Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

LibreOffice 6.0 sera officiellement disponible le 31 janvier
Avec de nouvelles bibliothèques pour améliorer la compatibilité avec des formats tiers

Le , par Michael Guilloux

245PARTAGES

21  1 
Mise à jour le 30/01/2018 : LibreOffice 6.0 sera officiellement disponible le 31 janvier

Depuis la publication de la première version alpha, la suite bureautique libre a bénéficié de nombreuses petites nouveautés et améliorations. On note des changements côté design, y compris de nouveaux styles de tableaux et des améliorations de menus et d'outils. LibreOffice 6.0 vient également avec des améliorations pour la métabarre ou Notebookbar. Il s'agit précisément de deux nouvelles variantes : la variante « Barre groupée complète » pour Writer, Calc et Impress et la variante « Onglet Compact » pour Writer. Les deux fonctionnalités sont encore expérimentales.



La nouvelle version majeure de LibreOffice sera également livrée avec un ensemble de nouvelles bibliothèques open source pour exporter les documents ODT vers le format EPUB3, et importer des documents et modèles créés avec des applications comme AbiWord, Microsoft Publisher, PageMaker et QuarkXPress. Elles viennent donc améliorer la compatibilité de LibreOffice avec d'autres formats de documents. Plus de détails sur les nouveautés sont fournis dans les notes de version de LibreOffice 6.0.
18/01/2017 : La semaine dernière, la communauté LibreOffice s'est réunie dans le cadre de la Conférence LibreOffice 2017, à Rome. C'est en général une occasion pour toute la communauté (développeurs, utilisateurs, traducteurs, etc.) de se rencontrer, d'échanger et de partager leurs connaissances afin de se prononcer sur les nouvelles fonctionnalités à intégrer dans les versions futures de la suite bureautique. The Document Foundation a donc profité pour annoncer que le développement de LibreOffice 6.0 a débuté récemment et qu’une première version alpha sera mise à la disposition du public à partir de cette semaine, pour des tests.

De retour de la conférence, il faut se remettre au boulot et The Document Foundation vient d'annoncer le début des sessions de chasse aux bogues, avec une première qui est prévue à la fin de cette semaine, le 20 octobre 2017. Les tests seront effectués sur la première version Alpha de LibreOffice 6.0, qui sera disponible sur le serveur de préversions ces jours-ci avant le lancement de la chasse aux bogues. Les builds seront disponibles pour Linux (DEB et RPM), macOS et Windows, et fonctionneront en parallèle avec la version de production.

Au cours de la journée, il y aura deux sessions dédiées : la première pour rechercher des bogues dans les principaux modules de LibreOffice et la seconde pour tester les cinq principales fonctionnalités de la nouvelle version de la suite bureautique libre. Le 20 octobre, « les mentors seront disponibles de 08:00 UTC à 22:00 UTC », a déclaré Mike Saunders de l'équipe QA de The Document Foundation. « Bien sûr, les chasses aux bogues seront possibles aussi les autres jours, car les builds de cette version Alpha (LibreOffice 6.0.0 Alpha 1) seront disponibles jusqu'à la mi-novembre », a-t-il ajouté.

Mike Saunders affirme que LibreOffice 6.0 devrait être publié à la fin de janvier 2018. Cette version inclura un grand nombre de nouvelles fonctionnalités, et celles qui sont déjà implémentées sont résumées sur la page des notes de publication. Ci-dessous, un aperçu des nouveautés déjà implémentées.

Writer
  • curseur direct : ajout d'une option pour n'insérer que des espaces ;
  • barre d'outils Rechercher : ajout d'une liste déroulante pour définir le type de recherche ;

  • utilisation d'un document Writer comme source de données d'un publipostage ;
  • les connexions temporaires créées durant un publipostage ne sont désormais plus stockées ;
  • import/export des contrôles ActiveX depuis ou vers le format OOXML ;
  • amélioration de la gestion de l'incorporation dans les documents texte (DOCX/DOC) et tableur (XLSX/XLS). Le fichier incorporé s'ouvre désormais plein écran et l'en-tête du fichier incorporé ouvert affiche désormais Nom_fichier.docx (embedded document) ;
  • etc.

Calc

On note dans ce module l’ajout d'une nouvelle commande Édition > Sélectionner > Sélectionner les cellules non protégées pour sélectionner les cellules non protégées des feuilles protégées ou non. À cela, s’ajoutent des corrections de problèmes d'interopérabilité des tables dynamiques. Il y aura également de nouvelles fonctions de classeur.

Impress & Draw

Les nouveautés implémentées ici concernent l'export au format PPTX qui préserve désormais les vidéos incorporées et l’implémentation de l'export PPTM (PPTX avec macros), sans perte d'information des flux vba.

En dehors des modules, des changements sont annoncés au niveau de l’interface graphique. Il y a par exemple une nouvelle icône déployable Insertion de caractères spéciaux qui a été ajoutée sur la barre d'outils Standard, elle remplace l'ancien bouton.


En ce qui concerne les boites de dialogue, celle dédiée aux caractères spéciaux a été retravaillée et plusieurs éléments ont été ajoutés. Il s'agit notamment d'un champ pour la recherche et le filtre des caractères, une liste des caractères récemment utilisés et une liste des caractères favoris. On note également l'implémentation d'un menu contextuel pour la table des symboles et les listes des Récents et Favoris.


La boite de dialogue Personnaliser a aussi été retravaillée. On note par exemple l’ajout d'un champ pour la recherche de fonction sur chaque onglet, et le nettoyage du code source.

Entre autres changements, il faut aussi ajouter que la page de configuration de la mémoire a été supprimée de la boite de dialogue Options. En outre, grâce à l'ajout de la fonctionnalité de recherche/filtre en temps réel, vous pouvez facilement trouver ce que vous recherchez parmi le grand nombre de fonctions dans Outils > Personnaliser > Clavier > Fonctions.


Sources : The Document Foundation, Notes de publication de LibreOffice 6.0

Et vous ?

Que pensez-vous des nouveautés déjà implémentées ?
Qu'attendez-vous dans cette version ?

Voir aussi :

LibreOffice 5.4 disponible avec de nouvelles fonctionnalités pour Writer, Calc et Impress sur Windows, macOS, Linux et le cloud

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Steinvikel
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 09/08/2019 à 19:30
Êtes-vous un utilisateur de LibreOffice ? Si oui, comment le trouver vous comparé à d’autres logiciel tels que OpenOffice ?
Oui, je n'ai pas utilisé OpenOffice depuis une dizaine d'année, je ne me prononcerais pas pour ce dernier.
Pour ce qui est de Google docs et M$ Office 365, Google Docs présentes de grandes lacunes de fonctionnalités, on s'y sens très vite limité dès que le document à produire se veux soigné ou "particulier". --> intégrer une police, insérer plusieurs lignes /colonnes d'un coup, figer une ligne précise dans un tableur, inclinaison des cellules (avec leurs bordures), etc.
MS Office et Office 365, présente 2 avantages : 1) il propose une solution cloud pour la collaboration, 2) la gestion des zones d'impression et de leur aperçu est bien plus intuitif pour les novices.
Pour LibreOffice, le rangement des menu me parle plus que dans les autres solutions (peut-être aussi parce que je l'utilise plus souvent), et la personnalisation pour épurer ou compléter m'a séduit. Sa haute personnalisation d'interface est pour moi un atout majeur, pas seulement pour les icônes, mais les couleurs, les emplacement, les valeurs par défauts, les extensions... (ex: Grammalecte, sous licence libre, GNU GPL)

Voyez-vous LibreOffice comme une bonne alternative à la suite Office de Microsoft ou recommanderiez-vous un autre logiciel ?
Bonne alternative... oui pour un usage personnel classique ...non pour de la production en entreprise où Office 365 présente des avantages non négligeables et des soucis en moins. Moins de problèmes avec les différents acteurs /externes /prestataires /échanges... c'est pas pour rien que MS fait pas beaucoup d'efforts pour que ça opère bien avec du "Open Document Format". C'est pour garder un maximum de part de marché.
7  2 
Avatar de CoderInTheDark
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 02/02/2018 à 9:42
J'attends plus d'accessibilité pour les défficients visuel.
Que cette version soit assez accessible pour me passer de ms office.

Et surtout pas de bandeau à la microsoft c'est super moche en terme d'accessibilité
4  0 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 05/10/2019 à 4:54
Citation Envoyé par Christian Olivier Voir le message
Êtes-vous un utilisateur de LibreOffice ? Si oui, comment le trouvez-vous comparé à d’autres logiciels tels que OpenOffice ?
Oui, et OpenOffice n'étant plus mis à jour, il n'est plus dans le coup.

Citation Envoyé par Christian Olivier Voir le message
Avez-vous déjà testé cette nouvelle version ? Quelles ont été vos impressions ?
Oui, mais un retraité comme moi n'est pas un « ;Power Users ;» et donc je ne teste pas toutes ses fonctions. Pour mon usage, les versions 6.3 sont impeccables.

Citation Envoyé par Christian Olivier Voir le message
Voyez-vous LibreOffice comme une bonne alternative à la suite Office de Microsoft ou recommanderiez-vous un autre logiciel ?
Non seulement je n'ai pas les moyens de me payer la suite de Microsoft, mais en plus, je travaille sous LINUX La question est donc réglée d'avance faute de combattants.
4  0 
Avatar de Michel
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 18/04/2018 à 8:46
Depuis plus de 10 ans, j'utilise Linux et je suis passé à OpenOffice et puis LibreOffice.
A l'époque, c'était pour créer des pdf avec table des matières cliquable, ce qui était et est toujours très facile.
De plus j'apprécie beaucoup le programme Draw qui n'a pas d'équivalent.
Et que dire de la possibilité de lire les textes de toutes les versions de Word même si la mise en page est parfois approximative.
Bref, je suis entièrement satisfait et cela ne me coûte rien !
3  0 
Avatar de Zefling
Membre expert https://www.developpez.com
Le 05/10/2019 à 19:14
Citation Envoyé par njhub Voir le message
@Zefling

Voulez vous dire qu'une suite logicielle qui a besoin de moins de corrections est moins aboutie?

Il me semble que c'est le contraire, la suite la plus robuste est bien celle qui a besoin de moins de mises à jour. Quand un update est mis en ligne ce n'est surement pas décoratif mais bien en profondeur, pour s'adapter aux écueils que, Guillaume Portes avec ses différentes versions de fenêtre, met en travers des logiciels libres.
Sachant que Libre Office est un fork de Open Office, je trouve cette remarque particulièrement trollesque.
Il est vrai qu'Open Office est un modèle de perfection, à tel point que l'Open Document Foundation et ses contributeurs ont en réécrit une bonne partie.
3  0 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 06/10/2019 à 4:56
Citation Envoyé par njhub Voir le message
... Déjà pour celui qui est utilisé mais alors juger une suite qu'on utilise pas...

Laquelle utilisez vous?...
Si, après de nombreux tests j'ai finalement abandonné OpenOffice pour LibreOffice, c'est seulement parce que ce dernier me convenait mieux. C'est uniquement sur mon utilisation personnelle que j'ai finalisé mon choix.

Dans ce cadre, je me sens parfaitement en droit de juger une suite et je ne vois pas qui pourrait juger à ma place.
3  0 
Avatar de FatAgnus
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 30/01/2018 à 21:57
Citation Envoyé par Bidouille Voir le message
Voilà une belle infox sans aucun fondement.
OpenOffice continue d'être développé bien sûr mais pas au même rythme que LibreOffice.
Apache OpenOffice n'est pas officiellement mort, mais c'est un projet presque stagnant et mourant. Le projet a du mal à maintenir l'infrastructure et la sécurité d'OpenOffice.

Depuis la version 4.1.1 sortie voilà bientôt quatre ans (version à partir de laquelle IBM a cessé sa participation officielle), seules sortent des versions avec des correctifs de sécurité. Et encore, Apache arrive difficilement à sortir des versions avec des correctifs ! Un correctif d'une faille d'exécution de code à distance découverte en avril 2015 n'a pu être publié que six mois plus tard car le projet n'avait pas de responsable des déploiements disponible. En octobre 2016, on apprenait qu'OpenOffice 4.1.2 diffusé un an plus temps avait été distribué avec un trou de sécurité connu car le projet ne disposait des ressources pour le corriger. De même OpenOffice 4.1.3 avait des problèmes de sécurité depuis au moins janvier 2017, mais les correctifs ont été retardés pendant un an faute d'absence d'un responsable des déploiements.

Comme l'a demandé en août 2015 Christian Schaller, un développeur de Red Hat, Apache OpenOffice ferait mieux de rediriger ses utilisateurs vers LibreOffice, dans l'intérêt du logiciel libre et open-source.
2  0 
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 04/02/2018 à 21:56
Personnellement, je n'ai jamais pu utiliser LibreOffice en entreprise. A chaque fois que j'ai voulue faire un diapo avec Impress, je suis vite repartie sur Powerpoint tellement Impress et les Templates intégré ne font pas professionnel.

Ce n'est que mon avis, ais j'aimerais bien avoir des retours sur ce sujet, utiliser vous Impress pour faire vos présentations en entreprise ? je parle de vrai présentation pour un client, pas celle de la pause café avec ces collègues.
Je trouve que globalement l'interface de libre office ne donne pas une image très "pro"

SVP : merci de ne pas m'insulter de tous les noms parce que j'utilise pas LibreOffice, j'ai au moins le mérite d'essayer de l'utiliser à chaque version majeur.
Au passage, j'ai essayé la notebookbarre (qui est en béta je sais) de la version 6 et la encore y'a un gros sentiment de mal fini, il manque des icônes sur les boutons mais surtout elle fait très très vide par rapport a Office 2016. La notebookbarre est encore très loin d’être au niveau du ruban d'office 2016. Mais encore une fois, je sais c'est encore en beta (et heureusement)
2  0 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 07/04/2018 à 12:13
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
...
Êtes-vous un utilisateur de LibreOffice ? Si oui, qu’est-ce qui a motivé votre choix au détriment de la suite bureautique Microsoft Word ?
Oui, et même de la version 6.

La raison principale est que la suite bureautique Microsoft ne marche pas bien sur Linux et que LibreOffice fonctionne dans tous les environnements. Ceci permet de ne pas changer ses habitudes, ni ses réglages perso, dictionnaires, palettes de couleurs, Macros etc... personnalisés avec soin depuis OpenOffice.
2  0 
Avatar de sirthie
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 13/11/2018 à 12:53
Citation Envoyé par TJ1985 Voir le message
Plutôt que de dépenser des fortunes en licences américaines, ce gouvernement pourrait financer la mise en place d'un support efficace voire soutenir sérieusement les développements qui lui semblent indispensable.
Ah ! les Français : "le gouvernement devrait faire ceci, le gouvernement devrait faire cela". Vous attendez beaucoup trop de l'état/(im)puissance publique

Citation Envoyé par TJ1985 Voir le message
En période de contention des finances, c'est se foutre de la gueule du monde que de revenir dans le monde payant. J'aimerais beaucoup avoir en mains la brillante analyse qui a conduit à cette décision. Sans doute qu'un obscur a dû estimer qu'il manquait une couleur à la palette de LibreOffice ? Il n'existe à ma connaissance aucune limitation claire qui justifierait ce retour en arrière.
Comme déjà constaté maintes fois, le logiciel libre est gratuit mais il peut être couteux. Changer de suite bureautique, ça veut généralement dire des coûts de formation, de support, des développements de nouveaux templates, de macros, des remises en forme de documents à la mise en page chamboulée, un personnel râlant parce que perturbé dans ses réflexes et habitudes et devant faire des efforts d'apprentissage, ou tout simplement un personnel mécontent parce que l’interface de la nouvelle suite est moche, etc., etc., toutes choses qui ont des incidences négatives sur la productivité et l’ambiance au travail.

Il y a aussi l’effet de réseau, les contraintes liées à l’échange de documents entre organisations : les utilisateurs veulent le format du logiciel dominant, et rien d’autre.

Il y a aussi les travailleurs des organisations passées au libre-et-gratuit qui doivent switcher en permanence entre une suite bureautique libre au boulot et une suite bureautique propriétaire à la maison et qui sont constamment piégés par leurs réflexes.

Et il y a encore le manque de support des logiciels libres.

Etc., etc.

Bref, le passage du propriétaire-et-payant au libre-et-gratuit peut s’avérer beaucoup plus coûteux que le prix de licences (d'ailleurs moins chères pour de gros volumes).
2  0