Australie : il sera bientôt illégal d'afficher un débit de connexion que des clients ne peuvent pas atteindre
Sous peine d'une amende d'un million $

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Si vous avez déjà fait un test de la vitesse de votre connexion chez vous, vous aurez probablement constaté que les vitesses annoncées sont rarement les vitesses que vous obtenez. Cela semble être un problème avec les FAI du monde entier, car le gouvernement australien étudie actuellement un projet de loi qui rendrait illégal pour les FAI d'exagérer dans leurs annonces de vitesses, des fournisseurs qui encourent une amende pouvant aller jusqu'à 1 million de dollars.

« L'un des électeurs dit qu'il a payé pour un débit de 25 mégabits par seconde et un débit en téléchargement de 5 mégabits par seconde et qu'il en reçoit moins du dixième », a déclaré Andrew Wilkie, le député qui a présenté le projet de loi. « En d'autres termes, les gens expérimentent des vitesses d'accès bien inférieures à celles qu’on leur a promises lorsqu’on leur a parlé d’une connexion ultrarapide. »

Selon la loi australienne proposée, les FAI doivent simplement être plus transparents sur ce que les consommateurs peuvent attendre d'un plan spécifique en termes de vitesse. Plutôt que de faire la publicité uniquement pour les vitesses maximales, ils devraient inclure des vitesses typiques pour l'utilisateur moyen, indiquer les périodes de pointe et indiquer clairement tous les autres facteurs susceptibles d'avoir une incidence sur le service. Le projet de loi n'a été présenté que cette semaine, donc il reste encore à voir s'il va gagner du terrain.

Le projet de loi est une réponse aux plaintes formulées par des utilisateurs qui assurent qu’ils atteignent rarement les vitesses élevées.

La Commission australienne de la concurrence et de la consommation (ACCC), qui est habilitée pour statuer sur des sujets de ce type, est déjà au courant de la question. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle elle a publié des lignes directrices qu'elle aurait voulu que les fournisseurs d'accès Internet suivent, en leur demandant de fournir aux clients :

des informations sur la vitesse type de chacun de leurs plans haut débit NBN en période de pointe (19h-23h) ;
la vitesse maximale réalisable de votre service NBN (une fois qu'il est connu) si votre connexion utilise la fibre au sous-sol ou la fibre à la technologie de nœud et est incapable d'atteindre la vitesse creuse du plan que vous avez sélectionné.


Mais Wilkie a déclaré que l'ACCC n'était pas en mesure d’appliquer correctement cette disposition : « J'ai de la peine à voir s’il existe un autre produit sur le marché dans le pays où vous avez vendu une promesse et le fournisseur de services ou le fabricant n'est pas tenu de tenir sa promesse », a-t-il regretté.

« Nous devons vraiment donner à l'ACCC les moyens de faire respecter ces directives. »

« Je suis en peine de penser à tout autre produit qui est sur le marché dans le pays où vous vendiez une promesse et le fournisseur de services ou le fabricant n'est pas tenu de livrer réellement leur promesse, » Wilkie a déclaré à la Australian Broadcasting Corporation.

Rappelons que l’automne dernier, le Royaume-Uni a adopté des règles similaires, obligeant les FAI à annoncer des vitesses typiques, plutôt que des maximales. En effet, actuellement, les fournisseurs de services Internet sont autorisés à utiliser dans leurs publicités, les débits globaux que seulement 10 % des clients reçoivent réellement. Mais les autorités britanniques vont les contraindre à utiliser le débit réel d’au moins la moitié de leurs clients et pendant les heures de pointe, dans leurs communications publicitaires.

Une décision qui a été prise après une recherche qui a suggéré que les chiffres affichés dans la publicité des FAI peuvent être trompeurs.

Le ministre britannique du Numérique, Matt Hancock, a salué le changement, le qualifiant de « victoire pour les consommateurs » : « Je suis ravi de voir que Cap change enfin la façon dont les débits sont annoncés. Lorsqu’ils annoncent des débits en disant “jusqu’à” alors qu’ils se basent sur un débit disponible pour seulement 10 % des consommateurs. C’est incroyablement trompeur : les clients ont besoin d'informations claires, concises et précises pour pouvoir faire un choix éclairé. »

Alex Neill du groupe de consommateurs Which? a déclaré que des millions de ménages connaissaient actuellement des débits qui ne répondaient pas aux attentes. Pour elle, « Il est bon de voir que les gens peuvent enfin voir les vitesses qu'ils pourraient atteindre avant de signer un accord. »

Source : projet de loi, News Daily Australie

Et vous ?

Que pensez-vous de ce projet de loi ?

Voir aussi :

UK : les FAI sont invités à abandonner une pratique consistant à annoncer un débit de vitesse qui n'est perçu réellement que par 10 % des clients


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de RyzenOC RyzenOC - Inactif https://www.developpez.com
le 05/03/2018 à 13:18
je pense que le mieux serait de payer en fonction du débit que l'on a...

Actuellement un parisien avec 1Gbit/s paye autant qu'un campagnard en 512kbit/s.

Si on faisait une lois qui forcerais l'opérateur à baisser le tarif plus le débit et bas, 1€ symbolique par exemple en dessous de 1mbit/s, je pense qu'ils investirait plus dans les campagnes.

je dis pas que tous le monde doit avoir la fibre à 100mbit/s mais y'a quand meme un fossé aujourd'hui trop important. On fait plus grand chose de nos jours avec 1mbit/s. Pas de netflix par exemple, obliger le pirater les films en torrent la nuit en 240p pour les regarder le lendemain

Quand on sait que bientôt la lune sera en 4G sa fait peur quand même
Avatar de transgohan transgohan - Expert éminent https://www.developpez.com
le 05/03/2018 à 13:45
Je suis assez d'accord avec toi RyzenOC.
Je pense même à mes pauvres beaux-parents qui habitent à Nantes et qui n'ont même pas 1Mbits...
Mais à côté de cela ils paient un forfait internet/tv assez cher (pour ne pas pouvoir recevoir la tv...) et dans leurs impôts le déploiement de la fibre pour les autres qu'à priori ils n'auront peut être même pas d'ici 2022...
Avatar de LordMacharius LordMacharius - Membre actif https://www.developpez.com
le 05/03/2018 à 14:01
J'aime beaucoup ce projet de loi, les FAI ne mettront plus l'accent sur les fantasmes d'une technologie mais bien sur un débit réel, tout du moins, beaucoup plus proche de la réalité.

Il manque juste que cette estimation de débit soit fait en fonction des utilisateurs locaux et non pas sur la totalité de la base de donnée utilisateurs.

J'ai souvent fait ce constat lorsque j'allais en clientèle, on avait promis la télé mais avec un débit de 1MBits/s ... allez expliquer au client qu'il s'est fait arnaquer par son FAI alors que vous êtes là pour régler ce problème en particulier.

Il est temps de corriger ce défaut d'informations au publique en France aussi.
Avatar de Washmid Washmid - Membre averti https://www.developpez.com
le 05/03/2018 à 14:22
@deux premiers commentaires : c'était comme ça avant l'arrivée de free, il y avait un tas de forfaits différents selon le débit, résultat la moitié des clients n'avaient pas l'adsl maximale possible pour leur ligne...
Avatar de e101mk2 e101mk2 - Membre averti https://www.developpez.com
le 05/03/2018 à 14:32
Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message

Actuellement un parisien avec 1Gbit/s paye autant qu'un campagnard en 512kbit/s.

Si on faisait une lois qui forcerais l'opérateur à baisser le tarif plus le débit et bas, 1€ symbolique par exemple en dessous de 1mbit/s, je pense qu'ils investirait plus dans les campagnes.
En effet, mais je pense pas qu'ils invertirait, au contraire, ils abandonnerons ce secteur pas assez lucratif, qui as un certain coûts en maintenance.

Ils faut pas oublier qu'ils sont là pour gagner de l'argent, et justement,en Australie, ils veulent faire en sorte qu'ils arrête de promettre mont et merveille à tous ceux qui n'arrive pas à lire le petit message "offres sous éligibilité", caché devant des gros chiffres de débit maximum (et surement théorique en plus...).
Avatar de Marco46 Marco46 - Modérateur https://www.developpez.com
le 05/03/2018 à 14:38
Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
je pense que le mieux serait de payer en fonction du débit que l'on a...
Je préfèrerais qu'on paie en fonction de ce qu'on consomme. Ça serait beaucoup plus logique et c'est comme ça que fonctionne la facturation entre opérateurs.

Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message

Actuellement un parisien avec 1Gbit/s paye autant qu'un campagnard en 512kbit/s.
Avec 512kb/s tu peux consommer en théorie 5 go par mois. Est-ce que tu trouverais normal que quelqu'un ayant la fibre mais consommant seulement 1go paie plus cher que quelqu'un qui utilise à fond sa bande passante ?

La bande passante c'est la taille du lit de la rivière, la flotte n'est pas obligée d'y couler pour autant.

Les maximums de débits sont dus à des contraintes techniques structurelles (de quoi est fait le réseau physique), pas nécessairement à un choix commercial des opérateurs. Bon courage pour amener autre chose que du 512 à Robert perdu au fin fond de la pampa à 5 bornes du répartiteur.

Autre point, elle ne suffit pas à définir la qualité de la connexion, tu peux parfaitement avoir du 100mb/s mais avec une latence dégueulasse qui rend ta connexion inutilisable pour autre chose que de la navigation à la papa.

Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message

Si on faisait une lois qui forcerais l'opérateur à baisser le tarif plus le débit et bas, 1€ symbolique par exemple en dessous de 1mbit/s, je pense qu'ils investirait plus dans les campagnes.
C'est pas aux opérateurs privés de gérer l'aménagement du territoire et de choisir de tirer ou pas des câbles jusqu'à Flambant-les-morneau dans le Groland de côté.
Avatar de Cédric007 Cédric007 - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 05/03/2018 à 14:48
RyzenOC,

De manière générale, s'il faudrait faire une règle du genre, le prix que le campagnard paye actuellement serait le prix de base chez pas mal de FAI.
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Inactif https://www.developpez.com
le 05/03/2018 à 15:06
Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
Je préfèrerais qu'on paie en fonction de ce qu'on consomme. Ça serait beaucoup plus logique et c'est comme ça que fonctionne la facturation entre opérateurs.

Avec 512kb/s tu peux consommer en théorie 5 go par mois. Est-ce que tu trouverais normal que quelqu'un ayant la fibre mais consommant seulement 1go paie plus cher que quelqu'un qui utilise à fond sa bande passante ?

La bande passante c'est la taille du lit de la rivière, la flotte n'est pas obligée d'y couler pour autant.
On vas pas retourner aux années 2000 quand même ! l'internet limité en data ou en heure c'est fini en France et il est hors de question d'y retourner.
Meme chose avec la 4G/5G il faut pousser les FAI a aller vers de l'illimité (sans bridage), seul free le fait actuellement.

Citation Envoyé par Marco46 Voir le message

Autre point, elle ne suffit pas à définir la qualité de la connexion, tu peux parfaitement avoir du 100mb/s mais avec une latence dégueulasse qui rend ta connexion inutilisable pour autre chose que de la navigation à la papa.
Oui mais bon sa me parait assez rare comme situation, enfin je vois pas comment tu peut avoir dans la réalité du 100mbits et un ping de 2 secondes. Théoriquement oui c'est possible, concrètement c'est heureusement assez difficile (sauf si l'opérateur le fait exprès)

Citation Envoyé par Marco46 Voir le message

Les maximums de débits sont dus à des contraintes techniques structurelles (de quoi est fait le réseau physique), pas nécessairement à un choix commercial des opérateurs. Bon courage pour amener autre chose que du 512 à Robert perdu au fin fond de la pampa à 5 bornes du répartiteur.

C'est pas aux opérateurs privés de gérer l'aménagement du territoire et de choisir de tirer ou pas des câbles jusqu'à Flambant-les-morneau dans le Groland de côté.
depuis que France Telecom n'existe plus, non c'est bien aux opérateur théoriquement de payer et de construire des DSLAM et de poser la fibre, concrètement les régions aide un peu,beaucoup pour pousser les fai a investir.

De manière générale, s'il faudrait faire une règle du genre, le prix que le campagnard paye actuellement serait le prix de base chez pas mal de FAI.
Non, sa c'est trop facile. Dans mon exemple que j'ai donné y'a des seuils a respecter. Si tu a < 1mbit/s par exemple l'opérateur ne pourrais pas te faire facturer plus de 1€ l'internet illimité.
je dis 1€ mais on peut mettre 2,3,4,5€...

bref l'idée c'est de forcer l'opérateur a vendre sa connexion pas cher si elle ne respecte pas un certains nombre de caractéristique de qualité : Le débit et la latence pour répondre à merco46.
Quand l'opérateur en aura ras le bol de vendre son internet à 1€ peut etre que cela le poussera a mettre un DSLAM et a offrir des débits et une latence acceptable, dans les 8mbit/s au moins par exemple.
Avatar de Marco46 Marco46 - Modérateur https://www.developpez.com
le 05/03/2018 à 15:25
Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
On vas pas retourner aux années 2000 quand même ! l'internet limité en data ou en heure c'est fini en France et il est hors de question d'y retourner.
Meme chose avec la 4G/5G il faut pousser les FAI a aller vers de l'illimité (sans bridage), seul free le fait actuellement.
On a jamais, jamais eu le paiement au consommé. Jamais. On a eu un internet limité avec surfacturation en cas de dépassement mais jamais la facturation à la consommation.

Moi ce que je te dis c'est qu'on devrait payer ce qu'on consomme, exactement comme pour l'électricité. Mais c'est certain qu'ils le feront pas ils perdraient trop d'argent et ça donnerait bien trop de contrôle à leurs clients. C'est plus facile d'avoir un revenu de rente de 30 euros peu importe si tu utilises ou pas la VOIP et leur service de télé pourri.

Et par ailleurs ça leur enlèverait leur argument principal pour demander la fin de la neutralité du net. Et ça aussi c'est niet. Ben ouai, comment tu fais pour chouiner que t'as pas assez de ronds pour investir et que Google doit payer une taxe pour que les internautes otages de tel ou tel FAI puissent venir taper les serveurs de Google si le FAI doit facturer leurs clients sur le cout réel de fabrication + une marge ?

Ben c'est mort tu peux plus queneller la terre entière, t'es obligé d'avoir un fonctionnement normal d'industriel, fin de l'opacité.

Donc je rêve éveillé, mais ça me fait marrer d'en parler à chaque fois sur les sujets de ce type ...

Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message

Oui mais bon sa me parait assez rare comme situation, enfin je vois pas comment tu peut avoir dans la réalité du 100mbits et un ping de 2 secondes. Théoriquement oui c'est possible, concrètement c'est heureusement assez difficile (sauf si l'opérateur le fait exprès)
Rare ? Vu le nombre de gamers qui se plaignent de leur ping pourri en heure de pointe il doit y avoir un lien avec un sous investissement dans les équipements réseaux ...

Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message

depuis que France Telecom n'existe plus, non c'est bien aux opérateur théoriquement de payer et de construire des DSLAM et de poser la fibre, concrètement les régions aide un peu,beaucoup pour pousser les fai a investir.
Ah mais j'ai pas qu'actuellement la politique d'aménagement du territoire de l'état français avait du sens et était basée sur la recherche de l'intérêt général. J'ai dit que ça devrait être comme ça
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Inactif https://www.developpez.com
le 05/03/2018 à 15:56
Citation Envoyé par Marco46 Voir le message

Rare ? Vu le nombre de gamers qui se plaignent de leur ping pourri en heure de pointe il doit y avoir un lien avec un sous investissement dans les équipements réseaux
Pour moi le débit internet et indirectement lié au ping...
Plus t'es loin du DSLAM et/ou plus ta ligne est mauvaise moins t'a de débit mais aussi plus ton ping est mauvais. J'exclue évidement la connections satellite.

en heure de pointe, leurs débit internet est de combien ? si le ping en heure de pointe est mauvais c'est qu'il y'a saturation du réseau... donc y'a de grande chance que ton débit internet soit impacté négativement.

moi de toute façon je m'en fou, je joue pas en ligne car je peut pas avec mon débit pourrie (512...) par contre j'ai un ping de 35ms ce qui est pas trop mal pour jouer mais cela ne me sert à rien avec 512kbit/s

Moi ce que je te dis c'est qu'on devrait payer ce qu'on consomme, exactement comme pour l'électricité. Mais c'est certain qu'ils le feront pas ils perdraient trop d'argent et ça donnerait bien trop de contrôle à leurs clients. C'est plus facile d'avoir un revenu de rente de 30 euros peu importe si tu utilises ou pas la VOIP et leur service de télé pourri.
cela ne m'arrangerais pas trop moi... je télécharge comme un gros porc dans ma boite alors si faut payer le go les torrents vont me couter cher à la fin du mois...
évidement je télécharge que des trucs légaux comme les 3 dvd de debian, les films tombé dans le domaine publique ré encodé en qualité blu ray de 10Go... je dois être dans les 300go/mois donc si je devais payer ce que je consomme comme aux USA/Canada sa me couterais trop cher.

et puis a l'heure des vidéos YouTube 4K je pense pas être le seul à consommer autant. Je me demande combien sa fait en Go quand les jeunes regarde toute les vidéos de Norman/Cyprien en 4K ou qui regarde pendant 5H une partie sur twitch en 4k.
Et que dire de ceux qui sont "dans le cloud" et utilise un pc shadow ou autre ?

cela reviendrais à retourner dans les années 2000 ou on payait pour 50H d'internet par mois, meme si ici on paye plus en heure mais en GB c'est quand meme assez similaire.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil