« À ceux qui essayent juste de vendre leurs produits en promettant aux gens qu'ils vont devenir dev pro en quelques semaines
Honte à vous ! »

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Quel parcours préconisez-vous pour être un développeur professionnel ?
Dans l’une de ses vidéos où il essaye d’expliquer ce qu’est un développeur professionnel (et par ricochet il donne des indications sur les éléments qui peuvent vous permettre de vous définir en tant que tel), Fredrik Christenson, un développeur logiciel, s’est intéressé naturellement aux études.

« La raison pour laquelle je fais ces vidéos est que je suis fatigué de la désinformation qui circule sur internet ; plusieurs fois, je suis tombé sur des personnes qui viennent me voir, cherchant des notions de base en programmation, et me disent que leur objectif est de devenir développeur professionnel en un mois ou deux. À chaque fois, je leur réponds que ce n’est pas faisable, il n’y aucun moyen d’être un développeur professionnel dans cet intervalle de temps », a-t-il expliqué en guise d’introduction.

Après avoir donc reçu plusieurs demandes de la sorte, il s’est bien évidemment demandé d’où ce fantasme pouvait provenir. Dans ses recherches, il est tombé sur un nombre impressionnant de tutoriels, payants ou gratuits, vidéo ou écrits, proposés par des « soi-disant développeurs professionnels » qui véhiculent l’idée selon laquelle, moyennant un investissement de quelques mois, vous pouvez devenir un développeur professionnel et chercher un emploi.


« C’est un très gros problème et c’est la raison pour laquelle je suis en guerre contre ces gens qui préconisent l’apprentissage rapide. Parce qu’il doit y avoir une différence entre ce qu’est un développeur amateur et ce qu’est un développeur professionnel. Et la raison pour laquelle cette différence existe n’a rien à voir avec l’élitisme, le prestige, ou le fait d’essayer d’être meilleur que quelqu’un d’autre. Cette différence est là pour permettre aux gens de mieux définir leurs attentes », a-t-il fait valoir.

Et d’expliquer que même pour ceux qui finissent par être convaincu, cela représente un danger : « imaginez que quelqu’un vienne publier sur internet que vous pouvez devenir un développeur professionnel en deux mois et décrocher un emploi chez Google. Son auditoire aura des attentes complètement biaisées. Ce qui va se passer c’est que quelqu’un va se donner à fond pour devenir un développeur professionnel. Il ne va pas décrocher d’emploi et il pourrait même se sentir stupide parce que s’il leur est dit qu’ils peuvent apprendre cela en un intervalle de temps si court, ils vont se dire “peut-être c’était pas si facile” ou encore “ça me prend plus de temps”. Ils vont avoir cette idée dans leur tête qu’ils sont stupides parce qu’ils essayent de faire en deux mois ce qu’un vrai développeur va accomplir en cinq ans ».

Pour Fredrik, il est important de combattre ce genre de propagande afin d’éviter que les gens ne tombent dans cet état d’esprit : « il s’agit donc ici de vous donner des informations plus précises ».

« Le développement logiciel n’est pas quelque chose que vous apprenez en quelques semaines puis être prêt pour un emploi », insiste-t-il.

« Comprenez moi bien : je ne viens pas faire l’apologie de l’idée selon laquelle vous avez besoin d’être un étudiant à l’université où vous devez suivre des cours d’informatique pour devenir un professionnel », a-t-il déclaré, insistant sur l’importance de ne pas s’imaginer passer professionnel en un laps de temps.


Combien de temps pour être un développeur professionnel ?

Selon Fredrik, cela dépend des individus et surtout des perspectives. Tandis que lui il affirme avoir passé deux ans à étudier le code, il rappelle que d’autres ont passé moins de temps et d’autres plus (certains ont passé cinq ans). « Au minimum, vous devriez investir un an, deux ans plus certainement, pour simplement en apprendre assez pour être prêt pour le marché de l’emploi ».

« À tous ces gens qui essayent de vendre leurs produits en promettant aux gens qu’ils vont devenir des développeurs professionnels en l’espace de quelques semaines, honte à vous », a-t-il déclaré. « Oui, il est possible d’apprendre le développement à un niveau amateur en quelques semaines », a-t-il reconnu, insistant sur le fait que les promoteurs d’idées de professionnalisation rapide devraient être honnêtes.

Un combat mené par plusieurs professionnels

Pour Peter Norvig, directeur de recherche chez Google, la programmation est quelque chose qu'on devrait normalement apprendre sur une période assez longue, 10 ans par exemple. C'est ce qu'il expliquait d'ailleurs dans un billet publié il y a quelques années et intitulé « Teach Yourself Programming in Ten Years ». Dans ce billet, il critiquait notamment les bouquins avec des titres comme « Apprendre X en Y heures/jours », par exemple « Teach Yourself C++ in 24 Hours ». Il disait avoir fait une recherche avancée sur Amazon pour répertorier les livres avec des titres de ce genre qui ont été publiés depuis l'année 2000. Et il en avait trouvé 512. Le point remarquable est que 9 des 10 premiers étaient des livres de programmation.


« Soit les gens sont pressés d’apprendre la programmation, soit la programmation est en quelque sorte fabuleusement plus facile à apprendre que toute autre chose », a-t-il conclu. Bien sûr, il pense que c'est plutôt parce que les gens sont pressés d'apprendre la programmation, mais il avertit qu'on ne peut rien apprendre de bon dans de courts délais, peu importe les techniques pédagogiques utilisées : « une mauvaise programmation est facile, les idiots peuvent l'apprendre en 21 jours, même s'ils sont des nuls », dit-il en citant des auteurs d'un bouquin en informatique.

Ses raisons sont évidentes. Dans un court délai, vous n'aurez pas le temps d'écrire plusieurs programmes significatifs, et d’apprendre de vos succès et échecs. Vous n'aurez pas non plus le temps de travailler avec un programmeur expérimenté et de comprendre ce que c’est de vivre dans cet environnement. En résumé, vous n’aurez pas le temps d’apprendre vraiment. Vous allez vous familiariser à la programmation ou au langage en question, sans avoir de connaissance approfondie. C'est ce.qu'il exprime par une citation du poète anglais Alexander Pope : « a little learning is a dangerous thing », ce qui peut se traduire en français par : « un peu d'apprentissage est une chose dangereuse ».

Source : YouTube

Et vous ?

Quel parcours préconisez-vous pour être un développeur professionnel ? Etudes classiques (DUT, Fac, école d'ingénieur) ou bootcamp (formations courtes privées) ?
Quelles conditions faut-il remplir pour estimer être un développeur professionnel ?
Vous considérez-vous comme un développeur accompli ou expérimenté ? Si oui, combien d'années cela vous a-t-il pris ?
Le temps d'apprentissage pourrait-il être fonction du langage et donc ne pas avoir un minimum universel ? Par exemple apprendre à créer un site Web statique (en HTML et CSS) puis dynamique (en PHP et MySQL) devrait-il demander autant d'investissement en temps que préconisé par Fredrik Christenson ?

Voir aussi :

A-t-on besoin d'apprendre la programmation pendant 10 ans avant d'être un développeur accompli ? Partagez votre expérience
Comment devenir un meilleur développeur ? La formation et l'expérience sont-elles suffisantes ? Vous êtes invités à partager votre avis
Que faire pour minimiser l'impact des interruptions sur l'activité de développement de logiciels ? Appliquer les méthodes Agile ?
Y a-t-il une corrélation entre diplôme et succès en tant que développeur de logiciels ? Un acteur de la sphère donne son avis
Pourquoi réécrire un projet en partant de zéro ? Parce que l'ancien code est un fatras ou qu'il est plus facile d'écrire que de lire un code ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de - https://www.developpez.com
le 22/05/2018 à 11:36
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Quel parcours préconisez-vous pour être un développeur professionnel ? Etudes classiques (DUT, Fac, école d'ingénieur) ou bootcamp (formations courtes privées) ?
D'abord des études classiques et ensuite des bootcamp pour approfondir la connaissance ou changer de carrières.
Au plus proche de moi c'est la mission locale (64 BD Léon Jouhaux, 63000 Clermont-Ferrand) qui pourrait apporter plus d'informations à ce sujet.

Ensuite avec un EDI comme Windev, il arrive de temps en temps que des démos soit présenté via le Web.
L'EDI lui même dans sa version Express propose un mode apprentissage.
Cependant, je ne recommande pas cette méthode sauf si on se trouve un forum actif sur l'entraide ou un " Chat ".
Avatar de wolinn wolinn - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 22/05/2018 à 11:45
On retrouve un peu ces promesses dans les méthodes de langue (parlez couramment le japonais en quelques semaines), les régimes (perdez 5 kg rapidement sans effort), et certainement d'autres domaines. C'est de l'argumentation commerciale, et ça doit être un peu l'époque qui veut ça : tout et tout de suite.

Le délai d'un an ou deux pour commencer à avoir une valeur sur le marché de l'emploi me parait raisonnable, avec de fortes variations individuelles, suivant instruction initiale et prédispositions.
Une entreprise qui embauche quelqu'un qui ne fait de la programmation que depuis quelques mois mise surtout sur un potentiel.
Avatar de - https://www.developpez.com
le 22/05/2018 à 11:49
Une entreprise qui embauche quelqu'un qui ne fait de la programmation que depuis quelques mois mise surtout sur un potentiel.
L'expérience d'apprentissage ne compte pas comme expérience professionnelle pourtant.
Même les heures d'un stage/formation/"évaluation" ne peuvent être comptabilisés comme des heures de travails.

Pourtant les annonces d'offres d'emplois demandes souvent aux candidats au minimum au moins un mois d'expérience dans le domaine.
J'en ai même vue qui en demandait 8 ans pour un poste d'ingénieur/administrateur systèmes et réseaux.

Les débutants acceptés sont plutôt rares, alors face à cela, les candidats n'hésitent pas à mentir et faire passer l'expérience des heures de stages en heures professionnelles (conseillé par les conseillers pôle emploi/orientation et tous les autres organismes/agences quand on rempli son C.V. (curriculum vitae) ).
Avatar de silicoman silicoman - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 22/05/2018 à 12:01
Ah les fameux bootcamp.

Étant passé par là, sans trop me mouiller je peux vous dire que le niveau global peut être assez calamiteux. On y trouve les fameux reconvertis professionnellement qui se sont dit "pourquoi pas développeur". Je croisais les doigts pour pas qu'ils ne soient mes collègues de projet. Ils n'ont
aucune notion d'algorithmie, aucune notion de système. A la fin de la formation, la boucle for c'était pas foufou. Heureusement dans le tas, t'as toujours 2 3 personnes super motivés qui sortent du lot. Mais ils démissionneront l'année suivante pour un meilleur job.

Au début je me considérais comme un ignare de l'IT, j'ai vite reconsidéré mon niveau moyen.
Avatar de Kihmé Xs Kihmé Xs - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 22/05/2018 à 12:09
Après 5 ans de cursus en développement, combien sont vraiment prêts pour travailler en tant que développeur ?

60% ? Plus ? Moins ?

En BTS, en université puis en école d'ingé, j'ai toujours vu une parti significative de mes camarades qui n'était pas bonne, pas prête ou n'ayant pas le bon état d'esprit.

En entreprise, même après quelques années on en voit toujours.

J'ai beaucoup débattu sur les publicités facebook des formations qui te forment en trois mois pour devenir développeur. Je me suis confronté à un vrai déni de la part de ceux qui suivent ces formations, dans le lot je veux bien croire qu'il y a quelque génies pour qui c'est suffisant, mais quand tu connais la réalité du métier ça parait être une promesse difficile à tenir.
Avatar de - https://www.developpez.com
le 22/05/2018 à 12:13
Ayant suivi des cours de Dev Java à l'université et en session de formation " privé ", pour environs (3 ou 4 heures) de differences, c'est exactement la même chose que j'ai appris. La base.

Devenir un Webdesigner/Designer demande du temps et du talents. Et cela qu'en ayant maitriser les bases si on faut tout soit même. Sinon, une grande partie de l'exploit va à l'EDI. ( Il y a bien les divers logos sur les boitiers de PC. )

Je dirais simplement, qu'utiliser un viewer de code source est une façon d'apprendre aussi. Mais pas si on veut en faire son métier.
Avatar de disedorgue disedorgue - Expert éminent https://www.developpez.com
le 22/05/2018 à 12:58
Il faut dire que si on avait une définition claire de développeur en français autre que programmeur informatique, ça nuirait moins à l'image que les gens s'en font et se rendrait mieux compte que le devenir n'est pas aussi simple que de devenir Président de la République
Avatar de fredoche fredoche - Membre émérite https://www.developpez.com
le 22/05/2018 à 13:38
ouep développeur en 3 mois et le 1er million de dollars l'année suivante, en ayant forcément été recruté par un des GAFA

ohhh c'est comme tous ces consultants qui sortent tout juste de l'école de commerce ou d'ingénieur

L'important c'est d'y croire, d'avoir la foi
Avatar de el_slapper el_slapper - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 22/05/2018 à 13:55
J'ai fait un peu ça, en 2000, 5 semaines pour un BAC+5 scientifique apprendre le COBOL.

Il y a eu de la casse.

une immersion totale par la suite a permis de progresser, et certains ont fait leur trou en 2-3 ans. Beaucoup ont disparu. Moi, je savais déjà programmer(mon père m'avait fait bouffer du Basic sur Sirius S1 alors que j'avais 5 ans, puis plus tard, plus sérieusment, sur Amstrad), donc j'ai été opérationnel rapidement. Mais il en faut pas rêver. Pour celui qui n'a pas encore les bons réflexes, c'est long et difficille.
Avatar de Andromedae93 Andromedae93 - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 22/05/2018 à 14:04
Avec un Master 2 en Astrophysique, j'ai eu grosso modo 30h de cours d'informatique (Python, Java & MySQL) par semestre.

Néanmoins, aujourd'hui reconverti dans une très petite SSII, je suis le "développeur informatique" de la boîte (en comparaison aux autres).
J'ai appris principalement le framework web Django par moi-même en m'auto-formant à travers un projet, les forums, les vidéos.
Malheureusement pour moi, aucun stage, aucun bootcamp ...

Cela fait 2 ans que je code quasi tous les jours sur ce projet et je commence enfin à m'en sortir maintenant avec le développement informatique (Django - HTML&CSS - MariaDB).
Certainement avec de grossières erreurs par endroit, mais il faut beaucoup de temps selon moi pour se dire "développeur pro".

Don ça ne s'apprend pas en 1 mois ou 2 ..
Contacter le responsable de la rubrique Accueil