Red Hat salue l'initiative de céder Java EE à une fondation open source
Et s'attend à une meilleure collaboration avec le projet Eclipse MicroProfile

Le , par Michael Guilloux

47PARTAGES

12  0 
Après au moins deux années de négligence à l’égard de la plateforme Java Enterprise, Oracle envisage enfin de transférer les technologies Java EE, y compris les implémentations de référence et le kit de tests de compatibilité, à une fondation open source qui pourra certainement mieux s’en occuper. Le géant des bases de données a décidé de le faire dans « l’intérêt de la communauté », estimant également que cela permettrait d’adopter des processus de développement plus agiles, implémenter des licences plus souples et modifier le processus de gouvernance.

Cette décision a bien sûr été bien accueillie par la communauté Java, y compris Red Hat qui n’a pas manqué de saluer l'annonce d'Oracle et réaffirmer son engagement envers le support et le développement de Java EE. Red Hat croit que le fait de transférer la norme à une fondation open source qui ne dépend pas d'un seul fournisseur en tant que leader de la plateforme, pourrait non seulement faire évoluer Java EE, mais aussi apporter de nombreux avantages à toute la communauté Java.

D’après le plus grand éditeur mondial de logiciels open source, en transférant les technologies Java EE à une fondation open source, la plateforme pourrait en effet avoir l’opportunité de faire croître sa communauté encore plus. Elle pourra également évoluer plus rapidement avec, en plus, une licence plus permissive pour encourager à la fois les nouvelles contributions et les nouvelles implémentations et distributions. Pour les clients et développeurs possédant des compétences en Java, il y aura encore plus d’avantages, notamment :

  • de nouvelles fonctionnalités Java EE résultant de la collaboration communautaire et des besoins du marché ;
  • de nouvelles fonctionnalités Java EE livrées plus rapidement aux clients et aux développeurs ;
  • l'utilisation continue de Java EE pour développer des architectures et des applications modernes ;
  • des économies de coûts pour ne pas avoir à former à nouveau vos développeurs sur un autre framework.

Mais avant qu’Oracle n’envisage de transférer Java EE à une fondation open source, sa négligence à l’égard de la plateforme aura déjà laissé des traces dans la communauté open source. C’est le cas par exemple du projet de développement de Java EE connu sous le nom de MicroProfile. Le but de ce projet communautaire est d'optimiser la plateforme Java EE pour une architecture de microservices. Il a été lancé en juin 2016 par des entreprises comme Red Hat, IBM, Tomitribe, Payara et est aujourd’hui un projet de la fondation Eclipse. Red Hat estime donc que la décision d'Oracle de céder le développement de Java EE à une communauté open source sera également profitable à ce projet. L’éditeur de logiciels open source dit en effet attendre « avec intérêt de travailler avec Oracle et les communautés Java et Eclipse MicroProfile plus larges pour aider à aligner les efforts pour conduire Java Enterprise vers l'avant. »

Source : Red Hat

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Pour les développeurs, quelles seront les retombées du transfert de Java EE à une fondation open source ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Mickael_Istria
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 25/08/2017 à 17:01
Citation Envoyé par GordonFreeman Voir le message
Personnellement je serais plus pour une fondation autonome et dédiée à Java qui regrouperais tout les grands acteurs tels que Red Hat, Oracle (pourquoi pas), Google, la fondation Apache (le grand retour), etc....
On verra, mais honnetement, je pense que la plupart des ces gros acteurs prefereraient travailler au sein d'une Fondation existante plutot que d'en creer une nouvelle. Creer et gerer une Fondation, c'est loin d'etre gratuit (la plupart ont leur budget publics et ca se comple deja en millions de dollars d'entree/sortie par an pour les plus modestes); vu qu'il y en a qui font deja bien le boulot, je vois pas trop la raison qui motivera les interesses a dupliquer ce travail et devoir payer davantage...
2  0 
Avatar de Népomucène
Modérateur https://www.developpez.com
Le 23/08/2017 à 12:50
Comment et par qui serait financée cette fondation ?
1  0 
Avatar de Mickael_Istria
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 23/08/2017 à 17:28
Citation Envoyé par Népomucène Voir le message
Comment et par qui serait financée cette fondation ?
Si l'idee est de joindre une Fondation existante (Eclipse, Apache), alors le mode de financement actual s'appliquera pour Java EE comme pour les autres projets de cette fondation (organizations membres qui payent une cotisation en gros).
Si ils demarrent une autre Fondation, ils sont libres d'etablir les status, mais je vois pas trop en quoi ce serait si different de ce que font les Fondations existantes.
1  0 
Avatar de GordonFreeman
Membre averti https://www.developpez.com
Le 25/08/2017 à 16:35
Voilà plutôt une bonne nouvelle!

Il est clair que la politique d'Oracle à l'égard de la plateforme Java n'était clairement pas idéal pour son évolution, son adoption pour des projets futurs et donc sa pérennité...

Personnellement je serais plus pour une fondation autonome et dédiée à Java qui regrouperais tout les grands acteurs tels que Red Hat, Oracle (pourquoi pas), Google, la fondation Apache (le grand retour), etc....

Cela permettrais aux gourous/évangélistes de la plateforme qui on fuit sous l'ère Oracle de revenir apporter leurs expertises à son développement et également de clarifier les problématiques de licences.

Bref, je pense que cela ne peut amener que du positif pour son évolution.

Espérons que cela se fasse rapidement et positivement que l'on puisse aller de l'avant après ces sombres années

Cordialement.
1  0 
Avatar de GordonFreeman
Membre averti https://www.developpez.com
Le 14/09/2017 à 8:17
Bonjour,

Voilà qui me semble un très bon choix. La Fondation Eclipse n'a plus à prouver son engagement envers Java et réalise souvent des travaux de grande qualité.

Ça me redonne confiance dans l'avenir et l'évolution de la plateforme.
1  0 
Avatar de Mickael_Istria
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 14/09/2017 à 9:02
Citation Envoyé par GordonFreeman Voir le message
La Fondation Eclipse n'a plus à prouver son engagement envers Java et réalise souvent des travaux de grande qualité.
Petit correctif: la Fondation Eclipse ne realise pas par elle-meme de travaux de developpement de projet. C'est la communaute qui developpe les projets, la Fondation a plutot pour objectif de donner les moyens a la communaute de travailler au mieux (en fournissant des services, ou en mettant en place des processus de recherche de qualite). Pour Java EE, ca restera a la communaute actuelle et future de s'en occuper, la Fondation va fournir ses services au projet, notamment en terme de gouvernance open-source, qui est le point cle sur des gros projets critiques comme ca.
1  0 
Avatar de tchize_
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 17/09/2017 à 11:27
Citation Envoyé par GordonFreeman Voir le message

Ce que je comprend moins bien c'est la dissociation qu'il va y avoir entre Java EE et SE.
J'ai l'impression que c'était déjà le cas depuis des années, Java EE s'appuyant sur les briques de javaSE en rajoutant "tout ce qui manque" pour faire du EE. De temps en temps un brique glisse de EE vers SE quand elle est mature et suffisament nécessaire hors EE.
1  0 
Avatar de CaptainDangeax
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 20/09/2017 à 15:50
Pour commencer, tu es une quiche en orthographe. ça m'a toujours épaté ce truc là, les gars qui sont capables d'écrire du code où la moindre faute de ponctuation (voire d'indentation pour le python) est sanctionnée par un violent ?SYNTAX ERROR OK. (Commodore 64 inside), et qui ne font pas la différence entre "à déployer" et "déployé" ou qui écrivent "un jeux" avec un X.
Tu ne réponds pas sur le fond, la différence entre du C++ compilé en langage machine et qui n'a besoin que de libstdc++, et le java qui a au minimum besoin d'un J2RE.
Quant à la disparition du C++, dans tes rêves... Il durera tant qu'il y aura des programmes écrits avec et qu'il faudra les maintenir. À chaque fois que tu utilises une nouvelle application, demande-toi avec quel langage elle a été écrite. C'est facile. En ce qui concerne mon Linux, le noyau et les gnu utils sont en C, ainsi que l'interpréteur Python ; les scripts d'administration sont en bash, en perl ou en python, et l'intégralité des applications graphiques sont en C++. libreoffice est même en train de remplacer des morceaux en java par des morceaux en C++. Quant aux appli java, j'en ai 3 : mplab-x, pour les µchip PIC, hodoku, un solveur de sudoku, et freerouter, un routeur de carte électronique. ça me va très bien comme ça, je me moque de savoir en quel langage c'est écrit, tant que ça fonctionne et que ce n'est pas trop lourd à installer (660MB de téléchargement pour MPLAB-X tout de même). Je ne suis pas un intégriste du C++, je ne programme même pas avec, pas plus que Java d'ailleurs, je préfère la simplicité du python qui ne nécessite pas de déclarer une classe pour lire un fichier texte, ou l'ASM pour les µcontrolleurs, et je ne souhaite la mort de personne.
PS : tu t'es pris 5 votes négatifs, il semblerait que ton avis ne soit pas vraiment partagé par ici.
1  0 
Avatar de Mickael_Istria
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 20/09/2017 à 17:08
Citation Envoyé par super_navide Voir le message
Justement avec la fondation eclipse on aura peut-être pour java un compilateur pour faire directement un .exe avec tous ce qu'il faut pour l’exécution sans avoir la VM.
Ce compilateur, c'etait aussi l'idee de gcj mais ca n'a jamais vraiment marche. On peut faire de .exe avec des applis Java, c'est juste du packaging: en gros, l'appli contient la JVM, le .exe la demarre avec les bons parametres et fin de l'histoire. C'est assez courant.
1  0 
Avatar de super_navide
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 21/09/2017 à 16:48
Citation Envoyé par rt15 Voir le message
Une partie des très grosses entreprises qui faisaient du Spring ou du JEE sont en train d'être séduites par la mode Node.js.

Les mêmes qui nous vantaient Java et les services web nous vendent aujourd'hui javascript côté serveur et les microservices.

Bien sûr il y a de l'inertie mais la tendance est marquée. Et le sex-appeal efface toutes les considérations techniques, c'est bien connu.
Et ça va bien plus vite que la prise de parts de marché du Java sur le C++. D'ailleurs dans le domaine des "gros" jeux vidéo le Java est quasi absent.

Si Java perd le combat côté serveur il va décliner bien plus vite que le C++.

Voici quelques données de mon PC pour compléter les states :
C/C++ : Vim, wireshark, VLC, WinMerge, Notepad++, Lightworks, gimp, IDA, Google earth, Chrome, Firefox, Frhed, 7-zip, Acrobat reader, Teams, Office, Visual 2005, notepad, IE, CamStudio, Virtual Box, Unlocker, WinDirStat...
Qui utilisent la VM .NET : Outlook, Daemon Tools Lite, SQL Server (Mais bon...)
Autre : Visual studio code, Delphi 7.
Java : Eclipse, SoapUI, DBeaver, Flash Builder, yEd.
Tu peux faire du java avec Node js sans problème avec le transpilateur http://www.jsweet.org/
Avec java il y a deux chose la syntaxe et la sémantique et l'execution reel (android / gwt / windows etc ... )
Ce qui manque a java est la sémantique des type value qui n'ont pas besoin d'être libérer car alloué sur la pile d’exécution.
Une fois cette évolution java devient aussi rapide que du C++ car le compilateur a des informations de sémantique pour faire les même optimisation qu'en C++.
La conséquence de ne pas avoir ce genre de fonctionnalité est qu'on doit écrire du code du genre :
class UneClasse {
static Vector2 tmp= new Vector2();
void calcul(Vector2 p,Vector2 d ,float distance) {
tmp.set(d);
tmp.multLocal(distance)
p.addLocal(tmp);

}

}

Avec un type value Vector2 on peut coder directement et sans allouer réellement d'objet
class UneClasse {

Vector2 calcul(Vector2 p,Vector2 d ,float distance) {
return p.add(d.mul(distance));

}
}

Le gain est énorme car on ne sollicite pas le garbage collector et pour facilement paralléliser un traitement car on utilise pas de variable static.

Voilà une des raisons pour laquelle java n'a pas pu être utilisé dans les jeux videos.
de plus de tel type pourrait être directement utiliser dans les api opengl .
Le document http://www.oracle.com/technetwork/ja...tz-3126134.pdf explique clairement l'objectif et aussi la complexité des type value.
2  1 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web