Visual Studio Code 1.19 est disponible : l'éditeur open source de Microsoft vient avec des performances améliorées
Comme annoncées en novembre

Le , par Victor Vincent, Chroniqueur Actualités
comme annoncées en novembre

Comme annoncé lors du plan d’itération de novembre par l'équipe derrière l’éditeur open source de Microsft, Visual Studio Code est disponible au téléchargement. Cette itération a permis de résoudre pas moins de 4400 problèmes identifiés dans Visual Studio Code. L’équipe derrière l’éditeur déclare avoir mis l’accent notamment sur la performance, pour rendre Visual Studio Code plus rapide au démarrage, mais aussi sur les outils de collection de données permettant de mieux identifier et signaler les anomalies.

Les améliorations apportées à cette nouvelle version de Visual Studio Code sont nombreuses. Parmi les plus remarquables, on peut citer le démarrage plus rapide et d’autres améliorations de performance. Visual Studio Code 1.19 permet une meilleure gestion des extensions comparées aux autres versions de l’éditeur et ajoute à l’utilitaire nodemon la possibilité de débugger les applications Next.js ainsi que les applications Meteor. Une autre fonctionnalité mise en avant par l’équipe derrière Visual Studio Code avec cette version 1.19 est la possibilité d’afficher les images des changements apportés au code avec l’outil de gestion de source. Cette nouvelle version de l’éditeur améliore également le rendu des fenêtres permettant d’ajuster le cadre avec l’espace disponible. Avec cette nouvelle version de Visual Studio Code, les développeurs de l’éditeur open source ont amélioré l’assistance à l’édition avec IntelliSense qui suggère, au fur et à mesure que l’on tape son texte, la liste des mots précédemment utilisés ayant le même préfixe que celui qui vient d’être saisi.

En ce qui concerne les améliorations de performance, l’équipe derrière Visual Studio Code annonce avoir résolus plus de 50 problèmes signalés notamment par la communauté derrière l’éditeur, une communauté de plus en plus grandissante depuis le passage de l’éditeur à l’open source. Entre autres, un modèle de configuration amélioré, les informations des extensions stockées en cache dans des fichiers package.json, la création des processus helper ainsi que l’amélioration du chargement des fichiers ont permis de rendre l’éditeur plus rapide au démarrage.

La version 1.19 de Visual Studio Code permet maintenant de créer des fichiers de log des activités apportant une aide importante lorsque surviennent des problèmes inattendus tels qu’un crash ou des lenteurs. La nouvelle version de l’éditeur open source de Microsoft supporte sept niveaux de log pour mieux gérer le débogage à savoir : Critical, Error, Warn, Info, Debug, Trace et Off.

La version 1.19 de Visual Studio Code vient également avec un nouvel argument de ligne de commande VS Code --status, qui a été enrichie avec une extension expérimentale baptisée vscode-processes permettant d’afficher tous les processus enfants de VS Code dans une vue personnalisée et les met à jour dynamiquement au fur et à mesure. Pour aider à mieux comprendre le rôle de ces processus, l’extension analyse les arguments du processus et marque les processus en conséquence. La charge CPU ainsi que la consommation de mémoire de l’extension sont également indiquées entre parenthèses dans la vue des processus. L’extension propose également un menu contextuel pour déboguer les processus qui peuvent l’être par Visual Studio Code et le développeur peut stopper un processus depuis le menu contextuel.

Plusieurs autres améliorations ont été apportées à cette nouvelle version de Visual Studio Code notamment au niveau des langages supportés. Il prend désormais en compte le HTML au niveau de l’auto complétion pour les caractères spéciaux tels que > ou &. Il prend également en compte les commentaires dans les fichiers Json les permettant et supporte la version 2.6.2 de TypeScript.

Source : Blog Visual Studio Code

Et vous ?

Comment trouvez-vous Visual Studio Code ?

Cette nouvelle version de l'éditeur répond t-elle à vos attentes ?

Voir aussi

Connect 2017 : chiffres clés et nouveautés introduites dans Visual Studio Code au cours des douze derniers mois


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil