Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google demande à Hollywood de promouvoir la diversité dans la tech dans ses films
En ne présentant pas que des hommes blancs informaticiens

Le , par Michael Guilloux

0PARTAGES

12  0 
Google a récemment été au centre d’une polémique sur la diversité de genre dans la tech après qu’un de ses employés a exprimé une opinion qui a été considérée comme sexiste et en violation du Code de conduite de l’entreprise. Si James Damore, l’employé en question, a été licencié par le géant de la tech, c’est aussi parce que le mémo qu’il a écrit remettait en cause tous les efforts déployés par Google pour résoudre les problèmes de diversité au sein de l’entreprise. Il s’agit en effet d’une question de grande importance pour le géant de Mountain View qui essaie par tous les moyens de réduire ces inégalités dans le milieu de la technologie, même en travaillant avec Hollywood.

Google demande à Hollywood d'accorder plus de temps d'écran aux femmes et aux minorités après les résultats d'une étude de l'USC Annenberg School for Communication and Journalism, financée par l'équipe Computer Science in Media de Google. D'après l'étude, la plupart des rôles d'informaticiens dans les films et séries télévisées sont joués par des hommes blancs et Google veut que cela change.

L'étude révèle que plus de trois quarts des personnages jouant des rôles dans l'informatique sont des hommes et plus des deux tiers sont blancs, alors que seulement 17,2 % sont asiatiques et 15,5 % proviennent de groupes ethniques et raciaux sous-représentés. Les femmes de couleur sont pratiquement invisibles dans ces rôles. D'après l'étude, vous devriez regarder plus de 85 heures de séries de télévision et films populaires pour voir une instance unique d'un personnage féminin de race latine, noire ou mixte qui discute ou qui s'occupe de l'informatique. Pire encore, vous ne verrez même pas une seule fille ou femme du Moyen-Orient, révèle l'USC.

Le problème est que cela perpétue le stéréotype du codeur masculin blanc et n'inspire pas les groupes sous-représentés à poursuivre des carrières en informatique, déclare Daraiha Greene, responsable de l'équipe Computer Science in Media de Google. « Nous n'essayons pas d'effacer cette image, mais nous voulons diversifier et montrer d'autres personnes dans ces rôles aussi », a-t-elle ajouté.

Pour Google, c'est important parce que, comme l'explique le géant de la tech, la façon dont l'informatique est représentée dans la culture populaire peut profondément influencer les choix de carrière. Le nombre de majors féminins dans les sciences forensiques a par exemple augmenté après le début de la série de télévision CSI (Crime Scene Investigation), de même que le nombre de filles qui se sont mises au tir à l'arc, après la sortie du film Hunger Games.

L'étude souligne par ailleurs le déclin des femmes inscrites à l'informatique dans les années 1980 avec la popularité de films tels que War Games et Weird Science, dont les héros du code étaient de jeunes hommes. Elle indique également que des séries plus récentes, telles que Silicon Valley de HBO, ont perpétué l'idée selon laquelle le domaine de la technologie est un club de garçons geeks, jusqu'à ce que la saison la plus récente de la série ait introduit plus de personnages féminins avec la contribution de Google.

Google influence donc déjà Hollywood pour donner plus de place aux minorités dans les rôles d’informaticiens dans leurs productions télévisées. L'étude de l'USC intitulée « Cracking the Code : The Prevalence and Nature of Computer Science Depictions in Media » note que les séries de télévision « influencées par Google » incluent Silicon Valley de HBO et Halt and Catch Fire d'AMC. « Dans le cas de certaines séries, nous avons fourni des conseils. The Fosters, Miles from Tomorrowland, Halt and Catch Fire, Ready, Jet, Go, The Powerpuff Girls et Odd Squad en sont des exemples », peut-on encore lire dans le rapport de l'étude.

« Les programmes non spécialisés sur la technologie peuvent offrir d'excellentes occasions de présenter l'informatique de manière unique et contre-stéréotypée », expliquent les chercheurs. « Alors que l'équipe Google avance dans son travail avec des séries telles que Empire, Girl Meets World, Gortimer Gibbons Life on Normal Street ou The Amazing Adventures of Gumball, l'équipe saisit ces opportunités pour intégrer l'informatique dans des récits qui ne sont pas focalisés sur la technologie », disent-ils.

Sources : USA Today, USC, Rapport de l’étude de l’USC

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Un employé de Google crée la polémique en expliquant que les femmes ne sont pas faites pour la tech et finit par être viré de l'entreprise

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 04/09/2017 à 13:22
En même temps, Hollywood devrait promouvoir la diversité dans tous les rôles pas seulement dans la tech...

Le seul rôle bien desservit par les "minorités", en général, c'est celui de la première victime
9  0 
Avatar de Mimoza
Membre averti https://www.developpez.com
Le 04/09/2017 à 12:05
Le film «Les figures de l'ombre» donne une une place prépondérante à des femme noires en tant qu'utilisatrice de l'outil informatique … quand la réalité dépasse la fiction
7  0 
Avatar de Bubu017
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 04/09/2017 à 13:46
Perso, j'avais l'impression de ne voir que des femmes ou des asiatiques dans le rôle des informaticiens. ça doit vraiment dépendre de ce que l'on regarde.
Sinon Google ferait mieux de balayer devant sa porte avant de donner des conseils aux autres. Qu'il s'occupe des plaintes qu'il a sur le cul et après il pourra donner des leçons.
En partant du principe que Google a raison sur l'influence des films et séries, on ne loupe pas grand chose si dans l'informatique on n'a pas des gens qui choisissent leur métier selon ce qu'ils regardent à la TV.
6  1 
Avatar de Neckara
Inactif https://www.developpez.com
Le 04/09/2017 à 17:10
Citation Envoyé par Bubu017 Voir le message
Sinon Google ferait mieux de balayer devant sa porte avant de donner des conseils aux autres. Qu'il s'occupe des plaintes qu'il a sur le cul et après il pourra donner des leçons.
Ils essayent juste de faire diversion avec du "vertu signal".
5  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 04/09/2017 à 12:17
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
(.../...)
Après ça va être quoi, Google va se plaindre qu'il n'y a pas assez de personnages Hollandais ?
Puis ce sera les unijambistes, les roux, les anorexiques, les bègues, etc...
De mémoire, c'était Lindford Christie qui se plaignait du manque de blancs en sprint. Avec l'argumentaire suivant :

_quand un petit noir bat un petit blanc au sprint, tout le monde trouve ça formidable, et va pousser le noir à courir encore plus vite.
_quand un petit blanc bat un petit noir au sprint, tout le monde trouve ça anormal et va pousser le noir à courir plus vite.

Et, bien sur, il faisait ça avec un jeu de miroir correspondant à beaucoup d'autres domaines ou il y a juste à inverser les couleurs. Ou les genres. Ou que sais-je.

L'image de soi est importante dans les choix de vie(pas seulement la carrière), et elle est profondément façonnée par notre environnement. Donc Hollywood fait partie intégrante et importante.
6  2 
Avatar de Bubu017
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 05/09/2017 à 8:55
C'est surtout qu'on s'en bat les steacks de la silicon. S'il y a tant de diversité, de quoi Google se plaint ? Cela veut dire que les films n'ont pas d'impacts sur l'orientation des gens. La silicon n'est pas représentative du monde informatique.
Dans beaucoup de série, les informaticiens sont flics. Qu'en est-il de la réalité ? on na va pas mettre un flic indien informaticien parce qu'il y a des indiens à la silicon, par contre si ça existe en vrai ok.
5  1 
Avatar de fredinkan
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 05/09/2017 à 13:43
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Mettre des jeunes, des femmes, des non blancs, ça peut être intéressant si ils ne sont pas plus mauvais que le précédent.
Ca reste le même problème partout.
On ne privilégie pas la compétence... Et c'est bien ce qui me fait penser que ce monde ne fonctionne pas...
3  0 
Avatar de Vulcania
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 04/09/2017 à 12:05
L'étude révèle que plus de trois quarts des personnages jouant des rôles dans l'informatique sont des hommes et plus des deux tiers sont blancs, alors que seulement 17,2 % sont asiatiques et 15,5 % proviennent de groupes ethniques et raciaux sous-représentés. Les femmes de couleur sont pratiquement invisibles dans ces rôles. D'après l'étude, vous devriez regarder plus de 85 heures séries de télévision et films populaires pour voir une instance unique d'un personnage féminin de race latine, noire ou mixte qui discute ou qui s'occupe de l'informatique. Pire encore, vous ne verrez même pas une seule fille ou femme du Moyen-Orient, révèle l'USC.
Je vois pas de sous représentation ici. Dans mon bureau pour une trentaine de dev, il y a une femme et un asiatique. Tout le reste c'est des hommes blancs à la trentaine.
Pis au bout d'un moment faudrait arrêter de vouloir foutre des héros féminins / noirs sans aucune autre raison, ça se sent, ça rend le film bidon, c'est comme aller faire chier Bollyhood parce qu'il y a trop de héro Indiens et pas assez de caucasiens....)

(Perso j'attend le film avec comme héro une femme noire lesbienne naine amputée d'une jambe borgne dyslexique )
9  7 
Avatar de hotcryx
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/09/2017 à 12:57
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Après ça va être quoi, Google va se plaindre qu'il n'y a pas assez de personnages Hollandais ?
Puis ce sera les unijambistes, les roux, les anorexiques, les bègues, etc...
Je trouve qu'il n'y a pas assez de trans dans les films
(c'est la mode en Amérique, le libéralisme... Cette liberté débridée devra un jour rendre des comptes)
2  0 
Avatar de Glutinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 05/09/2017 à 16:34
Citation Envoyé par hotcryx Voir le message
Les blancs ont de petites jambes, c'est tout!
C'est de la triche
Paradoxalement, s'ils ont des plus petites jambes, ça devrait leur donner l'impression qu'ils en une plus grande... pourquoi se plaignent-ils envers les Noirs alors

Citation Envoyé par Bubu017 Voir le message
Perso, j'avais l'impression de ne voir que des femmes ou des asiatiques dans le rôle des informaticiens. ça doit vraiment dépendre de ce que l'on regarde.
Citation Envoyé par Sirthie
Là, tout de suite, j'en vois pas d'autre. Si on veut bien continuer cette liste.
C'est clair que ça dépend clairement des films et série que l'on voit...

Quelques "informaticiens de l'équipe" (ou tech) qui me viennent à l'esprit

Leverage : Alec Hardison, hacker d'une équipe d'arnaqueurs, un black.
NCIS : Penelope Garcia, experte tech, une femme
Esprits Criminels : Abby, experte tech, une femme
Mr Robot : Eliott, hacker et ingénieur en sécurité, un beur (Egypte)
CSI : Archie, personnage secondaire par rapport à la team, expert tech, un asiatique
Arrow : Felicity, ingénieur en sécurité, hackeuse, CEO d'une société tech, une femme (bon j'avoue... Fan Service à fond, notamment dans la première saison où elle passe son temps à faire des sous-entendus sexuels malgré elle )
Flash : Cisco, chercheur en mécanique et informatique, un latino ; Caitlin, biologiste, une femme
CSI Cyber, dérivé de CSI dédié uniquement aux crimes cyber, a dans son cast aussi un black et une femme (bon, le black est un hacker pour changer, et la femme experte en... réseaux sociaux). Mais là encore, c'est les "minorités" classiques d'une série TV.

J'avoue pousser le bouchon, genre quand c'est un petit blanc de 20 à 30 ans j'ai vite fait d'oublier le casting.

Genre il y a des asiatiques et des africains qui vont se dire "j'arrête l'informatique car je ne vois pas assez d'informaticien qui partagent mes origines dans les séries et au cinéma"...
Ouai, paradoxalement, tu ne vois peut-être pas tant d'asiatique que ça dans l'IT, mais quand t'es asiatique, le premier truc qu'on te dit c'est "je suis sûr que t'es dans l'informatique". M'enfin, on me dit peut-être ça parce que je suis pas assez beau gosse ni musclé pour avoir une gueule pour faire médecin, droit ou HEC
2  0