Apple doit expliquer pourquoi il ne veut pas que vous répariez vos téléphones, estime la Californie
Qui envisage le droit à la réparation

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
La semaine dernière, Susan Talamantes-Eggman, une élue californienne, a annoncé qu'elle prévoyait d'introduire un droit de réparation dans l'État, obligeant des entreprises comme Apple et Samsung à vendre des pièces de rechange et des outils de réparation, rendre disponibles au public des guides de réparation et obligerait les entreprises à mettre des logiciels de diagnostic à la disposition de magasins indépendants.

Rappelons qu’en concevant ses iPhone 7 et 7 Plus, Apple a lancé un message fort aux réparateurs de téléphones : seuls l’entreprise et ses partenaires ont le droit de réparer ses iPhone.

Dans une vidéo mise ligne au début du mois d’avril 2017, un réparateur indépendant a en effet montré qu’Apple a pris des mesures extrêmes pour s’assurer de la dépendance des possesseurs d’iPhone 7 ou 7 Plus à ses services de maintenance. « Le problème est que, désormais, vous ne pouvez pas remplacer le bouton HOME sur un iPhone 7 ou 7 Plus. Sans le bouton original, ça ne marchera pas », a-t-il expliqué pendant qu’il faisait sa démonstration. Il deviendrait alors absolument nécessaire d’avoir recours à un Apple Store, seul endroit où le bouton HOME puisse être remplacé grâce à une « machine de calibration pour iPhone ».

Une mesure prise par l’entreprise pour contourner le projet de loi visant à donner ce droit de réparation, dans le cas où elle n’en obtiendrait pas l’annulation. Mais avec le débat sur le droit de réparer qui sera lancé dans l’État où se trouve le siège d’Apple, Talamantes-Eggman s’attend à ce que l'entreprise se présente aux audiences sur le projet de loi.

« Apple est une entreprise très importante dans l'État de Californie, et pour laquelle j'ai énormément de respect. Mais il leur incombe d'expliquer pourquoi nous ne pouvons pas réparer nos propres choses et quels sont les dommages que cela peut leur causer », a-t-elle expliqué. Et de préciser que le projet de loi qu'elle a l'intention de présenter va s'appliquer aussi bien à l'électronique grand public qu'à l'équipement agricole tel que les tracteurs.

D'une manière générale, l'industrie de l'électronique a décidé d'opter pour un modèle de « réparation autorisée » dans lequel les entreprises paient le fabricant de l'appareil d'origine pour obtenir l'autorisation de réparer ses appareils. Selon le modèle d'Apple, par exemple, les ateliers de réparation sont seulement autorisés à effectuer certaines réparations de base. Par exemple, si le rétroéclairage d'un iPad s'abîme, les réparateurs agréés d’Apple sont priés de faire parvenir l'appareil à l'entreprise.

Selon l'industrie, ce modèle permet aux entreprises de protéger leur propriété intellectuelle, de protéger la sécurité des consommateurs et de protéger la sécurité des appareils. Si aucune entreprise n’a été en mesure de dire en quoi ces réparations vont entraîner des dispositifs moins sûrs ou provoquer la divulgation de secrets commerciaux, l’élue espère qu’Apple pourra s’expliquer à ce sujet.


Susan Talamantes-Eggman

« C'est leur modèle d'affaires – ils vous vendent quelque chose et ils le réparent eux-mêmes. Ce n'est pas un problème de marque ou de secret commercial », a estimé Talamantes-Eggman. « Je suis de plus en plus frustrée de devoir payer beaucoup d'argent pour mon téléphone, mon iPad et l'iPad de ma femme, puis de payer Apple pour le réparer. Est-ce que je possède le téléphone ou est-ce qu’Apple possède le téléphone ? »

La Californie est ainsi devenue le 18e État américain à envisager d’appliquer un tel droit.

Talamantes et d'autres élus soutiennent que les consommateurs qui ne peuvent se permettre le prix élevé des services de réparation sont de plus en plus contraints de remplacer prématurément les biens durables, tels que les smartphones ou les ordinateurs portables.

Selon elle, la réparation et la réutilisation de l'électronique ne sont pas seulement une utilisation plus efficace des matériaux rares nécessaires à la fabrication des produits, « mais elles peuvent également stimuler les économies locales plutôt que les usines étrangères non viables. »

« Les gens ne devraient pas être obligés de passer au nouveau modèle chaque fois qu'une pièce remplaçable sur leur smartphone ou leur appareil ménager s’abîme », a déclaré Mark Murray, directeur exécutif de Californians Against Waste, dans un communiqué. « Ces entreprises en profitent au détriment de notre environnement et de nos portefeuilles, car nous devenons une société qui rejette plus de 6 millions de tonnes d'électronique chaque année. »

En comptant la Californie, voici désormais la liste des États qui ont proposé une telle législation : Washington, Massachusetts, Vermont, New York, Hawaï, Illinois, Iowa, Kansas, Minnesota, Missouri, Caroline du Nord, Nebraska, New Hampshire, New Jersey, Oklahoma, Tennessee, Virginie.

Source : MB

Et vous ?

Que pensez-vous de cette initiative ?

Voir aussi :

Apple fait du lobbying contre le droit des utilisateurs de réparer leurs iPhone, la preuve dans des documents de l'État de New York


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de supergeoffrey supergeoffrey - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 13/03/2018 à 17:01
Apple doit expliquer pourquoi il ne veut pas que vous répariez vos propres téléphones
Code : Sélectionner tout
1
2
3
Tant que(tu ne repars pas ton iPhone) {
  Apple vend plus de nouvelle version de l'iPhone
}
Ils font tous pour gagner plus d'argent !
Ils prennent leurs clients pour de gros geeks pigeons !
Heureusement qu'il y a des pièces de rechange et des réparateurs en France.
Avatar de curt curt - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 13/03/2018 à 18:04
Apple....
Nous c'est la Pomme
Vous c'est les POIRES

Un p'tit lien pour rire... ou pas ! https://videos-mdr.com/iphone-6-les-guignols-linfo-se-moquent-apple/

Curt
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - I.A. en bêta-test https://www.developpez.com
le 13/03/2018 à 18:34
Les brevets...
Acheter un exemplaire ne veux pas dire en être propriétaire à 100%.

Il y a surement une école pour apprendre les spécificités d'une marque bien précise.
A savoir, si la pièce détaché APPLE est vendu par APPLE, y a t-il des pièces génériques comme les adaptateurs secteurs compatible Apple ?

En fait, si la pièce n'est pas APPLE je comprend que ce dernier ne démarre pas. Bientôt les coques protectrices aussi y auront droit.
Avatar de koyosama koyosama - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 14/03/2018 à 3:17
Citation Envoyé par supergeoffrey Voir le message
Code : Sélectionner tout
1
2
3
Tant que(tu ne repars pas ton iPhone) {
  Apple vend plus de nouvelle version de l'iPhone
}
Tu peux aussi utiliser Android ^^.
Avatar de Le gris Le gris - Membre actif https://www.developpez.com
le 14/03/2018 à 9:30
Apple en Abuse quand même!
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 14/03/2018 à 10:30
On est pas obligé d'acheter du Apple, mais peu de chose est irréparable.

Sous Android j'ai toujours réparer moi mème les téléphones...
Le probleme des smartphones c'est qu'ils sont très petits et nécessite un équipement chirurgicale (sa reste abordable, compter 100€ les tourne vis "universelle" + station de soudage de précision + lunette bijoutier)
Mais après les composants sont pas cher, j'ai récemment changer mon port usb-c, dé-souder et remis un neuf pour 3€ sur aliexpress
La batterie pareil sa coute entre 8 à 20€ sur aliexpress, mais faut par contre faire très gaffe quand on désoude la batterie de pas la toucher avec le fer chaud et éviter une explosion.
Avatar de chrtophe chrtophe - Responsable Systèmes https://www.developpez.com
le 14/03/2018 à 21:17
Jamais j'achèterais un appareil à 1000 € qui n'est pas réparable. Je comprends pas comment ils arrivent encore à les vendre.
Mais maintenant au moins, on a au moins deux ans de garantie avec la garantie légale de conformité.

En plus, cela n'empêche pas la réparation, mais la complique. Vu qu'il est impossible d'obtenir les pièces, on se retrouve avec des réparations à base de pièces de contrefaçon, qui de moins bonne qualité nuiront à l'image d'Apple, ou de pièces de recup, mais la réparation est alors plus chère.

J'ai vu un MacBook ou le remplacement de la batterie revient à 300 €, c'est à dire la valeur d'un ordi portable PC d'entrée de gamme.
Avatar de bunam bunam - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 14/03/2018 à 21:34
La tendance, c'est de faire du Apple quoi qu'on en dise, et même d'arriver à faire pire :
https://ifixit.org/blog/9767/samsung...y-s9-teardown/

Pour moi la réparabilité est un "vrai problème temporaire", en effet les batteries sont très dangereuses et je préfère que ce soit un spécialiste qui effectue l'opération de remplacement.
À terme on aura très peu d'éléments et le tout dans de la colle... le plus fin possible, à ce moment-là on aura changé de techno pour la batterie. On ne pourra strictement plus rien réparer et le sandwich sera bien plus résistant.
Un aperçu du futur : https://fr.ifixit.com/Guide/Vue+écla...iPhone+X/98975 étape 10, regardez bien la taille du sandwich des 2 cartes-mères

Personnellement je n'en cogne d'avoir un smartphone fin, j'ai de gros doigts et j'aime bien l'épaisseur et la forme de la tranche de l'iPhone 4 ou 5 ou SE.
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent https://www.developpez.com
le 15/03/2018 à 13:21
Citation Envoyé par bunam Voir le message
Pour moi la réparabilité est un "vrai problème temporaire", en effet les batteries sont très dangereuses et je préfère que ce soit un spécialiste qui effectue l'opération de remplacement.
Même si tu passes par un pro, ce dernier doit pouvoir effectuer l'ensemble des réparations avec un engagement de délais qui n'engage que lui et il doit avoir le choix de ses fournisseurs (officiel ou tiers) et sans qu'ils ne doivent verser une redevance au constructeur (hormis s'il veut une certification pour maintienir la garantie constructeur où là, il est normal qu'il paye).

C'est un peu comme si on t'obligeait à réparer ta voiture uniquement dans les garages du réseau de ton constructeur et ce, même si ta voiture n'est plus garantie depuis longtemps...
Tu as le choix de choisir si tu fais la réparation toi-même ou de passer par un garage et tu as le choix du garage.
De même que tu as des garages qui ont la licence pour le maintient des garanties constructeurs et d'autres non.
Même chose pour les pièces.
Pourquoi est-ce que ça serait différent pour un tel ?
Contacter le responsable de la rubrique Accueil