Microsoft rachète Avere, un spécialiste de l'accélération NAS, pour enrichir Azure
Et faciliter le traitement d'opérations lourdes via le cloud

Le , par Christian Olivier, Chroniqueur Actualités


Microsoft a récemment annoncé le rachat d'Avere Systems, une entreprise américaine installée à Pittsburgh et qui est spécialisée dans le stockage de données, notamment le stockage hybride, entre Datacenter, sites délocalisés et Cloud public. Cette acquisition devrait permettre au géant Microsoft d’augmenter ses revenus en ciblant les clients de l’industrie des médias et du divertissement qui souhaitent réduire la durée et les coûts de production.

Avere fournit des solutions NFS et SMB sur Linux et Windows. Cette startup a été fondée en 2008 par Ron Bianchini, l’ancien patron de Spinnaker Networks. Elle ambitionnait de développer ses activités sur le marché du stockage local multiniveaux avant de focaliser progressivement sa stratégie sur le stockage hybride, l’accompagnement de clients qui souhaitent se tourner vers les solutions cloud et l’accélération NAS.


La technologie mise au point par Avere Systems associe des appliances flash locales avec du stockage objet dans le cloud. Elle permet aux entreprises d’utiliser des ressources informatiques distantes tout en conservant leurs données et facilite la migration des données vers le cloud public. En 2014, Avere Systems a ajouté à ses appliances la capacité d’intervenir en frontal de systèmes de stockage objet dans le cloud ou « on premises. »

La startup a gagné sa renommée grâce notamment à ses appliances d’accélération NAS de la série FXT. Ces appliances de stockage NAS 100 % Flash en mode scale-out (de 2 à 50 nœuds) jouent le rôle de cache en lecture et en écriture, permettant ainsi de booster de manière significative les performances. La société a par la suite peaufiné son système d’exploitation de stockage afin que ce dernier puisse mieux profiter des opportunités offertes par le cloud et développé une version 100 % logicielle de sa technologie pour les environnements cloud de la firme de Mountain View, d’Amazon et de la firme de Redmond.

« Nous sommes ravis d’accueillir Avere chez Microsoft, et attendons avec impatience l’impact que leur technologie et l’équipe auront sur Azure et l’expérience client », a écrit Jason Zander, vice-président d’Azure chez Microsoft, dans un article de blog. « Avere utilise une combinaison innovante de systèmes de fichiers et de technologie de “caching”, afin d’offrir la vitesse, dont les clients ont besoin, lorsqu’ils doivent faire tourner de volumineuses charges de travail », ajoutera-t-il par la suite.

Très peu d’informations ont filtré concernant cette transaction et les termes de l’accord n’ont pas été divulgués. Toutefois, grâce à un billet de blog de Ron Bianchini, on sait que la technologie d’Avere sera intégrée de façon plus étroite et plus transparente à celle d’Azure pour pouvoir traiter des charges de travail importantes et complexes exigeantes du point de vue performance.

Il faut signaler que, depuis la dernière phase de capitalisation de la startup américaine qui s’est tenue l’année dernière, Google fait désormais des investisseurs de Avere Systems. Western Digital Capital, Menlo Ventures, Norwest Venture Partners, Lightspeed Venture Partners et Tenaya Capital sont les autres investisseurs. Au total, Avere avait réussi à lever 97 millions USD.

De l’avis de son fondateur, l’activité cloud du groupe progressait à un rythme proche de 100 %, alors que son activité historique « on-premises » affichait une croissance annuelle de seulement 30 à 40 %. Reste à savoir désormais comment Microsoft compte précisément utiliser la technologie d’Avere.

Source : Blog Avere Systems, Blog Microsoft

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

Microsoft confirme le rachat d'AltSpace, une startup spécialisée dans la réalité mixte, Samsung en profite pour présenter son casque WMR
Microsoft rachète la startup derrière le service de streaming de jeux vidéo Beam afin de concurrencer les autres plateformes d'Amazon et Google


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil