Developpez.com

Une très vaste base de connaissances en informatique avec
plus de 100 FAQ et 10 000 réponses à vos questions

Un employé de Google crée la polémique en expliquant que les femmes ne sont pas faites pour la tech
Et finit par être viré de l'entreprise

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
La diversité, et notamment dans le genre, est une question importante aux yeux de nombreux organismes de défense des droits de l’homme. De la société préhistorique où l’homme était considéré comme le sexe dominant, nous avons progressivement évolué vers une société où la femme est de plus en plus positionnée au même rang que l’homme. Mais dans la réalité, de nombreux milieux continuent d’être dominés par les hommes. En entreprise, certaines politiques du genre sont donc mises en place dans le but supprimer, sinon réduire, ces inégalités. C’est le cas notamment de la discrimination positive à l’embauche qui, toute chose étant égale par ailleurs, amènera un employeur à recruter une femme plutôt qu’un homme, s’il y a un choix qui s’impose.

Il faut toutefois reconnaitre que tout le monde n’approuve pas cela et malgré ces politiques dites proféministes, il y a encore de nombreuses inégalités dans le monde de l’entreprise. Plusieurs études classent le milieu de la technologie comme étant parmi les milieux les plus masculins. Mais pourquoi la tech est-elle dominée par les hommes ? C’est à cette question qu’a voulu répondre James Damore, qui était jusqu’à lors un employé de Google.

Vendredi dernier, James Damore a publié une note interne dans laquelle il a voulu expliquer les inégalités salariales, entre autres, entre hommes et femmes dans le milieu de la technologie. Pour lui, cela semblait surtout être un coup de gueule contre les tendances à trop favoriser les femmes. Les géants de l’IT font en effet des efforts pour assurer la diversité dans leurs effectifs, alors que les femmes restent encore très minoritaires. C’est le cas également de Google surtout que le géant de l’Internet est déjà accusé, par le département américain du Travail, de discrimination salariale « extrême » basée sur le genre. Mais pour James Damore, ces inégalités ne sont pas le résultat d’une discrimination basée sur le sexe, mais s’expliquent par des « différences biologiques ».


L’ingénieur de Google a donc fustigé les initiatives de diversité que son employeur essaie de mettre en place pour ne plus être dans le viseur des régulateurs américains. Dans son texte de dix pages, il indique avant tout que la diversité et l’inclusion sont importantes à ses yeux et qu’il ne nie pas non plus que le sexisme existe. Mais James Damore pense qu’il faut « arrêter de prétendre que la différence de salaire implique forcément du sexisme. » L’ex-ingénieur de Google affirme que « les choix et les capacités des hommes et des femmes divergent, en grande partie, en raison de causes biologiques et que ces différences pourraient expliquer pourquoi les femmes ne sont pas représentées de manière égale dans la tech et [aux postes de responsabilité]. »

« On se demande toujours pourquoi on ne trouve pas de femmes à des postes de responsabilité, mais on ne demande jamais pourquoi on y trouve autant d’hommes », poursuit-il. D’après James Damore, c’est également parce que « ces postes nécessitent souvent de longues et stressantes heures de travail qui peuvent ne pas valoir le coup si vous voulez mener une vie équilibrée et gratifiante. » Il estime également que les aptitudes naturelles des hommes les conduisent à devenir facilement des programmateurs en informatique, alors que les femmes sont, plus enclines « aux sentiments et l'esthétique plutôt que vers les idées ». Ce détail justifierait encore le fait que ces dernières optent en général pour des carrières « dans le social ou l'artistique ».

Un point de vue sévèrement critiqué au sein de Google

Si son point de vue a été soutenu par un petit groupe, ce sont plus de vives critiques que cela a déclenchées. Google n’a donc pas mis de temps avant de réagir, surtout que la polémique a attiré l’attention du département américain du Travail qui avait déjà un œil sur l’entreprise. Selon un représentant de Google, le texte de dix pages de Damore accuse l’entreprise de soutenir le fait que les différences biologiques justifient la proportion de femmes dans le domaine de la technologie et aux postes de responsabilité. Dans des discussions internes, plusieurs employés ont également soutenu le licenciement de James Damore, alors que certains ont fait savoir qu’ils refuseraient de travailler avec lui. L’ingénieur a donc été viré de l’entreprise, une information qu’il a lui-même confirmée. James Damore dit avoir été licencié pour avoir « perpétué des stéréotypes sexistes » et envisage des recours légaux.

