La Redstone 4 transformera Windows 10 en plateforme d'IA
Et permettra d'intégrer des modèles d'apprentissage machine préconçus aux applis

121PARTAGES

8  0 
Microsoft a profité de sa conférence Windows Developer Day diffusée en direct ce mercredi pour faire le point sur les nouveautés et les améliorations qui devraient accompagner les prochaines versions de Windows 10. Les annonces effectuées à cette occasion s’adressent avant tout aux développeurs.

Lors de cet évènement, la firme de Redmond s’est focalisée sur trois thèmes : faciliter la tâche des développeurs qui souhaitent moderniser leurs applications de bureau, mettre en avant le potentiel de Windows 10 IoT dans l’Intelligent Edge et présenter la nouvelle plateforme d’intelligence artificielle (IA) pour Windows.


Dans un précédent article paru sur cette plateforme en octobre dernier, on a évoqué les tendances technologiques qui devraient marquer l’année 2018 en se basant sur un classement de Gartner. Au moins trois tendances technologiques mentionnées par Gartner ont été particulièrement mises en avant au cours de cette conférence Windows Developer Day. Il y a, d’une part, l’exploitation des capacités de l’IA comme base pour la création de nouvelles applications plus intelligentes. D’autre part, on peut noter la volonté de Microsoft de promouvoir des solutions permettant d’associer le potentiel du cloud computing avec celui de l’Edge computing.

Soulignons au passage que l’Edge computing renvoie à une architecture informatique distribuée qui présente une puissance de traitement décentralisée. L’Edge computing consiste à traiter les données à proximité de la périphérie du réseau utilisé pour générer des données et non dans un entrepôt de traitements de données centralisés comme un centre de données.

Avec la sortie de la future mise à jour majeure de Windows 10 Redstone 4 qui se profile à l’horizon, la firme de Redmond devrait introduire de nouvelles fonctionnalités ainsi qu’une API baptisée Windows ML qui permettront de transformer Windows 10 en une plateforme d’IA. La nouvelle API de Microsoft devrait être en mesure d’exploiter les capacités du ou des processeurs d’une machine, GPU inclus, pour rendre Windows 10 et ses applications encore plus intelligents.


Par ailleurs, ces ajouts devraient permettre aux développeurs d’intégrer des modèles d’apprentissage machine préconçus dans leurs applications et d’effectuer des analyses en temps réel en combinant les capacités de leurs machines disponibles localement (Egde computing) avec celles de la plateforme Azure de Microsoft (Cloud computing).

Windows ML pourra éventuellement être utilisé sur toutes les versions de Windows 10 et devrait être compatible avec les applications Universal Windows Platform (UWP) et Win32. Microsoft a aussi annoncé que cette nouvelle API devrait être prise en charge par une large gamme de périphériques (casques de réalité, PC, serveurs, station de travail, objets connectés…).

« Lorsque vous utilisez l’IA sur les appareils Windows, vous obtenez des résultats immédiats », a déclaré Kam VedBrat, un responsable d’équipe chez Microsoft, avant d’ajouter : « Windows utilise les capacités matérielles des terminaux afin d’offrir de bonnes performances avec une faible latence. »

« En exploitant les jeux d’instructions proposés par les processeurs modernes, l’accélération matérielle apportée par les GPU qui supportent DirectX 12 et des pilotes spécialement conçus pour les processeurs d’IA, nous fournissons performance et efficacité sur la plus large gamme de facteurs de forme », a précisé VedBrat.

En plus de sa plateforme d’IA pour Windows, Microsoft a révélé que l’Open Network Exchange (ONNX), un standard ouvert pour les modèles d’apprentissage automatique, bénéficiera d’un support étendu sur Visual Studio. Il sera désormais possible de charger des fichiers ONNX dans des projets UWP sur Visual Studio. L'entreprise technologique américaine a également fait part de la sortie de deux nouvelles déclinaisons de son OS Windows 10 IoT qui est dédiée à l'Internet des objets : Windows 10 IoT Core et Windows 10 IoT Enterprise.

Source : Blog Microsoft, Windows Developer Day (vidéo)

Et vous ?

Que pensez-vous des nouveautés et améliorations évoquées par Microsoft ?

Voir aussi

Windows 10 Pro for Workstations : Microsoft introduit un nouveau mode d'alimentation « Performances ultimes » pour les charges de travail exigeantes
Windows 10 Redstone 4 sera livré avec le support des applications Web progressives, Microsoft va également les lister dans sa boutique d'applications

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de slowsaz
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 24/04/2019 à 10:50
Bon courage à ceux ayant un dual boot et ceux faisant des partitionnements précis pour leurs diverses activités. Je ne comprends vraiment pas comment Microsoft a pu en arriver à ce point et je suis une fois de plus heureux de ne pas être concerné.
6  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 24/04/2019 à 11:03
Ah bah enfin !
Enfin un moyen d'éviter que l'ordinateur redémarre pendant la nuit à cause d'une mise à jour.

Pour le coup, ce n'est vraiment pas un bug, mais bien une feature.
6  0 
Avatar de yildiz-online
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 24/04/2019 à 15:44
Citation Envoyé par transgohan Voir le message
Depuis quand une mise à jour doit être un calvaire ?
Depuis Windows 10 (et d'autant plus sur un disque 5400 tpm)
5  0 
Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 24/04/2019 à 14:55
Avant la mise à niveau, le périphérique aurait été monté dans le système en tant que lecteur G en fonction de la configuration de lecteur existante. Toutefois, après la mise à niveau, le périphérique se voit attribuer une autre lettre de lecteur. Par exemple, le lecteur est réaffecté en tant que lecteur H
Quand je lis ça je comprends que cela concerne aussi les disques physiques.
Et que les applications qui stockent dans la base de registre des chemins (oui ça existe...) comprenant la lettre du disque vont devoir être réinstallés entièrement...
Depuis quand une mise à jour doit être un calvaire ?
3  0 
Avatar de AoCannaille
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 28/03/2018 à 10:35
Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
Cela reste optionnel et réglable par rapport à Windows.
Oui, et personne n'y touche car il n'y a que très très rarement d'impact négatif. Si c'était le cas avec Windows, on ne se plaindrait pas de ne pas pouvoir les maitriser...
2  0 
Avatar de esperanto
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 24/04/2019 à 11:04
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Microsoft va bloquer les mises à niveau de Windows 10 Msi un support externe tel qu'un périphérique USB ou une carte SD est connecté à l'ordinateur.
Super, donc maintenant pour éviter d'avoir l'ordinateur qui reboote sans prévenir en plein milieu d'une conférence, la règle d'or est: toujours avoir une clé usb connectée à l'ordinateur.
Les solutions de sécurité de Microsoft m'étonneront toujours

La suppression des supports externes, des DVD / CD inutiles et le débranchement des imprimantes est depuis longtemps une méthode recommandée pour résoudre les problèmes rencontrés lors de la mise à niveau ou de l’installation de Windows 10
Sachant que Microsoft fait les mises à jour sans prévenir, comment l'utilisateur pourrait-il débrancher les périphériques à titre préventif?

Lorsque cela se produit, Microsoft affiche une erreur indiquant "Ce PC ne peut pas être mis à niveau vers Windows 10", comme indiqué ci-dessous.
J'ignorais qu'un ordinateur sous Windows 10 pouvait être mis à jour vers Windows 10 mais bon...
2  0 
Avatar de alain_du_lac
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 09/04/2018 à 9:12
pour RizenOC,
Personne n'utilise Windows 10, ni Edge, ni Office 365 ..
Ah, on me dit dans l'oreillette qu'ils seraient plusieurs centaines de millions d'utilisateurs (une misère comparée aux milliards de Linuxiens )
Quand le sectarisme vous aveugle, il n'y a plus rien à espérer pour des remarques constructives
1  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 28/04/2018 à 17:23
Je ne pense pas.
Voici un lien avec des produits pour monter des partitions ext :
https://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/c...u_sous_windows

Pour BTRFS, tu as ceci :
https://github.com/maharmstone/btrfs

Et sinon Paragon Software a un logiciel pour gérer les partitions ext/btrfs/xfs sous Windows.
1  0 
Avatar de daphi
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 08/05/2018 à 8:36
bonjour,

pour ma part, cela n'a pas résolu le problème.
1  0 
Avatar de Mindstan
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 24/04/2019 à 12:47
J'ai un PC avec un HDD partitionné ainsi : ntfs (D: ), ext4, swap, ntfs (E: ), la partition principale Windows étant sur un SSD à part, l'explorateur Windows indique que la partition E: est une carte sdhc (mais pas dans le gestionnaire de partitions). Ayant des programmes sur la-dite partition, il m'est impossible de 《l'éjecter》le temps de la maj ; je vais donc devoir être patient...
1  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web