Oracle envisage de transférer le développement de Java EE à une fondation open source
Une preuve de l'abandon de la plateforme

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Mise à jour le 13/09/2017 : Oracle décide de transférer Java EE à la fondation Eclipse

Depuis l'annonce de sa décision de céder Java EE à une fondation open source, Oracle dit avoir eu des discussions avec IBM et Red Hat et les plus grands contributeurs Java EE. Le géant des bases de données a également rencontré plusieurs fondations pour discuter de sa proposition et après un examen minutieux, a choisi la Fondation Eclipse, qui selon lui « est fortement expérimenté et impliqué dans Java EE et les technologies connexes. »

Oracle a également affiné sa proposition et envisage, entre autres, de changer la licence de ses technologies Java EE et des technologies liées à GlassFish. La société veut aussi définir une stratégie de marque pour la plateforme au sein de la fondation d'accueil, y compris un nouveau nom pour Java EE qui est à déterminer. Oracle veut en plus recruter et permettre aux développeurs et autres membres de la communauté, ainsi que des fournisseurs, de parrainer des technologies de la plateforme et la faire avancer au sein de la fondation. Cela inclura logiquement l'incorporation des technologies Eclipse MicroProfile dans Java EE.

18/08/2017 : Longtemps suspecté de vouloir se débarrasser de Java EE, Oracle vient peut-être de donner le coup fatal à ceux qui croyaient encore à son engagement envers Java EE et la plateforme Java en général. Et c’est David Delabassee qui a eu la lourde tâche d’annoncer les plans de la société dans un billet de blog intitulé « Opening up Java EE » (ouverture de Java EE). Comment ça ? Java EE n’est-il pas déjà développé en open source ? De quelle ouverture s’agit-il alors ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, l’évangéliste Java d’Oracle rassure au sujet de l’évolution du développement de la prochaine version de l’édition Entreprise de Java. « Nous continuons à faire de grands progrès sur Java EE 8. Les spécifications sont presque terminées et nous prévoyons livrer l'implémentation de référence cet été. » Enfin, une bonne nouvelle ! Et d’ajouter que : « Comme nous approchons la sortie de Java EE 8 et la conférence JavaOne 2017, nous pensons qu'il est possible de repenser la façon dont Java EE est développé afin de la rendre plus agile et de répondre aux exigences changeantes de l'industrie et de la technologie. »

« Java EE a énormément de succès, avec un marché concurrentiel d'implémentations compatibles, une large adoption de technologies individuelles, un énorme écosystème de frameworks et d'outils et d'innombrables applications offrant une valeur ajoutée aux entreprises et aux utilisateurs finals. Mais bien que Java EE soit développé en open source avec la participation de la communauté Java EE, souvent le processus n'est pas considéré comme étant agile, flexible ou ouvert, en particulier par rapport à d'autres communautés open source », dit-il, avant d’ajouter qu’Oracle souhaiterait que le développement de Java EE soit « meilleur ». Mais comment ?

Pour que le développement de Java EE soit meilleur, Oracle pense que la solution est de le transférer à une fondation open source, comme la société l’a déjà fait pour la spécification MVC 1.0 confiée à la communauté Java. « Nous discutons de la façon dont nous pouvons améliorer le processus de développement de Java EE après la livraison de Java EE 8. Nous croyons que le transfert des technologies Java EE, y compris les implémentations de référence et le kit de tests de compatibilité vers une fondation open source, peut être la prochaine étape, afin d'adopter des processus plus agiles, implémenter des licences plus souples et modifier le processus de gouvernance. » D’après l’évangéliste Java, Oracle prévoit de chercher un « preneur » de Java EE du côté de la communauté, des titulaires de licence et plusieurs fondations candidates.

Cette annonce ne doit pas surprendre beaucoup de personnes étant donné que cela fait déjà deux ans que les rumeurs concernant l’abandon de Java ont commencé à circuler. Entre autres indicateurs, un email d’un haut responsable de la firme qui évoquait une « obsolescence programmée » de Java. Cet email expliquait en effet que l’entreprise avait décidé de s’orienter vers le cloud pour rivaliser avec Salesforce et que « Java n’a plus aucun intérêt pour eux ». Il y avait également le fait que Reza Rahman, un évangéliste Java EE d’Oracle, ait claqué la porte, en affirmant être convaincu que son départ est la manière pour lui de continuer personnellement à mieux faire avancer les communautés Java et Java EE. On note également une réduction brusque et prolongée des activités d’Oracle liées à Java, à partir d’octobre 2015.

En plus, la société a retiré de manière discrète les fonds destinés au développement de Java et de Java EE, à la suite de sa défaite juridique contre Google. Ainsi, pour la plupart des observateurs, il était évident qu’Oracle était en train d’abandonner la plateforme Java, sans le dire explicitement. Certains ont donc décidé de prendre les choses en main et poursuivre leur propre développement de la plateforme, indépendamment d'Oracle. Le géant des SGBD a fini par briser le silence pour essayer de rassurer la communauté, mais cette annonce vient confirmer qu’Oracle n’est plus aussi intéressé par Java EE qu’il était avant.

C’est toutefois une bonne nouvelle qu’Oracle a décidé de transférer le développement de Java EE à une fondation qui pourrait mieux s’en occuper. La firme de Redwood City assure par contre qu’elle continuera à s’impliquer dans le développement de la plateforme. « Nous supporterons les implémentations Java EE existantes et les implémentations futures de Java EE 8. Nous continuerons à participer à l'évolution future des technologies Java EE », a écrit David Delabassee. « Mais nous croyons qu'un processus plus ouvert, qui ne dépend pas d'un seul fournisseur comme leader de plateforme, encouragera une participation et une innovation accrues et sera dans l'intérêt de la communauté », dit-il.

Source : Blog Oracle

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de kiprok kiprok - Membre averti https://www.developpez.com
le 18/08/2017 à 15:20
Tandis que certains alchimistes cherchent à transformer le plomb en or, Oracle lui, pour faire le malin, transforme tout ce qu'il touche en plomb... (opensolaris/mysql/openoffice/java)
Avatar de SQUAL SQUAL - Membre habitué https://www.developpez.com
le 18/08/2017 à 16:47
Ca pour une nouvelle, c'est une bonne nouvelle !
Avatar de michel.bosseaux michel.bosseaux - Membre averti https://www.developpez.com
le 18/08/2017 à 16:50
Et quid de Java SE ? il semble difficile de développer les deux plateformes complètement séparément...
Avatar de ddoumeche ddoumeche - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 18/08/2017 à 23:04
En fait, vu qu'Oracle est en train d'open sourcer toute la plateforme Java, cela indique qu'ils n'y voient aucun bénéfice (contrairement à un Redhat par exemple), mais qu'ils ne souhaitent pas non plus la tuer.
Je me ferais quand même des soucis si je travaillais chez Oracle dans cette division.

Quand à OpenOffice, je pense que cette suite est en vrille depuis son rachat par Sun. Quand je pense à ce que c'était avant.

Oracle ne va donc garder que le harware Sparc (1.2 Milliards de revenu, 12% du chiffre d'affaire) et Mysql de son achat gargantuesque de Sun
Avatar de Angelsafrania Angelsafrania - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 19/08/2017 à 7:40
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

Oracle ne va donc garder que le harware Sparc (1.2 Milliards de revenu, 12% du chiffre d'affaire) et Mysql de son achat gargantuesque de Sun
Ils ont peut être gardé quelques personnes très compétente qui ont pu améliorer d'autres produits chez Oracle.
Mais effectivement vu de loin leur achat de Sun semble pour le moins une opération peu rentable.

