Microsoft annonce le rachat de la startup Semantic Machines
Spécialisée dans la construction d'IA conversationnelle

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Ces dernières années, nous avons assisté à une révolution dans la capacité des ordinateurs à comprendre et à générer des discours naturels, en particulier avec l'application de réseaux neuronaux profonds. Pourtant, même avec les systèmes de pointe d'aujourd'hui, il est souvent frustrant de devoir parler à des voix informatisées qui ne comprennent pas le langage naturel. En particulier, les systèmes téléphoniques automatisés ont encore du mal à reconnaître des mots et des commandes simples. Ils ne s'engagent pas dans un flux de conversation et forcent l'appelant à s'adapter au système au lieu que le système s'ajuste à l'appelant.

Afin de permettre de mener les conversations naturelles pour effectuer des tâches «réelles» par téléphone, la filiale d’Alphabet a présenté sa technologie Google Duplex, une technologie qui a semblé tellement réelle lors de la présentation de la démo durant la Google I/O qu’elle a été au centre de vives polémiques.

Pendant ce temps, les concurrents ne veulent pas se laisser distancer. C’est le cas de Microsoft qui compte bien booster les capacités de Cortana, son assistant numérique, ainsi que les différents bots qu’il développe. Dans cette optique, l’entreprise a annoncé l’acquisition de Semantic Machines Inc.

« Nous sommes ravis d’annoncer aujourd’hui que nous avons acquis Semantic Machines Inc., une société basée à Berkeley, en Californie, qui a développé une nouvelle approche révolutionnaire pour la construction de l’IA conversationnelle. Leur travail utilise la puissance de l’apprentissage automatique pour permettre aux utilisateurs de découvrir, accéder et interagir avec des informations et des services d’une manière beaucoup plus naturelle, et avec beaucoup moins d’efforts », écrit David Ku, responsable IA et recherches chez Microsoft.

« La société est dirigée par de nombreux pionniers de l’IA conversationnelle, y compris l’entrepreneur en technologie Dan Roth et deux des chercheurs d’IA en langue naturelle les plus en vue et les plus innovants au monde », explique quant à lui écrit David Ku. « En combinant la technologie de Semantic Machines avec les avancées de Microsoft en matière d’intelligence artificielle, nous visons à offrir des expériences utilisateur puissantes, naturelles et plus productives qui feront passer l’informatique conversationnelle à un nouveau niveau. Nous sommes ravis d’apporter l’équipe Semantic Machines et leur technologie à Microsoft », ajoute-t-il plus loin.


Les membres de l'équipe de Semantic Machines.


Il faut dire que Microsoft s’implique de plus en plus dans le secteur de l'intelligence artificielle. La société tente de fournir aux clients les moyens nécessaires pour interagir avec la technologie de manière plus efficace.

Semantic Machines jouera un rôle essentiel à cet égard, car la société développe une technologie d'apprentissage automatique qui aidera à améliorer l'expérience utilisateur avec des produits comme Cortana et le chatbot social Xiaolce, qui selon ses propres statistiques, a déjà franchi la barre des 30 milliards de conversations, d’une durée de 30 minutes chacune et avec 200 millions d’utilisateurs sur des plateformes en Chine, au Japon, en Inde, en Indonésie et aux États-Unis.

« Avec XiaoIce et Cortana, nous avons fait des percées dans la reconnaissance vocale et, plus récemment, sommes les premiers à ajouter le sens vocal en duplex intégral à un système d'IA conversationnel, permettant aux gens de poursuivre naturellement une conversation », explique David Ku.

Des bots qui ont des conversations en langage plus naturel ?

Microsoft ouvrira à Berkeley un centre d'excellence de l'IA en conversation pour poser les bases de la collaboration entre les deux entreprises. Les chercheurs travaillant pour Semantic Machines vont rejoindre Microsoft. Parmi eux figure Larry Gillick, l'ancien chief speech d'Apple.

Microsoft affirme que plus d'un million de développeurs utilisent déjà Cognitive Services et 300 000 développeurs ont adopté le service Bot d'Azure. Cette nouvelle acquisition devrait donc contribuer à rendre l'informatique plus conversationnelle dans le sens où les utilisateurs pourraient avoir l'impression d'interagir avec un être humain.

« Avec l'acquisition de Semantic Machines, nous allons établir un centre d'excellence de l'IA conversationnel à Berkeley pour repousser les limites de ce qui est possible dans les interfaces linguistiques », a indiqué David Ku.

Cortana, qui est l'une des technologies avant-gardiste en matière d’IA de Microsoft, est actuellement disponible sur les principales plateformes de la société, parmi lesquelles Windows, tout en étant proposée aux utilisateurs qui ne sont pas sur Windows (comme sur iOS et sur Android).

Source : Microsoft

Et vous ?

Avez-vous déjà entendu parler de cette structure ? Si oui, que pensez-vous de sa technologie ?

Voir aussi :

Google Duplex, un système d'IA qui vise à mieux résoudre les problèmes posés par téléphone, va-t-il révolutionner les interactions homme-machine ?
Palmarès des assistants vocaux : premier Google Assistant suivi de Cortana puis Alexa et en dernier Siri, selon les résultats d'un test
Cortana pourrait bientôt être intégré à Outlook sur Android et iOS, afin de vous permettre de dicter vos courriels ou de les écouter
CES 2018 : HP, Acer et Asus présentent des PC fonctionnant avec l'assistant virtuel d'Amazon, qui dominera le marché des PC, Alexa ou Cortana ?
Microsoft amorce le déploiement de son assistant numérique sur Skype, Cortana vous permettra d'avoir des réponses sans quitter la fenêtre de chat


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de clementmarcotte clementmarcotte - Expert éminent https://www.developpez.com
le 21/05/2018 à 22:25
Il me semble qu'ils ont bien plus besoin d'acheter une compagnie de logiciels de téléchargement.

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil