait de lever les sanctions contre ZTE ?

Voir aussi :

USA : Trump annonce de nouveaux tarifs sur l'importation de produits technologiques chinois et des restrictions aux investissements de la Chine
ZTE : la Chine et les USA sont proches de trouver un accord pour permettre aux entreprises US de traiter à nouveau avec l'équipementier chinois

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de domi65
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 11/06/2018 à 10:35
Les autorités américaines font tout ce qu'il faut avec leurs sanctions tous azimuts pour décourager le reste du monde d'utiliser leur technologie, leur monnaie, leur pays. C'est de l'auto destruction.
De plus, ils ne respectent rien de ce qu'ils signent et sapent le peu de confiance qu'on leur accorde. Ils ne connaissent que la brutalité, l'intimidation, la force. Mais leurs dépenses phénoménales dans l'armement ne leur donnent plus la suprématie militaire qu'ils ont longtemps eue. Il faudrait qu'ils changent leur logiciel de penser les relations avec l'extérieur s'ils ne veulent pas s'écrouler... Mais ils ne semblent pas se diriger vers cette option.
1  0 

 
Sondage : quels sont les langages de programmation qui vont probablement disparaître
Siri enregistre les bagarres, les échanges avec les médecins, les ébats sexuels
Est-ce une grosse erreur de considérer la POO comme standard de l'industrie pour l'organisation des bases de code ?
Découvrez les dangers de MySQL et MariaDB, par Frédéric BROUARD (SQLpro)
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web