Android : Google se lance dans la réalité augmentée sur mobile avec son projet ARCore
Pour faire concurrence à Apple et son ARKit

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
En proposant ARKit, un outil permettant aux développeurs de créer du contenu en réalité augmentée pour iOS, Apple a frappé un grand coup dans le monde de la réalité augmentée sur smartphone. De nombreuses applications, plus ou moins ambitieuses, ont récemment vu le jour avec cette plateforme destinée aux développeurs de projets en réalité augmentée.

Pour ne pas se laisser distancer, Google a décidé de réagir rapidement en proposant son tour ARCore. « Aujourd'hui, nous publions une préversion d'un nouveau kit de développement logiciel (SDK) appelé ARCore. Il apporte des capacités de réalité augmentée aux téléphones Android existants et futurs. Les développeurs peuvent commencer à le tester. »


La filiale d’Alphabet explique que son projet s’appuie sur l’expérience qu’elle a acquise lorsqu’elle a développé Tango. Pour rappel, Tango a été dévoilé en 2014 et était présenté comme un smartphone capable de reproduire son environnement en 3D notamment grâce à ses capteurs visuels 3D Kinect.

« Nous avons développé les technologies fondamentales qui ont alimenté la réalité augmentée sur mobile au cours des trois dernières années avec Tango, et ARCore s’appuie sur les résultats de ce travail. Mais, cela fonctionne sans aucun matériel supplémentaire, ce qui signifie qu'il peut varier dans l'écosystème Android. ARCore fonctionnera sur des millions de périphériques, en commençant aujourd'hui par le Pixel et le Samsung S8 qui tournent au minimum sur Android Nougat 7,0. Nous visons les 100 millions de périphériques à la fin de la phase de préversion. Nous travaillons avec des fabricants comme Samsung, Huawei, LG, ASUS et d'autres pour que cela soit possible grâce à une barre cohérente de qualité et de haute performance », a assuré Google.

ARCore fonctionne avec Java/OpenGL, Unity et Unreal et se concentre sur trois choses :
  • suivi des mouvements : en utilisant la caméra du téléphone pour observer les points caractéristiques de la pièce et les données du capteur IMU, ARCore détermine à la fois la position et l'orientation (pose) du téléphone à mesure qu'il se déplace. Les objets virtuels demeurent placés correctement sur l’espace ;
  • compréhension de l'environnement : il est courant que les objets de réalité augmentée soient placés sur un plancher ou une table. ARCore peut détecter des surfaces horizontales en utilisant les mêmes points de caractéristiques qu'il utilise pour le suivi du mouvement ;
  • estimation de la lumière : ARCore observe la lumière ambiante dans l'environnement et permet aux développeurs de faire des objets virtuels de manière à correspondre à leur entourage, ce qui les rend encore plus réalistes.

Pour rappel, la réalité augmentée permet de superposer des éléments virtuels à la réalité filmée par l’appareil photo d’un smartphone. Cette technologie permet donc de créer des jeux, mais aussi des applications qui peuvent s’avérer pratiques.

Source : blog Android

Et vous ?

Que pensez-vous de ce projet ?

Voir aussi :

Google dévoile le projet Tango, un smartphone capable de reproduire votre environnement en 3D


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de hotcryx hotcryx - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 30/08/2017 à 14:13
Le rendu est bleuffant
Avatar de Michael Guilloux Michael Guilloux - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 18/12/2017 à 13:53
Réalité augmentée : Google annonce l’abandon de son projet Tango avec la sortie de la preview 2 d’ARCore
sa nouvelle plateforme AR

Mise à jour le 24/02/2018 : Google annonce la disponibilité générale d'ARCore 1.0

Au Mobile World Congress qui vient de démarrer, Google annonce le lancement officiel de la version 1.0 d'ARCore, son SDK de réalité augmentée pour Android. Cela veut dire que les développeurs peuvent désormais publier des applications de réalité augmentée sur le Play Store.

ARCore fonctionne sur 100 millions de smartphones Android, et des fonctionnalités avancées de réalité augmentée sont disponibles sur tous ces appareils. Il fonctionne actuellement sur 13 modèles différents (les Pixel, Pixel XL, Pixel 2 et Pixel 2 XL de Google ; les Galaxy S8, S8+, Note8, S7 et S7 edge de Samsung ; les V30 et V30+ (Android O uniquement) de LGE ; Zenfone AR d'ASUS et OnePlus 5 de OnePlus). Google dit également être en partenariat avec de nombreux fabricants (y compris Samsung, Huawei, LGE, Motorola, ASUS, Xiaomi, HMD / Nokia, ZTE, Sony Mobile et Vivo) pour prendre en charge leurs dispositifs à venir cette année.

Par rapport à la période de préversion, il y a donc beaucoup plus d'appareils qui sont maintenant pris en charge. Mais faire fonctionner ARCore sur plus d'appareils n'est qu'une partie de l'équation. Google dit en effet apporter aux développeurs des améliorations supplémentaires et un support pour rendre leur processus de développement d'applications de réalité augmentée plus rapide et plus facile. Il faut par exemple noter qu'Android Studio Beta prend désormais en charge ARCore dans l'émulateur, ce qui vous permet de tester rapidement votre application dans un environnement virtuel directement à partir de votre PC.

Source : Google


18/12/2017 : La réalité augmentée (AR) ouvre la voie à une nouvelle génération d’applications qui permet de rendre les appareils mobiles plus utiles et bien plus amusants. Il s’agit en effet d’un puissant moyen de rapprocher les mondes physique et virtuel, en plaçant des objets du monde numérique et des informations utiles dans le monde réel environnant. C’est donc un domaine dans lequel les différents géants du mobile ne veulent surtout pas rester en marge. Pour cela, Apple a dévoilé en juin dernier iOS 11 avec la possibilité de créer des applications de réalité augmentée grâce à son nouveau framework ARKit. La réponse de Google n’a pas tardé avec son ARCore lancé fin août.

ARCore est un kit de développement logiciel (SDK) Android qui apporte la réalité augmentée aux téléphones Android existants et futurs sans nécessiter de capteurs ou de matériel supplémentaire. Sa première préversion publiée en août dernier est venue avec le support des appareils Pixel et Pixel XL de Google, et Galaxy S8 et S8 + de Samsung. ARCore cible Android 7.0 Nougat et les versions plus récentes de l’OS mobile de Google. Et il est doté de fonctionnalités permettant aux applications AR de suivre les mouvements d'un téléphone dans le monde réel, de détecter des plans dans l'environnement et de comprendre l'éclairage de la scène de la caméra.

Google vient de lancer la deuxième préversion développeur d'ARCore, que vous pouvez télécharger dès maintenant et utiliser pour créer des prototypes d’expériences AR sur Android. Elle n’est toutefois pas destinée à être utilisée dans des applications en production livrées aux clients, étant donné que les futures versions d'ARCore pourraient introduire des changements importants dans l'API.

Cette préversion vient avec plusieurs améliorations techniques au SDK, notamment une nouvelle API C à utiliser avec Android NDK qui vient compléter les SDK Java, Unity et Unreal existants. ARCore introduit aussi une nouvelle fonctionnalité qui permet aux applications AR de faire une pause et de reprendre les sessions AR, par exemple pour permettre à un utilisateur de revenir à une application AR après avoir reçu un appel téléphonique. Il y a également des améliorations de précision.

Avec la sortie de cette nouvelle préversion d’ARCore, Google a annoncé l’abandon attendu de son projet Tango, sa première plateforme de réalité augmentée.

Google travaille en effet sur la réalité augmentée depuis 2014, avec de premiers investissements dans le cadre du projet Tango. La firme s'est donc appuyée sur l'expérience acquise avec Tango pour développer ARCore. Bien que très puissant en termes de potentiel, Tango était très limité en termes de portée, car il dépend de matériel spécifique. ARCore par contre est supposé tirer plus largement parti d'Android. Google estime qu'il s'agit d'un SDK Android rapide et performant qui offre de la réalité augmentée de haute qualité sur des millions d'appareils mobiles éligibles. Tango n'avait donc plus de raison de continuer à exister.

« Comme nous nous concentrons sur l'apport de la réalité augmentée à l'ensemble de l'écosystème Android avec ARCore, nous allons abandonner le support de Tango », a annoncé Nikhil Chandhok, Directeur, Program Management, chez Google, avant d'inviter la communauté à poursuivre avec ARCore. « Merci à notre incroyable communauté de développeurs qui a fait de tels progrès avec Tango au cours des trois dernières années. Nous sommes impatients de poursuivre notre voyage avec vous sur ARCore », dit-il.

Google travaille avec des fabricants comme Samsung, Huawei, LG, Asus et d'autres pour mettre en place une plateforme AR de qualité et performante. L'entreprise prévoit de lancer la version 1.0 d'ARCore « dans les mois à venir » avec la prise en charge de plus de 100 millions d'appareils. Elle explique également que de nombreuses expériences de réalité augmentée seront bientôt disponibles sur le Play Store.

Source : Blog Google

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Êtes-vous intéressé par le développement d’applications mobiles de réalité augmentée ?
L’avez-vous déjà fait ? Si oui, avec quelles plateformes ? Partagez votre expérience.

Voir aussi :

Android : Google se lance dans la réalité augmentée sur mobile avec son projet ARCore, pour faire concurrence à Apple et son ARKit
Avatar de tlt tlt - Membre actif https://www.developpez.com
le 26/02/2018 à 6:53
La liste des appareils supportés n'a pas encore changé ( https://developers.google.com/ar/discover/#supported_devices ) , donc ça ne change rien pour ma part jusqu’ici. A moins que le site ne soit pas à jour
Contacter le responsable de la rubrique Accueil