Android Studio 3.1 est disponible en téléchargement
Une mise à jour axée sur l'amélioration de la productivité des développeurs

Le , par Michael Guilloux

53PARTAGES

7  0 
Google a annoncé hier la disponibilité d'Android Studio 3.1, la dernière version de son environnement de développement intégré pour Android. Dans cette mise à jour d'Android 3.0, Google annonce des améliorations significatives de son IDE, notamment pour la productivité des développeurs.

Comme nouveauté, Android Studio 3.1 introduit par exemple un profileur de performances C++ pour vous aider à résoudre les problèmes de performances dans le code de votre application. L'année dernière, avec Android Studio 3.0, Google avait déjà lancé un tout nouvel ensemble de profileurs Android pour mesurer la consommation du CPU, la mémoire et l'activité réseau dans votre application. Avec Android Studio 3.1, en plus du profilage des performances de code Kotlin ou Java, vous disposez maintenant d'un profileur de performances de code C++ dans votre application.

Pour ceux qui utilisent la bibliothèque de base de données Room, il y a plusieurs améliorations apportées à l'édition de code SQL. Pour information, Room fournit une couche d'abstraction sur SQLite pour permettre un accès fluide à la base de données tout en exploitant toute la puissance de SQLite. Les améliorations apportées ici incluent la complétion de code SQL dans vos déclarations @Query et une meilleure refactorisation d'instructions SQL, entre autres.

Google continue à investir dans Kotlin depuis l'annonce du support officiel du langage sur la plateforme Android. Dans Android Studio 3.1, la firme améliore par exemple le support des analyses Lint de code Kotlin de sorte que vous puissiez les exécuter via la ligne de commande ainsi que depuis l'IDE. Précisons que Lint est un outil d'analyse de code statique qui vérifie les fichiers source de votre projet pour détecter d'éventuels bogues et améliorations d'optimisation en termes de sécurité, performance, facilité d'utilisation, entre autres.


Android Studio 3.1 accélère aussi les tests avec la nouvelle fonctionnalité Quick Boot pour l'émulateur. Annoncé en décembre dernier, Quick Boot vous permet de reprendre votre session Android Emulator en moins de six secondes. La lenteur du démarrage de l'émulateur Android a été en effet un problème évoqué fréquemment par les développeurs et Quick Boot résout ce problème. Comme un périphérique Android physique, l'émulateur doit effectuer un démarrage à froid initial, mais les démarrages suivants sont rapides. La fonctionnalité est activée par défaut pour tous les appareils virtuels Android.

Il est bon de savoir que D8 est maintenant le compilateur dex par défaut dans Android Studio 3.1. Rappelons que la compilation dex est une étape clé dans la construction d'un fichier APK. C'est le processus de transformation de bytecode .class en bytecode .dex pour Android Runtime (ou Dalvik, pour les anciennes versions d'Android). Le compilateur dex fonctionne principalement sous le capot dans votre développement d'applications au jour le jour, mais il a un impact direct sur le temps de construction, la taille du fichier .dex et les performances d'exécution de votre application. D'après Google, la compilation dex avec D8 réduit la taille de votre application, permet un débogage précis des étapes et, à de nombreuses reprises, permet des builds plus rapides.

Parmi les principales nouveautés, on peut encore mettre en avant des mises à jour du profileur de réseau. Pour vous aider à analyser le trafic réseau de votre application, Google a ajouté une nouvelle vue Network Thread pour inspecter le trafic réseau multithread, et un nouvel onglet Network Request pour explorer les requêtes réseau au fil du temps. La vidéo ci-dessous donne un meilleur aperçu des nouveautés.


Android Studio 3.1 est disponible en téléchargement pour Windows, Mac et Linux directement depuis la page developer.android.com/studio. Si vous avez déjà installé Android Studio, vous pouvez également obtenir la mise à jour depuis le menu de navigation.

Sources : Blog Android Studio, Notes de version d'Android Studio 3.1

Et vous ?

Utilisez-vous Android Studio pour le développement de vos applications Android ? Comment le trouvez-vous ?
Sinon, quels IDE utilisez-vous ?
Que pensez-vous des nouveautés de cette version ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Stéphane le calme
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 25/09/2018 à 13:30
Google lance Android Studio 3.2 avec plus de 20 nouvelles fonctionnalités,
dont quelques-unes sont liées à Android 9 Pie

Google a lancé Android Studio 3.2, la dernière version de son environnement de développement intégré, avec plus de 20 nouvelles fonctionnalités, dont quelques-unes liées à Android Pie et au nouveau bundle Android App. Vous pouvez télécharger la nouvelle version pour Windows, Mac et Linux directement sur le site. Si vous utilisez déjà Android Studio, vous pouvez obtenir la dernière version dans le menu de navigation (Aide => Rechercher les mises à jour sur Windows / Linux et Android Studio => Rechercher les mises à jour sous OS X).

Google a publié Android Studio 3.1 en mars. Le numéro de version 3.2 suggère que ce n’est pas une mise à jour majeure, cependant voici une liste de ce qu’apporte cette version :

Prise en charge des Slices : pour simplifier, les Slices sont une portion d’interface d’une application qui réagit à une requête. Au clic sur un élément, on peut alors exécuter n’importe quelle action associée. Il existe un nouveau template intégré pour Slices qui va vous aider à étendre votre application aux nouvelles API Slice Provider. Pour l'utiliser, faites un clic droit sur un dossier de projet et accédez à Nouveau → Autre → Fournisseur de tranches.


Échantillon de données : cette fonctionnalité vous permet d'utiliser des données d'espace réservé pour faciliter la conception de votre application, ce qui vous aide à visualiser les mises en page qui dépendent des données d'exécution. Vous pouvez ajouter des exemples de données intégrées pour remplir des vues telles que RecyclerViews, ImageViews et TextViews via une fenêtre contextuelle dans l'éditeur de disposition.

Mise à jour de Material Design : lorsque vous commencez à migrer de la bibliothèque de support Android Design vers le nouveau thème et la nouvelle bibliothèque de l'application MaterialComponents, vous accédez à des widgets nouveaux et mis à jour tels que BottomAppBar, boutons, cartes, champs de texte, etc.

Prise en charge de l'édition CMakeList : pour ceux qui utilisent C / C ++ dans leur application, il existe désormais un meilleur support pour CMake. La complétion de code et la mise en évidence de la syntaxe fonctionnent désormais également sur les commandes de script de génération CMakeList courantes.

Nouveau panneau d’assistance : un nouveau panneau d’assistance s’ouvre automatiquement après une mise à jour pour vous informer des dernières modifications apportées à l’EDI. Vous pouvez également ouvrir le panneau en accédant à Aide → Nouveautés dans Android Studio.

Prise en charge d'AndroidX Refactoring : l'un des composants d'Android Jetpack est l'introduction des bibliothèques d'extension Android (AndroidX) en remplacement des bibliothèques de support Android. Pour ajouter AndroidX à un nouveau projet, il vous suffit d'ajouter android.useAndroidX = true à votre fichier gradle.properties. En outre, il existe une nouvelle action de refactoring intégrée pour vous aider à migrer votre projet vers le nouvel espace de noms et les nouvelles dépendances. De même, si vous avez des dépendances Maven qui n'ont pas migré vers l'espace de noms AndroidX, le système de génération convertit automatiquement ces dépendances de projet.

Mise à jour IntelliJ Platform : la version de la plateforme IntelliJ 2018.1.6 apporte de nombreuses améliorations à l'analyse des flux de données, au débogage, aux nouvelles inspections, aux annotations externes intégrées, aux validations Git partielles, etc.

Mise à jour Kotlin : Kotlin 1.2.61 supporte le SDK Android 9 compatible avec Kotlin.

Buld

Bundle d'applications Android : le nouveau format de publication d'application est conçu pour vous aider à fournir de plus petits fichiers APK à vos utilisateurs et à réduire la taille de téléchargement de votre application. Le nouveau modèle de distribution d’applications de Google Play, appelé Dynamic Delivery, traite votre bundle d’applications pour générer et diffuser des fichiers APK optimisés pour la configuration des périphériques de chaque utilisateur. Il ne télécharge donc que le code et les ressources nécessaires à son application. Avec Android Studio 3.2 ou via la ligne de commande, vous pouvez facilement créer votre code sous forme de bundle d’application et bénéficier de plus petits APK basés sur la langage, la densité de l’écran et les ABI sans modifier le code de votre application.


D8 Desugaring : dans certains cas, les nouvelles fonctionnalités du langage Java nécessitent de nouveaux bytecodes et des API de langage. Cependant, les anciens appareils Android peuvent ne pas prendre en charge ces fonctionnalités. La suppression de messages vous permet d'utiliser ces fonctionnalités sur des périphériques plus anciens en remplaçant les nouveaux bytecodes et les API de langage par des anciens lors du processus de génération. D8 Dugaring est activé par défaut et vous pouvez désormais utiliser la plupart des dernières modifications du langage tout en ciblant les anciens appareils.

Optimiseur R8 : la transition pour utiliser R8 en remplacement de ProGuard, en optimisant et en réduisant le bytecode du langage Java, a commencé. R8 est encore expérimental, donc Google ne recommande pas vous en servir en production.

Test

Emulateur de Snapshots : créez un snapshot de l'état actuel de votre émulateur, démarrez et basculez dans un snapshot en moins de 2 secondes. Basés sur la fonctionnalité Quickboot d'Ammulator Android, les snapshots Android sont encore plus rapides à enregistrer et à charger grâce aux améliorations de la vitesse sous le capot. Lors du test et du développement de votre application, les snapshots Android vous permettent de préconfigurer un snapshot Android Virtual Device (AVD) avec les paramètres prédéfinis, les applications, les données et les paramètres souhaités, et de revenir au même snapshot.


Prise en charge de Microsoft Hyper-V : vous pouvez désormais exécuter l’émulateur Android sur les ordinateurs Windows 10 pour lesquels Hyper-V est activé. Intel HAXM est toujours l’hyperviseur par défaut pour une expérience d’émulateur Android plus rapide. Cependant, grâce aux récentes contributions open source de Microsoft et à l’ajout de la nouvelle API Windows Hypervisor Platform (WHPX), l’émulateur Android peut coexister avec d’autres applications basées sur Hyper-V, comme les machines virtuelles locales, à l’aide du support Hyper-V.
.
Prise en charge des processeurs AMD : les processeurs AMD sont désormais pris en charge par l'émulateur Android sous Windows 10. L'exécution de l'émulateur Android était limitée à une émulation logicielle lente sous Windows, mais les développeurs dotés d'un processeur AMD peuvent désormais bénéficier de performances matérielles accrues.

Enregistrement d'écran dans l'émulateur Android : Vous pouvez désormais enregistrer à la fois l'écran et le son au niveau de l'API Android avec la nouvelle fonctionnalité d'enregistrement d'écran dans l'émulateur Android. Le dernier Android Emulat

Enregistrement d'écran dans l'émulateur Android : vous pouvez désormais enregistrer à la fois l'écran et le son au niveau de l'API Android avec la nouvelle fonctionnalité d'enregistrement d'écran dans l'émulateur Android. Dans le passé, l'enregistrement d'écran sur un appareil Android physique fonctionnait uniquement sur Android 4.4 KitKat (API 19) et supérieur sans audio, avec un support limité de l'émulateur Android. Avec le dernier émulateur Android (v28.0. +), vous n’avez plus cette restriction. En prime, il existe une conversion intégrée en sortie vers GIF et WebM. Vous pouvez déclencher la nouvelle fonctionnalité d'enregistrement d'écran via le panneau Contrôles étendus Android Emulator, la ligne de commande et depuis Android Studio.

Caméra virtuelle pour émulateur Android : la nouvelle caméra virtuelle de l'émulateur Android vous aide à développer pour ARCore, la plateforme de Google pour la création d'expériences de réalité augmentée. L'émulateur est calibré pour fonctionner avec les API ARCore pour les applications AR et vous permet également d'injecter des images bitmap de scènes virtuelles. La caméra de scène virtuelle peut également être utilisée comme appareil photo compatible HAL3.

ADB Connection Assistant (Assistant de connexion ADB) : Android Studio 3.2 possède un nouveau système d’assistant pour vous aider à résoudre les problèmes de connexion de vos périphériques Android ADB. ADB Connection Assistant vous guide dans les étapes de dépannage courantes pour connecter votre appareil Android à votre machine de développement. Vous pouvez déclencher l'assistant à partir de la boîte de dialogue Exécuter ou en accédant à Outils → Assistant de connexion.

Source : blog Android

Et vous ?

Quelles sont les fonctionnalités qui vous intéressent le plus ?

Voir aussi :

Android célèbre son dixième anniversaire ! L'OS de Google a su s'imposer au fil des ans, pour tourner sur la plupart des smartphones dans le monde
Google publie la Preview finale de Flutter, son SDK mobile Android et iOS, la dernière étape majeure avant la publication de la version stable 1.0
La bêta de Chrome 70 est disponible et apporte le support du capteur d'empreintes sur Android et Mac pour les applications Web
Le mode à économie d'énergie de certains mobiles sous Android 9 Pie s'est activé automatiquement, suite à des tests internes de Google
Fortnite atteint les 15 millions de téléchargement sur Android sans être présent sur Play Store, peut-on se passer de la vitrine de Google ?
Avatar de Stéphane le calme
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 15/01/2019 à 17:03
L'EDI Android Studio 3.3 est disponible en téléchargement et apporte de nombreuses améliorations,
pour simplifier la tâche aux développeurs

Développement

Éditeur de navigation

L'éditeur de navigation est un éditeur visuel qui vous permet de créer des ressources XML prenant en charge l'utilisation du nouveau composant de navigation Jetpack. Avec l'éditeur de navigation et le composant de navigation, vous pouvez créer des interactions prévisibles entre les écrans et les zones de contenu de votre application. Cet éditeur avait été en préversion dans une version antérieure d'Android Studio et Google affirme en avoir amélioré la qualité grâce aux commentaires des développeurs.


Mise à jour de la plateforme IntelliJ

Android Studio 3.3 comprend Intellij 2018.2.2. Il s'agit d'une version importante de la plateforme de Jetbrains, avec de nouvelles préversions pour l'éditeur de code, des icônes mises à jour, la prise en charge du MacBook Touch Bar, ainsi que des intégrations améliorées du contrôle de version.

Mise à jour de Kotlin

Cette version d'Android Studio regroupe Kotlin 1.3.11, ainsi que les coroutines et contrats Kotlin, sans oublier le support IDE pour le style de codage Kotlin recommandé.

Prise en charge de C ++ par Clang-Tidy

Android Studio prend désormais en charge l'analyse de code statique Clang-Tidy pour C ++. Semblable au support actuel des charpies pour Java et Kotlin dans Android Studio, Clang-Tidy aide ceux qui ont le C ++ dans leur application Android à identifier les erreurs de code et les bogues les plus courants. Activez l'inspection en allant dans Paramètres → Editeur → Inspections (Préférence → Editeur → Inspections pour MacOS).


Mise à jour de l'assistant de nouveau projet

Pour prendre en charge les types de périphériques, les langages de programmation et les nouvelles infrastructures, Google a mis à jour l’assistant de création de projet pour Android Studio. Vous pouvez accéder aux mêmes modèles de projet dans le cadre d’une expérience utilisateur simplifiée.


Supprimer les répertoires IDE non utilisés

Pour vous aider à effectuer la mise à niveau vers la dernière version d'Android Studio, Google a ajouté une nouvelle fonctionnalité permettant de nettoyer les paramètres inutilisés et les répertoires de cache. Les versions précédentes d'Android Studio ont laissé ces anciens répertoires difficiles à trouver et à supprimer sur votre disque dur. Lorsque vous exécutez Android Studio 3.3 et versions ultérieures, la nouvelle boîte de dialogue suggère des répertoires que vous pouvez supprimer en toute sécurité des installations antérieures d'Android Studio.


Commentaires de l'utilisateur IDE

Pour aider Google à créer un meilleur produit, l’entreprise a commencé à inclure des boutons d’impression de produit pour un retour rapide. Si vous souhaitez partager des données d'utilisation, vous pouvez cliquer sur l'icône correspondant à vos sentiments lorsque vous utilisez Android Studio. Pour accepter de fournir des commentaires sur le produit, accédez à Paramètres → Apparence et comportement → Paramètres système → Partage de données (Préférences → Apparence et comportement → Paramètres système → Partage de données pour MacOS).


Build

Amélioration de la compilation Java incrémentielle lors de l’utilisation du processeur d’annotation

Cette mise à jour réduit le temps de build en améliorant la prise en charge de la compilation Java incrémentielle lors de l'utilisation de processeurs d'annotation. L'optimisation nécessite le plugin Android Gradle 3.3.0 ou supérieur.

Synchronisation de projet mono-variante

Outre la vitesse de génération, la vitesse de synchronisation des projets peut constituer un goulot d'étranglement pour les développeurs ayant de gros projets d'application comportant plusieurs variantes de construction. Dans cette version de l'EDI, vous pouvez limiter la synchronisation à la variante de construction active. Pour que cette optimisation fonctionne, votre projet doit utiliser le plugin Android Gradle version 3.3.0 ou ultérieure. Vous pouvez activer cette option dans les préférences expérimentales d'Android Studio 3.3.


Android App Bundles prend désormais en charge les applications instantanées

Vous pouvez désormais créer et déployer des expériences Google Play Instant à partir d'un seul projet Android Studio et les inclure dans un seul ensemble d'applications Android. Lancé l’année dernière, Android App Bundle est devenu le nouveau format de publication d’applications Android standard que vous pouvez créer avec Android Studio. Cette mise à jour rationalise et unifie les artefacts de build que vous téléchargez sur Google Play.

Tests

Plusieurs instances AVD d'émulateur

Android Emulator 28.0 prend désormais en charge la possibilité de lancer plusieurs instances du même périphérique virtuel Android (AVD). Chaque instance de l'AVD utilise un ensemble minimal de ressources système. Pour les développeurs disposant d'environnements de test d'intégration continue, cela peut constituer un moyen pratique d'exécuter des tests en parallèle à partir d'une configuration AVD. Sur la ligne de commande, exécutez les commandes suivantes:

Code Java : Sélectionner tout
1
2
$./emulator -avd <avdname> -read-only &
$./emulator -avd <avdname> -read-only &

Android 9 Pie Emulator System Images & P2P Wi-Fi

En plus de Android Studio 3.3, vous pouvez également télécharger des images du système Android 9 pour votre émulateur pour le test de vos applications. Les images du système d'émulateur Google Play passent non seulement par la suite de tests de compatibilité Android (CTS), mais incluent également la prise en charge des connexions directes Wi-Fi P2P entre deux émulateurs. Pour commencer à utiliser cette fonctionnalité, lancez l'émulateur (v28.0.22 ou supérieure) via la ligne de commande et assurez-vous que les deux émulateurs partagent les mêmes arguments de ligne de commande du serveur Wi-Fi et du port client.

Code Java : Sélectionner tout
1
2
$./emulator @<server-avd-name> -wifi-server-port 9999
$./emulator @<client-avd-name> -wifi-client-port 9999

Sauvegarde de la vitesse des snapshots d'émulateur

Google assure que les développeurs lui ont signifié qu’ils aiment utiliser les Snapshots et le démarrage rapide, mais l’entreprise sentait que le temps pris pour fermer l'émulateur et la sauvegarde rapide pour enregistrer un snapshot était lent. Pour résoudre ce problème, Google a optimisé la manière dont les snapshots sont enregistrés et gérés, en utilisant un fichier mappé pour enregistrer la RAM invité. À partir de statistiques globales, Google a constaté que cette optimisation avait permis de réduire de 27 secondes à 3 secondes le gain de temps moyen généré par les démarrages rapides, soit une amélioration d’un facteur de 8.

Comme toujours, Android Studio peut être installé sur Linux, macOS et Windows. Plusieurs nouveautés réclameront l’installation de l’Android Emulator v28.0.22, que l’on peut récupérer depuis le SDK Manager de Studio.

Source : Google

Voir aussi :

Firefox 65 promet une sécurité accrue sur Linux, Android et macOS et apporte le support du format WebP de Google pour un Web plus rapide
Pour déverrouiller un smartphone Android, un attaquant n'a qu'à répondre à un appel via l'appli Skype, un correctif est disponible, mais ...
Google confirme le support sur Fuchsia OS des applications Android via le runtime Android et l'usage probable des fichiers FAR au lieu des APK
Comment certaines applications Android échangent des données avec Facebook, en particulier pour les mobinautes qui n'ont pas de compte Facebook ?
Une tête imprimée en 3D a pu tromper le système de reconnaissance faciale de plusieurs smartphones Android populaires lors d'un test
Avatar de Bill Fassinou
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 18/04/2019 à 23:05
Google publie la version 3.4 de l’EDI Android Studio
qui se débarrasse de vieux problèmes de flux de travail

La version 3.4 de l’EDI Android Studio a été publiée dans la journée d'hier par Google avec de nouvelles fonctionnalités, quelques correctifs de bugs et quelques autres améliorations pour augmenter la performance des développeurs Android sous l’EDI. En tout, Google cite jusqu’à huit nouvelles améliorations et fonctionnalités dont une nouvelle forme du gestionnaire de ressources, la mise à jour de la plateforme d’Intellij IDEA 2018.3.4, une mise à jour du panneau d’édition et de mise en page et les suggestions d’importations des bibliothèques requises aux fichiers de votre projet Gradle lorsque vous travaillerez avec les bibliothèques telles que Jetpack et Firebase.

Après environ six mois de développement, Google se dit ravi d’apporter aux développeurs la nouvelle version de l’EDI Android Studio. Selon la firme, Android Studio 3.4 intègre des fonctionnalités de productivité et plus de 300 corrections de bogues et de stabilité à ne pas manquer. Dans un premier temps, Google annonce le nouveau gestionnaire de ressources de l’EDI. « Nous avons appris de votre part que la gestion des ressources et la navigation peuvent être fastidieuses dans Android Studio, en particulier à mesure que la complexité de votre application augmente », a écrit Google.

Le gestionnaire de ressources est un nouvel outil permettant de visualiser les dessins, les couleurs et les mises en page de votre projet d'application dans une vue consolidée. En plus de la visualisation, le panneau prend en charge l’importation d’actifs en masse par glisser-déposer et, à la demande générale, par la conversion en bloc de SVG à VectorDrawable. Google espère que ces accélérateurs aideront désormais les développeurs à bien gérer les actifs qu’ils obtiennent d'une équipe de conception ou simplement les aider à avoir une vue plus organisée des actifs de leurs projets.


Dans un second temps, Android Studio 3.4 suit votre code et apprend de lui, ce qui lui permet de reconnaître certaines bibliothèques et de vous suggérer leurs déclarations. Google explique qu’à mesure que vous travaillez avec les nouvelles bibliothèques Jetpack et Firebase, Android Studio 3.4 reconnaît les classes communes de ces bibliothèques et suggère, via les intentions du code, d'ajouter la déclaration d'importation et la dépendance de bibliothèque requises aux fichiers de votre projet Gradle. Cette optimisation, explique Google, peut vous faire gagner du temps, car elle vous maintient dans le contexte de votre code. De plus, les bibliothèques Jetpack étant modulaires, Android Studio peut trouver la bibliothèque exacte ou l’ensemble minimal de bibliothèques requis pour utiliser une nouvelle classe Jetpack.

Ensuite, l’EDI présente dans sa nouvelle version un panneau de propriétés au niveau de l’éditeur de mise en page. Pour améliorer le raffinement et le polissage du produit, Google dit avoir actualisé le panneau propriétés de l'éditeur de mise en page qui dispose maintenant d’un seul volet avec des sections réductibles pour les propriétés. En outre, les erreurs et les avertissements ont leur propre couleur de surbrillance. Vous disposez désormais d'un contrôle de liaison de ressource pour chaque propriété et d'un sélecteur de couleur mis à jour. D’un autre côté, Google a satisfait à une demande de longue date des développeurs qui est de disposer d’une interface utilisateur pour gérer les fichiers du projet Gradle. Il a donc ajouté une boîte de dialogue dénommé PSD (Project Structure Dialog) ou “Structure du projet”.

Le PSD vous permet de voir et d’ajouter des dépendances à votre projet au niveau du module. De plus, le nouveau fichier PSD affiche les variables de construction, des suggestions pour améliorer la configuration de votre fichier de construction, et bien plus encore. Bien que le dernier plug-in Gradle v3.4 comporte également des améliorations, vous n'aviez pas besoin de mettre à jour le numéro de version de votre plug-in Gradle pour tirer parti du nouveau PSD, a expliqué Google. À part cela, Google a finalement remplacé Proguard par défaut par R8 dans la nouvelle version de l’EDI Android Studio.

La réduction de code R8 permet de réduire la taille de votre fichier APK en éliminant le code et les ressources inutilisés et en faisant en sorte que votre code actuel prenne moins de place. En outre, par rapport à Proguard, R8 combine des opérations de réduction, de désinsertion et de désintégration en une seule étape, ce qui s'avère être une approche plus efficace pour les applications Android. Après des validations et des tests supplémentaires l’année dernière, R8 est désormais le shinker de code par défaut pour les nouveaux projets créés avec Android Studio 3.4 et pour les projets utilisant le plug-in Android Gradle 3.4 et versions ultérieures.

Il y a eu également dans cette version de l’EDI d’autres mises à jour comme celle de l'émulateur Android. « À l'intérieur d'Android Studio 3.4, nous avons publié les dernières apparences d'appareils Google Pixel 3 et Google Pixel 3 XL. Également avec cette version, vous pouvez également télécharger des images du système d'émulateur Android Q Beta pour tester des applications sur Android Q. Veuillez noter que nous vous recommandons d'exécuter la version canari d'Android Studio et l'émulateur pour obtenir les dernières modifications en matière de compatibilité au cours du programme Android Q Beta », a écrit Google. Vous pouvez télécharger la version 3.4 d’Android Studio à partir de la page de téléchargement mise à disposition par Google ou simplement procéder à la mise à jour de la version que vous utilisez actuellement.

Télécharger Android Studio 3.4

Source : Google

Et vous ?

Comment trouvez-vous cette nouvelle version d'Android Studio ?

Voir aussi

L'EDI Android Studio 3.3 est disponible en téléchargement et apporte de nombreuses améliorations pour simplifier la tâche aux développeurs

Android Studio 3.1 est disponible en téléchargement une mise à jour axée sur l'amélioration de la productivité des développeurs

La première préversion d'Android Studio 3.0 disponible avec le support de Kotlin, plus de fonctionnalités Java 8 et bien plus encore
Avatar de hotcryx
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 19/04/2019 à 17:32
"shinker de code"

shrinker de code
Avatar de air-dex
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 20/04/2019 à 1:26
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Dans un second temps, Android Studio 3.4 suit votre code et apprend de lui, ce qui lui permet de reconnaître certaines bibliothèques et de vous suggérer leurs déclarations. Google explique qu’à mesure que vous travaillez avec les nouvelles bibliothèques Jetpack et Firebase, Android Studio 3.4 reconnaît les classes communes de ces bibliothèques et suggère, via les intentions du code, d'ajouter la déclaration d'importation et la dépendance de bibliothèque requises aux fichiers de votre projet Gradle. Cette optimisation, explique Google, peut vous faire gagner du temps, car elle vous maintient dans le contexte de votre code. De plus, les bibliothèques Jetpack étant modulaires, Android Studio peut trouver la bibliothèque exacte ou l’ensemble minimal de bibliothèques requis pour utiliser une nouvelle classe Jetpack.
Comment ça se passe en backend ? Android Studio envoie-t-il ton code à l'IA de Google sur ses serveurs ? Bonjour le spyware et la confidentialité du code produit en entreprise le cas échéant !
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web