LibreOffice 6.0.3 est disponible en téléchargement
Et intègre des correctifs pour plusieurs bogues signalés dans des fonctionnalités existantes

Le , par Patrick Ruiz

127PARTAGES

11  0 
La troisième révision mineure de la famille LibreOffice 6 est dans les temps si l’on se réfère au calendrier de publication des versions qui l’annonçait dans la semaine du 2 au 8 avril. Dans cette release, l’équipe The Document Foundation (TDF) a mis le focus sur la correction de nombreux bogues signalés dans des fonctionnalités existantes.

De façon non exhaustive, sous macOS par exemple, l’ouverture de plusieurs documents – donc de plusieurs fenêtres de la suite bureautique – et leur réduction provoquait une utilisation totale de la ressource processeur. Les testeurs ont également rapporté des soucis avec les raccourcis clavier rendus non opérationnels par un passage en mode plein écran. Pas en reste, la fonctionnalité Calc ne donnait pas d’avertissement en cas d’ouverture d’un fichier contenant une feuille de calcul de plus de 1024 colonnes. Les rapports de bogues remontent à la RC1 de la deuxième révision mineure (6.0.2) du logiciel.

Retour sur les annonces importantes relatives à la sortie de la version 6.0 pour rappeler à ceux qui n’ont pas suivi ces développements que cette révision mineure est livrée avec un ensemble de bibliothèques open source pour exporter les documents ODT vers le format EPUB3 et importer des documents et modèles créés avec des applications comme AbiWord, Microsoft Publisher, PageMaker et QuarkXPress. Grosso modo, c’est la suite de LibreOffice qui voit sa compatibilité avec d'autres formats de documents enrichie.


Pour ceux qui prennent le train en marche, il faut dire que l’équipe TDF annonce l’abandon du support de Windows XP et Vista. Pour bénéficier des fonctionnalités de la suite bureautique alternative à Microsoft Word, il faut disposer de Windows 7 au minimum sur son ordinateur. Une restriction similaire s’applique pour les utilisateurs d’ordinateurs Mac pour lesquels il faut OS X 10.9 au moins. Pas de précision de la part de TDF pour ce qui est du cas Linux. L’utilisateur d’une distribution comme Mint – rendue à la version 18.3 – pourra s’appuyer sur son gestionnaire d’applications pour voir si ce dernier offre un lien de téléchargement ; sinon, il faudra télécharger le package Debian sur le site dédié et l’installer manuellement.

The Document Foundation recommande cette révision pour les personnes en quête de fonctions avancées. « LibreOffice 6.0.3 représente le dernier cri en matière de fonctionnalités et est destiné aux adopteurs précoces », lit-on sur la note d’information. Les utilisateurs en quête de stabilité feront avec la version 5.4.6 qui peut tout de même être installée en même temps que la 6.0.3 sur Linux et Mac, mais pas sur Windows.

La liste des fonctionnalités de la suite logicielle est en constante évolution, mais la vidéo qui suit donne un excellent aperçu de celles qu’on devrait retrouver dans la famille 6.


Télécharger LibreOffice 6.0.3 en suivant ce lien.

Source

Blog LibreOffice

Et vous ?

Êtes-vous un utilisateur de LibreOffice ? Si oui, qu’est-ce qui a motivé votre choix au détriment de la suite bureautique Microsoft Word ?

Voir aussi

LibreOffice 5.4 disponible avec de nouvelles fonctionnalités pour Writer, Calc et Impress sur Windows, macOS, Linux et le cloud

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 07/04/2018 à 12:13
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
...
Êtes-vous un utilisateur de LibreOffice ? Si oui, qu’est-ce qui a motivé votre choix au détriment de la suite bureautique Microsoft Word ?
Oui, et même de la version 6.

La raison principale est que la suite bureautique Microsoft ne marche pas bien sur Linux et que LibreOffice fonctionne dans tous les environnements. Ceci permet de ne pas changer ses habitudes, ni ses réglages perso, dictionnaires, palettes de couleurs, Macros etc... personnalisés avec soin depuis OpenOffice.
2  0 
Avatar de Michel
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 18/04/2018 à 8:46
Depuis plus de 10 ans, j'utilise Linux et je suis passé à OpenOffice et puis LibreOffice.
A l'époque, c'était pour créer des pdf avec table des matières cliquable, ce qui était et est toujours très facile.
De plus j'apprécie beaucoup le programme Draw qui n'a pas d'équivalent.
Et que dire de la possibilité de lire les textes de toutes les versions de Word même si la mise en page est parfois approximative.
Bref, je suis entièrement satisfait et cela ne me coûte rien !
3  0 
Avatar de Stan Adkens
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 09/08/2018 à 9:58
LibreOffice 6.1 est disponible : performances optimisées, nouvelles fonctionnalités, interface raffinée
Avec une forte contribution de communauté

Après la sixième et dernière version mineure de la famille 6.0 de LibreOffice, destinée aux utilisateurs grand public et aux déploiements d'entreprise, The Document Foundation a annoncé, ce mercredi 8 août 2018, la disponibilité immédiate de LibreOffice 6.1. La fondation qualifie cette dernière publication de deuxième version majeure et met sa réussite à l’actif de la puissance d'une communauté mondiale et diversifiée de contributeurs.

En effet, les nouvelles fonctionnalités de la version 6.1 ont été développées par une large communauté de contributeurs composés de développeurs membres du comité consultatif tels que Red Hat, CIB, SIL, etc, qui ont contribué à hauteur de 72 %, les 28 % restants provenant des développeurs individuels. L'assurance qualité, la localisation de logiciels, la conception d'interface utilisateur et l'expérience utilisateur, l'édition de textes et de documentation du système d'aide ont été assurées par une autre communauté de volontaires individuels. Par ailleurs, la fondation met un accent particulier sur l’impressionnant travail abattu par ces contributeurs listés dans les notes de publication.


Pour rappel, le 7 juillet dernier, The Document Foundation se désolidarisait d’une version de LibreOffice pour Windows 10, publiée par un tiers, qu’elle qualifiait de non officielle dans un Tweet. Cette version, parue sur la boutique d’applications de Microsoft, n’y a fait qu’un court séjour avant d’en être supprimée.

Revenant sur la précédente version mineure 6.0.6 de la suite bureautique libre et open source, elle a été annoncée le 2 août 2018 et mise en téléchargement. Depuis lors, plusieurs bogues ont été signalés et corrigés dont les rapports sont contenus dans les RC1 et RC2. Les bogues ont affecté, entre autres, la correction automatique, l’impression en PDF, la boîte de dialogue de sauvegarde, le contrôle d’image dans le publipostage, etc.

Pour ceux qui suivent l’évolution de la suite bureautique libre et open source, voici quelques unes des fonctionnalités et améliorations parmi un nombre impressionnant qu’offre la dernière version en date :

  • deux nouveaux thèmes : Colibre, thème d’icônes dédié à Windows qui rend la suite attrayante et permet de conserver les habitudes dans l’environnement Microsoft, et Karasa Jaga ;
  • une amélioration apportée à la fonctionnalité de traitement des images, la rendant plus rapide et plus fluide. Un nouveau gestionnaire graphique et le cycle de vie des images amélioré sont à l’origine de cet exploit ;
  • la réorganisation des menus Draw avec l'ajout d'un nouveau menu Page, pour une meilleure cohérence UX entre les différents modules ;
  • tous les modules de LibreOffice Online ont fait l’objet d’importantes améliorations, de nombreuses nouvelles boîtes de dialogue ont été ajoutées, notamment l'orthographe et la grammaire, le formatage des cellules et le remplissage des zones. L'interface utilisateur de la version en ligne a été modifiée également pour la rendre plus attrayante et cohérente avec la version de bureau ;
  • pour faciliter la création des livres électroniques à partir des documents créés, le filtre d'exportation EPUB de Writer a été enrichi. La numérotation des pages est dorénavant facilitée avec de nouvelles options d'ajout rapide des numéros. En outre, les nombres cardinaux et ordinaux viennent enrichir désormais les styles de numérotation des chapitres. Enfin, il est maintenant possible de générer une ligne de signature en utilisant la procédure Insertion> Ligne de signature ;
  • les pages d'aide en ligne ont été enrichies avec du texte et des exemples de fichiers pour guider les utilisateurs dans les fonctionnalités et sont rendues désormais plus faciles à localiser.


Pour ne citer que ces fonctionnalités et améliorations. Télécharger maintenant LibreOffice 6.1 en suivant ce lien.

Source : Blog LibtreOffice

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Avez-vous installé LibreOffice ? Pourquoi l’avez-vous choisi ? Qu’apporte la version 6.1 qui conforte votre choix au détriment de la suite bureautique Microsoft ?

Voir aussi

Un développeur tiers publie LibreOffice pour Windows 10 sur le Microsoft Store, The Document Foundation s’en dédouane et la firme de Redmond l’éjecte
LibreOffice 6.0.3 est disponible en téléchargement, et intègre des correctifs pour plusieurs bogues signalés dans des fonctionnalités existantes
LibreOffice 6.0 sera officiellement disponible le 31 janvier, avec de nouvelles bibliothèques pour améliorer la compatibilité avec des formats tiers
16  0 
Avatar de njhub
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 09/08/2018 à 16:44
Merci beaucoup pour l'information, je vais essayer de m'accoutumer à cette nouvelle version
0  0 
Avatar de Christian Olivier
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 06/11/2018 à 16:49
LibreOffice 6.1.3 et 6.0.7 sont disponibles pour Windows, macOS et Linux
Zoom sur les mises à jour de l’alternative open source à Microsoft Office

« ;The Document Foundation ;» (TDF) a récemment annoncé la sortie officielle de LibreOffice 6.0.7 et LibreOffice 6.1.3, deux nouvelles mises à jour mineures de l’alternative open source à Microsoft Office qui améliorent la qualité et la stabilité des versions précédentes et intègrent un patch de sécurité.


LibreOffice 6.1.3

Cette version de LibreOffice s’adresse davantage aux utilisateurs expérimentés, aux testeurs ainsi qu’aux passionnés, comme le rappelle TDF sur son site Web.

Le passage de la version 6.1.2 à la version 6.1.3 plus récente de la suite de productivité LibreOffice n’introduit aucune nouvelle fonctionnalité. Cette mise à jour corrige simplement 66 bogues (48 dans la RC1 et 18 dans la RC2) qui affectaient les performances de différents composants LibreOffice et qui ont été rapportés par les utilisateurs.

Les utilisateurs de la suite bureautique LibreOffice peuvent maintenant télécharger la version 6.1.3 pour Windows, macOS et Linux, comme préconisé par l’équipe de The Document Foundation, et profiter des correctifs qui y ont été intégrés. La prochaine mise à jour de LibreOffice, 6.1.4, devrait être disponible le mois prochain.

LibreOffice 6.0.7

Comme l’a précisé TDF sur son site, cette version de LibreOffice cible davantage les organisations de toute taille et les utilisateurs individuels qui ont besoin d’un logiciel plus mature et stable idéal pour les environnements de production et les déploiements de classe d’entreprise.

Le passage de la version 6.0.6 à la version 6.0.7 plus récente de la suite de productivité LibreOffice n’apporte, lui aussi, aucune nouvelle fonctionnalité. Cette mise à jour corrige simplement 66 bogues (59 dans la RC1, 3 dans la RC2 et 4 dans la RC3) qui affectaient les performances de différents composants LibreOffice et qui ont été rapportés par les utilisateurs.

Source : TDF

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Êtes-vous un utilisateur de LibreOffice ? Si oui, comment le trouver vous comparé à d’autres logiciel tels que OpenOffice ?
Voyez-vous LibreOffice comme une bonne alternative à la suite Office de Microsoft ou recommanderiez-vous un autre logiciel ?

Voir aussi

LibreOffice 6.1 est disponible : performances optimisées, nouvelles fonctionnalités, interface raffinée, avec une forte contribution de la communauté
Un développeur tiers publie LibreOffice pour Windows 10 sur le Microsoft Store, The Document Foundation s’en dédouane et la firme de Redmond l’éjecte
LibreOffice 6.0.3 est disponible en téléchargement, et intègre des correctifs pour plusieurs bogues signalés dans des fonctionnalités existantes
LibreOffice 6.0 sera officiellement disponible le 31 janvier, avec de nouvelles bibliothèques pour améliorer la compatibilité avec des formats tiers
17  0 
Avatar de jfduflot
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 12/11/2018 à 19:12
Mauvaise nouvelle pour le logiciel libre : Après une dizaine d'année avec LibreOffice, le ministère dit "de la Transition écologique et solidaire" (Transports, routes, logement, énergie, climat, prévention des risques etc...), qui utilise LibreOffice sur des dizaines de milliers de postes de travail, est en cours de retour chez Microsoft.
0  0 
Avatar de TJ1985
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 12/11/2018 à 19:19
Plutôt que de dépenser des fortunes en licences américaines, ce gouvernement pourrait financer la mise en place d'un support efficace voire soutenir sérieusement les développements qui lui semblent indispensable.

En période de contention des finances, c'est se foutre de la gueule du monde que de revenir dans le monde payant. J'aimerais beaucoup avoir en mains la brillante analyse qui a conduit à cette décision. Sans doute qu'un obscur a dû estimer qu'il manquait une couleur à la palette de LibreOffice ? Il n'existe à ma connaissance aucune limitation claire qui justifierait ce retour en arrière.

Cette décision remet encore une fois en cause le mode de fonctionnement du sytème politico-administratif français, où, finalement, ce sont les chefs de bureau qui gouvernent, les autres étant juste bons à faire les clowns devant les caméras.
1  1 
Avatar de Grisou
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 13/11/2018 à 7:49
Un vrai retour en arrière, a savoir qui tire ses marrons du feu, pour prendre une telle décision.

Je me rappelle d'une époque ou on travaillait sur word/excel , et que l'on avait développé des applications pour faciliter notre travail ( et ce, sur plusieurs années). Il a fallu tout recommencer car ils avaient décidé de ce diriger sur le logiciel Open Source. ET maintenant il faudrait encore une fois tout recommencer. Cela va faire grincer, car les décideurs ne sont pas les utilisateurs.
1  0 
Avatar de sirthie
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 13/11/2018 à 12:53
Citation Envoyé par TJ1985 Voir le message
Plutôt que de dépenser des fortunes en licences américaines, ce gouvernement pourrait financer la mise en place d'un support efficace voire soutenir sérieusement les développements qui lui semblent indispensable.
Ah ! les Français : "le gouvernement devrait faire ceci, le gouvernement devrait faire cela". Vous attendez beaucoup trop de l'état/(im)puissance publique

Citation Envoyé par TJ1985 Voir le message
En période de contention des finances, c'est se foutre de la gueule du monde que de revenir dans le monde payant. J'aimerais beaucoup avoir en mains la brillante analyse qui a conduit à cette décision. Sans doute qu'un obscur a dû estimer qu'il manquait une couleur à la palette de LibreOffice ? Il n'existe à ma connaissance aucune limitation claire qui justifierait ce retour en arrière.
Comme déjà constaté maintes fois, le logiciel libre est gratuit mais il peut être couteux. Changer de suite bureautique, ça veut généralement dire des coûts de formation, de support, des développements de nouveaux templates, de macros, des remises en forme de documents à la mise en page chamboulée, un personnel râlant parce que perturbé dans ses réflexes et habitudes et devant faire des efforts d'apprentissage, ou tout simplement un personnel mécontent parce que l’interface de la nouvelle suite est moche, etc., etc., toutes choses qui ont des incidences négatives sur la productivité et l’ambiance au travail.

Il y a aussi l’effet de réseau, les contraintes liées à l’échange de documents entre organisations : les utilisateurs veulent le format du logiciel dominant, et rien d’autre.

Il y a aussi les travailleurs des organisations passées au libre-et-gratuit qui doivent switcher en permanence entre une suite bureautique libre au boulot et une suite bureautique propriétaire à la maison et qui sont constamment piégés par leurs réflexes.

Et il y a encore le manque de support des logiciels libres.

Etc., etc.

Bref, le passage du propriétaire-et-payant au libre-et-gratuit peut s’avérer beaucoup plus coûteux que le prix de licences (d'ailleurs moins chères pour de gros volumes).
1  0 
Avatar de Paul_Le_Heros
Membre actif https://www.developpez.com
Le 14/11/2018 à 1:05
StarOffice m’a paru un logiciel toujours intéressant au début des années 2000. Aujourd’hui, qu’il s’agisse de LibreOffice ou de OpenOffice, j’ai toujours été déçu par ce(s) logiciel(s) qui ne tien(nent) pas leurs promesses : depuis la lenteur d’exécution jusqu’aux résultats qui ne sont pas ceux souhaités. Je comprends que ceux qui utilisent MS Windows au sein de leur organisation et n’ont pas d’autres alternatives, soient également déçus, d’autant qu’ils ont probablement une version Windows Office fonctionnant sur leur ordinateur personnel, à la maison**.

Pourtant, il existe des logiciels libres d’excellente qualité et très “professionnelle” dans l’approche : pour ceux-là, je m’impose de participer d’un don.

** Je n’utilise pas Windows, et suppose que les versions tournaient de la même manière (aussi mal) sur Linux que sur l’autre OS.
0  1 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web