Quelles sont les technologies les plus utilisées dans le monde Linux en 2017 ?
Un sondage réalisé par la communauté LinuxQuestions.org

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Les utilisateurs de Linux se distinguent non seulement par leur idéologie, mais également par les possibilités dont ils disposent en termes d'outils et applications. Pour ce qui est des applications par exemple, même si en général les purs Linuxiens se disent satisfaits des options qu'ils ont, ce n'est pas vraiment le cas pour un utilisateur lambda. C'est d'ailleurs l'un des problèmes qui freinent l'adoption de Linux sur desktop : guidés par leur idéologie (et ne pouvant choisir que parmi les options dont ils disposent), bon nombre d'utilisateurs de Linux se tournent vers les logiciels open source. Mais, il n’y a pas toujours de logiciels open source qui sont des alternatives robustes à certains logiciels propriétaires populaires, même si pour des fans de Linux, les alternatives open source disponibles peuvent déjà couvrir leurs besoins. À cela s'ajoute le fait que certains logiciels fermés populaires ne sont pas disponibles sur Linux ou le sont, mais pas avec toutes les fonctionnalités prévues.

Pour donner un aperçu des outils et applications les plus utilisés par les Linuxiens, LinuxQuestions.org (LQ) organise régulièrement un gigasondage auprès de sa communauté. Avec environ 550 000 membres aujourd'hui, il faut noter que LinuxQuestions.org est l'une des plus grandes communautés dédiées à Linux et aux logiciels libres et open source sur internet. Jusqu'au 7 février, les membres de la communauté LQ ont voté pour désigner les technologies de l'année 2017, c'est-à-dire les technologies qu'ils ont le plus utilisées l'année dernière. Au total, plus de 30 sondages (chacun ayant jusqu'environ 700 répondants, selon le cas) ont été réalisés sur les distributions Linux, les bases de données, navigateurs, outils de développement, outils de sécurité, entre autres. Ci-dessous les résultats des différents sondages :


Distribution desktop de l'année
1- Ubuntu (18,17 %)
2- Linux Mint (18,02 %)

Distribution serveur de l'année
1- Slackware (22,40 %)
2- CentOS (21,86 %)

Distribution live de l'année
1- Knoppix (18,31 %)
2- Slackware Live Edition (17,29 %)

Distribution de l'année parmi celles conçues pour être légères
1- Puppy Linux (29,75 %)
2- antiX (27,27 %)

Système de gestion de base de données de l'année
1- MariaDB (42,22 %)
2- PostgreSQL (21,11 %)
3- MySQL (18,89 %)

Navigateur de l'année
1- Firefox (57,84 %)
2- Chrome (11,31 %)
3- Chromium (8,74 %)

Environnent de bureau de l'année
1- Plasma Desktop (KDE) (27,83 %)
2- Xfce (23,55 %)
3- Cinnamon (12,54 %)
4-Gnome Shell (11,31 %)

Gestionnaire de fenêtre de l'année
1- Openbox (24,22 %)
2- Fluxbox (18,63 %)

Application de l'année pour la lecture de média audio
1- VLC (31,13 %)
2- Clementine (12,26 %)

Station audionumérique de l'année
1- Ardour (42,86 %)
2- Rosegarden (21,43 %)

Application de l'année pour la lecture de média vidéo
1- VLC (68,01 %)
2-mpv et mplayer (10,44 %)

Application d'édition de vidéo de l'année
1- KDEnlive (30,11 %)
2- Blender (22,58 %)

Application de sécurité de réseau de l'année
1- Wireshark (33,33 %)
2- ClamAV et Nmap Security Scanner (15,05 %)

Application de contrôle d'accès au système hôte de l'année
1- SELinux (35,71 %)
2- AppArmor (17,86 %)

Application de surveillance de réseau de l'année
1- Nagios Core (32,73 %)
2- Nagios XI (30,00 %)

EDI de l'année
1- Geany (15,98 %)
2- Eclipse (14,79 %)
3- Atom (8,28 %)

Éditeur de texte de l'année
1- vim (28,32 %)
2- nano (10,62 %)

Gestionnaire de fichiers de l'année
1- Dolphin (25,24 %)
2- Thunar (14,24 %)


Langage de programmation de l'année
1- Python (30,00 %)
2- C (12,61 %)
3- C++ (11,30 %)

Application de sauvegarde de l'année
1- rsync (41,30 %)
2- tar (13,04 %)

Outil de gestion des journaux système (log) de l'année
1- Logwatch (36,96 %)
2- Logstash (28,26 %)

Solution de confidentialité de navigateur de l'année
1- uBlock Origin (28,13 %)
2- Adblock Plus (20,83 %)
3- NoScript (18,23 %)

Solution de confidentialité de l'année
1- Tor Browser Bundle (37,21 %)
2- GnuPG (24,81 %)

Application open source de synchronisation de fichiers de l'année
1- Nextcloud (36,92 %)
2- owncloud (26,15 %)

Client IRC de l'année
1- Hexchat (33,02 %)
2- Irssi (20,75 %)

Nano-ordinateur monocarte de l'année
1- Raspberry Pi 3 Model B (64,18 %)
2- Raspberry Pi Zero et Arduino (7,46 %)

Application de virtualisation de l'année
1- VirtualBox (64,53 %)
2- KVM (13,30 %)
3- VMware (8,87 %)

Conteneur de l'année
1- Docker (67,14 %)
2- LXC (24,29 %)

Logiciel d'orchestration de l'année
1- Kubernetes (62,07 %)
2- Nomad (20,69 %)
3- Swarm (10,34 %)

Application de messagerie sécurisée de l'année
1- Telegram et Signal (38,46 %)
3- Wire (12,09 %)

Application de messagerie vidéo de l'année
1- Skype (54,76 %)
2- Viber et Jitsi (15,48 %)

Client email de l'année
1- Thunderbird (63,45 %)
2- Claws Mail (8,84 %)

Source : LinuxQuestions.org, Liste des sondages individuels, visualisation graphique des résultats des sondages

Et vous ?

Que pensez-vous de ces résultats ?
Qu'est-ce qui a le plus attiré votre attention ?
Quel est votre classement pour les différentes catégories qui vous concernent ? Expliquez vos choix ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de rmira rmira - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 15/02/2018 à 10:57
(Distribution serveur de l'année
1- Slackware (22,40 %)
2- CentOS (21,86 %)
) !!!

Je suis très étonné que Slackware soit la distribution de l'année. Je croyais qu'elle n'est même plus en circuit.
Je m'attendais à voir la redhat enerprise avant ou après CentOS.
Mais en même temps cela me fais vraiment plaisir car c’était ma distribution préférée des années 1995/96 où toutes les installs se faisaient avec les paquets tgz( les rpm de la rédhat c'étaient encore tout neuf)

C'est très nostalgique tout ça

Cordialement
Avatar de gregja gregja - Membre régulier https://www.developpez.com
le 15/02/2018 à 12:10
Très étonné par ces classements, qui à mon sens ne veulent pas dire grand chose.
Que fait par exemple Knoppix en 1ère position dans les distributions live ? C'est un projet qui est demeuré longtemps à l'état végétatif, et la toute nouvelle version (que j'ai testée en fin d'année dernière), est un gigantesque foutoir, instable et non sécurisé.
Avatar de millie millie - Rédacteur https://www.developpez.com
le 15/02/2018 à 17:35
Citation Envoyé par rmira Voir le message
(Distribution serveur de l'année
1- Slackware (22,40 %)
2- CentOS (21,86 %)
) !!!

Je suis très étonné que Slackware soit la distribution de l'année. Je croyais qu'elle n'est même plus en circuit.
300 votants sur un forum anglophone orienté sur Linux. Bon, cela n'a pas de grande valeure statistique à mon avis...

View Poll Results: Server Distribution of the Year
CentOS 80 21.86%
ClearOS 0 0%
Container Linux 0 0%
Debian Stable 72 19.67%
Gentoo 6 1.64%
Oracle Linux 0 0%
Red Hat Enterprise Linux 42 11.48%
Scientific Linux 0 0%
Slackware 82 22.40%
SUSE Linux Enterprise Server 16 4.37%
Ubuntu LTS 68 18.58
Avatar de PascalC2017 PascalC2017 - Membre régulier https://www.developpez.com
le 17/02/2018 à 23:45
knoppix slackware ?
hmmm
manque plus que la mandrake et on a un sondage Linux 2000
Avatar de iboda iboda - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 19/02/2018 à 17:48
Langage de programmation de l'année
1- Python (30,00 %)
2- C (12,61 %)
3- C++ (11,30 %)
Je suis surpris par ce classement où est android
Avatar de lilington lilington - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 02/03/2018 à 7:54
ou est android? je suppose que c'est du second degres, j'avous je pige pas la blague.
Avatar de jlliagre jlliagre - Modérateur https://www.developpez.com
le 04/03/2018 à 13:10
Citation Envoyé par rmira Voir le message

Je suis très étonné que Slackware soit la distribution de l'année. Je croyais qu'elle n'est même plus en circuit.
Il y a encore une communauté active autour de slackware et au moins deux raisons qui expliquent cette première place dans ce sondage:

- Slackware est l'une des rares distributions qui n'a pas migré vers systemd

- Slackware a une place à part sur ce site, car son auteur (Patrick Volkerding) est présent dans les forums dédiés à sa distribution sur LinuxQuestions qui sont devenus un site principal de support communautaire de Slackware.

Citation Envoyé par PascalC2017
knoppix slackware ?
hmmm
manque plus que la mandrake et on a un sondage Linux 2000
Mandrake a cessé d'être produite en 2005 et Mandriva en août 2011

Slackware continue a être maintenue même si la dernière release date de 2016.

Knoppix est aussi toujours activement maintenue: dernière release 8.1 en septembre 2017. Je pense que cette distribution a gagné (de peu) le sondage sur les live distros car c'est elle qui a inventé le concept et qu'elle continue à tenir la route par rapport à ses nombreuses concurrentes.
Avatar de seddik92 seddik92 - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 16/03/2018 à 11:55
(Distribution serveur de l'année
1- Slackware (22,40 %)
2- CentOS (21,86 %)

Un peu surpris que slackware soit classée comme distrib de l’année , elle a pas gagnée beaucoup de sondage depuis .

A titre perso je dirais plutot , RedHat(Entreprise Version) ,, Centos 7.XXXX
Avatar de jlliagre jlliagre - Modérateur https://www.developpez.com
le 16/03/2018 à 12:43
J'ai déjà expliqué pourquoi Slackware est surreprésenté dans ce sondage.

Il a été réalisé auprès des visiteurs enregistrés du site LinuxQuestions.org qui, bien qu'ouvert à toutes les distributions Linux, se trouve être aussi le forum principal d'entraide de la communauté Slackware.
Avatar de PascalC2017 PascalC2017 - Membre régulier https://www.developpez.com
le 31/03/2018 à 1:25
nB je n'ai rien contre slack j'ai commencé par une Debian pure et slack mais tout de même; quant à knoppix j'ai beaucoup aimé aussi mais il y a 12/13 ans puisque j'ai été l'un des rares sans doute à faire l’acquisition d'une fervent software studio to go à une époque ou les linuxiens boudaient toute tentative même artisanale de commercialisation, ce qui a donné le brillant résultat que l'on sait: ça a disparu. a part des multinationales comme canonical et RH y a plus rien. et pour avoir eu mandrake puis mandriva je connais aussi un peu

et faut pas pousser il y a clairement un avant après Ubuntu
je plaisantais bien sur, mais là on a un sondage spécifique Linux protohistorique. largué mais largué de chez largué
les distros en pointe sont Mint Manjaro Ubuntu Debian "pure" pas knoppix et consorts, distro très utile mais avant Ubuntu. ubuntu/Mint sont les Windows du monde Linux, Ubuntu qui a coulé direct les Mandriva/Knoppix. Sans reproche ni regret de ma part puisque j'ai remplacé win10 par une Ubuntu orientée MAO XFCE. mais bon quand même, je vis en 2018 pas en 2000. J'ai eu Knoppix, Knoppix Audio, celle présentée à la LAC de Karlsruhe avec la première préversion de Ardour (même pas en 1.0... ça date...) et fervent software et même la Kaella, mais ça comme dit la pub, c’était avant. Donc la mettre en avant dans un sondage 2018, non. et dans le monde entreprise, Red Hat. Mais là disons que je suis très fortement surpris, comme l'impression d’être téléporté dans le temps 15 ans en arrière et crois moi j'aimerais bien retrouver mes 35 ans !

station audionumérique de l'année
1- Ardour (42,86 %)
2- Rosegarden (21,43 %)
faisant de la Mao sous Linux depuis Agnula Demudi j’espère qu'on est dans un sondage 100% libriste car même si je soutiens ardour depuis des lustres, sous Linux en natif, on a du lourd depuis: reaper mixbus harrison bitwig studio... rosegarden oula, jamais décollé celui là, ardour certes oui a énormément changé en 13 ans mais rosegarden, toujours le même. et pourtant cannam j'aurais bien aimé qu'il sorte un cubase Linux d’où mon achat de sa distro à l’époque. ça n'arrivera jamais. même le site n'a pas jamais changé d'un iota en 13 ans, j'ai vieilli mais comme cannam a toujours la même photo sur son site, non, quelle chance

non en 100% libre en MAO y a RIEN de nouveau depuis 13 ans
le nouveau est natif Linux certes mais proprio : et là c'est bon et ça remplace du soft macos. (c'est d'ailleurs du soft multi-plateforme)
je suis comme pas mal de monde maintenant sous Linux mais pour du soft proprio tout autant que libre et de ce mixage sort le meilleur résultat.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil