Réalité augmentée : Google annonce l'abandon de son projet Tango avec la sortie de la preview 2 d'ARCore
Sa nouvelle plateforme AR

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
La réalité augmentée (AR) ouvre la voie à une nouvelle génération d’applications qui permet de rendre les appareils mobiles plus utiles et bien plus amusants. Il s’agit en effet d’un puissant moyen de rapprocher les mondes physique et virtuel, en plaçant des objets du monde numérique et des informations utiles dans le monde réel environnant. C’est donc un domaine dans lequel les différents géants du mobile ne veulent surtout pas rester en marge. Pour cela, Apple a dévoilé en juin dernier iOS 11 avec la possibilité de créer des applications de réalité augmentée grâce à son nouveau framework ARKit. La réponse de Google n’a pas tardé avec son ARCore lancé fin août.

ARCore est un kit de développement logiciel (SDK) Android qui apporte la réalité augmentée aux téléphones Android existants et futurs sans nécessiter de capteurs ou de matériel supplémentaire. Sa première préversion publiée en août dernier est venue avec le support des appareils Pixel et Pixel XL de Google, et Galaxy S8 et S8 + de Samsung. ARCore cible Android 7.0 Nougat et les versions plus récentes de l’OS mobile de Google. Et il est doté de fonctionnalités permettant aux applications AR de suivre les mouvements d'un téléphone dans le monde réel, de détecter des plans dans l'environnement et de comprendre l'éclairage de la scène de la caméra.

Google vient de lancer la deuxième préversion développeur d'ARCore, que vous pouvez télécharger dès maintenant et utiliser pour créer des prototypes d’expériences AR sur Android. Elle n’est toutefois pas destinée à être utilisée dans des applications en production livrées aux clients, étant donné que les futures versions d'ARCore pourraient introduire des changements importants dans l'API.

Cette préversion vient avec plusieurs améliorations techniques au SDK, notamment une nouvelle API C à utiliser avec Android NDK qui vient compléter les SDK Java, Unity et Unreal existants. ARCore introduit aussi une nouvelle fonctionnalité qui permet aux applications AR de faire une pause et de reprendre les sessions AR, par exemple pour permettre à un utilisateur de revenir à une application AR après avoir reçu un appel téléphonique. Il y a également des améliorations de précision.

Avec la sortie de cette nouvelle préversion d’ARCore, Google a annoncé l’abandon attendu de son projet Tango, sa première plateforme de réalité augmentée.

Google travaille en effet sur la réalité augmentée depuis 2014, avec de premiers investissements dans le cadre du projet Tango. La firme s'est donc appuyée sur l'expérience acquise avec Tango pour développer ARCore. Bien que très puissant en termes de potentiel, Tango était très limité en termes de portée, car il dépend de matériel spécifique. ARCore par contre est supposé tirer plus largement parti d'Android. Google estime qu'il s'agit d'un SDK Android rapide et performant qui offre de la réalité augmentée de haute qualité sur des millions d'appareils mobiles éligibles. Tango n'avait donc plus de raison de continuer à exister.

« Comme nous nous concentrons sur l'apport de la réalité augmentée à l'ensemble de l'écosystème Android avec ARCore, nous allons abandonner le support de Tango », a annoncé Nikhil Chandhok, Directeur, Program Management, chez Google, avant d'inviter la communauté à poursuivre avec ARCore. « Merci à notre incroyable communauté de développeurs qui a fait de tels progrès avec Tango au cours des trois dernières années. Nous sommes impatients de poursuivre notre voyage avec vous sur ARCore », dit-il.

Google travaille avec des fabricants comme Samsung, Huawei, LG, Asus et d'autres pour mettre en place une plateforme AR de qualité et performante. L'entreprise prévoit de lancer la version 1.0 d'ARCore « dans les mois à venir » avec la prise en charge de plus de 100 millions d'appareils. Elle explique également que de nombreuses expériences de réalité augmentée seront bientôt disponibles sur le Play Store.

Source : Blog Google

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Êtes-vous intéressé par le développement d’applications mobiles de réalité augmentée ?
L’avez-vous déjà fait ? Si oui, avec quelles plateformes ? Partagez votre expérience.


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil