Un développeur propose l'application FreeTube
Une alternative open source et orientée vie privée à YouTube

Le , par Patrick Ruiz, Chroniqueur Actualités
Outils de développement, systèmes d’exploitation, applications de bureau, etc. La liste de produits et services de Google est gigantesque et mobilise une quantité tout aussi importante d’utilisateurs. Il y a cependant un inconvénient de taille à mentionner lorsqu’on « traite » avec Google : la firme de Mountain View se nourrit des données qu’elle acquiert en « espionnant » les consommateurs. Aussi, à chaque fois que l’on tombe sur une alternative open source à l’un de ses produits et services, on passe le mot. L’avantage ici est de pouvoir passer le code au peigne fin pour voir si la solution proposée tient ses promesses. Tour d’horizon de FreeTube…

Il y a quatre jours que le tout premier commit relatif à cette application est apparu sur GitHub. FreeTube est basée sur le framework Electron et est disponible sous licence GPLv3. L’application permet de s’adonner au visionnage de vidéos YouTube épurées de publicités (qui permettent un suivi constant de l’activité de l’internaute par Google). Elle permet également de souscrire à des chaînes YouTube sans avoir à créer un compte. La liste de ces fonctionnalités n’est pas exhaustive et est à étendre avec d’autres consignées sur l’interface utilisateur de la version Windows : sauvegarde locale de vidéos, minilecteur intégré, etc.


Un coup d’œil au code permet de se rendre compte que l’application s’appuie encore sur le code qui anime YouTube. « Il faut se connecter aux serveurs de Google pour rechercher et télécharger les vidéos. Il est difficile de contourner cette difficulté lorsqu’on conçoit une application comme celle-ci », explique l’auteur de l’application. Résultat des courses, Google peut quand même obtenir l’adresse IP de l’utilisateur. « Un VPN permet de résoudre ce problème », ajoute-t-il.

Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
<!DOCTYPE html>
	<html>
	
	<head>
	  <meta charset="UTF-8">
	  <link rel="stylesheet" href="style/main.css">
	  <link rel="stylesheet" href="style/lightTheme.css">
	  <link rel="stylesheet" href="style/player.css">
	  <link rel="stylesheet" href="style/videoList.css">
	  <link rel="stylesheet" href="style/channel.css">
	  <link rel="stylesheet" href="style/loading.css">
	  <link href="https://fonts.googleapis.com/css?family=Roboto" rel="stylesheet">
	  <script defer src="https://use.fontawesome.com/releases/v5.0.2/js/all.js"></script>
	  <script src="https://apis.google.com/js/api.js"></script>
	  <script src="https://www.youtube.com/iframe_api"></script>
	  <script src="js/settings.js"></script>
	  <script src="js/layout.js"></script>
	  <script src="js/videos.js"></script>
	  <script src="js/subscriptions.js"></script>
	  <script src="js/channels.js"></script>
	  <script src="js/savedVideos.js"></script>
	  <script src="js/history.js"></script>
	  <script src="js/events.js"></script>
	  <title>Freetube Player</title>
	</head>


Pour les utilisateurs pointilleux sur l’aspect vie privée, le développeur explique que « FreeTube utilise l’API YouTube pour rechercher les vidéos. L’application tire ensuite avantage de l’API HookTube pour extraire les données vidéo non compressées qui sont ensuite passées sur un lecteur vidéo HTML5. » La manœuvre permet d’empêcher Google de traquer l’utilisateur.

L’application en est à sa première bêta. Il y a donc encore des chantiers en cours comme celui de la diminution de l’empreinte mémoire ; en l’état, l’application consommerait 250 à 300 mégaoctets de mémoire vive dans certaines circonstances. Les packages d’installation sont disponibles pour Windows, mais aussi pour les plateformes Mac et ARM. Le développeur prévient qu’ils sont non signés pour le moment ; il est toutefois possible de compiler soi-même à partir des sources en cas de doute.

Télécharger FreeTube ici

Source

GitHub

Votre opinion

Quelles solutions proposez-vous pour l’atteinte du même objectif (visionner du contenu YouTube sans se faire pister par Google) sans recourir à l’API Google ?

Quelles autres alternatives (open source et orientées vie privée) à YouTube pouvez-vous conseiller à un profane ? Quelles sont leurs spécificités ?

Voir aussi

YouTube abandonne Flash pour HTML5, la filiale de Google franchit le cap après 4 ans d'expérimentation


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de bcag2 bcag2 - Membre régulier https://www.developpez.com
le 05/03/2018 à 8:20
Peertube est une solution logiciel libre pour fédérer de multiples hébergements de vidéos… vous avez un serveur… installez-y PeerTube, conservez la maîtrise de vos données… chaque entreprise/université/école/vous peut/pourra mettre en place son instance et rejoindre (ou pas) la fédération pour créer une toile de vidéos!
Ce développement est soutenu par framasoft
Plus d'infos sur framasoft: https://framablog.org/tag/peertube/
Le dépôt sur git: https://github.com/Chocobozzz/PeerTube
Avatar de raphchar raphchar - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 05/03/2018 à 8:22
Je me pose la question: Y a-t-il un réel intérêt par rapport à un bloqueur de pub ?
Avatar de paidge paidge - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 05/03/2018 à 9:09
+1 pour PeerTube

Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 05/03/2018 à 10:07
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
L’application permet de s’adonner au visionnage de vidéos YouTube épurées de publicités (qui permettent un suivi constant de l’activité de l’internaute par Google).
C'est vrai qu'il est pénible d'être suivi par la publicité.
Google sait beaucoup de choses sur nous.

Mais la publicité permet à des vidéastes de gagner de l'argent.
Cet aspect est très positif, parce qu'il y a des vrais créateurs sur internet.
Alors oui, ce qui marche le mieux ce sont des vidéos nuls destinés à un publique de 11 ans, sans vrai travail derrière.

Mais on y trouve aussi de la qualité.
Comme ce que faisait Karim Debbache sur Dailymotion par exemple (Chroma).
Ou Dirty Biology, Nota Bene, Linguisticae, J'suis pas content TV, Axolot, etc...

Bon après Karim Debbache et Axolot sont passé par du financement participatif, donc c'est peut être pas les meilleurs exemples...
Pour pouvoir faire une campagne de financement participatif, il faut déjà être connu et pour être connu, il faut déjà proposer du contenu de qualité pendant un moment.

Ou sinon ya moyen de faire une vidéo de Let's Play par jour, ça demande pas de travail et ça a du succès.
Si tu plais aux 10-14 ans tu peux devenir millionnaire sur YouTube (ça c'est le mauvais côté).
Avatar de hotcryx hotcryx - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 05/03/2018 à 12:47
"Si tu plais aux 10-14 ans tu peux devenir millionnaire sur YouTube (ça c'est le mauvais côté)."

Ce n'est plus le cas sur Youtube, tu gagnes maintenant des clopinettes par vidéo postée.
Beaucoup de youtubers sont partis ou ont gentillement été remerciés.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 05/03/2018 à 13:29
Citation Envoyé par hotcryx Voir le message
Ce n'est plus le cas sur Youtube, tu gagnes maintenant des clopinettes par vidéo postée.
Beaucoup de youtubers sont partis ou ont gentillement été remerciés.
Il y a des YouTubeurs qui produisent de la qualité et qui ne gagnent pas grand chose.
Mais il y a des YouTubeurs qui ne produisent pas de la qualité et qui gagnent toujours beaucoup.
Même si pour 1 million de vues, ils gagnaient plus avant, il y a toujours moyen de générer un profit.
Là le problème c'est que YouTube censure tout automatiquement (même des vidéos de l'émission "Analyse de Pub" de MisterJDay).
Si il y a un gros mot dans une vidéo, le robot peut désactiver la rémunération et après faut demander pour que ce soit rejugé par un humain.

Cela dit certains gagnent toujours de l'argent :
Regardez un gars comme lui par exemple :
Logan Paul May Have Been Dropped By YouTube, But He'll Still Make Millions
Forbes estimates that only a quarter of Paul’s 2017 earnings of $12.5 million, or about $3.25 million, came from YouTube ads, and while this income stream will be reduced by his removal from Google Preferred, it won’t disappear. Even with fewer ads and a lower rate, he would have still made nearly $1 million last year from those automated advertisements.
Oui lui, qui est au demeurant fort sympathique :
How YouTube's PewDiePie Made $12 Million This Year Despite Racist Videos

SQUEEZIE, NORMAN... LE PALMARÈS DES YOUTUBEURS LES MIEUX PAYÉS
Ainsi le gagnant de notre palmarès, Squeezie (Lucas Hauchard dans la vraie vie), expert en jeux vidéo, a comptabilisé près de 865 millions de vues, qui lui ont rapporté 810.000 euros. A cela s’ajoutent les revenus, secrets, des partenariats avec les grandes marques, les placements de produits, les tournées, ventes de livres, etc. En businessmen avisés, certains avaient pris des participations dans leur régie publicitaire commune, Talent Web SAS. Le jackpot : lors de sa revente fin 2015 au géant Webedia, Cyprien a ainsi touché un chèque de 6,6 millions d’euros pour un investissement de 3.900 euros six mois plus tôt…
En France, il y avait un couple qui déballait des cartes Pokemon et qui mangeait des bonbons, je crois qu'ils étaient très connu.
Un youtubeur en pleurs à cause des Pokemon
Avatar de joublie joublie - Membre averti https://www.developpez.com
le 05/03/2018 à 23:37
Je n'ai pas encore testé ce logiciel mais bravo - de confiance - à son développeur, car il est très agaçant de se savoir très étroitement surveillé par Youtube. J'ai fait l'expérience de chercher sur Youtube une vidéo d'une chanson et Youtube m'a immédiatement identifié (ou plus exactement ma machine), vu les vidéos " recommandées ".

Les cookies n'y font rien, je doute même que passer sous VPN suffise à cause de l'empreinte du navigateur (plus précisément de mon système).

FreeTube est donc bienvenu, à condition surtout que les API utilisées ne calculent pas l'empreinte du système. En est-on parfaitement sûr ? Avec Gafa & Cie, il y a des raisons d'être paranoïaque.

Sur Android il existe aussi NewPipe (à installer via F-Droid, pas son clone via Play store qui balance des pub) ; c'est vraiment pas mal du tout, quoiqu'encore un peu bogué.
Avatar de micka132 micka132 - Membre expert https://www.developpez.com
le 06/03/2018 à 9:14
Je trouve le concept assez malhonnête.
99% de la complexité globale de l'application n'est pas supporté par le front dans ce cas précis.
C'est bien youtube qui fait l'ultra majorité du boulot, pourtant ici l'application n'en fait pas mention (peut etre au fin fond du menu "about"?).
Pour moi on est à peu près au meme niveau que les sites de téléchargements illégaux: utiliser le travail des autres sans leurs consentements. La différence notable c'est qu'ici il ne semble pas y avoir (pour l'instant) de bénéfice.
Avatar de nikau6 nikau6 - Membre averti https://www.developpez.com
le 06/03/2018 à 16:34
Il y a un autre problème avec Youtube, la censure. Elle est de plus en plus forte. En ce moment aux USA, mais pas seulement, c'est un vrai carnage, des comptes et des vidéos sont supprimées á la pelle.

Sinon, depuis que la monétisation des vidéos a été mise en place, Youtube est devenu une vraie poubelle. Tout le monde veut y faire du fric. Le contenu intéressant se retrouve noyé sous une masse de plus en plus importante de contenu racoleur et débile.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil