Ubuntu 17.10 : Canonical suspend les téléchargements de la version Desktop
Des soucis de corruption du BIOS de certaines marques de laptops

Le , par Patrick Ruiz, Chroniqueur Actualités
Canonical a suspendu les téléchargements d’Ubuntu 17.10 (nom de code Artful Aardvark) de son site Web. La manœuvre fait suite à une panoplie de rapports de bogue rapportés sur l’espace en ligne dédié à partir du 23 novembre dernier. « Le téléchargement d’Ubuntu 17.10 est suspendu en raison de soucis avec certains laptops Lenovo », peut-on lire sur le site de téléchargement. Petite précision cependant, seule la version Desktop est concernée. Les builds serveur et les autres éditions demeurent disponibles en téléchargement.

L’installation d’Ubuntu 17.10 sur un Lenovo Yoga ou un IdeaPad empêche le BIOS de sauvegarder ses paramètres. De plus, certains plaignants rapportent que même si les ordinateurs continuent de démarrer ils ne bootent plus à partir d’un support amovible de type clé USB ; un sérieux problème pour une génération d’utilisateurs d’ordinateurs sans lecteur de CDROM dans la plupart des cas. Les plaintes sur la liste de diffusion émanent principalement d’utilisateurs d’ordinateurs de marque Lenovo. À noter cependant que des modèles spécifiques de laptops de marque Acer, Toshiba et Dell sont également concernés.

Canonical est allé plus en avant dans l’analyse de la situation en faisant l’hypothèse selon laquelle les soucis découlent de l’activation des drivers SPI au sein du kernel. D’après la firme, ces pilotes fournis par Intel n’étaient pas encore prêts pour une utilisation sur des ordinateurs d’utilisateurs finals. Pour rappel, le pilote SPI d’Intel est un bout de code de niveau kernel qui permet au système d’exploitation d’accéder à l’espace de stockage flash du firmware sur la carte mère via une interface série. Le pilote n’est pas un composant natif du kernel, toute chose qui laisse penser que Canonical procèdera à sa désactivation et publiera une version d’Artful Aardvark épurée de ce composant.

C’est d’ailleurs ce que précise l’entreprise sur la liste de diffusion de bogue arguant qu’il est improbable que l’usage quotidien que les utilisateurs font de leurs ordinateurs requière ce pilote. Ses usages sont en effet réservés à des cas d’utilisation très particuliers généralement considérés comme dangereux.

Ce n’est pas la première fois que la communauté Linux connait un problème de ce genre. Plus tôt dans l’année des utilisateurs d’un forum Reddit ont amené des problèmes affectant le solveur DNS d’Ubuntu au grand jour. À date, le bogue référencé CVE-2015-5180 est corrigé comme le sont de temps à autre tous ceux qui font surface dans d’autres solutions logicielles. Il faut toujours garder à l’esprit que l’absence de bogues dans un logiciel est une utopie.

Sources

Page de téléchargement Ubuntu 17.10
Liste de diffusion de bogue Ubuntu

Votre opinion

Utilisez-vous un laptop de marque Lenovo ? Avez-vous fait les mêmes constats ? Si oui, comment avez-vous géré la situation ?

Voir aussi

Ubuntu 17.10 Artful Aardvark est disponible, cette version basée sur Linux 4.13 vient avec GNOME et Wayland par défaut
Ubuntu ne va plus offrir d'image ISO desktop 32 bits à partir de la version 17.10 dont la sortie est prévue au mois d'octobre


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Mhadysydney Mhadysydney - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 28/12/2017 à 9:49
Moi aussi j'utilise Ubuntu 16.04 sur un lenovo mais j'ai remarqué des problems de compatabilité. Des fois impossible d'utiliser la souris, mise en veille impossible des fois, lecture anormale des videos avec n'importe quel lecteur, perte du wifi. Finalemnt il a fallu que je desactive le wifi ds le bios et que je debranche le pad de la carte mère pour diminuer les blems.
Avatar de - https://www.developpez.com
le 01/01/2018 à 12:09
Je me demande bien comment va réagir les machines virtuelle surtout celle de Samsung.
Ceux qui peuvent encore décrocher le téléphone pour y répondre ont surement vue d'où je veux en venir.

A croire qu'une tablette avec Ryzen APU qui se connecte en Bluetooth à un Téléphone point d'accès 5G est la seule solution viable...
Il pourra même être utile dans GT Sport pour la création de circuit personnalisé... Et un pilote automatique pour conduire à la place du chauffeur humain.
Avatar de Patrick Ruiz Patrick Ruiz - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 07/01/2018 à 6:44
Ubuntu 17.10 : des ISO de relance de la version Desktop arrivent
Au menu  : correctifs de corruption du BIOS de certains modèles de laptops

Mise à jour le 13/01/2018 : Ubuntu 17.10 : les ISO de relance de la version Desktop sont disponibles

Chose promise, chose due… Les images de relance de la version Desktop d’Ubuntu 17.10 sont disponibles à l’adresse http://iso.qa.ubuntu.com/qatracker/m...nes/385/builds. Comme annoncé, ils arrivent en même temps que les ISO pour les autres déclinaisons du système d’exploitation open source (Kubuntu, Lubuntu, Xubuntu, etc.). Ils viennent répondre aux soucis de corruption du BIOS de certains modèles d’ordinateurs portables. Ils s’appuient sur Linux 4.13.0-21 modifié pour exclure les drivers SPI à l’origine des comportements erratiques rapportés. Toutefois, ces images n’incluent pas la protection contre les vulnérabilités Meltdown et Spectre. La mise à jour du noyau avec le package 4.13.0-25.29 fera suite à l’installation de l’OS à l’aide des supports fournis et permettra de se prémunir de ces dernières.

07/01/2018 : L’entreprise Canonical a annoncé qu’elle s’apprête à publier des images ISO de relance d’Ubuntu 17.10 (Artful Aardvark) le 11 janvier prochain. L’annonce fait suite à celle de la fin du support d’Ubuntu 17.04 (Zesty Zapus) – dernière mouture équipée du très apprécié bureau Unity – le 13 janvier. Comme on peut s’y attendre, les mises à jour de Zesty Zapus à Artful Aardvark se feront ; Canonical anticipe donc.

La manœuvre vise également à apporter réponse à certains antécédents. Le mois dernier en effet, des utilisateurs ont rapporté des soucis de corruption de leur BIOS à cause d’un bogue dans Ubuntu 17.10 : impossible pour ces derniers de sauvegarder les paramètres du BIOS ou de démarrer à l’aide d’un support amovible de type clé USB. Les plaintes émanaient principalement des utilisateurs d’ordinateurs portables de marque Lenovo. D’après des informations plus récentes cependant, les possesseurs de laptops de marque Acer, Toshiba et Dell sont également concernés.

Faisant suite à l’enchaînement de rapports de bogue sur l’espace en ligne dédié à partir du 23 novembre dernier, Canonical a suspendu le téléchargement de la version Desktop. À date, la situation demeure la même sur la plateforme ubuntu.com. D’après des informations préliminaires, ce comportement erratique des BIOS découle de l’activation de pilotes SPI au sein du noyau du système d’exploitation. « Le problème a été résolu dans la version 4.13.0-21 du noyau en le configurant de sorte qu’il soit compilé sans le support d’Intel SPI », peut-on lire dans la liste de diffusion de bogues d’Ubuntu. Canonical a opté pour écarter le pilote du kernel et, depuis, travaille à la mise sur pied de ces ISO de relance.

L’entreprise entend également publier de nouvelles images d’installation pour toutes les déclinaisons connues de sa distribution. Elle a d’ailleurs lancé un appel en direction des développeurs pour s’assurer que tout va comme attendu avant le lancement aux dates indiquées.

La communication de la firme se fait dans le contexte tendu de la gestion des failles Meltdown et Spectre. Conformément au planning initialement dévoilé par cette dernière, les noyaux mis à jour pour Ubuntu 17.10, Ubuntu 16.04 LTS, Ubuntu 14.04 LTS et Ubuntu 12.04 ESM étaient attendus pour le 9 janvier. À ce propos, Canonical informe les utilisateurs que les ISO de relance d’Artful Aardvark ne contiendront pas de correctifs pour ces vulnérabilités.

« En règle générale, nous ne publions pas de nouveaux médias d’installation pour des bogues de sécurité, même lorsqu’ils sont de ce niveau de sévérité. Le support d’installation d’Ubuntu 17.10 sans le correctif Meltdown sera placé dans la même catégorie que ceux d’Ubuntu 14.04.5 et 16.04.3 livrés eux aussi sans patch », a déclaré l’entreprise.

Sources

Communication Steve Langasek

Liste de diffusion de bogues

Notes de gestion des vulnérabilités Meltdown et Spectre

Votre opinion

Utilisez-vous un laptop dont la marque est concernée ? Avez-vous fait les mêmes constats ? Avez-vous suivi les instructions de restauration des fonctionnalités BIOS prescrites par Canonical ?

Voir aussi

Ubuntu 17.10 Artful Aardvark est disponible, cette version basée sur Linux 4.13 vient avec GNOME et Wayland par défaut
Ubuntu ne va plus offrir d'image ISO desktop 32 bits à partir de la version 17.10 dont la sortie est prévue au mois d'octobre

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil