Les ISO de la version 10.4 (production) de FreeBSD sont disponibles
Au menu : prise en charge totale des supports de stockage eMMC et plus

Le , par Patrick Ruiz, Chroniqueur Actualités
Les supports d’installation de la cinquième release (production) de la branche de développement numéro 10 de FreeBSD, le système d’exploitation Unix libre, sont disponibles sur les plateformes traditionnelles. La liste des changements est comme d’habitude relativement étendue, mais on retiendra d’entrée de jeu, comme l’a souligné l’équipe de développement elle-même, le fait que cette version soit la première à offrir un support complet des dispositifs de stockage eMMC (Embedded Multimedia Card) ou cartes multimédias.

Voilà qui ouvre FreeBSD à un univers d’applications : appareils photo numériques, téléphones cellulaires, imprimantes, assistants personnels (PDA), dispositifs de lecture et d'enregistrement sonore comme les baladeurs, clés USB, sans oublier les ports MMC des ordinateurs portables qui bénéficient désormais d’un support total sous ce système d’exploitation. FreeBSD s’inscrit donc désormais comme une alternative viable à Android et iOS sur le terrain des dispositifs portatifs. Omettre de mentionner Linux ici ne saurait passer inaperçu. Il faudrait en effet souligner que ce système d’exploitation intègre F2FS, un système de fichiers open source annoncé par Samsung en 2012 et destiné aux supports de stockage flash, depuis la version 3.8 du kernel publiée il y a quatre ans.

Cette release assure également une meilleure prise en charge des commandes « Wake On Lan » pour les cartes réseau Intel. Un autre point pour FreeBSD côté hardware : la prise en charge des adaptateurs réseau Mellanox ConnectX-4.

Les inconditionnels de l’environnement de bureau GNOME seront certainement ravis d’apprendre que sous FreeBSD 10.4, leur écran affichera la dernière mouture du projet GNOME à savoir la version 3.18 qui, faut-il le souligner ici, apporte de nombreuses améliorations : intégration de Google Drive, gestionnaire de fichiers amélioré avec une fonctionnalité de recherche peaufinée entre autres, ajustement automatique de la luminosité de l’écran pour les ordinateurs équipés d’un capteur de luminosité, outil d’autocomplétion de code Python dans Builder, etc.

Ne reste plus qu’à espérer que le support des dispositifs de stockage eMMC suscite un intérêt plus grand de ce système d’exploitation auprès des constructeurs qui, d’avis d’utilisateurs avertis, mérite le détour.

Source : notes de version

Et vous ?

Quel commentaire faites-vous de l’annonce majeure de cette version, à savoir que l’OS prend désormais les supports de stockage eMMC totalement en charge ?

Voir aussi :

FreeBSD 11.1 est disponible et permet la prise en charge du système de fichiers EFS et de Microsoft Hyper-V
FreeBSD 9.1 disponible, l'OS Unix libre devient plus stable et performant
FreeBSD 10.0 abandonne GCC et Bind, le système d'exploitation Unix sort avec des améliorations de son temps de démarrage


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de captaindidou captaindidou - Membre averti https://www.developpez.com
le 05/10/2017 à 22:14
La 10.4 production est annoncée que la 11.1 production est déjà sortie.
Je n'y comprends rien.

Je vois que gcc a été abandonné dans la version 10. Dommage, c'est se priver d'un certain nombre de langages et d'une richesse d'options de compilation. Ce sont aussi beaucoup de projets qui compilent avec gcc jusqu'alors. Croyez-vous à la compatibilité totale entre compilateurs c++ ?

Espérons que gcc soit encore maintenu par GNU pour BSD afin qu'on puisse l'installer depuis les sources.
Avatar de SimonDecoline SimonDecoline - Membre actif https://www.developpez.com
le 05/10/2017 à 23:05
Citation Envoyé par captaindidou Voir le message
La 10.4 production est annoncée que la 11.1 production est déjà sortie.
Je n'y comprends rien.
Les développeurs maintiennent l'ancienne version en parallèle pour faciliter les migrations ou pour ceux qui préfèrent la maturité à la nouveauté. Debian fait la même chose.

Citation Envoyé par captaindidou Voir le message
Je vois que gcc a été abandonné dans la version 10. Dommage, c'est se priver d'un certain nombre de langages et d'une richesse d'options de compilation. Ce sont aussi beaucoup de projets qui compilent avec gcc jusqu'alors. Croyez-vous à la compatibilité totale entre compilateurs c++ ?
Gcc n'a pas été abandonné. C'est juste le compilateur par défaut pour les paquets systèmes qui est passé à clang, pour des histoires de licence. Avant ce changement, les développeurs de Freebsd étaient coincés avec la version 4.2 de gcc, donc c'est vraiment une bonne chose d'être passé à clang... Pour la compilation des paquets, c'est le boulot des mainteneurs et il me semble que le "problème" du passage à clang est réglé depuis des années. Pour les utilisateurs classiques, gcc est toujours disponible mais a priori un code C ou C++ qui respecte les normes compilera sans problème sur clang.
Avatar de CaptainDangeax CaptainDangeax - Membre averti https://www.developpez.com
le 09/10/2017 à 9:34
Je vois que F2FS est supporté. Pour l'avoir testé sur une SDCard, c'est un réel gain de performances par rapport aux autres FS plus adaptés aux HDD et SDD. Il ne reste plus qu'à l'intégrer définitivement au bootloader.
Offres d'emploi IT
ANALYSTE MAINFRAME
KAÏNA-COM - Ile de France - IDF - Salaire à négocier
Stage Développement PHP (H/F)
SMILE - Nord Pas-de-Calais - Lille (59000)
Développeurinformatique applications WEB & Mobile
PrestR Informatique - Alsace - Strasbourg (67000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil