La version stable de Chrome 64 est disponible
La première du navigateur à embarquer un correctif pour Meltdown et Spectre

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Google a annoncé la disponibilité de la version bêta de Chrome 64. Avec cette version, Google promet un bloqueur de pop-up plus puissant, car de plus, l’éditeur explique qu'« un retour utilisateur sur cinq soumis sur Chrome pour ordinateur de bureau mentionne un certain type de contenu indésirable. Les exemples incluent des liens vers des sites Web de tiers déguisés en boutons de lecture ou autres contrôles de site, ou des couches transparentes sur des sites Web qui capturent tous les clics et ouvrent de nouveaux onglets ou de nouvelles fenêtres. »

Face à la montée en puissance des plaintes des utilisateurs, Google a décidé de doper son bloqueur de pop-up : « Dans cette version, le bloqueur de pop-up de Chrome empêche désormais les sites ayant ces types d'expériences abusives d'ouvrir de nouveaux onglets ou de nouvelles fenêtres », prévient Google.

« Les propriétaires de sites peuvent utiliser le rapport d'expériences abusives dans Google Search Console pour voir si l'une de ces expériences abusives a été trouvée sur leur site afin d’améliorer leur expérience utilisateur », suggère l’éditeur.


Cette mouture va permettre aux utilisateurs de couper le son des vidéos lancées en autoplay. Pour se faire, l’utilisateur devra tout simplement s’appuyer sur le panneau des permissions, un panneau accessible par le biais du bouton situé à gauche de la barre d’adresses. En cliquant à cet endroit, l’internaute verra apparaître une option lui permettant de couper automatiquement toutes les vidéos exécutées sur les pages du site associé.

Chrome 64 proposera de nombreuses autres nouveautés et le navigateur sera également en mesure d’offrir le support du HDR sur les contenus compatibles directement lus depuis le navigateur.

Rappelons que Google a décidé de s’attaquer aux redirections indésirables dès cette version. Plus précisément, les redirections provenant d'iframes tierces qui afficheront désormais un infobar au lieu de déclencher une redirection. Cela empêchera les redirections lorsqu'une page vous amène à une nouvelle sans raison apparente.

« Nous avons constaté que cette redirection provient souvent d'un contenu tiers incorporé dans la page et que l'auteur de la page n'avait pas l'intention de la rediriger. Pour résoudre ce problème, dans Chrome 64, toutes les redirections provenant d'iframes tierces afficheront un infobar au lieu de lancer une redirection, à moins que l'utilisateur n'interagisse avec cette image. Cela gardera l'utilisateur sur la page qu'il lisait, et empêchera ces redirections non sollicitées », avait alors expliqué Ryan Schoen, Product Manager chez Google.

Pour les développeurs, Google a implémenté une API Resize Observer dans Chrome 64 qui promet d'offrir un contrôle granulaire pour les applications Web afin de reconnaître les modifications apportées aux tailles d'éléments sur une page Web. Cette API vient en remplacement de la propriété window.onresize ou des requêtes de média CSS, qui consistaient à créer des composants qui adaptent le contenu à différentes tailles de fenêtres.

Google a également pensé aux développeurs qui écrivent des modules JavaScript et qui veulent souvent accéder à des métadonnées spécifiques à l'hôte du module actuel. Pour leur faciliter la tâche, Chrome prend désormais en charge la propriété import.meta dans es modules qui exposent l'URL du module via import.meta.url.

Bien entendu, le moteur de rendu Blink a également connu des améliorations à différents niveaux.

La version stable de Chrome 64 est attendue pour janvier 2018.

Source : blog Chromium

La version stable de Chrome 64 est disponible

Google a publié la version stable de Chrome 64 pour les plateformes Windows, Mac et Linux. Il s'agit de la première version du navigateur Web à être livrée avec des correctifs de sécurité pour résoudre les attaques de synchronisation Meltdown et Spectre. Google a donné des détails sur ces correctifs plus tôt ce mois-ci.

Les ajouts dans cette version incluent un bloqueur de pop-up plus performant et une foule de fonctionnalités de développement.

Par exemple, Chrome 64 prend en charge l'API Resize Observer, qui permet aux applications Web de mieux contrôler les modifications apportées aux tailles des éléments d'une page. Chrome prend également en charge la propriété import.meta dans les modules JavaScript qui exposent l'URL du module via import.meta.url.

Chrome embarque aussi une mise à jour du moteur JavaScript V8 qui passe en version 6.4.

Source : Google

Mise à jour du 20/02/2018 : Chrome 64 raccourcit désormais automatiquement les URL lorsque vous les partagez
La dernière version stable du navigateur de Google, Chrome 64, améliore l’aspect des liens que vous envoyez. Comme vous pouvez le constater sur l’image ci-dessous, lorsque vous partagez un élément, la chaîne de caractères du lien sera drastiquement diminuée.

Cette fonctionnalité est désormais automatique lors du partage de liens dans Chrome, soit par le menu Partage, soit en copiant le lien et en le collant ailleurs. Même si cela coupe le bit supplémentaire de l'URL, cela n'affecte pas les informations de référence. Si vous choisissez, vous pouvez copier et coller directement à partir de la barre d'URL pour saisir le lien dans son intégralité.


Comme le souligne Android Police, bien que ce soit une fonctionnalité utile, il y a quelques inconvénients. Par exemple, il élimine les balises d'ancrage qui amèneront un utilisateur à une partie spécifique dans un article plus long. Par conséquent, la consultation d'un lien qui a été partagé dans Chrome vous mènera en haut de la page.

Source : AP
Et vous ?

Quelles sont les nouveautés qui vous intéressent le plus ?

Voir aussi :

Chrome va bientôt s'attaquer aux redirections indésirables que subissent les utilisateurs, en déployant trois nouvelles protections
Les injections de code dans Chrome des applications tierces seront bientôt bloquées, Google propose des alternatives aux développeurs


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Dasoft Dasoft - Membre habitué https://www.developpez.com
le 19/12/2017 à 14:54
Enfin une mise à jour des bloqueurs de popup.
C'est incroyable à dire mais le navigateur le plus performant sur le blocage de popup est Internet Explorer !!!
Une fois configuré en mode haut, AUCUNE popup ne peut s'afficher sans le consentement de l'utilisateur : c'est vraiment un mode qui manque sur tous les navigateurs...
Avatar de Shepard Shepard - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 19/12/2017 à 17:08
Citation Envoyé par Dasoft Voir le message
Enfin une mise à jour des bloqueurs de popup.
C'est incroyable à dire mais le navigateur le plus performant sur le blocage de popup est Internet Explorer !!!
Une fois configuré en mode haut, AUCUNE popup ne peut s'afficher sans le consentement de l'utilisateur : c'est vraiment un mode qui manque sur tous les navigateurs...
Si je ne dis pas de bêtise, links a cette fonctionnalité depuis pas mal de temps aussi
Avatar de AoCannaille AoCannaille - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 19/12/2017 à 17:43
Citation Envoyé par Dasoft Voir le message
E
Une fois configuré en mode haut, AUCUNE popup ne peut s'afficher sans le consentement de l'utilisateur : c'est vraiment un mode qui manque sur tous les navigateurs...
C'est un problème que je ne rencontre absolument pas sur firefox... A moins que cela soit du à mes bloqueurs de pubs?
Avatar de Christian Olivier Christian Olivier - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 26/01/2018 à 14:30
Google Chrome 64 permet de mettre en permanence des sites en sourdine
Et améliore son moteur V8

Google a récemment publié une nouvelle version de son navigateur Chrome qui permettrait de mieux protéger l’utilisateur contre les mauvaises expériences sur le Web et inclut de nouvelles fonctionnalités pour améliorer le support des normes et des standards du Web en constante évolution qui sous-tendent le fonctionnement d'Internet. Chrome 64, puisqu’il s’agit de lui, est disponible depuis peu pour Windows, Mac, Android et Linux.

Le navigateur Chrome de Google à partir de cette version 64 serait désormais en mesure de bloquer les fenêtres surgissantes grâce notamment aux améliorations apportées à son bloqueur de pop-ups et d’empêcher les redirections automatiques indésirables n’ayant pas été sollicitées par l’utilisateur. Les fenêtres bloquées par le navigateur devraient néanmoins être notifiées à l’utilisateur.


« ;Cette nouvelle version empêche notamment certains sites d’ouvrir de nouvelles fenêtres ou de nouveaux onglets sans votre autorisation ;», a confié la filiale d’Alphabet dans un communiqué.

Chrome 64 cible également les sites Web qui diffusent à outrance et de manière automatique des vidéos en arrière-plan, sans que l’internaute ait initié cette action. Il donne en effet la possibilité à l’utilisateur de désactiver définitivement le son en provenance des sites Web qui fonctionnent indéfiniment avec le mode « ;autoplay ;» activé. Qu’il s’agisse uniquement d’un contenu audio ou d’un contenu audio intégré à une vidéo affichée sur une page Web, l’utilisateur n’entendra plus aucun son émanant du site ciblé.

Pour parvenir à ce résultat, l’utilisateur doit cliquer sur la partie « ;Afficher les informations sur le site ;» de son navigateur qui est située en haut à gauche entre le bouton « actualiser » et l’omnibar (la zone de recherche et d’adresse et du navigateur). Cette zone comporte en général un symbole vert en forme de cadenas ou un symbole grisé représentant un « ;cercle avec la lettre i à l’intérieur ;».


Il devra ensuite se rendre dans « ;Paramètres ;» puis « ;Paramètres de sites ;» et sélectionner l’option « ;Son ;». Une fois dans ce menu, il pourra gérer la liste de sites qui lui est soumise et activer le blocage du son en cochant les adresses des sites Web qu’il souhaite mettre en sourdine. Bien évidemment, cette opération est réversible.

Chrome 64 prend en charge de nouvelles API comme l’API Resize Observer, de nouvelles propriétés CSS et de nouvelles fonctionnalités JavaScript (ECMAScript). Les développeurs qui travaillent sur la création de sites Web et d’applications Web pourraient particulièrement être intéressés par la liste des changements apportés à Chrome 64. En outre, cette version du navigateur de Google corrige un nombre important de failles de sécurité (53) et bénéficierait d’un moteur JavaScript V8 amélioré qui passe en version 6.4.

Source : Bleeping Computer

Et vous ?

Que pensez-vous de ces nouvelles options ?

Voir aussi

Google Chrome : la version 63 avertira les utilisateurs contre les interceptions de connexions TLS ou attaques man-in-the-middle
Chrome 63 est disponible en version stable avec de nouvelles fonctionnalités développeur et la version 6.3 du moteur JavaScript V8
Avatar de arond arond - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 22/02/2018 à 9:17
Sous firefox il suffit d'aller dans about.config et de mettre autoplay-enabled à false
Contacter le responsable de la rubrique Accueil