Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Rachat de GitHub
Pourquoi ce rachat, et quels sont les plans de Microsoft

Le , par Stéphane le calme

131PARTAGES

12  1 
Microsoft a annoncé l'acquisition de GitHub pour 7,5 milliards de dollars ce lundi. Le plus grand référentiel de code open-source sur le web, où plus de 27 millions de développeurs partagent leur code et collaborent sur des projets dans le monde entier, va bientôt fonctionner de manière indépendante dans l’univers de Microsoft.

Satya Nadella, PDG de Microsoft, Amy Hood, cofondatrice de GitHub et actuel PDG Chris Wanstrath, et le futur PDG de GitHub (et fondateur de Xamarin) Nat Friedman, ont partagé plus de détails sur l'acquisition et les plans de Microsoft pour GitHub.

Ils ont assuré que GitHub va rester autonome et ouvert aux développeurs. Voici quelques grandes lignes qu’ils ont partagé.

Plans de Microsoft pour GitHub

« Nous embrassons l'open source», a affirmé Nadella, qui a rappelé que Microsoft est devenue l'organisation la plus active sur GitHub ces dernières années avec plus de 2 millions de commits ou mises à jour apportées aux projets. Une stratégie qui marque bien la démarcation entre la philosophie de l’actuel PDG de Microsoft et son prédécesseur.

En ce qui concerne l'évolution de GitHub en tant que société Microsoft, Nadella a évoqué trois axes :
  • habiliter les développeurs à accomplir plus à chaque étape du cycle de développement ;
  • accélérer l'utilisation de GitHub pour les développeurs d'entreprise ;
  • et apporter les outils et services de Microsoft dédiés aux développeurs à de nouvelles audiences.


Garder GitHub indépendant

Les orateurs ont évoqué l’entente entre les deux structures. Parmi les éléments figurent :
  • le montant de l’opération (déjà connu) qui est de 7,5 milliards de dollars ;
  • l’indépendance de GitHub : ils assurent que GitHub va garder son orientation developer-first
  • le fondateur de GitHub, Chris Wanstrath, va joindre Microsoft en tant que Technical Fellow (Le titre de fellow est en général un titre honorifique attribué, par une institution, à une personnalité méritante, élue ou invitée. Parmi les entreprises technologiques, certaines ont créé des postes particuliers, destinés à des personnalités scientifiques de très haut niveau, qui jouissent en général d'une large autonomie, et d'importants moyens, pour poursuivre leur recherche. Il s’agit du grade le plus élevé que l'on peut atteindre dans une carrière technique). Il va rendre des comptes à Scott Guthrie (EVP, Cloud + IA) ;
  • Nat Friedman, qui deviendra PDG de GitHub lorsque l'affaire sera conclue, va lui aussi rendre compte à Scott Guthrie.

Le fondateur de GitHub a déclaré que GitHub restera une plateforme ouverte pour les développeurs, quel que soit le langage de programmation, les plateformes, les systèmes d'exploitation ou les périphériques pour lesquels ils codent. Wanstrath a été encouragé par des acquisitions au cours de l'ère Nadella, comme LinkedIn et Minecraft (par opposition à des transactions passées comme Nokia ou Skype) qui a permis aux entreprises acquises de maintenir leur indépendance et leur identité.

Nat Friedman, pour sa part, a réaffirmé que GitHub s'engage à être une plateforme ouverte où n'importe qui dans la communauté open source peut télécharger du code et contribuer.

Ce que Wanstrath et Friedman sous entendent, c'est que les développeurs qui s'inquiètent d’un changement dans l’éthique de GitHub suite au rachat n’ont pas de raison d’être méfiants.

Intégration Cloud

Le nouveau mantra de Nadella pour Microsoft est "cloud intelligent, edge intelligent" et l'acquisition de GitHub y contribuera largement. Friedman a déclaré que le cloud est une priorité pour les développeurs, et que Microsoft s'engage à connecter non seulement son propre service cloud Azure dans GitHub, mais aussi d'autres services comme Amazon Web Services (AWS) et Google Cloud Platform, en plus d’aider les développeurs qui codent pour le cloud, le mobile, l’edge computing et l'Internet des objets (IdO).


GitHub MarketPlace

Microsoft a de grands projets pour GitHub MarketPlace. Friedman a déclaré que Microsoft prévoit de tirer parti du marché pour rendre tous les outils et services de développement de Microsoft (dont la plupart sont des logiciels libres) accessibles à tous dans la communauté des développeurs.

« Aujourd’hui les développeurs doivent chercher et assembler des services depuis plusieurs endroits et les payer séparément. Dans le futur, les développeurs seront en mesure de découvrir, adopter, consommer et payer pour tout ce dont ils ont besoin au même endroit. Cela inclut les services développeurs et cloud de Microsoft et de toutes parties qui souhaitent participer à ce marché ouvert ».


Visual Studio Code

Friedman a déclaré que Microsoft intégrerait les capacités de son environnement de développement Open Source Visual Studio Code directement dans GitHub pour « créer une expérience plus transparente » pour les développeurs dans la collaboration et la fusion de code. Il est persuadé que cela permettra d’avoir une expérience de développement plus productive indépendamment du langage, du système d'exploitation ou de la plateforme.


Pourquoi GitHub devait-il être racheté ?

Comme vous le savez, GitHub est une entreprise privée. Si nous ne savons pas exactement ce que l’entreprise avait dans son compte en banque, il est possible de faire des conjectures raisonnables.

La société a bénéficié de deux tours de financement de capital risque, un qui s’est élevé à 100 millions de dollars, et un second à 250 millions de dollars. Cependant, un rapport présenté par Bloomberg en 2016 ont montré une société qui brûlait rapidement les dollars. L’entreprise, assurait Bloomberg, perdait de l’argent, avec des salaires et des avantages qui arrivaient à rivaliser avec les entrées de GitHub. Une analyse plus clémente a laissé pensé que GitHub aurait dépensé 250 millions de dollars vers le milieu de cette année.


De plus, GitHub cherchait un nouveau PDG depuis environ un an. Prolonger la recherche d'un nouveau PDG ne signifie pas nécessairement qu'il y a eu un problème: peut-être un candidat qui était pressenti au poste n’a finalement pas répondu aux critères requis. La recherche de PDG de GitHub ne signifie pas nécessairement que le problème de l'entreprise est orienté sur les finances, mais elle est le signe fort que l'entreprise a du mal à trouver quelqu'un de confiance qui pourrait s'attaquer à un certain nombre de problèmes et les questions de trésorerie doivent probablement se classer parmi les préoccupations du PDG d'une entreprise non rentable.

Si des problèmes de trésorerie venaient à se poser, quelles sont les options à la disposition de GitHub ?

Ses bailleurs de fonds auraient, bien sûr, pu décider de réduire leurs pertes et laisser la compagnie couler. L'effet sur le monde de l'open-source aurait alors été dévastateur, et il est difficile d'imaginer qu'un éventuel acheteur pourrait faire plus de mal que cela ne l’aurait fait. Si le désir était de maintenir l'entreprise en activité, cela impliquait de recueillir plus d'argent. GitHub aurait alors eu trois options : une autre levée de fonds en capital risque, une introduction en bourse et une vente.

Une introduction en bourse et une autre levée de fonds en capital-risque auraient eu une problématique similaire : tous les investisseurs allaient jeter un coup d’oeil aux livres de comptes et si les livres ne laissaient pas envisager une rentabilité dans un avenir proche, cela aurait pu effrayer les investisseurs. Les bailleurs de fonds existants, ayant des doutes sur l'entreprise, pourraient vouloir sortir, poussant GitHub vers une introduction en bourse ou une vente plutôt qu'une autre levée de fonds en capital-risque. Les introductions en bourse prennent du temps, et cela aurait pu être un luxe que GitHub n'avait pas.


GitHub tire son argent des clients d'entreprise, avec à la fois un service pour les référentiels privés hébergés sur le cloud et une version sur site de la pile logicielle GitHub. Pour générer des profits, l'entreprise a besoin de plus de clients professionnels et doit les acquérir à moindre coût.

Contrairement à une levée de fonds ou à une introduction en bourse, une vente à une autre société modifie quelque peu les paramètres: elle peut rendre le chemin vers la rentabilité beaucoup plus court. Une infusion de trésorerie n'offre aucun accès direct à ces clients d'entreprise dont GitHub a besoin. Vendre, par exemple, à Microsoft, ou Amazon, ou Google, ouvrirait l'accès à la portée existante de ces entreprises sur les marchés de l'entreprise. GitHub ne serait plus seul responsable de la construction de ses canaux de vente: il pourrait tirer parti de ceux que possède déjà son nouveau propriétaire. Cette plus grande portée peut augmenter les revenus beaucoup plus rapidement qu'une simple injection de capital ne le pourrait jamais.

Source : Microsoft, Bloomberg, analyse GitHub

Et vous ?

Pensez-vous que le rachat était la meilleure solution ? Pourquoi ?
Que pensez-vous des points soulevés par les orateurs pour donner plus de détails sur l'avenir de GitHub ?

Voir aussi

GitHub survit à la plus grosse attaque par déni de service distribué jamais enregistrée
GitHub utilisé par des acteurs malveillants pour héberger un mineur de moneros, distribué au travers d'une campagne publicitaire
Contribuer sur GitHub est-il utile pour trouver un emploi de développeur ? Non, d'après des possesseurs de comptes
Microsoft et GitHub collaborent pour porter GVFS sur macOS et Linux, la solution destinée à supporter les énormes bases de code gagne en maturité
90 % de l'équipe d'ingénieurs dédiés au développement de Windows a déjà migré vers Git en l'espace de trois mois

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Marco46
Modérateur https://www.developpez.com
Le 08/06/2018 à 14:58
Incroyable comment tout le monde se focus sur les codes sources alors qu'à mon avis le problème est l'immense quantité de données que Microsoft peut désormais rassembler avec LinkedIn.

Je vois bien naitre un service de sourcing qui croise les data LinkedIn et GitHub avec un peu d'IA là dedans pour aider les entreprises à recruter. Il ne leur manque que Stackoverflow et c'est la totale.

Perso ça me fait flipper qu'ils puissent constituer un fichier de tous les développeurs du monde, apparemment ya que moi que ça fait flipper ...
19  0 
Avatar de SimonDecoline
Membre expert https://www.developpez.com
Le 05/06/2018 à 20:19
Citation Envoyé par GordonFreeman Voir le message
Chacun son monde, chacun son univers hein, y'en a c'est Apple, d'autre MS, d'autre Linux, etc. et c'est très bien.
Oui c'est très bien dans le monde des merveilles. Dans la réalité, Apple et MS font de la vente forcée (anciennes versions qui deviennent lentes, vente liée PC/OS...) ou du lobbying auprès des politiques (éducation nationale...). Donc oui, MS qui fait vscode quelques projets open-source et quelques dons, c'est bien gentil mais ce sont des miettes comparés aux centaines de milliards que MS génère à côté de ça, en écrasant les autres.

Perso, adieu github, bonjour gitlab. Et d'ailleurs, je me demande pourquoi je n'ai pas migré plus tôt : gitlab est meilleur à tous points de vues.
10  2 
Avatar de esperanto
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 08/06/2018 à 10:27
Citation Envoyé par AzertyXp Voir le message
C'est dingue a quelle point certains se complexifie la vie uniquement pour partager du code publiquement sur internet (et donc à la porté de MS).
Je veux bien partager mon code, mais pas avec n'importe qui ?
C'est pas comme si on n'avait pas déjà répondu sur ce point mais bon, autant reformuler.
Quand tu diffuses du code en Open Source, tu es supposé lui attribuer une licence, donc tout le monde peut le voir mais il y a des conditions d'utilisation.
Sauf qu'en optant pour un hébergeur privé, à tes conditions s'ajoutent celles de l'hébergeur, qui peut s'accorder le droit de bafouer les tiennes en disant que tu as implicitement accepté ses conditions quand tu as choisi de déposer le code chez eux. Et même si ça ne tient pas sur un plan légal, un gros hébergeur n'hésitera pas à prétendre que les changements dont il t'informe tardivement ont un effet rétroactif.

Citation Envoyé par tmcuh Voir le message
moi ça me fait rire toute cette histoire. Tous les programmeurs ne juré que par Git quand je suis depuis toujours sur SVN.... le train passe, le chien aboit toujours.
On ne parle pas de Git (gestionnaire de version) mais de GitHub (en gros un gestionnaire de dépôts Git, donc un gestionnaire de gestionnaire de versions). Certains concurrents, comme SourceForge par exemple, gèrent aussi bien Git que SVN. Donc pour ton idée de créer un business de dépôts SVN, rien ne t'en empêche mais tu n'es pas seul sur le marché.

Citation Envoyé par tmcuh Voir le message
Je suis toujours convaincu que ma solution SVN avec hébergement multiple dédié reste la bonne solution,
Sauf que SVN ne permet pas de synchroniser entre les dépôts - tu ne peux pas créer une branche sur un dépôt A, puis la pousser vers le dépôt B
sauf à faire du one shot (tu supprimes le dépôt A et tu recopies le dépôt B, mais en perdant ce que tu avais fait sur le dépôt A)

Au passage il m'arrive parfois d'utiliser git-svn, une commande qui fait partie de Git mais qui permet d'avoir un SVN au milieu de la chaîne... mais comme SVN ne supporte pas les synchronisations entre dépôts, tu ne peux avoir qu'un seul SVN dans la boucle contre des millers de Git.

D'ailleurs au passage, pour une fois le français a une terminologie plus précise que l'anglais: normalement on parle de dépôt pour un système décentralisé (Git) alors que pour SVN on doit normalement parler de référentiel... justement parce que le serveur a un rôle de référence qui n'existe pas dans Git.

Citation Envoyé par tmcuh Voir le message
Je n'ai jamais été fan des système centralisé pour hébergé tes données
et pourtant tu préfères SVN qui est centralisé. C'est ton droit mais ton discours est un peu contradictoire pour le coup.

Citation Envoyé par Rep.Movs Voir le message
Se débrouiller juste avec la doc, c'est possible sous Windows, FreeBSD, PostgreSQL.
Oui mais PostgreSQL c'est plutôt linux, pour le coup (la version Windows est arrivée très tard). Donc rien à voir avec Microsoft, pour le coup.
8  0 
Avatar de Marco46
Modérateur https://www.developpez.com
Le 05/06/2018 à 21:03
Citation Envoyé par ShigruM Voir le message
j'ai l'impression d'etre un peu sur BFMTV.

On parle du rachat de Github a toute les sauces... mais c'est juste un gafam qui achète une entreprise, comme on en a des dizaines dans l'années.
Aujourd'hui c'est github, demain se sera Firefox et la semaine prochaine se sera le kernel Linux, c'est juste du business.
C'est juste l'acquisition la plus importante de notre secteur d'activité depuis 2009 et le rachat de Sun par Oracle mais sinon tout va bien
7  0 
Avatar de goldbergg
Membre actif https://www.developpez.com
Le 06/06/2018 à 22:09
Heu... Il est tout a fait possible d'acheter un PC sans Windows d'installer dessus... et ce depuis des années.

A commencer par les MAC (qui sont devenu des PC lors du passage au X86), mais aussi via certaine marque qui vende des PC sous Linux (principalement sous Ubuntu).
Et il y a toujours cette bonne vielle méthode de monter son PC sois même ou de le faire assembler soit par un spécialiste, soit via une boutique d’électronique/informatique, rien de vraiment inaccessible.

Après que toutes les marques ne vendent pas des PC sous Linux, bin les responsable c'est en premier les marques qui ne veulent pas prendre de risque.
Car oui, il y a un gros risque quant a la cible, parce que franchement sa intéressée qui ?

Les gens comme vous et moi ? certes, mais on s'y connais suffisamment pour avoir se que l'on souhaite et surtout on est loin de représenter la majorité des usagé, donc ou est le problème?.

Madame Michu ? certainement pas... Elle, elle s'en tape de toute ces conneries, se qui l’intéresse c'est de regarder les photo de son petit fils et de raconter sa journée sur facebook juste après avoir regarder les dernier clip de Celine dion sur Youtube.
Avoir des logiciel libre? quésaco?
Sans compter l'apprentissage colossale de devoir apprendre a utiliser un nouvelle OS et a devoir se reforger de nouvelle habitude.
(attention, je ne dit pas que c'est impossible, j'ai converti pas mal de gens a Linux sans problème, même des quinquagénaire, par contre sa ma bouffer un temps considérable).

Je sais bien qu'ici on est sur un forum de développeur (principalement des professionnel), mais j'ai l'impression que beaucoup oublie que les gens "normaux", ne sont pas des crack en informatique et que la plus part sans foute royalement, se qui les intéresse c'est que sa fonctionne bien et que sa soit simple et malheureusement sous Linux, bin... c'est pas toujours ça.... (exemple tous con, sous Ubuntu tu veux installer un logiciel qui n'est pas dans les dépôt de base, Michu elle risque d'être largué, idem pour les pilotes.)

Quand je vois la difficulté qu'on eu les gens a passer de Win7 à Win8, je n'imagine même pas la tête des gens si demain ils devait passé sous xfce ou gnome, et je ne parle pas de la CLI, qui même sous Ubuntu est quasiment indispensable.
8  1 
Avatar de onilink_
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 07/06/2018 à 15:13
Citation Envoyé par blbird Voir le message
Il faudrait surtout regarder un panel des jeux les plus vendus/joués sur Steam sur la dernière année, par exemple les 1000 premiers, pour se faire une idée précise.

Difficile de dire si dans ces 13/14% de jeux compatibles linux, on a beaucoup de jeux mainstream ou juste des petits jeux sans trop d'importance.
J'ai linké un sujet a ce propos plus haut:
https://www.reddit.com/r/linux_gamin..._are_on_linux/

It's often mentioned in this sub that low quality shovelware is inflating the numbers of Windows games. I wrote a small python script to check the top games on Steam as sorted by User Reviews, and found that:

Of the top 100 games, 69 are on Mac and 57 are on Linux.
Of the top 250 games, 147 are on Mac and 119 are on Linux.
Of the top 500 games, 274 are on Mac and 223 are on Linux.
Of the top 1000 games (>91% positive), 547 are on Mac and 420 are on Linux.
Of the top 2000 games (>85% positive), 1037 are on Mac and 755 are on Linux.
Of the top 2750 games (>80% positive), 1386 are on Mac and 981 are on Linux.
Ça date de l'année dernière.
7  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 08/06/2018 à 10:58
Je suis extrêmement surpris.

Je n'utilise pas github(un tort, probablement, pas la peine de me faire la leçon). Mais, si j'ai bien compris, c'est un endroit sur internet ou on dépose son code source(et un peu plus que ça, mais ça c'est la partie qui m'interesse). Et qui change de proprio.

Ce qui me surprend, ce n'est pas que les gens paniquent à l'idée de ce que quelqu'un utilise leur code source. C'est une peur légitime(enfin, pour ceux dont le code a une quelconque valeur, je doute que le mien, si il me venait l'idée de le déposer,soit d'une quelconque utilisé au grand méchant en chef).

Ce qui me surprend, c'est que les gens n'aient pas paniqué au proprio précédent. Il avait exactement les mêmes accès au code - y compris le code non public - pour en faire le mauvais usage qu'il voulait. Et tout le monde lui faisait confiance.

Ma question n'est pas "pourquoi Microsoft est pire que son prédécesseur?", mais "pourquoi a-t-on assumé que le prédécesseur était moins abominable que Micro$oft?"
8  1 
Avatar de SimonDecoline
Membre expert https://www.developpez.com
Le 09/06/2018 à 22:39
Citation Envoyé par JackIsJack Voir le message
Je suis le seul à trouver que GitHub (et autres logiciels de versioning) ne sont pas terribles ?

1) On parle de développement 'social' mais la majorité des projets n'ont qu'un ou deux contributeurs principaux. L'outil fait vraiment le minimum en terme de collaboration : fournir un dossier partagé.
...
Faut vraiment avoir rien compris à git et à github pour dire des aneries pareilles.Renseigne-toi 2 minutes sur wikipedia ou autres, au lieu de dire n'importe quoi.
7  0 
Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 06/06/2018 à 17:15
Citation Envoyé par grunk Voir le message
Opensource ça veux pas dire gratuit
C'est évident, mais force est de constaté qu'à ce jour le closed source rapporte toujours très bien, meme sur des "nouveaux" produits.
Regarde Slack par exemple, un dépoussiérage du tchat (voire de IRC), et tout le monde se jette sur ce truc. Les solutions open n'arrivent pas a percer.
C'est d'ailleurs assez triste de voir des équipe ne jurer que par l'open source, et utiliser slack (et google drive au passage) (si tu rajoutes que ca utilise Mac, la ca devient comique).
6  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 06/06/2018 à 20:27
Citation Envoyé par kilroyFR Voir le message
Apres la gabegie MineCraft a 2.5 Milliards, la gabegie Nokia a 5.4 Milliards... esperons que M$ aura un peu plus de flair sur ce coup la.
Je me demande si le rachat de Minecraft et de GitHub ne sont pas des opérations visant un objectif à très long terme plutôt qu'une rentabilité immédiate.

Je m'explique: Minecraft et GitHub sont des plateformes sur lesquelles des communautés d'utilisateurs de profils hétéroclites démarrent des projets collaboratifs à partir de rien, imbriquent des modèles existants afin de ne pas avoir a réécrire ce qui l'a déjà été ailleurs, y apportent des rectifications après avoir répondu à des problèmes complexes, etc.

Pour une entreprise menant des recherches sur l’intelligence artificielle observer les mécanismes décrits plus haut est un avantage inespéré. Par ces rachats Microsoft obtient la légitimité d'exploiter (voir à terme d’héberger?) ces données, afin d'effectuer un apprentissage supervisé des millions d'exemples fournis par les utilisateurs de ces plateformes.

Pour résumer, quoi de mieux que de passer GitHub au crible du machine learning pour espérer un jour obtenir une IA capable de coder?

J'affabule sûrement mais il faut bien essayer de répondre à la question "Pourquoi Microsoft, qui n'est pas réputé pour sa philanthropie, a il claqué 10 milliards dans ces deux boites non rentables au sens économique?".
6  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web