Google aurait-il simulé une avancée dans le domaine de l'IA avec Google Duplex ?
Un quotidien relève quelques incohérences

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Durant l’édition 2018 de sa conférence dédiée aux développeurs, Google a présenté Duplex ; un chatbot tellement réaliste que, pendant la démonstration, certains humains au bout du fil n’ont pas réalisé qu’ils échangeaient avec une IA. Pour rappel, voici la vidéo de démonstration :


Si la prouesse a été saluée par la communauté, certains n’ont pas manqué de soulever des problèmes d’éthiques liés à une IA dont la voix générée ne peut pas facilement être distinguée d’une personne réelle. Rappelons que tout ne se limite pas à la voix, Google a étudié d’autres aspects de la conversation naturelle.

La filiale d’Alphabet rappelait par exemple que conduire des conversations naturelles comporte plusieurs défis : le langage naturel est difficile à comprendre, le comportement naturel est difficile à modéliser, les attentes de latence nécessitent un traitement rapide et la génération d'un son naturel avec les intonations appropriées est difficile.

Quand les gens se parlent, ils utilisent des phrases plus complexes que lorsqu'ils parlent à des ordinateurs. Il arrive qu’ils se corrigent souvent en mi-phrase, sont plus verbeux que nécessaire, ou omettent des mots et s'appuient plutôt sur le contexte; ils expriment aussi un large éventail d'intentions, parfois dans la même phrase, par exemple, « Donc, du mardi au jeudi, nous sommes en pause entre midi et deux, puis nous rouvrons pour terminer à six heures ».

Lors de la présentation, Google a évoqué certains avantages aussi bien pour les entreprises que pour les utilisateurs. Les entreprises qui utilisent des réservations de rendez-vous prises en charge par Duplex et qui ne sont pas encore alimentées par des systèmes en ligne peuvent bénéficier de Duplex en permettant aux clients de réserver via l'Assistant Google sans devoir modifier leurs pratiques quotidiennes ni former leurs employés. L'utilisation de Duplex permet également de réduire les non-présentations aux rendez-vous en rappelant aux clients leurs rendez-vous à venir de manière à faciliter l'annulation ou le rééchelonnement.


Google aurait-il triché ?

Il faut en convenir, la présentation était impressionnante et assez troublante. La conversation avec l’IA semblait très naturelle, ponctuée d’exclamation humaine pour marquer par exemple un temps d’arrêt. Mais est-il possible que la promesse de la technologie avancée d'intelligence artificielle de Google soit trop belle pour être vraie ?

Axios a noté quelques points qui l’ont rendu sceptique concernant les échanges avec IA. Des points qui, selon Axios, suggèrent que Google a truqué les conversations de l’IA avec les entreprises ou les a au moins édité.

Axios note que lorsque vous appelez une entreprise, la personne qui décroche le téléphone identifie presque toujours l'entreprise elle-même (et donne parfois son propre nom). Mais cela ne s'est pas produit lorsque l'assistant Google a appelé ces « vraies » entreprises:
  • quand la personne qui a travaillé au salon de coiffure a décroché, nous avons entendu une femme répondre : « Bonjour, comment puis-je vous aider ? » ;
  • quand la personne qui travaille au restaurant a décroché, nous avons entendu une voix de femme dire « Salut, puis-je vous aider ? ».

« Axios a appelé plus de deux douzaines de salons de coiffure et restaurants - y compris certains dans la ville du siège de Google de Mountain View - et chacun a immédiatement donné le nom de l'entreprise.

« Il ne semble pas non plus y avoir de bruit ambiant dans l'un ou l'autre enregistrement, tel qu'un sèche-cheveux ou un cliquetis de plaques. Nous avons entendu cela dans la plupart des entreprises que nous avons appelées, mais pas dans tous.

« Enfin, ni le salon de coiffure ni le restaurant ne demandent le numéro de téléphone du client ou toute autre information de contact ».

La réponse de Google

Axios a demandé à Google le nom du salon de coiffure ou du restaurant, afin de vérifier non seulement que ces établissement existent mais également que les appels n'étaient pas pré-planifiés. Axios a également assuré qu’il allait garantir, par écrit, de ne pas identifier publiquement les deux établissements (afin de les empêcher de recevoir une attention non désirée).

