Windows 10 Redstone 4 sera livré avec le support des applications Web progressives
Microsoft va également les lister dans sa boutique d'applications

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Il y a un peu plus d'un an et demi, Microsoft a dévoilé sa vision d'apporter les applications Web progressives (PWA) sur Windows 10. Comme l'explique Microsoft, « les PWA sont des applications Web, progressivement améliorées avec les technologies Web modernes (Service Worker, Fetch, l'API Cache, les notifications Push, les manifestes d'applications Web) pour offrir une expérience plus proche de celle des applications natives. » Cela dit, le géant du logiciel estime donc que les PWA sont essentielles pour l'avenir du Web et permettent de créer des expériences d'applications Web immersives à travers les différents types de dispositifs.

Dans un billet de blog, Microsoft a annoncé mardi avoir franchi une étape majeure de sa vision d'apporter les PWA sur Windows 10. Depuis la sortie en décembre dernier de la version 17.17063 de son moteur de rendu EdgeHTML, Microsoft a activé les service workers et les notifications push par défaut dans les préversions de Microsoft Edge. Et d'après la firme de Redmond, cela a complété la suite de technologies qui jettent les bases techniques pour les PWA sur Windows 10. Ces fondements étant en place, Microsoft va, dans la prochaine version de Windows 10 (Redstone 4), commencer à lister les PWA dans sa boutique d'applications, Microsoft Store. Au cours des prochaines semaines, l'entreprise va donc, de manière expérimentale, commencer à explorer le Web en vue d'indexer les PWA de qualité pour les lister dans sa boutique d'applications, où les utilisateurs pourront les trouver comme n'importe quelle autre application sur Windows 10.


Les applications Web progressives installées via la boutique Microsoft Store seront empaquetées en tant que fichiers appx dans Windows 10, s'exécutant dans leur propre conteneur en mode sandbox. Les développeurs pourront également soumettre leurs applications web progressives. La soumission proactive d'une PWA au Microsoft Store nécessite la génération d'un Appx contenant votre PWA et sa publication sur votre compte Dev Center. Pour cela, Microsoft met un outil gratuit appelé PWA Builder qui offre un moyen plus simple de générer un Appx à partir de votre PWA.


PWA ou UWP ? C'est une question à laquelle Microsoft a répondu alors que le géant du logiciel apporte les applications web progressives sur Windows 10. « Compte tenu du chevauchement en termes de capacités, on nous pose souvent des questions sur l'approche recommandée : PWA ou UWP. Nous voyons cela comme une fausse opposition ! », explique Microsoft. « En fait, sous Windows 10, la plateforme Windows universelle englobe pleinement les applications Web progressives, car EdgeHTML est un composant fondamental de la plateforme UWP... Pour les développeurs qui construisent une expérience entièrement UWP, il peut être logique de construire leur application à partir de zéro avec des technologies natives », a répondu l'entreprise. Avant d'ajouter que « pour les développeurs qui souhaitent adapter une base de code Web existante à Windows 10 ou fournir une expérience multiplateforme de première classe avec des fonctionnalités et des améliorations natives, les PWA fournissent une passerelle vers la plateforme Windows universelle. »

Les technologies de base pour les PWA, comme les service workers, Push et autres sont activées par défaut dans les builds Insider actuelles de Microsoft Edge, et Microsoft compte les activer par défaut lorsque EdgeHTML 17 sera livré dans des versions stables de Windows 10 plus tard cette année. Mais avant cela, la firme de Redmond invite les développeurs à tester leurs applications Web progressives sur Microsoft Edge et Windows 10. Ils peuvent, pour cela, télécharger dès maintenant une version récente de Windows 10 via le programme Windows Insider ou utiliser une machine virtuelle gratuite.

Il s'agit encore d'une première implémentation du support des PWA que Microsoft compte affiner au cours des mois à venir. Microsoft estime en effet que les service workers, Push, les manifestes d'applications Web et surtout Fetch sont des technologies de base qui ont un impact potentiellement dramatique sur la compatibilité et la fiabilité des sites et des applications existants, et compte donc sur les tests réels des insiders.

Source : Blog Microsoft

Et vous ?

Que pensez-vous des PWA dans Microsoft Edge et Windows 10 ?
Pensez-vous que les PWA se présentent comme une meilleure option par rapport aux applications UWP sur Windows 10 ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de redcurve redcurve - Membre averti https://www.developpez.com
le 07/02/2018 à 18:58
Je ne vois pas d'opposition en PWA et UWP tout dépend des capacités de l'application, PWA comme les appli WinJs ça correspond à certains besoins UWP à d'autres
Avatar de alain_du_lac alain_du_lac - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 15/02/2018 à 8:54
" ...qui ont un impact potentiellement dramatique"
Encore une mauvaise relecture d'une traduction d'un site en anglais.
En français, on parle de "sensationnel" ou de "très important" quand on lit "dramatic" dans un article anglais
Contacter le responsable de la rubrique Accueil