IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Cryptomonnaies : le chef des services financiers de l'UE annonce une réglementation,
Pour faire face aux risques liés à la flambée du bitcoin

Le , par Malick

366PARTAGES

14  0 

Aujourd'hui, force est de constater que les monnaies cryptographiques et particulièrement le bitcoin sont en train de connaître une montée fulgurante dans le monde. Face à cette situation, l'Union européenne, par la voix de son chef des services financiers en l'occurrence Valdis Dombrovskis, a tiré sur la sonnette d'alarme et avertit qu'elle réglementerait le secteur de la cryptomonnaie si les risques liés à l'ascension de ces dernières ne sont pas maîtrisés. « C'est un phénomène qui touche le monde entier et il est important qu'il y ait un suivi international au niveau mondial », a déclaré Valdis Dombrovskis, le directeur financier de l'UE. Ce dernier ajoute : « nous n'excluons pas la possibilité d'aller de l'avant (en régulant les cryptomonnaies) au niveau de l'UE si nous voyons, par exemple, des risques émergents sans qu'aucune réponse internationale claire n'émerge. »

En effet, la forte croissance des cryptomonnaies a permis à un certain nombre d'investisseurs de gagner plusieurs millions, et au même moment beaucoup d'autres investisseurs ont subi de lourdes pertes. L'éditeur The Guardian nous informe même qu'aujourd'hui, le bitcoin se négocie à environ 9000 dollars (soit l'équivalent de 8000 livres sterling) ; ce qui le hisse à la plus haute marge du podium. Il convient également de rappeler que le cours du bitcoin a récemment chuté pour se retrouver en dessous de la barre de 6000 dollars US, une chute libre qui était intervenue au moment même où les régulateurs financiers et certains grands groupes bancaires mettaient la pression.

Il convient de préciser que Dombrovskis s'exprimait par rapport à la situation de la cryptomonnaie à l'occasion d'une table ronde organisée et qui a enregistré la participation de la Banque centrale européenne, les organismes de l'industrie et le Conseil de stabilité financière qui a en charge la rédaction et la coordination de la réglementation du G20. D'après les informations recueillies, les ministres des Finances ainsi que les banquiers centraux du G20 ont prévu de se réunir à Buenos Aires (Argentine) en mars avec à l'ordre du jour « les cryptocurrencies ». Durant cette rencontre, l'Union européenne devra se prononcer sur la manière d'attaquer ce problème au plus tard cette année ou au début de l'année 2019.

La réglementation des cryptomonnaies ainsi évoquée serait un point de départ pour se conformer à la législation financière en matière de lutte contre le blanchiment d'argent, cela en obligeant les utilisateurs à divulguer leur identité ; ce qui va rendre plus difficile l'utilisation des monnaies cryptographiques comme le bitcoin, l'ether... et par conséquent la prolifération d'activités illégales.

Par ailleurs, les décideurs européens s'inquiètent du fait que la réglementation des cryptomonnaies pourrait entraîner des pertes d'emplois dans d'autres parties du monde. Avec cette hypothèse, certains pays membres du G20 ne voient pas un besoin urgent d'introduire de nouvelles réglementations.

Source : The Guardian

Et vous ?

Que pensez-vous de cette idée d'instaurer une réglementation des cryptomonnaies ?

Croyez-vous que la réglementation pourrait entraîner des pertes d'emplois ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Jiji66
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 01/03/2018 à 16:05
C'est surtout que nos banquiers centraux s’inquiètent que nous voulions utiliser notre argent comme bon nous semble, quitte a acheter des trucs virtuels ou des grains de sable au prix de l'or. Ils prefereraient qu'on leur rende
4  1 
Avatar de Josuah
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 01/03/2018 à 23:23
L.O.L. Comme si l'un des buts (à peine inavoués) n'était pas justement d'échapper à cette hégémonie du système financier international en son état actuel...
3  0 
Avatar de mith06
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 13/06/2022 à 14:01
« Une interdiction totale des paiements anonymes n'aurait pas d'effet réducteur sensible sur la criminalité, mais elle priverait des citoyens innocents de leur liberté financière. Par exemple, pour collecter des dons, des personnalités de l'opposition comme Alexej Navalny sont de plus en plus dépendantes des dons anonymes en monnaies virtuelles dans le monde entier », indique Patrick Breyer.


Je pense qu'a moyen terme le but de nos dirigeant est de garder pour eux supprimer le privilège de la propriété privée.

D'ailleur le World Economic Forum ne le cache meme pas:
https://www.weforum.org/agenda/2016/...world-in-2030/
1. All products will have become services. “I don't own anything. I don't own a car. I don't own a house. I don't own any appliances or any clothes,” writes Danish MP Ida Auken. Shopping is a distant memory in the city of 2030, whose inhabitants have cracked clean energy and borrow what they need on demand. It sounds utopian, until she mentions that her every move is tracked and outside the city live swathes of discontents, the ultimate depiction of a society split in two.



Bienvenu dans le collectif Borg mondial!!! Soyez des drones heureux!!!!
4  1 
Avatar de tmcuh
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 02/03/2018 à 9:34
Comme on vie dans un système financier qui ne fonctionne que grâce à la dette, si il n'y a plus de dette le système s'écroule. Ils ont peur que les gens (et c'est déjà le cas) font des crédits à la banque pour acheter des bitcoins en espérant devenir millionnaire (la cupidité n'as jamais de limite) et qu'un effondrement du bitcoin ferait que ces gens ne rembourse pas leur crédit. Dans ce fait, il y a un effondrement du système financier classique des banques.
Mais elles font aussi des parie à millions d'euros par jour pour espérer gagner plus, donc m'as foi un effondrement de ce système bancaire ne serait qu'une bonne choses, même si on perdra tout nos économies dans l'action.
Revenir aux fondamentaux de l'or, pour les échanges, est une nécessité à la croissance. le bitcoin l'est en quelques sorte car il ne propose que 16 millions de bitcoin qui est de plus en plus dur d'avoir.
A coté de ça les gouvernements qui nous ont toujours taxé jusqu'au fait de se déplacer, sont un peu vénère qu'on ne paye pas de taxe alors qu'on rapporte de l'argent et ça j'avoue que c'est pas normal.
Qui dit profit dit impôts et cela n'as rien à voir avec les banques .
2  0 
Avatar de sylsau
Membre averti https://www.developpez.com
Le 07/09/2018 à 10:47
Le temps de la régulation des crypto monnaies est arrivé comme expliqué ici : https://www.toutsurlebitcoin.fr/le-t...est-arrive.htm .

Ca serait une bonne chose pour une fois que des règles harmonisées soient adoptées en Europe afin d'éviter que chaque pays face sa petite tambouille interne.

En outre, une régulation permettra de mieux lutter contre la manipulation des cours (comme sur les marchés financiers traditionnels) et de poursuivre plus facilement les auteurs d'arnaques dans le domaine des crypto monnaies.
1  0 
Avatar de mith06
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 17/03/2022 à 10:48
Je suis surpris que les députés européens n'aient PAS fait la bêtise grossière de bannir les cryptos POW.
Vraiment je suis étonné!....

Voilà la comment je j'imagine les débats:


J'ai eu tort...
1  0 
Avatar de solstyce39
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 17/03/2022 à 13:20
Citation Envoyé par mith06 Voir le message
Je suis surpris que les députés européens n'aient PAS fait la bêtise grossière de bannir les cryptos POW.
Vraiment je suis étonné!....

Voilà la comment je j'imagine les débats : [...]

J'ai eu tort...
Je reste persuadé que la consommation des reseau crypto est un vrai problème qui devrait être adressé, surtout avec les problématique énergétique (et pas la peine de ressortir le couplet de "bitcoin est miné avec de l'énergie verte, avec les surpluts, j'y crois pas une seconde... tant que miner est rentable par rapport au cout énergétique les mineurs regardent le rendement et ne se préoccupe pas du fait que le minage soit vert ou non).
Je ne conçoit pas qu'il n'y ai pas de solution technique pour garder la sécurité du réseau en consommant moins.

bref pas convaincu par le POW.
1  0 
Avatar de Jeff_67
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 27/04/2022 à 18:38
Le principal intérêt des cryptomonnaies à l'heure actuelle pour les spéculateurs est justement l'absence de réglementation relative au délit d'initiés, à la manipulation des cours, à la lutte anti-blanchiment, etc.... Mis à part cela, les cryptomonnaies sont un moyen très peu efficace et fort énergivore pour réaliser des transactions financières.
4  3 
Avatar de 23JFK
Membre expert https://www.developpez.com
Le 28/04/2022 à 13:26
Dans la pratique, les deux gros problèmes sont d'une part, que les "mineurs" choisissent d'être mineurs et qu'ils se donnent alors les moyens de biaiser le hasard de distibution de la preuve en faisant du volume ; que les utilisateurs s'en remettent à un "tiers de confiance" pour gérer leur porte-feuille.

Le système aurait dû exiger que chaque utilisateur doive détenir l'entièreté de la blockchain et qu'un pool des mineurs soit désigné au hasard parmi l'ensemble des utilisateurs du système pour miner les blocs de transactions sans laisser le choix de son statut... et/ou de distribuer aléatoirement les récompenses sans tenir compte du travail (donc de l'investissement matériel) fournit par les mineurs.
1  0 
Avatar de mith06
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 28/04/2022 à 14:56
Le système aurait dû exiger que chaque utilisateur doive détenir l'entièreté de la blockchain
Donc cela force chaque utilisateur à utiliser 334 Goctet pour stocker l’intégralité la bloc chaîne.

et qu'un pool des mineurs soit désigné au hasard parmi l'ensemble des utilisateurs du système pour miner les blocs de transactions sans laisser le choix de son statut... et/ou de distribuer aléatoirement les récompenses sans tenir compte du travail (donc de l'investissement matériel) fournit par les mineurs.
Le système devient centralisé en créant (gratuitement) une majorité de compte utilisateur.
1  0