Microsoft lance son programme de défense de la démocratie
Pour lutter davantage contre le piratage et la désinformation

Le , par Blondelle Mélina, Expert confirmé
Microsoft, la multinationale informatique américaine, annonce le lancement de son programme de défense de la démocratie pour se protéger contre le piratage et la désinformation. Dans leur rapport du 2 janvier sur les « dix enjeux technologiques les plus importants pour 2018 », la multinationale a identifié cette année comme une année cruciale pour les gouvernements et les entreprises technologiques afin de travailler ensemble à la sauvegarde des processus électoraux. « Aujourd'hui, nous prenons notre propre initiative en annonçant le lancement du programme de défense de la démocratie de Microsoft ».


Cette décision serait survenue suite au scandale Cambridge Analytica. La multinationale veut maintenant œuvrer pour la sauvegarde de la démocratie avec son nouveau programme.

Selon Microsoft, le Programme de défense de la démocratie regroupera toutes les parties prenantes dans les pays démocratiques du monde qui devront ensuite travailler en synergie pour :


    protéger les campagnes contre le piratage grâce à des mesures de cyberrésilience accrues, à une meilleure surveillance des comptes et à l'amélioration des capacités de réponse aux incidents ;


    accroître la transparence de la publicité politique en ligne en soutenant des propositions législatives pertinentes telles que la loi sur les annonces légales et en adoptant des mesures d'autorégulation supplémentaires sur l'ensemble de nos plateformes ;


    explorer des solutions technologiques pour préserver et protéger les processus électoraux et collaborer avec les autorités fédérales, étatiques et locales pour identifier et corriger les cybermenaces.


    Défendre les individus contre les campagnes de désinformation, cela en partenariat avec des institutions académiques de premier plan et des groupes de réflexion dédiés à la lutte contre la propagande computationnelle parrainée par l'État et les informations indésirables.


Microsoft poursuit ses propos en déclarant : « les menaces qui pèsent sur nos processus démocratiques à cause des interférences cybernétiques sont devenues une préoccupation majeure ». La multinationale rappelle également la manipulation des plateformes de médias sociaux pour semer la désinformation. Et dit-elle : « s'attaquer à cette menace pour la démocratie exigera de nouveaux efforts significatifs de la part des gouvernements, des entreprises technologiques – à la fois individuellement et en partenariat – ainsi que des universités et de la société civile ».

La multinationale envisage faire une première évaluation de son programme dès les élections de mi-mandat de novembre 2018 aux États-Unis, puis aux élections présidentielles en 2020. Microsoft tient également à préciser que la portée de son nouveau programme est d'ordre mondial.

Source : Microsoft

Et vous ?

Qu'en pensez-vous de ce nouveau programme de Microsoft ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de vayel vayel - Inactif https://www.developpez.com
le 17/04/2018 à 7:48
actuelement la menace nous viens plus des communistes de l'est mais des djihadistes/islamistes du sud.
en soit la meilleur protection serais de construire un grand mur le long de la méditerranée construite for les chinois, les seul ayant l'expertise dans le fabrication de mure.

et je parle pas des réfugiées climatiques qui vont de dénombrer en milliards, bien loins des quelques milliers de syriens

on est foutue si on prend pas rapidement des mesures ferme, pendant la guerre froide les USA on bien fait une chasse au sorciere aucommuniste pourquoi ne pas refaire la meme chose ?
pendant la seconde guerre, les américains enfermait des japonais dans des camps au cas ou, la aussi pourquoi ne pas faire pareil ? ces méthodes ont été prouvé eficace
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 17/04/2018 à 8:17
Pour ma part, j'estime que ce n'est pas à une entreprise privée de faire cela, et encore plus quand il s'agit d'entreprises aussi puissantes avec les risques de dérives que cela engendre.
Avatar de syj syj - Membre régulier https://www.developpez.com
le 17/04/2018 à 9:11
Citation Envoyé par vayel Voir le message
actuelement la menace nous viens plus des communistes de l'est mais des djihadistes/islamistes du sud.
La menace vient des gens qui aime le pouvoir, ils sont partout à l'est à l'ouest, au nord & au sud en france et ailleurs. Alors si tu veux un conseil. Prend des cours de maçons est enferme toi entre 4 murs. Ainsi tu te protégera toi et les autres de ta bêtise et de tes idées puantes.
Avatar de Bono_BX Bono_BX - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 17/04/2018 à 9:43
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Pour ma part, j'estime que ce n'est pas à une entreprise privée de faire cela, et encore plus quand il s'agit d'entreprises aussi puissantes avec les risques de dérives que cela engendre.
En effet ; même si depuis quelques années Microsoft se transforme "en gentil" (vision un peu manichéenne, je l'avoue) en essayant d'empêcher le gouvernement US d'accéder aux données, il faut reconnaître que cette initiative ne sera pas crédible s'ils restent seuls (surtout avec leur passé).
Ce serait bien qu'ils s'associent avec des organisations plus crédibles sur ce plan, comme Mozilla qui a déjà commencé à travailler dessus (désolé, je ne retrouve plus les liens).
Avatar de Itachiaurion Itachiaurion - Membre habitué https://www.developpez.com
le 17/04/2018 à 10:32
C'est bien gentil de la part de µsoft, malheureusement le plus grand péril que je trouve a l'heure actuel sont les politiques qui nous font croire qu'on peut être sécuritaire comme la chine tout en conservant nos libertés. On va se retrouver avec un scénario a la Star Wars ou le régime démocratique gangrené par la corruption devient inefficace au possible pour être remplacer par un régime fort puis totalitaire. Ça fait un peu scénario du pire mais dans les grandes lignes ont observe quand même une réduction des libertés pour plus de sécurité, et c'est pas avec les connards de politique de droite (ou d'ailleurs, mais ça gueule plus fort chez eux) et plus qui vont dire que c'est assez; on pourrait se demander s'ils sont vraiment démocrate a force ou si c'est juste histoire de faire semblant.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil