Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Satya Nadella : Windows 10 Mobile va se concentrer sur les entreprises
Et Microsoft va s'assurer que ses applications soient sur iOS et Android

Le , par Michael Guilloux

414PARTAGES

8  0 
Dans une série de tweets pendant le weekend dernier, Joe Belfiore de Microsoft a admis que Windows 10 Mobile n’était plus une priorité pour l’entreprise. Il a remis en cause le manque d'applications tournant sur l'OS mobile en expliquant que Microsoft a tout essayé, mais ça n’a pas marché. Malgré ses tentatives de convaincre les développeurs de créer des applications pour Windows 10 Mobile – en payant de l’argent ou encore en écrivant des applications pour eux – seuls quelques-uns ont accepté de le faire. Joe Belfiore a toutefois assuré que Microsoft va continuer à supporter Windows 10 mobile en fournissant des corrections de bogues, des mises à jour de sécurité, etc., mais que « la construction de nouvelles fonctionnalités ou nouveaux dispositifs n'est pas la priorité. »

S’exprimant hier à l’occasion du GeekWire Summit 2017, Staya Nadella a en quelque sorte confirmé les propos de Joe Belfiore, mais en donnant un peu plus d’informations sur l’avenir de Windows 10 Mobile et la stratégie de l’entreprise pour se faire une place sur le marché du mobile.

Nadella a souligné que ce que Microsoft veut faire maintenant est de se concentrer sur les applications iOS et Android pour s'assurer que les clients puissent accéder aux services et produits du géant du logiciel, peu importe la plateforme de leur choix. « La véritable question pour nous est de savoir comment nous pouvons faire face à la réalité d'aujourd'hui et ensuite inventer notre propre avenir ? Et la façon dont je pense que cela pourrait se faire est d'abord de nous assurer que nos logiciels et applications soient utilisés sur iOS et Android », a-t-il expliqué. Il souligne par exemple qu'Office était initialement disponible sur Mac avant d'être lancé sur Windows, juste pour dire qu'un produit de Microsoft n'a pas besoin d'être « Windows-first » pour avoir du succès.

À la question de savoir si Microsoft avait finalement renoncé au hardware pour smartphone, Satya Nadella a expliqué que son entreprise ne lancerait pas de nouveau matériel Windows 10 Mobile. En ce qui concerne les raisons pour lesquelles Microsoft abandonne le matériel mobile, le PDG admet que c'est parce que la part de marché actuelle de la plateforme ne lui permet pas de continuer à investir dans ce domaine. « Nous n'avons absolument pas la part de marché qu'il faut pour avoir nos smartphones, c'est vraiment un choix de consommateur. C'est cela la réalité », dit-il. Avant d'ajouter que « la réalité est que nous ne pouvons pas rivaliser en tant que troisième écosystème sans une bonne part et attirer les développeurs. »

Cela ne signifie toutefois pas que Windows 10 Mobile va disparaitre de la circulation, puisque le PDG de Microsoft a révélé que le système d'exploitation mobile sera désormais exclusivement axé sur les entreprises. Il estime en effet que si l'OS ne répond pas aux besoins des consommateurs, pour les entreprises c'est tout autre chose, puisque leurs besoins diffèrent de ceux des consommateurs. « Ce que nous sommes en train de faire, c'est de nous assurer que le logiciel [Windows 10 Mobile] est disponible pour que nous puissions servir les entreprises clientes qui ne se soucient guère de ce dont le consommateur se souciera », a expliqué Nadella dans l'interview. Autrement dit, Microsoft va maintenir Windows 10 Mobile en vie uniquement pour les entreprises, car les entreprises ne sont pas nécessairement intéressées par les mêmes fonctionnalités que les consommateurs. Ci-dessous l'interview de Satya Nadella, à visionner à partir de la 52e minute de la vidéo.


Rappelons par ailleurs que la release candidate de Windows 10 Mobile Fall Creators Update est disponible. Et parmi les nouveautés introduites dans cette nouvelle version de Windows 10 Mobile, on compte presque uniquement des fonctionnalités dédiées aux entreprises telles que l'authentification à deux facteurs, comme mécanisme de déverrouillage.

Microsoft explique que cette fonctionnalité va permettre aux entreprises d’appliquer une couche de sécurité supplémentaire à leurs données sensibles via une stratégie MDM. En effet, une fois que l'authentification à deux facteurs est activée pour le déblocage d'un téléphone, un utilisateur devra entrer un code pin numérique suivi d'un facteur défini par l'entreprise pour déverrouiller le téléphone. La nouvelle mise à jour de Windows 10 Mobile apporte également des améliorations VPN et pour AppLocker, une application qui vous permet de contrôler les applications et fichiers que les utilisateurs peuvent exécuter.

Source : On MSFT

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de StringBuilder
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 14/12/2019 à 12:14
Mon analyse à deux balles :

Windows Mobile, pourtant bien meilleur qu'Android à bien des égards (aussi performant sur du matériel moyen de gamme qu'Android sur du matériel haut de gamme, soit un ratio de 1 pour 2 au niveau du prix !) n'a pas su trouver de positionnement distinctif.

En effet, iOS c'est le haut de gamme en mode "j'ai pas de souci, du matos pérenne et une garantie que mon truc qui a 5 ans marche encore", et Android le moyen plus à bas de gamme avec des matos parfois meilleurs que iOS, presque aussi cher, mais généralement moins pérennes… super le téléphone à 800 euros qui est foutu au bout de 8 mois, et la gamme s'étend jusqu'au téléphone bas de gamme à moins de 100 euros.

Bref, difficile de trouver une place sans innovation.

Et c'est là que Microsoft s'est viandé comme une merde.
Ils ont simplement tenté de singer Android.
L'absence d'applications sur Windows Phone n'est pas la cause de l'abandon de l'OS, mais sa conséquence.

L'intérêt d'un téléphone Windows, c'était avant tout de pouvoir proposer une continuité absolue avec les PC Windows.
Je ne comprends pas pourquoi :
- Continium n'est sorti que pour les version "pro" de Windows Phone
- Pourquoi aucune application "souris / tablette graphique / dispositif de pointage / manette type Wii / etc." n'était livrée avec Windows Phone (en USB ou BT). Merde, quand t'as un portable sur les genous dans le train et un smartphone qui te fait mal dans la poche, pourquoi ne pas permettre de s'en servir de souris, clavier tactile, etc. ?
- Pourquoi pas moyen de coupler le téléphone avec le PC téléphoner depuis le PC, sans devoir toucher au téléphone etc. Quand t'es propriétaire de Skype, je pige pas comment tu peux pas penser à permettre à la version PC d'appler un numéro de téléphone en passant par le SmartPhone !
- Pourquoi pas moyen de déporter un écran / fonctionnalités d'un programme sur l'écran du téléphone

Niveau licences, autre point : absence totale de communication d'un côté (les appareils Lumia étaient fournis avec une licence GRATUITE d'Office 365 permettant d'installer AUSSI sur un PC, soit un cadeau de plusieurs centaines d'euros par an, sur lequel Microsoft n'a jamais communiqué) mais aussi positionnement commercial… J'aimerais savoir combien de personnes utilisent la version Office payante sous Android… Pourquoi avoir porté Office sur Android sans l'avoir restreint par rapport à la version Windows Phone ?

Même les pros ils les ont oubliés.

Plutôt que de réécrire Candy Crush sur Windows Phone, Microsoft aurait dû se pencher sur ce que permettait un SmartPhone dans le monde Windows et que personne d'autre n'offre.
8  2 
Avatar de StringBuilder
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 12/10/2017 à 16:38
J'avoue que le positionnement de Microsoft reste pour moi une étrangeté absolue.

Avec Windows 10, Microsoft a abandonné SQL Server Compact.
Au profit de SQL Lite.

Ok, pourquoi pas.

Mais outre le fait qu'il faut tout réécrire, ce que j'aurais attendu, en tant que professionnel, c'est d'une couche de synchronisation native avec une instance SQL Server Azure par exemple.
C'est à dire pouvoir travailler dans la base en ligne ou locale de manière complètement transparente.

Microsoft maîtrisant les deux bouts de la chaîne "y'avait plus qu'à".
Ben non.

Après, on nous a parlé de Continium.
Youpi !

Ben non, faut du matos spécifique.

Euh, moi je pige pas. Du moment que :
1/ Je suis sur le même réseau
2/ Ou que j'ai le bluetooh allumé
3/ Ou que j'ai accès au net et j'ai la possibilité de prendre en photo un QR Code sur mon écran
4/ Ou même à la limite que le téléphone est connecté en USB au PC
=> On a tout ce qu'il faut pour que les deux device puissent échanger des informations (documents, contexte applicatif, etc.)

Donc voilà : faut dépenser 3000 euros (Surface + Lumia de la gamme pro) sinon tu peux pas.
=> Ben y'a pas un couillon qui a franchi le pas. C'est juste logique.

Ensuite moi j'ai mon téléphone sur mon bureau, à côté de mon clavier.
Sur mon PC, j'ai des services qui datent de Windows 3.1 "Téléphonie", "Fax" et autre merdes qui n'existent plus sur un ordinateur "normal".
=> Pourquoi, quand mon téléphone est à proximité (ou même connecté par USB s'il le faut vraiment), je ne suis pas capable d'accéder aux fonctionnalités d'appel de mon téléphone depuis le PC ?
Ah, on me souffle dans l'oreillette que des fois sur mon PC j'ai des notifications de SMS reçus sur mon téléphone... même si mon téléphone est pas du tout à proximité... Ouais, super, on peut même pas répondre depuis le PC...
A l'heure où les opérateurs téléphoniques ne déploiement plus de lignes fixes et misent tout sur le 4G ou 5G, Microsoft oblige toujours à avoir un PABX pour échanger entre un ordinateur et une ligne de téléphone... C'est nul.

J'utilise Skype. Mon téléphone et mon PC sont l'un à côté de l'autre, avec le même compte.
Ben si je répond avec le téléphone (plus pratique de parler avec un téléphone que de brailler après mon PC) je ne peux plus partager mon écran du PC. Je peux chatter, mais pas participer à la conversation puisque je suis déjà dedans avec le téléphone...

J'oublie ma souris.
=> Ben non, en USB ou en BT, pas moyen de se servir du téléphone comme
- D'une souris (avec l'accéléromètre)
- D'une surface tactile (avec l'écran)
- D'une manette style Wii (avec le gyroscope)
Mais merde, ça devrait être NATIF !

J'ai un PC. J'ai un téléphone. J'ai un code barre à scanner, ou une puce RFID à lire et à utiliser dans un programme sur mon PC ?
=> Ben on. Pas moyen d'utiliser le téléphone pour envoyer les infos à mon PC.

Alors que Microsoft ne dise pas "ou a tout essayé".

S'ils sont à court d'idée, qu'ils regardent ce qui manque aux utilisateurs au quotidien.

Ne serait-ce qu'une seule de ces fonctionnalités, je suis certain, permettait de convaincre des centaines de milliers de consommateurs en quelques instants ! Car aujourd'hui personne ne les propose, et c'est juste "évident" comme couplage PC/téléphone.
4  0 
Avatar de St-Jean
Membre actif https://www.developpez.com
Le 12/10/2017 à 15:18
Je viens de renoncer à mon Lumia sous Windows Mobile 10 pour passer à un Samsung A5 sous Android, et je dois dire que c'est vraiment la première fois que je laisse un téléphone mobile à regret. Le Samsung a beau être plus performant, je regrette vraiment Windows 10 et son ergonomie. J'ai dû changer à cause de quelques dysfonctionnements récemment apparus, mais si j'avais pu, j'aurais sans aucune hésitation repris un téléphone sous Windows 10. Cela dit, je me suis dépêché d'installer SquareHome 2 sur Android pour retrouver une interface comparable à celle de Win 10. Même si Android 7.0 est excellent en tant qu'OS, son ergonomie et son esthétique sont en effet à chier, et il y a des fonctions qui existaient sous Win 10 que je ne retrouve pas sous Android, comme le fait d'afficher automatiquement les notifications sur l'écran même si celui-ci est verrouillé.
Il est vraiment dommage que Microsoft n'ait pas mis toute son énergie, quoi qu'ils puissent en dire, dans cet OS et sa gamme de téléphone, car Win 10 représentait vraiment une excellente solution non seulement en soi, mais aussi pour échapper à l'hégémonie de Google et d'Apple.
1  0 
Avatar de tanaka59
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 14/12/2019 à 15:00
Bonjour ,

Windows 10 Mobile avait-il des chances de succès sur un terrain largement conquis par Android avec une toute petite place pour iOS ?
Windows Phone durant 3 ans sur un Lumia 830 . Pas deçu . Ce qui manquait ? Avoir un système permettant "d'applicatiser" un site web . Avec Chronium ou Edge ou Firefox c'est quand même dommage qu'on est pas trouvé un moyen de concurrencer Google et son Play Store. Le mieux aurait été que pour des site disposants d'appli mobile , on fonctionne avec des raccourcis de type navigateur , histoire d’alléger la charge du tel . Des applis sur le Play Store qui bouffe une blinde ... il y a en as . Genre 100 Mo!

Y a-t-il des décisions qui ont entrainé l'échec de Windows 10 Mobile ? Quelles orientations stratégiques auraient pu éviter la fin prématurée de l'OS ?
Oui .

Permettre à une site via un raccourcis d'être l'application sur une simple tuile ... Une lien vers le site Web VS l'appli lourd. Perso je prend la première . Le site web raccourcis. Bien bien gourmand en place et memoire.

Se concentrer sur la compatibilité de ses applications avec Android et iOS était la meilleure décision à prendre ?
Afin de ne pas perdre de clients android en mobile oui il est important d'avoir un minimum d'appli sur cet écosystème.

Windows Phone puis Windows 10 Mobile, en fin de compte, pourquoi Microsoft n'a-t-il pas pu percer le marché des OS mobiles ?
Tout simplement que Microsoft détient l'univers PC , il aurait été assez venu que Microsoft détienne l'univers Mobile ... Les gros se tiennent entre eux . Mais s'aident aussi . Bah oui faut bien conserver un minimum de marge
1  0 
Avatar de stardeath
Membre expert https://www.developpez.com
Le 15/12/2019 à 1:19
Citation Envoyé par 23JFK Voir le message
Ils auraient au moins pu faire l'effort d'implémenter un clone de dalvik pour donner accès aux applications du play store.
c'était prévu, mais de la même manière que certaines app microsoft pour service google (genre youtube) ont disparu, l'émulateur pour app de la concurrence est aussi passé à la trappe.
on peut encore trouver des cendres de ce projet sur la toile.

perso j'utilise encore quotidiennement un lumia 735, j'ai une tablette android à coté (huawei mediapad m3, la version la plus puissante à la sortie du modèle, pas celle avec le processeur underclock), et j'ai littéralement envie de me facepalm quand je pense au moment où mon lumia ne va plus fonctionner, je n'ai pas envie d'avoir à utiliser un smartphone android ;
android (amha) est juste une bouse infâme, cette os n'est même pas fluide sur un système haut de gamme, même sur un samsung s10 quand je teste à la fnac, je vois littéralement les problèmes de fluidité quand je compare avec mon lumia 735.

et pire, je ne comprends pas comment les gens ont pu avoir envie de développer des app pour android : eclipse+adt ou maintenant android studio c'est une purge, que ça soit pour le dev en lui même où ces 2 environnements sont lents au possible (si des gens trouvent déjà visual studio lent, bonne chance avec ces 2 trucs), le sdk android qui casse des trucs à chaque nouvelle version, adb qui fonctionne quand ça lui chante, l'émulateur lent (la lenteur est une constante chez android) etc. etc.

bref je suis frustré de cet échec, d'un coté tu as un écosystème fermé qui coûte beaucoup trop cher mais qui fonctionne (j'ai dev pendant 1 an sur ios, j'ai détesté l'environnement, mais tout était à peu près bien intégré et fonctionnel), de l'autre un écosystème merdique (malheureusement, je dois continuer de développer des outils dessus) et il y aurait pu y avoir un troisième choix, moins bien intégré que chez apple, mais définitivement plus utilisable que chez google.

surtout que, toujours selon mon avis, le système était sur une bonne voix, le système a réussi à avoir 10% de part de marché dans pas mal de coin du globe avant qu'il ne décide de l'arrêter.
un gâchis pour moi en tout cas.
3  2 
Avatar de StringBuilder
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 15/12/2019 à 11:56
Outre cette incapacité de Microsoft à trouver un marché pour son Windows Phone, je pense surtout que derrière tout ça, il y a avant tout un très gros problème de gros sous.
Et c'est d'ailleurs là que Google commence vraiment à me faire peur, car sous leurs airs de "nous on fait du libre", ce sont les seuls au monde à ce jour à avoir su faire plier Microsoft… et même le gouvernement chinois !

En effet, je ne peux pas m'expliquer comment Microsoft n'a pas pu identifier des axes de différentiation que n'importe qui peut trouver au bout de 2 minutes d'utilisation d'un Smartphone (qui n'a jamais tenté de bouger la souris du PC avec son téléphone posé à côté de la souris ?). Qui n'a jamais regretté en jouant à un jeux PC de pouvoir consulter la map monde ou autres objectifs de mission sur son téléphone plutôt que d'ouvrir une popup qui masque la moitié de l'écran ? Qui n'a jamais été frustré devoir poser le casque/micro du PC et chercher au fond de la poche de son blouson pour répondre au téléphone ?

Bref. Si Microsoft n'a même pas tenté de se lancer dans ces voix, c'est pour de (bonnes ?) raisons.
Idem pour l'émulateur pour applications Android : le produit existant, et pouvait faire tourner un certain nombre d'applications sans problème.
Pourtant, jamais il n'a été diffusé. C'était pourtant le moyen de faire double combo :
- Comment Android aurait pu justifier des téléphones à 800 euros pour faire tourner une application native, quand un téléphone à 400 sous un autre OS arrivait à faire tourner la même application dans un émulateur ?
- Même si seulement 20% des applications du Play Store étaient supportées dans les premières versions du truc, cela aurait permis de multiplier par 15 ou 20 le nombre d'applications disponibles sous Windows Phone

Bref, si Microsoft n'a pas lancé le truc, c'est clairement parce qu'il en a été empêché. Par qui ? Google, évidement, qui n'avait aucun intérêt à se retrouver face aux défaut de son OS.

Je vous rappelle que l'époque Windows Phone 8, puis 10, c'est la même époque que Microsoft s'est retrouvé obligé de retirer de son store toutes les applications utilisant les services de Google, notamment YouTube… Un téléphone sans YouTube, c'est évidement une brique qui ne sert que de presse-papier. C'est cette même époque où Microsoft a été obligé de retirer d'Outlook sont connecteur GMail, et j'en passe.

Bref, Google, qui tient aujourd'hui par les c******es l'ensemble du monde ou presque, a serré bien fort, et Microsoft a dû lâcher du mou.

Les utilisateurs de Free auront bien remarqué aussi ce phénomène avec leur FAI… Free paie pas à prix d'or la connectivité YouTube ? On réduit le débit. Free lance la mini 4K avec des services Google ? On oublie tout et ou ouvre les vannes à plein débit. Free lance la Delta avec Alexa plutôt que OK Google ? Allez, on rebride tout.

Bref, ce qu'il faut retenir de cet abandon de Microsoft, c'est surtout que Google est aujourd'hui bien plus dangereux qu'il n'y paraît.
1  0 
Avatar de destroyedlolo
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 20/12/2019 à 0:31
De mon coté :
  • je bossais avec Nokia avant le rachat, et la manière dont ça s'est passé rappel furieusement les politiques commerciales qui ont réussi a imposer ms-windows face à ses concurrents fin '80 et durant les années 90. Juste débectable.
  • j'ai toujours eu des problèmes de stabilité ou de conceptions avec leurs produits. La confiance n'y est pas.
  • Elle l'est encore moins de la façons dont ils ont tué ms-w7 mobile : les boites qui avaient investi dans cette plateforme devaient etre super contentes de tout devoir mettre à la benne du jour au lendemain.
  • enfin ... leurs tuiles sont simplement immondes. Certains aiment peut etre les design épurés, mais le flat design lié a des icones monochrome, c'est ignoble.


Bref, même si je trouve qu’Android a pleins de défauts, je n'aime ni la philosophie de ms et aucune confiance dans leurs produits ... et mes expériences récentes sur plusieurs projets ne m'incitent pas a revoir mon jugement.
1  0 
Avatar de frfancha
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 12/10/2017 à 16:31
Citation Envoyé par micka132 Voir le message
Il y a des millions (bon j'exagère, des milliers) d'applis winform, et wpf qui continue de vivre après 5 - 15 ans.
D'accord.

Citation Envoyé par micka132 Voir le message
Est-ce que tu crois une seule minute que ca sera le cas pour une appli Angular 1 ?
OUI! Qu'est-ce qui empêchera une application angular 1 de tourner ??
0  0 
Avatar de isop80
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 12/10/2017 à 17:13
Même pour les entreprises, c'est mort. Pour les cols bleus, je vois mal les constructeurs qui fabriquent du durci et semi durci investir dans Windows 10 mobile en sachant que cet OS peut s'arrêter du jour au lendemain.
Et pour les cols blancs, ils partiront sur Android ou Ios
Par contre, il faut espérer que Microsoft continue à investir dans Xamarin.
0  0 
Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 12/10/2017 à 17:35
Citation Envoyé par frfancha Voir le message
OUI! Qu'est-ce qui empêchera une application angular 1 de tourner ??
De tourner, avec de la chance il n'y a aucune fonctionnalité un peu borderline et ça se passera bien, par contre en terme de maintenance je vois déjà la gueule des petits nouveaux devoir se farcir la maintenance sur une techno déjà obsolète depuis 5 ans. En gros c'est comme ceux qui se retrouve à faire du cobol, sauf que cobol il a 60 ans, pas 6 !C'est juste ce que j'explique, la pérennité est sacrément douteuse.
0  0