Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les utilisateurs de Facebook aux États-Unis semblent ne pas être disposés à abandonner le réseau social
Malgré le scandale C.A

Le , par Stéphane le calme

466PARTAGES

8  0 
Suite au scandale lié à Cambridge Analytica, qui a impliqué plus de 87 millions de comptes utilisateurs de Facebook, est né le mouvement #deleteFacebook. Ce dernier a été suivi et animé par plusieurs personnalités parmi lesquelles la chanteuse Cher ou encore les milliardaires de la tech Elon Musk ou Brian Acton, pour ne citer qu’eux. Mais quel impact réel a-t-il eut ?

Un sondage de Thomson Reuters / Ipsos suggère qu’aux États-Unis, les utilisateurs restent, malgré tout, fidèles au réseau social. Si un quart des utilisateurs de Facebook ont dit qu'ils utilisaient moins le réseau social ou l'avaient quitté,un autre quart a confié qu'ils l'utilisaient encore plus. La moitié restante a déclaré que leur utilisation du réseau n'avait pas changé.

Quelque 64 % ont déclaré avoir utilisé Facebook au moins une fois par jour, ce qui représente une légère baisse par rapport aux 68 % enregistrés lors d'un sondage similaire à la fin du mois de mars, peu après l'éclatement de l'histoire de Cambridge Analytica.


La première colonne avec des pourcentages représente le total (entre plusieurs médias sociaux), la seconde représente le pourcentage des utilisateurs Facebook.

Lorsqu'on leur a demandé s'ils étaient au courant de leurs paramètres de confidentialité actuels, 74% des utilisateurs de Facebook ont dit qu'ils l'étaient, et 78% ont dit qu'ils savaient comment les changer. Parmi les utilisateurs de Twitter, ce pourcentage était de 55% et 58%, alors que pour les utilisateurs d'Instagram, il était de 60% et de 65%.


Michael Pachter, analyste chez Wedbush Securities, a déclaré à Reuters que Facebook avait eu de la chance que les données ne soient apparemment utilisées que pour des publicités politiques et rien de plus sinistre.

« Je n'ai pas encore lu un article qui dit qu'une seule personne a été blessée par cette violation de données », a-t-il déclaré.

Il n'y a pas eu de commentaire immédiat de la part de Facebook, qui s'est excusé pour le scandale des données et a rapidement pris des mesures pour endiguer la quantité d’informations disponibles pour les applications tierces utilisant ses données.

Accusé d'utiliser les données personnelles des utilisateurs de Facebook pour influencer les résultats de l'élection présidentielle américaine de 2016 et du référendum britannique sur le Brexit, Cambridge Analytica a annoncé la semaine dernière la fermetur de ses portes, bien qu’une société comportant les mêmes dirigeants a fait son apparition, suggérant simplement un changement de nom (nouveau départ ?) pour l’entreprise.

Facebook a déclaré que sa propre enquête sur l'utilisation de ses données par Cambridge Analytica n’était pas encore achevée.

Le sondage s’est limité aux États-Unis. Aussi, les analystes attendent de voir comment les ventes de Facebook vont évoluer au second trimestre, alors que le scandale est à son paroxysme. Ce trimestre comportera en effet les mois d’avril, mai et juin 2018. Ce trimestre permettra également d'observer si la campagne #deletefacebook, qui a pris de l'ampleur avec ce scandale, va avoir un grand impact.

Concernant son premier trimestre, Facebook a annoncé un chiffre d'affaires de 11,97 milliards de dollars, un résultat supérieur aux estimations de Wall Street. Son chiffre d’affaires a connu une progression annuelle de 49 % (la société en avait gagné 8 milliards durant la même période l’année dernière). Une progression qui semble remettre à plus tard le ralentissement de la croissance des revenus que Facebook avait annoncé il y a presque deux ans.

Et pour ceux qui se demandent si Facebook gagne plus d’argent avec moins d’utilisateurs, la réponse est négative : sur le trimestre fiscal, Facebook a gagné en réalité des utilisateurs. Ils sont désormais 2,2 milliards d’internautes à être actifs tous les mois et Facebook assure que 1,45 milliard d’internautes utilisent sa plateforme tous les jours.

Source : résultats de l'enquête (au format PDF)

Et vous ?

Allez-vous quitter le réseau social ? Pour quelle raison ?
Qu'est-ce qui peut, selon vous, expliquer le fait que les utilisateurs (américains dans le cas d'espèce) veuillent rester sur Facebook ?

Voir aussi :

Hastag #deleteFacebook : quel impact depuis l'éclatement du scandale Cambridge Analytica ? De récentes statistiques donnent des pistes
Facebook publie d'excellents résultats pour le premier trimestre de son année fiscale et compte encore plus d'utilisateurs

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 18/04/2019 à 14:59
Cela arrive à tout le monde, y'a pas de quoi en faire un drame.

Tiens, pas plus tard que la semaine dernière, je me baladais tranquillement au centre-ville, et paf ! Je braque une banque par erreur.
Cela m'arrive tout le temps, je suis vraiment tête en l'air.
15  1 
Avatar de SofEvans
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 01/06/2018 à 18:33
On devrait faire des t-shirt

"Zuckerberg World Tour 2018"
"Amérique - 10/04/2018"
"Europe - 22/05/2018"
"Bientôt en Russie !!"

Non ?
7  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 05/06/2019 à 10:18
Je trouve cela quand même légèrement déplacé, ils connaissaient parfaitement ce à quoi ils s'engageaient en achetant des actions de type A, plutôt que de celles de type B. Les règles du jeu ne sont pas une surprise.
S'ils ne sont pas content, pourquoi ne vendent-ils par leurs actions ?

C'est comme aller à une boulangerie, acheter une baguette de 100g, et se plaindre que celui qui achète une flûte de 200g a plus de pain en sortant...
7  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 09/05/2018 à 10:33
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Allez-vous quitter le réseau social ? Pour quelle raison ?
Je n'y suis pas et n'y est jamais été donc la question ne se pose pas dans mon cas
Le scandale Cambridge Analytica m'a juste permis de bien faire chier mon entourage avec un "je vous l'avais bien dit depuis 15 ans que cela arriverai !!!"
Totalement inutile mais assez plaisant

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Qu'est-ce qui peut, selon vous, expliquer le fait que les utilisateurs (américains dans le cas d'espèce) veuillent rester sur Facebook ?
Comme l'a très bien dit Ryu2000, Facebook permet pas mal de chose assez pratique.
Je n'y suis pas et ce n'est pas tjrs évident de se retrouver en soirée et de voir les gens rigoler entre eux de choses vues sur FB et de se sentir un peu mis de côté.
De même, avant que je ne rencontre ma femme, c'était assez agaçant de dire aux gens de m'envoyer des textos et/ou des mails car je ne verrai pas leurs invit' FB...
Depuis, je triche un peu car ma femme est sur FB et que je peux me tenir au courant de ces choses là via son compte...

Par contre, je pense que la raison principale au fait que les gens restent sur FB est qu'ils en sont devenus accro.
Quand on est addict, la raison devient relative.
C'est un peu comme la cigarette, tous les fumeurs peuvent te décrire en long et en large toute la nocivité du tabac et même souvent plus en détail que des non fumeurs et pourtant, combien arrêtent réellement ?
L'exemple de la cigarette peut sembler maladroit car le marché est en nette décroissance depuis quelques temps mais combien de temps cela a pris et au prix de quelles efforts de prévention et de taxes en tout genre ?
Peut être qu'au bout de 20 ans à répéter à quel point FB est nocif, les gens commenceront à décrocher mais en attendant, le réseaux "social" a encore de belles années devant lui.
6  0 
Avatar de halaster08
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 16/05/2018 à 8:11
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message

Que pensez-vous de cette stratégie ?
Tentative maladroite (à mon avis) de redorer son image, En virant 200 application de plus, ils montrent bien qu'il n'y avait pas que CA qui a abusé des données et que c'était open-bar pour tout le monde, difficile de leur refaire confiance après ça.
6  0 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 14/06/2018 à 8:23
Que pensez-vous de ces données collectées par Facebook ?
On doit s’offusquer parce que c'est facebook ? Ce genre de données des millions de site les récupère aussi.

Le tracking souris ça permet par exemple de créer des heatmap et de voir si une nouvelle UI est efficace ou si l'utilisateur va bien où on veut l'emmener. Rien de nouveau.
Pour le reste des données , tous les sites qui font des stats de visite ou qui ont besoin d'identifier uniquement les utilisateurs sans identification le font , encore une fois rien de nouveau.

La différence c'est que facebook le dit , pas les autres (bon y sont peut être obligé )
6  0 
Avatar de rawsrc
Modérateur https://www.developpez.com
Le 15/04/2019 à 11:15
Rien que pour le choix de la photo ça mérite +1
6  0 
Avatar de rawsrc
Modérateur https://www.developpez.com
Le 30/06/2019 à 12:23
Citation Envoyé par Jonathan Voir le message
L'Italie inflige à Facebook une amende d'1,1 million de dollars

En décembre 2018, l'agence avait condamné Facebook à une amende de 10 millions d'euros pour avoir induit en erreur ses utilisateurs en raison de ses pratiques de connexion et au mois de mars de cette année, elle a mis en cause Facebook sur l'utilisation abusive des données, mais cette fois là, le géant des réseaux sociaux avait choisi de payer un montant réduit de 52000 euros dans l'espoir de régler le problème.
Il faut changer d'échelle pour tout remettre en perspective :
Je vous informe que Facebook réalise un chiffre d'affaires de 1 776 $ par seconde qui passe (24/24h sur 365j), la première amende représente 619 secondes d'activité de Facebook et la deuxième : 29 secondes.

Sous cet angle, c'est tout de suite beaucoup plus parlant, vous ne trouvez pas ?
6  0 
Avatar de AoCannaille
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 24/05/2018 à 10:22
Citation Envoyé par Fabrice Muvunga Voir le message
ces gens doivent comprendre que l'erreur est humaine.
"L'erreur"....

Et dans ce cas, finis la sitation : errare humanum est, perseverare autem diabolicum.

L'erreur est humaine, persévérer dans l'erreur est diabolique... Ce n'est pas la première fois que la vie privée est atteinte par facebook. on est dans le "perseverare" depuis longtemps.
5  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 24/05/2018 à 10:33
Citation Envoyé par Fabrice Muvunga Voir le message
Mark n'a pas de compte à rendre au parlement européen, ces gens doivent comprendre que l'erreur est humaine.
Ce n'est pas l'homme qui est accusé mais l'entité morale qu'est Facebook.
L'erreur est humaine mais FB n'est pas un être humain mais une entreprise avec plusieurs milliers de salariés (25000 en 2017) et, comme l'a dit AoCannaille, FB a été averti une multitude de fois de ses errances sur la gestion des données personnelles de ses utilisateurs.
A un moment donné, il est normal de rendre des comptes.
De plus, même si l'erreur est humaine, elle n'est pas excusable pour autant.

Par contre, je trouve très bien que ce soit Mark Zuckerberg en personne qui viennent s'expliquer même si son propos est creux.
Pour une fois qu'un PDG exerce réellement ses responsabilités de dirigeant, c'est assez rare pour le signaler.
5  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web