RGPD : USA Today, un des plus importants quotidiens nationaux redirige ses lecteurs de l'UE vers un site Web dédié
Sans scripts de suivi ni pub

Le , par Stan Adkens, Chroniqueur Actualités

Le RGPD de l’UE est entrée en vigueur le vendredi dernier avec son corolaire de harcèlement quotidien par email de mise à jour de politique de confidentialité. Ce moment était attendu et a mobilisé l’attention de tous en l’occurrence les entreprises présentes sur le Web. En effet, le règlement s’applique à tous les acteurs du Web tant que leurs sites Web sont consultables ou leurs applications sont utilisées en Europe.

C’est ainsi que plusieurs sites Web ont fermé leur accès aux utilisateurs sur le territoire européen. Seul un faible nombre de sites Web sont accessibles, mais pour afficher soit leurs nouvelles réglementations, soit une annonce de contenu non disponible dans la région, soit un message de fermeture temporaire.

C’est le cas de Tronc, la société d'édition qui détient le Los Angeles Times, le Chicago Tribune, le New York Daily News et d'autres journaux. Elle a fermé toute sa liste de sites Web pour les utilisateurs européens. Une note expliquant que «notre site Web est actuellement indisponible dans la plupart des pays européens» est servie aux utilisateurs de l’UE.

Le RGPD affecte aussi USA Today, l’un des quotidiens nationaux, le journal le plus diffusé aux États-Unis. Le quotidien redirige dorénavant les lecteurs européens vers la version revue de son site Web baptisée « European Union Experience ». Cette version ne collecte pas de données pouvant identifier des personnes et n’offre pas d’expérience personnalisée. Elle ne permet pas également les publicités et les vidéos contenant des publicités pour les visiteurs européens. Par ailleurs, le nouveau sous-domaine n'est pas indexé par Google Actualités. Le lien du sous-domaine accessible à partir de l’UE est ue.usatoday.com, selon Indivigital.


L’agence de presse a choisi de ne pas être complètement fermée comme l’ont fait ses consœurs parce que la destination européenne est importante pour elle. En effet, sur les 133 millions de visites par mois dont les 84 % proviennent des États-Unis, le Royaume-Uni seul contribue pour 1,8 % des 16 % qui ne proviennent pas des USA.

Ces déconnections automatiques des applications et cette vague de mise en indisponibilité des sites Web ainsi que la mise en ligne des solutions intermédiaires montrent, non seulement, que plusieurs organisations n'aient pas respecté les délais pour se conformer aux changements, mais aussi qu’elles craignent la pénalité du RGPD. En effet, dans le cadre du RGPD, les régulateurs peuvent infliger des amendes aux entreprises jusqu'à concurrence de 4 % de leurs revenus.

Source : The Verge, Indivigital

Et vous ?

Vu ce retard dans la mise en œuvre du RGPD, pensez-vous que les sites étrangers sont d’accord avec ce règlement ?
La fermeture des sites Web aux utilisateurs de l’UE implique que les données utilisateurs étaient, jusqu’à présent, utilisées en dehors des cadres prévus. Que pensez-vous de cette affirmation ?

Voir aussi

GDPR : votre entreprise est-elle bien préparée au nouveau règlement européen sur la protection des données ? Mise en lumière de quelques points clés
Vous pouvez échapper au RGPD en excluant l'Europe de votre site, un service de « gdpr-shield.io », propose de bloquer les utilisateurs européens


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de BenoitM BenoitM - Membre expert https://www.developpez.com
le 26/05/2018 à 22:57
Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message

Vu ce retard dans la mise en œuvre du RGPD, pensez-vous que les sites étrangers sont d’accord avec ce règlement ?
Humm c'est comme demandé aux constructeurs automobiles s'ils sont d'accords avec les normes de pollutions
Ah oups on me dit dans l’oreillette qu'ils sont plus puissant comme lobby et qu'on a changer "temporairement" les normes pour eux :p

Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message

La fermeture des sites Web aux utilisateurs de l’UE implique que les données utilisateurs étaient, jusqu’à présent, utilisées en dehors des cadres prévus. Que pensez-vous de cette affirmation ?
Soit ils connaissent mal la législation soit je m’inquiéterais de ce qu'ils faisaient avec les données
Avatar de Jipété Jipété - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 27/05/2018 à 0:49
Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
Le RGPD affecte aussi USA Today, l’un des quotidiens nationaux, le journal le plus diffusé aux États-Unis. Le quotidien redirige dorénavant les lecteurs européens vers la version revue de son site Web baptisée « European Union Experience ». Cette version ne collecte pas de données pouvant identifier des personnes et n’offre pas d’expérience personnalisée. Elle ne permet pas également les publicités et les vidéos contenant des publicités pour les visiteurs européens.
J'ai testé pour vous : qu'est-ce que c'est reposant ! Un vrai bonheur.
Toutes les infos sociales, politiques, etc., sans tout le parasitage lié à l’expérience utilisation personnalisée (il me fait ch... ce mot, je vous dis pas )
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 27/05/2018 à 5:53
RGPD : la version européenne de USA Today pèse 500 Ko contre 5,2 Mo pour la version originale,
d'après les mesures d'un webmaster

Vendredi 25 mai a marqué l’entrée en vigueur du RGPD. Il faut dire que la sanction prévue en cas de non respect (20 millions d’euros ou 4 % du chiffre d’affaires) a de quoi impressionner.

Un petit vent de panique a soufflé sur le web. Certaines entreprises ont opté pour suspendre leurs activités en Europe, le temps de mieux se préparer. C’est le cas par exemple d’Instapaper, la plateforme lancée en 2008 qui permet de sauvegarder articles et pages web en vue de les consulter ultérieurement. D’autres entreprises ont été plus radicales et ont décidé de fermer leurs portes à l’Europe. Dans cette catégorie figure Unroll.me, un service en ligne de gestion des courriels.

Mais USA Today, un quotidien américain populaire, a décidé de s’y prendre autrement : le magazine a mis à la disposition des européens une version modifiée de son site Web baptisée « European Union Experience ». Cette version ne collecte pas de données pouvant identifier des personnes et n’offre pas d’expérience personnalisée. Elle ne diffuse pas de publicités ni de vidéos contenant des publicités pour les visiteurs européens. Par ailleurs, le nouveau sous-domaine n'est pas indexé par Google Actualités. Le lien du sous-domaine accessible à partir de l’UE est ue.usatoday.com, selon Indivigital.

Marcel Freinbichler, un développeur Autrichien, s’est amusé à comparer les deux versions et a remarqué que la version allégée passe de 5,2 Mo à 500 Ko comme il l’a expliqué sur Twitter : « En raison du #GDPR, USA Today a décidé de lancer une version séparée de son site web pour les utilisateurs de l'UE, qui a supprimé tous les scripts de pistage et les publicités. Le site semblait très rapide, j'ai donc fait une vérification de performance. Qu’est-ce qu’internet peut être rapide sans toute la camelote ! 5.2 Mo → 500 Ko ».


Source : Twitter

Et vous ?

Obtenez-vous les mêmes mesures ?
Qu'en pensez-vous ? Faites vous la même remarque concernant le poids de la pub pour d'autres sites ? De quels types de site s'agit-il ?

Voir aussi :

UK : à l'approche du RGPD, l'Université de Greenwich condamnée à une amende de 120 000 £ pour avoir exposé les données de 20 000 personnes
Microsoft présente ses solutions de conformité au RGPD, afin d'aider les entreprises à réduire les risques en matière de conformité
RGPD : les développeurs Android auraient suspendu les annonces publicitaires Google, jusqu'à la sortie du nouveau SDK de Google
RGPD : l'opérateur de l'application de messagerie Monal se retire de l'UE, estimant ne pas avoir les ressources pour se conformer au règlement
RGPD : WHOIS va-t-il être contraint de suspendre ses activités au courant de mai ? Quelles conséquences pour les webmasters ?
Avatar de Fusoy Fusoy - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 27/05/2018 à 10:01
Diviser le trafic web par 10, c'est radical et c'est tellement bon, je suis allé sur le site et y'a pas à dire, ça charge bien plus rapidement que la version globale.

Si seulement on pouvais s'affranchir de tout les trackers et autre publicité sur le web, ça allègerait les datacenters Je sais bien que c'est pas possible, mais c'est un bon objectif à viser.
Avatar de ulspider ulspider - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 27/05/2018 à 10:47
Perso ça ne m'étonne pas cette optimisation en supprimant toute cette shadow' activity que l'utilisateur ne voyait pas et qui lui était que peu profitable. Depuis un petit moment déjà, je m'offusque de la consommation d'une simple page web, un onglet ouvert c'est 200mo de ram, du CPU à gogo alors que l'onglet n'est pas forcément celui consulté... Entre ceux qui minent du bitcoin par derrière, ceux qui enregistre toute votre activité... on ne s'en sort pas

Bref, un peu de ménage, c'est pas plus mal.
Avatar de sergio_is_back sergio_is_back - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 27/05/2018 à 11:37
Super !!!

On ne peut qu'espérer qu'ils seront nombreux à suivre cet exemple !!!!
Avatar de Pierre Louis Chevalier Pierre Louis Chevalier - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 27/05/2018 à 13:31
Enfin je pense que c'est une solution temporaire il ne vont pas laisser ça comme ça.
Avatar de vxlan.is.top vxlan.is.top - Membre averti https://www.developpez.com
le 27/05/2018 à 18:14
la version européenne de USA Today pèse 500 Ko contre 5,2 Mo pour la version originale
Ils ont vraiment des problèmes d'obésité là-bas

-VX
Avatar de Bloon Bloon - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 28/05/2018 à 10:50
Tout est dans le si la manière dont le consentement a été donné est conforme aux conditions énoncées dans le présent règlement.

Vu les conditions imposées par le règlement, il est probable que ça ne soit pas le cas dans la majorité des situations et donc que les consentements obtenus avant ne soient plus valables.

A ce sujet, comment developpez.com a-t-il mis en oeuvre le RGPD ? Qui est le responsable de traitement ? Où sont les nouvelles mentions légales ?

Bloon
Avatar de hotcryx hotcryx - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 28/05/2018 à 14:25
Citation Envoyé par vxlan.is.top Voir le message
Ils ont vraiment des problèmes d'obésité là-bas

-VX
Entourée de pubs "enlarge your p*", "buy viagra", "buy new steroids for your muscles", "buy a powerful gun", "what Trump just said", "chase live on high way" + un ou plusieurs spyware gratos
Contacter le responsable de la rubrique Accueil