Néanmoins, une porte-parole de longue date de Google a refusé de fournir l'un ou l'autre nom.

Axios a également demandé si l'un ou l'autre appel avait été modifié, peut-être en supprimant la seconde où les personnes travaillant dans ces entreprises les identifient ou d’autres modifications encore. La porte-parole a refusé de commenter, mais a assuré qu’elle reviendrait vers Axios après avoir vérifié.

Axios a attendu 24 heures et n’a pas eu de retour. Aussi, Axios a décidé d’envoyer un nouveau message, cette fois aussi en mettant en copie un autre membre de l'équipe de communication de Google. La porte-parole a répondu en disant qu'elle reviendrait tout de suite vers Axios … « C'était il y a plus d'une journée », regrette Axios qui n’a toujours pas eu de retour.

Conclusion

Bien sûr, il est tout à fait possible que Google ait réussi à créer un assistant virtuel réaliste capable de répliquer les interactions humaines par téléphone même si certains estiment que les bribes de conversation pendant la démo de Pichai semblent trop polies et irréalistes. Mais il faut prendre en considération que les progrès dans le domaine de l'intelligence artificielle progressent également rapidement.

Tesla et Uber développent des voitures autonomes. Amazon remplace les caissiers humains par des systèmes dopés à l’IA dans les épiceries automatiques. Facing exploite vos données personnelles pour prédire vos actions futures pour les annonceurs. Et tout cela n’est que le début. Les dépenses mondiales en intelligence artificielle et en apprentissage automatique devraient passer de 12 milliards de dollars en 2017 à 57,6 milliards de dollars en 2021, d’après les projections du cabinet IDC.

« Google a peut-être créé un assistant vocal réaliste que nous allons tous utiliser pour accomplir des tâches banales comme la planification des rendez-vous. Il pourrait également être proche de créer une telle chose sans en être encore là. L’entreprise a peut être partiellement, ou totalement, effectué une mise en scène de ces appels téléphoniques. Nous ne le savons tout simplement pas car Google refuse de répondre aux questions », reconnait Axios.

Source : Axios

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Google déploie Android P Beta, la prochaine version majeure de son OS mobile, qui s'accompagne d'un nouveau système de navigation
Google serait en train de tester une fonctionnalité permettant aux utilisateurs de poser des questions, et recevoir des réponses d'autres utilisateurs
Android P : Google veut empêcher les applications de surveiller votre activité réseau, une faille de confidentialité que la firme a décidé de corriger
Google publie en open source le framework Asylo pour offrir une meilleure isolation aux charges de travail cloud sensibles
WebP, le format d'image moderne de Google, sort en version 1.0 avec des améliorations au niveau de la compression avec perte


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de melka one melka one - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 18/05/2018 à 22:33
dans l'univers de l'informatique je trouve que l'on a constamment tendance a gonfler les chose.
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 28/06/2018 à 9:43
Google va commencer les tests publics de Duplex, son système d'IA pour les échanges téléphoniques,
qui va parler des horaires d'ouverture de magasin dans un premier temps

Ces dernières années, nous avons assisté à une révolution dans la capacité des ordinateurs à comprendre et à générer des discours naturels, en particulier avec l'application de réseaux neuronaux profonds. Pourtant, même avec les systèmes de pointe d'aujourd'hui, il est souvent frustrant de devoir parler à des voix informatisées qui ne comprennent pas le langage naturel. En particulier, les systèmes téléphoniques automatisés ont encore du mal à reconnaître des mots et des commandes simples. Ils ne s'engagent pas dans un flux de conversation et forcent l'appelant à s'adapter au système au lieu que le système s'ajuste à l'appelant.

Durant l’édition 2018 de sa conférence développeur, Google a présenté sa dernière nouveauté dans la matière : Google Duplex, un chatbot tellement réaliste que, pendant la démonstration, certains humains au bout du fil n’ont pas réalisé qu’ils échangeaient avec une IA. Voici la vidéo de présentation :


Avantages pour les entreprises et les utilisateurs

Lors de la présentation, Google a évoqué certains avantages aussi bien pour les entreprises que pour les utilisateurs. Les entreprises qui utilisent des réservations de rendez-vous prises en charge par Duplex et qui ne sont pas encore alimentées par des systèmes en ligne peuvent bénéficier de Duplex en permettant aux clients de réserver via l'Assistant Google sans devoir modifier leurs pratiques quotidiennes ni former leurs employés. L'utilisation de Duplex permet également de réduire les non-présentations aux rendez-vous en rappelant aux clients leurs rendez-vous à venir de manière à faciliter l'annulation ou le rééchelonnement.
.
Pour illustrer avec un autre cas l’utilité de Google Duplex pour les entreprises, Google rappelle que les clients appellent souvent les entreprises pour se renseigner sur les informations qui ne sont pas disponibles en ligne, telles que les heures d'ouverture pendant les vacances. Duplex peut appeler l'entreprise pour se renseigner sur les heures d'ouverture et rendre l'information disponible en ligne avec Google, ce qui réduit le nombre d'appels reçus par les entreprises, tout en rendant l'information plus accessible à tous. Les entreprises peuvent fonctionner comme elles l'ont toujours fait, il n'y a pas de courbe d'apprentissage ou de changements à faire pour bénéficier de cette technologie.

Pour les utilisateurs, Google Duplex facilite les tâches prises en charge. Au lieu de passer un appel téléphonique, l'utilisateur interagit simplement avec l'Assistant Google, et l'appel se déroule entièrement en arrière-plan sans intervention de l'utilisateur.


Lancements des tests publics

Mercredi, la filiale d’Alphabet a déclaré qu'elle a commencé les tests publics du logiciel. Dans un premier temps, Google voudrait lancer son essai public au sein d’un petit groupe constitué de « testeurs de confiance » ainsi que des entreprises qui ont choisi de recevoir des appels de Duplex. Au cours « des prochaines semaines », le logiciel va appeler uniquement pour confirmer les heures d'ouverture et de fermeture des jours ouvrables ou des jours fériés comme le 4 juillet. Les gens seront en mesure de faire des réservations dans des restaurants et des salons de coiffure « plus tard cet été ».

Une IA avec un langage naturel plus avancé

Mardi, Google a invité la presse à Hummus Shop Oren (Mountain View, Californie), un petit restaurant israélien à deux miles et demi de son campus d'entreprise, pour voir les premières démos en direct du projet et l'essayer par elle-même. La presse précise que Google n’a pas autorisé d'enregistrement vidéo des démos mais également qu’un événement de presse similaire a eu lieu dans un restaurant thaïlandais à New York la veille.

L'événement a également été l'occasion pour Google d’apporter certains point sur les i concernant Duplex, qui avait déjà été au centre d’une polémique après la présentation du PDG de Google, Sundar Pichai, en mai.

En effet, contrairement aux assistants numériques avec lesquels les échanges vocaux sont entrecoupés, laissant deviner que nous n’échangeons pas avec un humain, Duplex s’est montré extrêmement réaliste (confère la présentation en vidéo plus haut) au point de faire des pauses et d’utiliser des tiques verbales qu’auraient utilisés des humains.

Un réalisme qui n’a pas manqué de soulever des questions sur les implications éthiques et de confidentialité de l'utilisation d'un assistant numérique pour tenir des conversations réelles à votre place.

Mercredi, Google a révélé exactement comment il va faire savoir aux gens qu'ils parlent à une IA. Après que le logiciel dit bonjour à la personne à l'autre bout de la ligne, il va s'identifier immédiatement: Par exemple « Bonjour, je suis l'assistant Google, qui appelle pour faire une réservation pour un client, cet appel automatisé sera enregistré ». Les médias ont précisé que la formule n’est pas standard et variait légèrement dans quelques-unes des différentes démos.

Source : CNet

Voir aussi :

Google déploie Android P Beta, la prochaine version majeure de son OS mobile, qui s'accompagne d'un nouveau système de navigation
Google serait en train de tester une fonctionnalité permettant aux utilisateurs de poser des questions, et recevoir des réponses d'autres utilisateurs
Android P : Google veut empêcher les applications de surveiller votre activité réseau, une faille de confidentialité que la firme a décidé de corriger
Google publie en open source le framework Asylo pour offrir une meilleure isolation aux charges de travail cloud sensibles
WebP, le format d'image moderne de Google, sort en version 1.0 avec des améliorations au niveau de la compression avec perte
Avatar de AoCannaille AoCannaille - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 29/06/2018 à 14:49
Si je reçois un coup de fil d'une voix synthétisée, je raccroche en général en moins de 10 secondes.
J'espère que pas trop d'amis n'utiliseront ce genre de système x)
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 05/07/2018 à 23:15
Google Duplex, le système d'IA pour les échanges téléphoniques, pourrait être déployé dans les centres d'appels
dans les mois à venir

Durant l’édition 2018 de sa conférence développeur, Google a présenté sa dernière nouveauté dans en matière de système téléphonique automatisé : Google Duplex, un chatbot tellement réaliste que, pendant la démonstration, certains humains au bout du fil n’ont pas réalisé qu’ils échangeaient avec une IA. Voici la vidéo de présentation :


Avantages pour les entreprises et les utilisateurs

Lors de la présentation, Google a évoqué certains avantages aussi bien pour les entreprises que pour les utilisateurs. Les entreprises qui utilisent des réservations de rendez-vous prises en charge par Duplex et qui ne sont pas encore alimentées par des systèmes en ligne peuvent bénéficier de Duplex en permettant aux clients de réserver via l'Assistant Google sans devoir modifier leurs pratiques quotidiennes ni former leurs employés. L'utilisation de Duplex permet également de réduire les non-présentations aux rendez-vous en rappelant aux clients leurs rendez-vous à venir de manière à faciliter l'annulation ou le rééchelonnement.
.
Pour illustrer avec un autre cas l’utilité de Google Duplex pour les entreprises, Google rappelle que les clients appellent souvent les entreprises pour se renseigner sur les informations qui ne sont pas disponibles en ligne, telles que les heures d'ouverture pendant les vacances. Duplex peut appeler l'entreprise pour se renseigner sur les heures d'ouverture et rendre l'information disponible en ligne avec Google, ce qui réduit le nombre d'appels reçus par les entreprises, tout en rendant l'information plus accessible à tous. Les entreprises peuvent fonctionner comme elles l'ont toujours fait, il n'y a pas de courbe d'apprentissage ou de changements à faire pour bénéficier de cette technologie.

Pour les utilisateurs, Google Duplex facilite les tâches prises en charge. Au lieu de passer un appel téléphonique, l'utilisateur interagit simplement avec l'Assistant Google, et l'appel se déroule entièrement en arrière-plan sans intervention de l'utilisateur.


Lancements des tests publics

Mercredi, la filiale d’Alphabet a déclaré qu'elle a commencé les tests publics du logiciel. Dans un premier temps, Google voudrait lancer son essai public au sein d’un petit groupe constitué de « testeurs de confiance » ainsi que des entreprises qui ont choisi de recevoir des appels de Duplex. Au cours « des prochaines semaines », le logiciel va appeler uniquement pour confirmer les heures d'ouverture et de fermeture des jours ouvrables ou des jours fériés comme le 4 juillet. Les gens seront en mesure de faire des réservations dans des restaurants et des salons de coiffure « plus tard cet été ».

Duplex pourrait démarrer dans le domaine des centres d'appel

Selon le quotidien The Information, qui évoque des sources proches du projet, certaines grandes entreprises sont déjà dans les premières étapes de test de la technologie de Google pour d'autres applications, comme les centres d'appels, où elle pourrait remplacer une partie du travail actuellement effectué par des humains.

Alors que Duplex de Google a généré un battage médiatique, la société pénètre un marché de plus en plus compétitif. En effet, en mars dernier, Amazon a annoncé qu'il vendrait la technologie derrière Alexa, l'assistant vocal de sa populaire gamme d'enceintes intelligentes Echo, aux entreprises qui gèrent des centres d'appels. IBM, Microsoft, Cisco, Avaya et Genesys ont tous des offres similaires. Le marché des centres d'appels clients basés sur le cloud devrait atteindre plus de 20,9 milliards de dollars d'ici 2022, contre 6,8 milliards de dollars l'année dernière, selon le cabinet d'études MarketsandMarkets.

Mais Google fait le pari que Duplex, qui serait plus réaliste et conversationnel que ce que propose la concurrence, représente un progrès suffisamment important dans la technologie pour qu'il puisse gagner du terrain dans le domaine.

Au moins un client potentiel, une grande compagnie d'assurance, cherche des moyens d'utiliser la technologie, selon une source de The Information, notamment pour les centres d'appels où l'assistant vocal peut gérer des appels simples et répétitifs et laisser les humains intervenir dès lors que les conversations deviennent plus complexes.

Selon la même source, les préoccupations éthiques qui ont éclipsé la présentation originale ont ralenti le travail sur le projet. D’ailleurs, elle a assuré que les tests sont encore aux toutes premières étapes et il est probable que des mois ou plus encore s'écoulent avant que Duplex ne soit mis en service.

Dans un billet de blog qui a été publié au moment de la démonstration initiale, Google a décrit Duplex comme étant « une nouvelle technologie pour mener des conversations naturelles pour effectuer des tâches “réelles” par téléphone.». L’entreprise a expliqué que Duplex était, dans un premier temps, axé sur les tâches répétitives et non sur la conversation générale.

Cela en ferait un choix naturel pour des centres d'appels, où les humains passent une bonne partie de leur temps à répondre aux mêmes questions, a avancé Rand Hindi, PDG de Snips, une société qui développe également des assistants vocaux. « Ce serait une extension très, très naturelle [pour la technologie vocale] », a-t-il affirmé.

D'autres experts en technologie vocale ont également déclaré qu'ils pourraient voir la technologie utilisée dans les industries du commerce électronique ou des soins de santé.

Source : The Information

Voir aussi :

Google déploie Android P Beta, la prochaine version majeure de son OS mobile, qui s'accompagne d'un nouveau système de navigation
Google serait en train de tester une fonctionnalité permettant aux utilisateurs de poser des questions, et recevoir des réponses d'autres utilisateurs
Android P : Google veut empêcher les applications de surveiller votre activité réseau, une faille de confidentialité que la firme a décidé de corriger
Google publie en open source le framework Asylo pour offrir une meilleure isolation aux charges de travail cloud sensibles
WebP, le format d'image moderne de Google, sort en version 1.0 avec des améliorations au niveau de la compression avec perte
Avatar de ShigruM ShigruM - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 06/07/2018 à 8:11
donc au lieu que se soit un marocain ou un indien qui te dérange pour te vendre des trucs inutile
Aujourd'hui se sera une IA travaillant H24 qui pourra t'appeler H24 (oui les centres d’apelles ne respecte absolument pas les lois française, j'ai déje au des macrocains m'appelant a 22H !)

Bref la semaine prochaine je supprime ma ligne fixe. Merci Google c'est toi qui maura enfin donner le courage de la faire (avant j'avais trop la flemme)
Avatar de ryvega ryvega - Inactif https://www.developpez.com
le 06/07/2018 à 10:50
Infine c'est donc donné son dossier médicale a google ?
Je pose un rdz chez mon spécialiste proctologue, google saura désormais que j'ai un probleme avec mon anus...

Et dans le futur, imaginer ce système connecte a son compte linkedid, le recruteur vous demandera pourquoi tu est aller chez ton proctologue ? j'ai un cancer du cu en phase terminal, vous voulez toujours m'embaucher ?
Avatar de CoderInTheDark CoderInTheDark - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 08/07/2018 à 16:48
Beaucoup de personne travaillent dans les centres d'appels, c'est un travail très dur.
Il y a beaucoup de déficients visuels, car les entreprises on du mal à recruter
Historiquement il y avait des formations tournans autour des métiers du téléphones, surtout le standard

Et comme les entreprises avaient du mal à recruter elles étaient pouvertes
Car les candidats ne se bousculaient pas
C'est éprouvant de se faire raccrocher au nez
Un certain nombre de société ont relocalisé en France, pour avoir des conseillers qui n'ont pas d'accents et surtout qui partagent la même culture pour mieux comprendre les clients.

Cela risque de toucher un publique fragile

L'IA sera capable de lire l'argumentaire et de choisir la proposition alternative adéquate
Ca va faire du travaille pour ceux qui font du RPA
Même si la voix est plus belle, ça va encore plus déshumaniser ce genre d'appels
Avatar de darklinux darklinux - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 08/07/2018 à 17:06
C 'est d ' un logique , oui , cela va dans le sens de l ' histoire
Contacter le responsable de la rubrique Accueil