Si tout java pouvait être à la main de la communauté ça serait le début d'une nouvelle aventure.
Avatar de hotcryx hotcryx - Membre émérite https://www.developpez.com
le 21/08/2017 à 13:16
Citation Envoyé par Angelsafrania Voir le message

Si tout java pouvait être à la main de la communauté ça serait le début d'une nouvelle aventure.
Pour inventer Java#
Avatar de Michael Guilloux Michael Guilloux - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 22/08/2017 à 9:57
Red Hat salue l’initiative de céder Java EE à une fondation open source
et s’attend à une meilleure collaboration avec le projet Eclipse MicroProfile

Après au moins deux années de négligence à l’égard de la plateforme Java Enterprise, Oracle envisage enfin de transférer les technologies Java EE, y compris les implémentations de référence et le kit de tests de compatibilité, à une fondation open source qui pourra certainement mieux s’en occuper. Le géant des bases de données a décidé de le faire dans « l’intérêt de la communauté », estimant également que cela permettrait d’adopter des processus de développement plus agiles, implémenter des licences plus souples et modifier le processus de gouvernance.

Cette décision a bien sûr été bien accueillie par la communauté Java, y compris Red Hat qui n’a pas manqué de saluer l'annonce d'Oracle et réaffirmer son engagement envers le support et le développement de Java EE. Red Hat croit que le fait de transférer la norme à une fondation open source qui ne dépend pas d'un seul fournisseur en tant que leader de la plateforme, pourrait non seulement faire évoluer Java EE, mais aussi apporter de nombreux avantages à toute la communauté Java.

D’après le plus grand éditeur mondial de logiciels open source, en transférant les technologies Java EE à une fondation open source, la plateforme pourrait en effet avoir l’opportunité de faire croître sa communauté encore plus. Elle pourra également évoluer plus rapidement avec, en plus, une licence plus permissive pour encourager à la fois les nouvelles contributions et les nouvelles implémentations et distributions. Pour les clients et développeurs possédant des compétences en Java, il y aura encore plus d’avantages, notamment :

  • de nouvelles fonctionnalités Java EE résultant de la collaboration communautaire et des besoins du marché ;
  • de nouvelles fonctionnalités Java EE livrées plus rapidement aux clients et aux développeurs ;
  • l'utilisation continue de Java EE pour développer des architectures et des applications modernes ;
  • des économies de coûts pour ne pas avoir à former à nouveau vos développeurs sur un autre framework.

Mais avant qu’Oracle n’envisage de transférer Java EE à une fondation open source, sa négligence à l’égard de la plateforme aura déjà laissé des traces dans la communauté open source. C’est le cas par exemple du projet de développement de Java EE connu sous le nom de MicroProfile. Le but de ce projet communautaire est d'optimiser la plateforme Java EE pour une architecture de microservices. Il a été lancé en juin 2016 par des entreprises comme Red Hat, IBM, Tomitribe, Payara et est aujourd’hui un projet de la fondation Eclipse. Red Hat estime donc que la décision d'Oracle de céder le développement de Java EE à une communauté open source sera également profitable à ce projet. L’éditeur de logiciels open source dit en effet attendre « avec intérêt de travailler avec Oracle et les communautés Java et Eclipse MicroProfile plus larges pour aider à aligner les efforts pour conduire Java Enterprise vers l'avant. »

Source : Red Hat

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Pour les développeurs, quelles seront les retombées du transfert de Java EE à une fondation open source ?
Avatar de Népomucène Népomucène - Modérateur https://www.developpez.com
le 23/08/2017 à 12:50
Comment et par qui serait financée cette fondation ?
Avatar de Mickael_Istria Mickael_Istria - Membre émérite https://www.developpez.com
le 23/08/2017 à 17:28
Citation Envoyé par Népomucène Voir le message
Comment et par qui serait financée cette fondation ?
Si l'idee est de joindre une Fondation existante (Eclipse, Apache), alors le mode de financement actual s'appliquera pour Java EE comme pour les autres projets de cette fondation (organizations membres qui payent une cotisation en gros).
Si ils demarrent une autre Fondation, ils sont libres d'etablir les status, mais je vois pas trop en quoi ce serait si different de ce que font les Fondations existantes.
Avatar de Battant Battant - Membre actif https://www.developpez.com
le 23/08/2017 à 20:16
Bonjour,

Java SE est-il aussi concerné ?
Java SE est-il libre et open source avec open JDK ?
Quelle est la différence entre Java et piton du point de vue de la liberté ?

Merci pour les renseignements

Salutations
Contacter le responsable de la rubrique Accueil