Tesla développe des puces dédiées à l'IA pour ses véhicules autonomes
Jim Keppler et d'autres anciens cadres d'AMD sont impliqués dans ce projet

Le , par Christian Olivier, Chroniqueur Actualités
De nombreuses entreprises sont actuellement activement impliquées dans le développement de puces dédiées à l’IA. La firme Tesla, l’un des principaux constructeurs de voitures autonomes, fait partie de ces sociétés. Par ailleurs, son fondateur et PDG, Elon Musk, semble plus que confiant sur les chances de succès de son entreprise dans ce domaine.

Elon Musk a profité de la conférence NIPS 2017 (Neural Information Processing Systems) organisée du 4 au 9 décembre à Long Beach, en Californie, pour confirmer que son entreprise Tesla est en train de développer sa puce maison dédiée à l’IA. Cette puce devrait être intégrée aux véhicules autonomes de la marque et soutenir le développement de ses véhicules de prochaine génération.

« Je tenais à clarifier la position de Tesla vis-à-vis de l’IA et à confirmer notre engagement dans ce domaine, tant sur le plan matériel que logiciel. Nous sommes en train de mettre au point des puces personnalisées dédiées à l’IA », a déclaré Musk.

Le serial entrepreneur américain a également parlé de « Jim » et de ses efforts pour développer du matériel personnalisé dédié à l’IA pour Tesla : « Jim est en train de mettre au point du matériel personnalisé dédié à l’IA que nous pensons être le meilleur au monde », a-t-il ajouté.


Le magnat des affaires faisait évidemment allusion à Jim Keller, le célèbre ingénieur de microprocesseurs et ancien architecte en chef d’AMD et d’Apple, qui a rejoint Tesla l’année dernière en tant que vice-président de Autopilot Hardware Engineering. Jim Keller serait chargé de mener à bien le projet de conception de ces puces maison.

En septembre de cette année, un article de la CNBC laissait déjà présager que l’entreprise Tesla souhaitait s’impliquer davantage dans le développement de puces personnalisées dédiées à l’intelligence artificielle après le recrutement de Keller et d’autres spécialistes de la conception de puces graphiques en provenance d’AMD (Ganesh Venkataramanan, Bill McGee ou encore Dan Baley). Environ 50 employés de la société technologique américaine travailleraient sur ce projet sous la direction de Jim Keller.

Tesla utilise actuellement du matériel basé sur la technologie de NVIDIA pour faire fonctionner son système d’aide à la conduite. Mais il semble qu’elle voudrait dans le même temps réduire sa dépendance vis-à-vis d’un fournisseur tiers comme NVIDIA pour un élément aussi stratégique. La firme s’est donné pour objectif de livrer ses premiers véhicules entièrement autonomes d’ici 2019, mais propose pour le moment des véhicules semi-autonomes exploitant sa technologie Autopilot.

Source : Tesla Rati, CNBC

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Serait-il judicieux d’évoquer un partenariat non officialisé entre AMD et Tesla ?
L’entreprise NVIDIA a-t-elle du souci à se faire ?

Voir aussi

Neuralink d'Elon Musk proposera bientôt des ordinateurs à implanter dans le cerveau pour permettre aux humains de rivaliser avec l'IA
L'intelligence artificielle pourrait mener à la troisième guerre mondiale : un nouvel épisode d'Elon Musk après la déclaration de Vladimir Poutine
Le milliardaire de la Tech Elon Musk dévoile son plan pour alimenter tous les États-Unis en énergie renouvelable et il opte pour le solaire


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de cirle78 cirle78 - Membre du Club https://www.developpez.com
le 10/12/2017 à 17:24
En même temps qu'ils achètent une voiture , ils pourront s'acheter de l'intelligence ;-)
Avatar de Jex974 Jex974 - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 11/12/2017 à 20:57
D'un côté Elon Musk crie au loup quant aux dangers de l'IA et de l'autre il affirme vouloir devenir leader dans le secteur ?
Contacter le responsable de la rubrique Accueil