Tôt ce lundi, le PDG d’Alphabet, Sundar Pichai, a pour sa part envoyé une note aux employés pour s’exprimer au sujet de la polémique qui a éclaté pendant le weekend. « Tout d'abord, permettez-moi de dire que nous soutenons fermement le droit des Googlers de s'exprimer, et une bonne partie de ce mémo mérite d'être débattue, en dépit du fait que la grande majorité des Googlers ne soit pas d'accord avec lui », explique le PDG de Google. « Cependant, certaines parties de la note violent notre Code de conduite et vont jusqu'à faire croire que nous entretenons de dangereux stéréotypes de genre dans notre milieu de travail », dit-il.

En même temps, le licenciement de l’employé de Google va sans doute refroidir tous ceux qui voudront exprimer leurs idées, notamment si elles ne sont pas partagées par une majorité. Sundar Pichai estime en effet qu’il existe « des gens qui se demandent maintenant s'ils peuvent exprimer leur point de vue sur le lieu de travail, en particulier ceux qui ont un point de vue minoritaire. Ils se sentent également menacés, et ce n'est pas bien non plus », dit-il. « Les gens doivent se sentir libres d'exprimer leur désaccord. Donc, pour être clair encore, de nombreux points soulevés dans le mémo sont des sujets importants. L'auteur avait le droit d'exprimer son point de vue sur ces sujets. » Il ne s’exprime toutefois pas sur le sort de James Damore en tant qu’employé de Google.

Sources : Bloomberg, Google

Et vous ?

Que pensez-vous de l’opinion de James Damore et de son licenciement ?
D'après vous, pourquoi les femmes sont-elles sous-représentées dans le milieu de la technologie ?
D'un point de vue professionnel, comment les trouvez-vous en général aux postes de développeurs et IT Pro ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de arond arond - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 08/08/2017 à 13:42
La discrimination positive est vraiment en place ?
Parce que si oui je pense que sa peu avoir l'effet inverse.
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre expert https://www.developpez.com
le 08/08/2017 à 13:59
je suis évidement contre ces propos, cependant je trouve tous aussi débile de vouloir la parité juste pour avoir la parité...
Notre gouvernement actuel par exemple s'en réjouit chaque jour d'avoir comme ministre 50% d'hommes et 50% de femmes. Cela peut induire que plutôt que d'embaucher un homme talentueux on préfère embaucher une femme histoire de faire bonne impression.

Biologiquement l'homme != d'une femme, c'est indéniable et je serais prêt à parier que le sexe influe sur les méthodes de travail/d'analyse (ce qui ne veut pas dire méthode improductive)
Pour les postes à haute responsabilité, il y'a des femmes très nul comme Marisssa Mayer ou très talentueuses comme Lisa Su, même chose chez les hommes.

Dans le secteur de la tech il y'a peu de filles car il y'a peu de filles dans les écoles, ce n'est pas la faute des entreprises (en France en tous cas mais je doute que se soit différent ailleurs)
trouvez moi une école d'ingé avec > 50% de filles dans la promo !

Histoire d'ne rajouter une couche, il n'est pas journal que dans les hôpitaux il n'y ai quasi que des infirmières et pas d'infirmiers ! on peut se dire que c'est un scandale mais pourtant tous le monde s'en fou. Meme chose au bureau des RH que des femmes. Au passage RH/DRH sont des postes à "haute responsabilité" et on y trouvent souvent des femmes, de même il n'est pas rare de trouver des directrices marketing ou des expertes en communications.
Avatar de pauljacob7xfop pauljacob7xfop - Inactif https://www.developpez.com
le 08/08/2017 à 14:16
Moi ce que je comprends pas c'est qu'on donne une tribune pour discuter et on vire le mec qui dit ce qu'il pense tout en restant correct.

Peu importe nos avis sur la question, ya franchement rien de blessant dans ce qu'il dit, il ne cite personne. C'est pas insultant fin je sais pas.

Vive la dictature de la pensée unique.
Avatar de Angelsafrania Angelsafrania - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 08/08/2017 à 14:19
Mais pour James Damore, ces inégalités ne sont pas le résultat d’une discrimination basée sur le sexe, mais s’expliquent par des « différences biologiques ».
Attention je sens l'errance.

[...] alors que les femmes sont, plus enclines « aux sentiments et l'esthétique plutôt que vers les idées »
J'en étais sûr.

C'est une pensée, malheureusement, très répandu. Elle s'explique par le fait que l’éducation est faite pour tourner les jeunes filles vers "des choses de femmes" et les jeunes garçons vers "des choses d'hommes".
Le genre est ainsi l'identité construite par l'environnement social des individus : la masculinité ou la féminité ne sont pas des données naturelles mais le résultat de mécanismes de construction et de reproduction sociale. Consciemment ou inconsciemment, la société s’organise selon le paradigme des « choses des hommes » et des « choses des femmes », au point que l’on se convainc qu’il existe des domaines ou des niveaux de domaines socialement réservés à tel ou tel des deux sexes
Wikipedia

C'est la société (les parents, leurs entourages, l'administration), qui influence et construit l'identité de l'enfant.
il existe une « socialisation sexuée » qui contribue à la construction de l'identité de l'enfant
Wikipedia

Ce monsieur est dans la généralisation, peut être qu'il y a des influences métaboliques sur les personnes mais elles semblent infiniment plus faible que les influences sociales.
Il n'y a qu'a voir ce que se passe en Polynésie ou, traditionnellement, le premier enfant est éduqué systématiquement comme une femme. Leur pensé serait plus enclines « aux sentiments et l'esthétique plutôt que vers les idées » comme dirait monsieur James Damore. Wikipedia

Quant aux gens qui pensent qu'il n'y a que deux genres, homme et femme. Qu'est ce qui fait la différence entre un homme et une femme ?
Le sexe ? Ils existent des personnes avec des entre deux. Wikipédia
Les chromosomes ? Il y a des cas où un seul chromosome X est présent, d'autre XXY et d'autre encore plus compliqué. Wikipédia

La réalité est plus complexe que ce qu'on voudrait croire.
Honnêtement j'ai pas la prétention de dire que nous somme (homme et femme) identique mais les différences qui sont traitées dans cet article sembles être plus dûes à des facteurs sociaux.

Merci aux pouces rouges d'expliquer le pourquoi de leur désaccord.
Avatar de pauljacob7xfop pauljacob7xfop - Inactif https://www.developpez.com
le 08/08/2017 à 14:24
Citation Envoyé par Angelsafrania Voir le message
Attention je sens l'errance.

Quant aux gens qui pensent qu'il n'y a que deux genres, homme et femme. Qu'est ce qui fait la différence entre un homme et une femme ?
Le sexe ? Ils existent des personnes avec des entre deux. Wikipédia
Les chromosomes ? Il y a des cas où un seul chromosome X est présent, d'autre XXY et d'autre encore plus compliqué. Wikipédia

La réalité est plus complexe que ce qu'on voudrait croire.
Honnêtement j'ai pas la prétention de dire que nous somme (homme et femme) identique mais les différences qui sont traité dans cet article semble être plus dû à des facteurs sociaux.
Faux faut tout lire

Le syndrome de Turner est une maladie chromosomique caractérisée par une monosomie partielle ou totale au niveau de la paire de chromosomes sexuels (caryotype X). Le phénotype est presque toujours féminin
Donc XO féminin

Le syndrome de Klinefelter ou 47,XXY est une aneuploïdie qui se caractérise chez l'humain par un chromosome sexuel X supplémentaire. L'individu présente alors deux chromosomes X et un chromosome Y, soit 47 chromosomes au lieu de 46. L'individu est alors de caractère masculin, mais infertile
Donc XXY masculin

Donc voila le Y détermine le sexe masculin merci aurevoir.

C'est pourtant simple t'as un Y pour moi peu importe que tu te sois fait refaire tu resteras un mec.
Avatar de ZenZiTone ZenZiTone - Membre émérite https://www.developpez.com
le 08/08/2017 à 14:26
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Et vous ?

Que pensez-vous de l’opinion de James Damore et de son licenciement ?
Je pense que baser son argumentaire sur la biologie était tout, sauf malin Quant à son licenciement, je le pense justifié. Tenir de tels propos ne peut qu'envenimer une situation qui, je suppose, est déjà pénible.

Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
D'après vous, pourquoi les femmes sont-elles sous-représentées dans le milieu de la technologie ?
D'un point de vue professionnel, comment les trouvez-vous en général aux postes de développeurs et IT Pro ?
Je ne dirais pas que les femmes soient sous-représentées (du moins, dans les entreprises ou il n'existe pas de discrimination -qu'elle soit négative ou positive-). On le voit bien dans les formations, elles représentent un pourcentage moindre. Il est donc évident qu'une fois dans le monde professionnel elle ne représente pas plus.

D'un point de vue professionnel, il n'y a pas de différence (à moins d'être sexiste, ou pervers, ou avoir un problème d’ego?). Je dirais peut-être même que les femmes ont tendance à aller plus vite droit au but, à accepter les responsabilités sans pour autant prendre la grosse tête, etc... Remarque, il y a peut-être du biologique là dedant
Avatar de pauljacob7xfop pauljacob7xfop - Inactif https://www.developpez.com
le 08/08/2017 à 14:27
Citation Envoyé par ZenZiTone Voir le message
Je pense que baser son argumentaire sur la biologie était tout, sauf malin Quant à son licenciement, je le pense justifié. Tenir de tels propos ne peut qu'envenimer une situation qui, je suppose, est déjà pénible.
Le jour ou tu te feras virer car t'es pas dans le moule fais moi signe
Avatar de Angelsafrania Angelsafrania - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 08/08/2017 à 14:35
Citation Envoyé par pauljacob7xfop Voir le message
Faux faut tout lire

Donc XO féminin
Donc XXY masculin
Donc voila le Y détermine le sexe masculin merci aurevoir.
C'est pourtant simple t'as un Y pour moi peu importe que tu te sois fait refaire tu resteras un mec.
Tu ne lis donc pas tout non plus.
En effet, si généralement c'est le chromosome Y qui est porteur du gène SRY qui détermine la différenciation des gonades (ovaires ou testicules) et donc la différenciation de phénotypes (féminin ou masculin), celui-ci peut dans de rares cas être absent du chromosome Y ou présent sur un chromosome X. Il en résulte des phénotypes en complète contradiction avec leur caryotype, qui peuvent se traduire par des femmes porteuses d'une paire de chromosomes sexuels XY et des hommes porteurs d'une paire de chromosomes sexuels XX.
Et comme je l'ai dit, il semble que ça soit l'environnement qui donne des "comportement d'homme ou de femme", la biologie semble avoir un impacte beaucoup plus faible.
Avatar de pauljacob7xfop pauljacob7xfop - Inactif https://www.developpez.com
le 08/08/2017 à 14:37
Sauf que ce sont des cas rares non représentatifs d'une population donc merci de ne pas en faire une généralité.
Avatar de ZenZiTone ZenZiTone - Membre émérite https://www.developpez.com
le 08/08/2017 à 14:41
Citation Envoyé par pauljacob7xfop Voir le message
Le jour ou tu te feras virer car t'es pas dans le moule fais moi signe
Il y a une différence notable entre avoir un avis et en discuter avec ses collègues et déposer une note de 10 pages à tous ceux-ci. Quel était le but de cette note? Prouver aux femmes qu'elles ne pourront pas accéder aux postes à responsabilité? Se plaindre des discriminations positives? Se venger d'une collègue qui a eu une promotion à sa place? On en sait rien mais, pour ma part, je ne pense pas qu'il soit anodin.
Offres d'emploi IT
Ingénieur développement logiciel c++ simulateur drone h/f
PARROT SA - Ile de France - Paris (75000)
Développeur php - e-commerce
Sept-Lieues Recrutement - Provence Alpes Côte d'Azur - Marseille (13000)
Ingénieur d'affaires h/f
Kacileo - Bourgogne - Dijon (21000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil