L'entreprise Ticketmaster veut s'appuyer sur la reconnaissance faciale
Pour accélérer le processus de vérification de ses clients

Le , par Christian Olivier, Chroniqueur Actualités
Ticketmaster Entertainment, filiale du groupe Live Nation, est une société américaine spécialisée dans la vente et la distribution de billets de spectacles ou d’évènements sportifs. Elle est basée à West Hollywood, en Californie, mais opère dans plusieurs pays de par le monde.

Live Nation a récemment révélé que sa filiale s’est associée à Blink Identity, une autre entreprise américaine spécialisée cette fois dans la technologie de reconnaissance faciale, afin d’implémenter la reconnaissance faciale dans les services qu’elle propose. Soulignons au passage que Blink développe et déploie des systèmes d’identification biométrique à grande échelle pour le ministère de la Défense US depuis près d’une décennie.

Ticketmaster envisage notamment d’exploiter la technologie de reconnaissance faciale développée par Blink pour accélérer le processus de « ;vérification ;» de ses clients. Elle estime qu’en associant des données faciales aux informations présentes sur le ticket de ses clients, ces derniers pourront plus facilement passer les points de contrôle et accéder aux sites sur lesquels doivent se tenir des évènements.


La société Blink Identity, de son côté, affirme que sa technologie est capable de numériser jusqu’à 60 personnes par minute en utilisant des capteurs stationnaires. Son système permettrait, par exemple, de reconnaitre le visage d’une cible qui se déplace « ;en marchant normalement ;». Grâce à ce système, il sera notamment possible d’ouvrir automatiquement des portes, d’acheter des boissons ou d’accéder à des zones VIP une fois la correspondance établie.

« ;Il est également possible de collecter des données exploitables et pouvant être partagées sur chaque personne qui passe à travers notre passerelle d’entrée biométrique ;», peut-on lire sur le site Web de Blink qui omet de préciser que son système scanne les visages de tous les spectateurs, y compris celui des personnes qui n’ont pas acheté de billets via Ticketmaster. En outre, Blink ne fournit aucune information sur le devenir (stockage, utilisation) des données collectées.

Source : Blink Identity, Live Nation (PDF)

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

Chine : la police se sert de la reconnaissance faciale pour arrêter un fugitif, la fiction Big Brother de 1984 est-elle devenue une réalité en 2018 ?
Paris : la reconnaissance faciale pour le contrôle automatisé des passeports n'arrivera pas ce printemps, sa mise en service prévue pour le 18 juillet
Un programme de reconnaissance faciale d'une startup russe permet d'identifier un inconnu dans la rue instantanément, juste en prenant sa photo


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil