Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Une octogénaire japonaise prouve qu'il n'est jamais trop tard pour aller à l'école du code
Avec son application iOS à succès

Le , par Patrick Ruiz

91PARTAGES

10  0 
Déjà une année que la nouvelle de la disponibilité (sur l’Apple App Store) d’Hinadan a filtré sur cette plateforme. Que s’est-il passé depuis ? Où en est Masako Wakamiya, l’octogénaire japonaise auteure de l’application iOS ? L’AARP (association américaine des personnes retraitées), une organisation à but non lucratif dont l’objectif est d'améliorer la qualité de vie de tous quel que soit l'âge, a fouillé et rapporte …

Une année après son lancement, Hinadan est devenue une application à succès. Le jeu gratuit inspiré du festival traditionnel japonais Hinamatsuri engrange désormais 5 étoiles sur l’AppStore et a téléchargé 53 000 fois. Wakamiya travaille désormais sur de futures versions ; dans son viseur, les potentiels utilisateurs qui font usage de la langue anglaise, du chinois ou du français.

Sur le plan personnel, l’aura de l’octogénaire a gagné en consistance. Elle est désormais à la tête d’un comité pour personnes âgées dans son pays, une tâche que le gouvernement lui a attribuée l’an dernier. En juin 2017, l’application lui a valu une invitation à la WWDC d’Apple. Au cours de l’événement, Tim Cook en personne l’a présentée comme la participante la plus âgée. En décembre 2017 à Tokyo, elle reçoit le second prix de l’innovation lors de la Rakuten Technology Conference. Pas plus tard que le mois dernier, Wakamiya a fait une apparition au sein des installations des Nations Unies à New York comme intervenant lors d’une keynote intitulée « pourquoi les compétences numériques sont-elles cruciales pour les personnes âgées ? »


6 mois d’apprentissage du langage de programmation Swift

Au moment où des sommités de l’univers de la Tech font des sorties pour rappeler que la programmation est une discipline à laquelle on doit consacrer un minimum de 10 ans pour être un développeur accompli, le cas Masako a de quoi faire bouger les lignes. Et pour cause, l’octogénaire s’est mise au développement iOS avec Swift après une carrière dans l’univers bancaire. Après 6 mois d’apprentissage, l’application était publiée sur le Store d’Apple.

Et pourtant, le codage du jeu semble ne pas relever de l’opération mathématique la plus aisée. Hinadan met en scène des tables sur lesquelles des poupées sont disposées pour représenter la Cour impériale de l’époque Heian. Dans le principe, chaque joueur doit placer correctement les poupées sur la table. La conceptrice du jeu a également pris en compte les difficultés à bouger les doigts et les problèmes d’ouïe et de vue et n’a pas introduit de limite de temps afin d’éviter que les participants plus âgés ne soient trop stressés de devoir agir rapidement.

À cela, il faut ajouter que Masako a dû braver la barrière de la langue. « La programmation en elle-même était difficile, mais l’usage de la langue anglaise encore plus. Tout était en anglais, langages de programmation, messages d’erreur ; même la communication avec Apple devait se faire en anglais. La plupart d’entre nous (les doyens) sommes allergiques à l’anglais », rapporte Rakuten.


Comme quoi, en combinant choix adéquat de sa niche et efforts, on peut arriver à réduire de façon considérable les durées de pratique prescrites par des experts reconnus du domaine.

Pas un cas isolé

Avant Masako Wakamiya, Millie Browne, alors âgée de 98 ans s’est illustrée en créant Millie’s Game, un jeu éducatif pour renforcer les capacités à épeler les mots. L’application disponible gratuitement sur l’App Store est née de l’inspiration que la pauvreté de l’offre TV a excitée alors que cette dernière était allongée sur un lit d’hôpital.

Dans un article publié par le New York Times, il apparaît que 2,2 % des utilisateurs de la plateforme d’apprentissage en ligne Codeacademy sont au moins des quinquagénaires. Il n’est donc pas exclu que d’autres Masako et Millie fassent surface dans les années à venir.

Source : AARP

Et vous ?

Quel commentaire faites-vous de l’accomplissement de cette octogénaire ?

Quels autres cas similaires au sien vous ont marqué ? Pour quelles raisons ?

Combien de temps vous faudrait-il pour développer la même application ?

Voir aussi

Y a-t-il une corrélation entre diplôme et succès en tant que développeur de logiciels ? Un acteur de la sphère donne son avis

Que faire pour minimiser l'impact des interruptions sur l'activité de développement de logiciels ? Appliquer les méthodes Agile ?

A-t-on besoin d'apprendre la programmation pendant 10 ans avant d'être un développeur accompli ? Partagez votre expérience

Que pensez-vous des formations intensives en programmation ? Sont-elles plus efficaces que les formations classiques en informatique ?

Pourquoi réécrire un projet en partant de zéro ? Parce que l'ancien code est un fatras ou qu'il est plus facile d'écrire que de lire un code ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 23/05/2018 à 11:41
Je suis en phase avec le post de Thorolf13

Bien sûr qu'un amateur peut parfaitement réaliser une application.
Notre métier de développeur n'est pas réservé uniquement à une caste de professionnels.
Il existe énormément de passionnés qui ne vivent pas de cette passion et qui pourtant, font vivre l'informatique au moins autant que les professionnels que nous sommes.

Par contre, lorsque l'on arrive à des applications complexes avec de la sécu, de la tenue à la charge, des exigences de perf, du volume de données, etc.
Ca sort un peu des capacités de l'amateur et on passe dans le monde pro.
C'est un peu comme pour la cuisine.
Il y a d'excellents cuisiniers amateurs qui sont capable de faire un plat et/ou un gâteau pour 20 personnes sublimes.
Mais entre faire ça une fois de temps en temps et tenir un restaurant où il faudra faire preuve de la même qualité au quotidien et avec un nombre de couvert très supérieur tout en devant gérer toute une carte et non un plat unique, c'est autre chose.
Tout comme développeur, cuisinier professionnel est un vrai métier.
Cela n'empêche en rien d'avoir des cuisiniers et développeurs amateurs capables de choses formidables.
4  0 
Avatar de Jitou
Membre averti https://www.developpez.com
Le 23/05/2018 à 13:21
Je me rappel au début des années 2000 on embauchait n'importe qui pour coder, des profs d'histoire, des étudiants en bac pro plomberie, des littéraires etc ... dire que maintenant on se récupère encore des TMA d'applications de cette glorieuse époque
4  0 
Avatar de weed
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 22/05/2018 à 19:58
Cela fait plaisir de voir ce type de personnes d'un certain age qui ne baisse pas les bras
3  0 
Avatar de Thorolf13
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 23/05/2018 à 10:11
Encore un article sur ce sujet et encore les même arguments... ...et tout le monde a raison et tort a la fois (a mon sens)

Il y a des développeurs avec plusieurs 'envergures' différentes.

Je vais faire une analogie : Une entreprise fait construire un immeuble résidentiel et une autre fait construire le Burj Khalifa.
Elles ont toute deux fait un construire un bâtiment de plusieurs étages, pourtant, pourrait-on dire que les des entreprises ont le niveau de compétence ?
Il n'y en a pas une meilleure que l'autre, elle ne travaillent juste pas du tout sur le même créneau.

Il en est de même pour les développeurs.
- Peut-on devenir un développeur compétent, capable de sortir un site web ou une appli mobile après une formation de 6 mois ? oui !
- Ce même développeur est-il capable de concevoir un système plus complexe, avec des interactions multiples, des problématiques de performances, de sécurité ? Pas encore... il lui faudra bien quelques années pour atteindre ce niveau de compétence. Pour ce travail, on choisira quelqu’un de plus expérimenté (peut-être bien avec 10 ans d'expérience )

Et vous savez quoi ? On a besoin des deux développeur ! Le junior comme l'expert !
Arrêtons donc e comparer ce qui n'est pas comparable.

@kilroyFR : oui, certains aspect de notre travail se simplifient, ce qui élargi le champs de capacités de développeurs avec un niveau de qualification/expérience plus léger. Mais on continue d'avoir besoin de gens expérimentés dans certaines phases de la création d'une appli ou dans des cas plus complexes.

@KnifeOnlyI : la différence entre pro et non pro est simple : il y en a un qui est rémunéré pour son travail, il n'y a aucun critère de compétence la dedans

[Edit]
Et pour en revenir au sujet principal, je félicite cette dame pour son travail et sa perseverence. Elle prouve que n'importe qui peut réussir dans cette voie. Par n'importe qui, je ne veux pas dire 'tout le monde' mais que le développent n'est pas réservé a une classe jeune, surdouée et technophile.
1  0 
Avatar de SofEvans
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 23/05/2018 à 11:07
Citation Envoyé par kilroyFR Voir le message
Qui croit encore en 2018 qu'il faut 10 ans d'experience pour developper une appli ?
il y a 20 ans surement mais plus maintenant.
Tu es sérieux ? Au pif, toutes entreprises qui fait de la R&D ou qui a un besoin qui n'as pas encore de solution.
Et le truc rigolo, c'est que même les grosses entreprise qui utilise des progiciel afin de ne pas réinventer la roue finisse par s'apercevoir que leurs besoins n'est pas prit en charge à 100% par le progiciel et on se retrouve donc à faire encore du code. A ce moment là, tu préfère avoir quoi ? Un dev avec 10 ans d’expériences et toute la culture info qui va bien ou madame michu de l'appartement d'à côté ?
Tant que ton appli restes dans les clous et n'as pas de besoin particulier, oui, un néophyte peut sortir quelque chose de bien. Mais fais un pas de côté et on sait comment ca se termine : un sujet sur stackoverflow ....

Citation Envoyé par kilroyFR Voir le message

Je connais nombre de gens n'ayant jamais fait d'informatique(un hobby rien de plus) et ayant pu malgré tout coder des applis (framework type joomla, drupal ou android) juste a partir d'exemples d'applis existantes et un peu de patience (dans le cadre d'autres hobbies - type gerer des collections etc.).
Ces personnes que tu connais et qui n'ont "jamais" fait d'informatique, elles ont codé une application en utilisant des framework ou bien elles ont développé des framework ?
(après, des néophyte qui utilisent des framework, ca reste des fois vraiment impressionnant).

Citation Envoyé par kilroyFR Voir le message
Faut arreter de croire au developpeur tout puissant; ca ne reste qu'un ouvrier (col blanc certes) dans la hierarchie des metiers de l'informatique.
Sympa ...
On sent bien le respect caricatural d'un chef envers son équipe dans ta phrase ...
"Vous n'êtes que des ouvriers dans la hierarchie des metiers de l'informatique."
Et si tu disais plutôt : "Un développeur est un ouvrier des métiers de l'informatique ?".

Parce que bon, ca me fait toujours un peu rire jaune les gens qui font des "hierarchie" de metiers. Ce sont en général les même qui place les éboueurs tout en bas mais qui sont vraiment content de voir que leurs poubelles "disparaissent comme par magie". Et en général, ce sont les mêmes avec qui il est difficile de bosser tellement ils sont imbus d'eux-même (oui, cette attaque gratuite est sponsorisé par la ligue des clichés bidons).

Citation Envoyé par kilroyFR Voir le message
Il existe suffisamment de briques et autres composants tout faits qu'on assemble (en 2018 un developpeur qui recode tout from scratch (parce qu'il se croit meilleur) n'est pas un bon developpeur, au contraire, il reinvente la roue carree).
Certes, mais quand ta brique n'existe pas, tu fais quoi ? Et même si ta brique existe, tu penses pas qu'on peut l'améliorer ?
A croire qu'absolument tout ce qu'il était possible de développer a déjà été développé et qu'on est au point mort ....
Si c'était le cas, pourquoi est-ce qu'on s'entête à sortir des nouveaux moteur de jeux ? Des nouveaux moteur physique ? etc etc ?
1  0 
Avatar de fpignalet
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 23/05/2018 à 7:35
@kilroyFR: ouais s'pas faux... depuis quelques années je constate que mon métier consiste à d'abord chercher sur le ouebe si "ça a pas dejà été fait"...
0  0 
Avatar de KnifeOnlyI
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 23/05/2018 à 12:01
Citation Envoyé par Thorolf13 Voir le message
Encore un article sur ce sujet et encore les même arguments... ...et tout le monde a raison et tort a la fois (a mon sens)

Il y a des développeurs avec plusieurs 'envergures' différentes.

Je vais faire une analogie : Une entreprise fait construire un immeuble résidentiel et une autre fait construire le Burj Khalifa.
Elles ont toute deux fait un construire un bâtiment de plusieurs étages, pourtant, pourrait-on dire que les des entreprises ont le niveau de compétence ?
Il n'y en a pas une meilleure que l'autre, elle ne travaillent juste pas du tout sur le même créneau.

Il en est de même pour les développeurs.
- Peut-on devenir un développeur compétent, capable de sortir un site web ou une appli mobile après une formation de 6 mois ? oui !
- Ce même développeur est-il capable de concevoir un système plus complexe, avec des interactions multiples, des problématiques de performances, de sécurité ? Pas encore... il lui faudra bien quelques années pour atteindre ce niveau de compétence. Pour ce travail, on choisira quelqu’un de plus expérimenté (peut-être bien avec 10 ans d'expérience )

Et vous savez quoi ? On a besoin des deux développeur ! Le junior comme l'expert !
Arrêtons donc e comparer ce qui n'est pas comparable.

@kilroyFR : oui, certains aspect de notre travail se simplifient, ce qui élargi le champs de capacités de développeurs avec un niveau de qualification/expérience plus léger. Mais on continue d'avoir besoin de gens expérimentés dans certaines phases de la création d'une appli ou dans des cas plus complexes.

@KnifeOnlyI : la différence entre pro et non pro est simple : il y en a un qui est rémunéré pour son travail, il n'y a aucun critère de compétence la dedans

[Edit]
Et pour en revenir au sujet principal, je félicite cette dame pour son travail et sa perseverence. Elle prouve que n'importe qui peut réussir dans cette voie. Par n'importe qui, je ne veux pas dire 'tout le monde' mais que le développent n'est pas réservé a une classe jeune, surdouée et technophile.
Attention, je n'ai pas dis que c’était simple, mais il y a des tas de choses à prendre en compte. Je ne critique pas non plus cette dame, ni son travail. Ce que je critique en revanche ce sont les articles à la limite du sensationnel pour pas grand chose... Je trouve sa malheureux car d'un côté on a des offres de formation type "Regardez, en 3 mois vous pouvez être développeur pro, c'est facile !" et de l'autre '"Une dame a fait sa en 6 mois et vous ?". Au final on donne l'impression que le métier est simple, limite c'est faire des origamis : "Retenez quelques techniques et vous saurez tous" ce qui n'est pas le cas.
0  0 
Avatar de kilroyFR
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 23/05/2018 à 15:43
Citation Envoyé par SofEvans Voir le message

Ces personnes que tu connais et qui n'ont "jamais" fait d'informatique, elles ont codé une application en utilisant des framework ou bien elles ont développé des framework ?
(après, des néophyte qui utilisent des framework, ca reste des fois vraiment impressionnant).
Oui evidemment elles utilisent des frameworks, ce sont des neophytes, mais le resultat est quelques fois plus impressionnants que certains de nos devpts en interne qui reinventent la roue et qui croient mieux faire que tel ou tel framework (si si on connait tous quelqu'un comme ca dans chaque boite).

Citation Envoyé par SofEvans Voir le message

Sympa ...
On sent bien le respect caricatural d'un chef envers son équipe dans ta phrase ...
"Vous n'êtes que des ouvriers dans la hierarchie des metiers de l'informatique."
Et si tu disais plutôt : "Un développeur est un ouvrier des métiers de l'informatique ?".
...
Et en général, ce sont les mêmes avec qui il est difficile de bosser tellement ils sont imbus d'eux-même (oui, cette attaque gratuite est sponsorisé par la ligue des clichés bidons).
Pas caricatural mais realiste. Comportement classique du dev qui se croit tout puissant parce qu'il a ecrit 2 composants dans un langage lambda.
On sous traite enormement de dev en off shore (ile maurice parce qu'ils sont 10 fois moins chers, parlent francais, savent copier/coller du code ou intégrer des briques open source comme le font les devs en france). C'est ca une certaine realité (turn over certes car ce qui les interessent ce sont la formation aux technos, le metier ils s'en foutent). Quelques architectes SOA/micro services pour les piloter (en archi micro service pas besoin de barons de l'informatique c'est le principe meme et le plan ideal pour simplifier la sous traitance en off shore).
Je vois pas pourquoi tu es sur la defensive, le metier de dev (dans applis de gestion/web en particulier) que tu le veuilles ou non est un metier de grouillot (je l'ai ete pendant 30 ans).
Et oui il y a une hierarchisation dans chaque branche metier. Quand tu es dev, regarde ce qu'il y a en DESSOUS de toi, s'il n'y a rien c'est que tu es tout en bas de l'echelle c'est aussi simple que ca. Oui je comprends que ca fasse mal pour l'ego; mais au 20eme siecle tu avais les ouvriers dans les usines, maintenant on parle souvent de production logiciel, si tu ne vois pas l'analogie entre l'ouvrier sur sa chaine de production et le developpeur de logiciel c'est que tu es passé a coté de quelque chose. Prends de la distance/hauteur sur ton metier.
Et ceci n'est pas un jugement de valeur mais juste un simple constat de la realité de cette profession. Disons que ca rend d'un coup beaucoup plus humble (toi qui parle d'etre imbu de soi tu en est la demonstration par l'exemple - incapable de reconnaitre la position d'un developpeur dans une hierarchie metier).

Citation Envoyé par SofEvans Voir le message

Certes, mais quand ta brique n'existe pas, tu fais quoi ? Et même si ta brique existe, tu penses pas qu'on peut l'améliorer ?
A croire qu'absolument tout ce qu'il était possible de développer a déjà été développé et qu'on est au point mort ....
Si c'était le cas, pourquoi est-ce qu'on s'entête à sortir des nouveaux moteur de jeux ? Des nouveaux moteur physique ? etc etc ?
Je ne parle pas des metiers de dev de moteurs de jeux mais de ce que font la plupart des informaticiens cad sites webs/infos de gestion.

Pour avoir travaillé chez infogrames a l'epoque il y avait une reelle distinction entre les devs bossant sur les moteurs de jeux et les autres (relegué a de betes pisseurs de code avec faible valeur ajoutée). Les codes sources des parties sensibles n'etaient meme pas partagées/visibles.

Sinon pour la quasi totalité des logiciels aujourd'hui tu mets quelques devs qui sortent du lot et ils te font la brique absente pour les autres.
En archi micro service on arrive a un decoupage tellement fin que les applis monolithiques c'est dans la categorie 'bad practices' plutot qu'autre chose.
En tout cas en info de gestion c'est sans aucun soucis.
L'agilité et les archis SOA/micro services pour ca c'est genial; decoupage du boulot en micro taches + sous traitance efficace et sans risques quasiment.
0  0 
Avatar de SofEvans
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 23/05/2018 à 22:45
Citation Envoyé par kilroyFR Voir le message
Oui evidemment elles utilisent des frameworks, ce sont des neophytes, mais le resultat est quelques fois plus impressionnants que certains de nos devpts en interne qui reinventent la roue et qui croient mieux faire que tel ou tel framework (si si on connait tous quelqu'un comme ca dans chaque boite).
La où je tique et réagis, c'est sur le fait de "comparer" le métier de dev (et pas juste pisseur de code) au travail d'un néophyte.
Je vois pas d'où sort le "développeur tout puissant" en fait ... Est-ce le reliquat d'une période lointaine dont je n'ai jamais entendu parler ?
Parce que moi, ca a plutôt toujours été "le développeur associable" avec un peu de "qui est le seul qui sait ce qu'il fait" (et pas forcement ce qu'il faut faire).

Sinon, oui, des personnes qui recode la roue parce qu'ils ne savaient pas que la roue été codé ou parce qu'il pensaient mieux faire, ça existe.

Citation Envoyé par kilroyFR Voir le message

Pas caricatural mais realiste. Comportement classique du dev qui se croit tout puissant parce qu'il a ecrit 2 composants dans un langage lambda.
On sous traite enormement de dev en off shore (ile maurice parce qu'ils sont 10 fois moins chers, parlent francais, savent copier/coller du code ou intégrer des briques open source comme le font les devs en france). C'est ca une certaine realité (turn over certes car ce qui les interessent ce sont la formation aux technos, le metier ils s'en foutent). Quelques architectes SOA/micro services pour les piloter (en archi micro service pas besoin de barons de l'informatique c'est le principe meme et le plan ideal pour simplifier la sous traitance en off shore).
Uuuuuhh, juste pour clarification : si vous avez de la R&D dans ton entreprise, tu la sous-traite en offshore aussi ?
Parce que la j'ai juste l'impression que votre besoin se limite à coder des micro-service un peu formaté tous pareil (après, j'imagine peut-être mal)

Citation Envoyé par kilroyFR Voir le message
Je vois pas pourquoi tu es sur la defensive, le metier de dev (dans applis de gestion/web en particulier) que tu le veuilles ou non est un metier de grouillot (je l'ai ete pendant 30 ans). Et oui il y a une hierarchisation dans chaque branche metier. Quand tu es dev, regarde ce qu'il y a en DESSOUS de toi, s'il n'y a rien c'est que tu es tout en bas de l'echelle c'est aussi simple que ca.
Je ne suis pas sur la défensive (d'ailleurs je suis surpris que tu dises cela, j'aurais plutôt pensé être accusé d'être sur l'offensive/agressif, justement), c'est juste que ça me sort par les yeux les personnes qui parle de leurs subordonné comme cela.
Je veux dire, si tout d'un coup tout vos dev (offshore ou non) démissionnait, tu penserais encore qu'ils ne sont "que des ouvriers" ?
C'est peut être moi qui interprète mal, mais le "que des ouvrier" je trouve cela au minimum péjoratif, au pire humiliant.
Ça dresse une barrière froide entre les personnes.
Tu as beau avoir toute la hiérarchisation du monde, s'il te manque un rouage, la machine ne fonctionne plus.

Citation Envoyé par kilroyFR Voir le message
Oui je comprends que ca fasse mal pour l'ego; mais au 20eme siecle tu avais les ouvriers dans les usines, maintenant on parle souvent de production logiciel, si tu ne vois pas l'analogie entre l'ouvrier sur sa chaine de production et le developpeur de logiciel c'est que tu es passé a coté de quelque chose. Prends de la distance/hauteur sur ton metier.
Et ceci n'est pas un jugement de valeur mais juste un simple constat de la realité de cette profession. Disons que ca rend d'un coup beaucoup plus humble (toi qui parle d'etre imbu de soi tu en est la demonstration par l'exemple - incapable de reconnaitre la position d'un developpeur dans une hierarchie metier).
Wow, déjà ce serait bien que tu ne tire pas des conclusions foireuses de mes dires (je ne vois pas en quoi ne pas accepter de se faire rabaisser dénote d'une incapacité à reconnaitre la position du dev dans la hierarchie de mitier), et ensuite, je vois très bien ma position et la position de mon job dans la hierarchie.
Sauf que toi et moi, j'ai pas l'impression qu'on ait la même hiérarchie :
Tu sembles plus partir sur une hiérarchie de valeur avec le fait que le dev est le grouillot tout en bas.
Je part sur une hiérarchie de rôle dont chacun à besoin de l'autre :
Le commercial à besoin que je fasse du code pour qu'il puisse le vendre, et j'ai besoin du commercial pour que mon code soit vendu.
etc etc et chaque rouage dépend d'un autre (je vois mal un commercial vendre quelque chose qui n'existeras pas ou un dev coder quelque chose qui n'as aucune utilité pour l'entreprise).

Encore une fois, dans ta hiérarchie de valeur, si tout les dev s'en vont et que tu n'arrive plus a en embaucher, tu fais quoi ?
Oui je sais, c'est impossible d'avoir une pénurie de dev parce qu'on trouveras toujours une possibilité en offshore, ou des stagiaire, ou que sais-je.
Mais il n'en reste pas moins que faire une hiérarchie de valeur est dégradant, car chaque rouage de la machine est nécessaire.
Même le personnel de nettoyage qui vient passer l'aspirateur est nécessaire au bon fonctionnement.

Citation Envoyé par kilroyFR Voir le message
Je ne parle pas des metiers de dev de moteurs de jeux mais de ce que font la plupart des informaticiens cad sites webs/infos de gestion.

Pour avoir travaillé chez infogrames a l'epoque il y avait une reelle distinction entre les devs bossant sur les moteurs de jeux et les autres (relegué a de betes pisseurs de code avec faible valeur ajoutée). Les codes sources des parties sensibles n'etaient meme pas partagées/visibles.

Sinon pour la quasi totalité des logiciels aujourd'hui tu mets quelques devs qui sortent du lot et ils te font la brique absente pour les autres.
En archi micro service on arrive a un decoupage tellement fin que les applis monolithiques c'est dans la categorie 'bad practices' plutot qu'autre chose.
En tout cas en info de gestion c'est sans aucun soucis.
L'agilité et les archis SOA/micro services pour ca c'est genial; decoupage du boulot en micro taches + sous traitance efficace et sans risques quasiment.
Oui, c'est effectivement la majorité du dev aujourd'hui : le dev-web templatisé à mort, etc etc.
J'ai peut-être la chance de n'avoir qu'un pied dans cela est de plus faire du dev-système.

Après, c'est un peu facile de ne prendre que le métier de dev en mode "pisseur de code" et d'écarter tout les métiers dev "architecte, R&D, ...".
C'est sans doute la dessus qu'on s'est pas vraiment compris.
0  0 
Avatar de kilroyFR
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 24/05/2018 à 13:47
Non non la R&D reste du domaine des developpeurs/architectes mais pour la besogne de codage ca reste effectivement dans le giron de n'importe quel developpeur lambda qui constituent le gros de la troupe; peut etre triste a entendre mais c'est la realité.
Uberisation du metier. On peut se permettre aujourd'hui de ne pas exiger d'un dev un niveau de connaissances pointues; juste de suivre un canevas et les archis SOA / micro services (pour le dev j'entends) sont parfaits pour ca.
Des devs/ingenieurs il y en a des milliers en Inde / afrique du nord qui attendent et ils n'ont pas a rougir de leur travail/niveau; la conception/archi etant conservée dans notre R&D.

Je fais juste un (amer) constat de ce qu'est devenu ce metier de developpeur en quelques années.
Comme deja dit j'ai ete developpeur pendant 30 ans; je vois la façon dont on travaille actuellement qui nous conduit a ce genre de comportement/reflexion.
Les methodologies/archis n'ont qu'un but, simplifier le dev pour mieux l'externaliser et reduire le developpeur a un 'pisseur de code' interchangeable a souhait (ce que je vis dans ma boite ces 5 dernieres années et ca s'amplifie parce qu'au final ... ca marche).
0  0