Oracle brise le silence et rassure au sujet de Java EE
La firme pourrait dévoiler un nouveau plan pour la plateforme à la JavaOne en septembre

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Cela dure plusieurs mois que des rumeurs, toutefois crédibles, font état d’une négligence d’Oracle à l’égard de la plateforme Java. Déjà en fin 2015, on notait des relations tendues entre la firme de Larry Ellison et ses évangélistes Java. Oracle se serait séparé de Cameron Purdy, ancien vice-président senior, responsable du développement et évangéliste Java, pour « un meilleur président US ». Cela a également suscité le départ de Simon Ritter, un autre évangéliste Java de la firme.

Un désengagement vis-à-vis de Java a alors commencé à se confirmer avec un e-mail d’un haut responsable de la firme qui évoquait une « obsolescence programmée » de Java. Cet email expliquerait en effet que l’entreprise a décidé de s’orienter vers le cloud pour rivaliser avec Salesforce et que « Java n’a plus aucun intérêt pour eux ».

En mars dernier, Reza Rahman, un évangéliste Java EE d’Oracle a également claqué la porte, en affirmant être convaincu que son départ est la manière pour lui de continuer personnellement à mieux faire avancer les communautés Java et Java EE. Ce dernier est d’ailleurs l’un des leaders de Java EE Guardians, un groupe de partisans de la plateforme qui a dénoncé une réduction brusque et prolongée des activités d’Oracle liées à Java, à partir d’octobre 2015. Aux dernières nouvelles, la société aurait également retiré de manière discrète les fonds destinés au développement de Java et de Java EE, à la suite de sa défaite juridique contre Google.

Ainsi, pour la plupart des observateurs, c’est clair, Oracle est en train d’abandonner la plateforme Java, sans le dire explicitement. Des partisans de Java EE soutenus par Red Hat et IBM ont donc décidé de prendre les choses en main et poursuivre leur propre développement de la plateforme, indépendamment d'Oracle ; histoire peut-être de faire réagir la société.

Après tous ces évènements, il semble qu’Oracle ait enfin décidé de briser le silence, et de manière probablement inattendue, pour rassurer au sujet de Java EE. D’après le quotidien The Register, la société serait en train de travailler sur le développement de Java EE, dont la sortie a été annoncée pour la mi-2017. La société aurait également de nouveaux plans pour l’avenir de Java EE 8, qu’elle pourrait révéler à la conférence JavaOne, à San Francisco, en septembre. C’est ce qu’aurait confié Mike Moeller, vice-président, Marketing Communications / Global Public Relations chez Oracle.

« Oracle est engagé dans Java et a une proposition très bien définie pour la prochaine version de la spécification Java EE - Java EE 8 », a-t-il déclaré à The Register. Il poursuit encore pour dire que la prochaine version va aider les développeurs « alors qu’ils cherchent à construire de nouvelles applications qui sont conçues à l'aide de microservices ». Ce qui sous-entend que, que ça soit via le projet MicroProfile (auquel contribuent IBM et Red Hat) ou avec le Java Community Progress (qui coordonne le développement de Java et des technologies associées), la prochaine version de Java EE pourrait apporter les microservices.

Mike Moeller rassure encore que « Oracle travaille en étroite collaboration avec des partenaires clés dans la communauté Java pour finaliser la proposition [qui doit être dévoilée en septembre] et partager les détails avec la communauté Java tout entière à la JavaOne en septembre. »

Qui sont ces partenaires clés alors que des fournisseurs importants tels que Red Hat et IBM se sont engagés sur d’autres projets pour faire avancer Java EE ? Quelle est cette proposition et pourquoi la firme de Redwood City a-t-elle gardé le silence pendant tout ce temps ? Voici différentes questions qu’on pourrait se poser maintenant. Espérons que ces questions trouvent leurs réponses alors qu’on approche la conférence JavaOne.

Du côté des partisans de Java EE qui ont décidé de poursuivre eux-mêmes le développement de la plateforme, c’est également une surprise, mais qui est toutefois appréciée. À propos de cette nouvelle, Reza Rahman, le leader de Java EE Guardians qui a quitté Oracle en mars, estime que « c’est vraiment une très bonne nouvelle et une surprise agréable ». « Nous sommes vraiment heureux qu’Oracle soit maintenant à l'écoute de la communauté et travaille pour trouver une solution. Nous espérons à l’avenir qu’après cela, Oracle traite Java EE comme une norme et pas seulement comme un produit », a-t-il souhaité.

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Des partisans de Java EE soutenus par Red Hat et IBM décident de poursuivre leur propre développement de la plateforme, indépendamment d'Oracle


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de fabien29200 fabien29200 - Membre habitué https://www.developpez.com
le 07/07/2016 à 16:14
On peut déjà imaginer les nouveaux projets :

- Porter plainte contre Google parce qu'ils ont créé une classe Collections2 dans Guava (qui est clairement une violation de droit d'auteur rapport à la la classe Collections de la JVM)

- Faire breveter tous les noms de projets commençant ou finissant par "J" et réclamer des royalties à tous les projets qui sont dans ce cas

- Inclure la base de données Oracle dans la JRE

Avatar de kremvax kremvax - Membre averti https://www.developpez.com
le 07/07/2016 à 16:31
On parle principalement de Java EE, mais savez-vous si les inquiétudes concernent aussi le langage? Java 9 est sur les rails, mais après? Du souci à se faire pour Java 10?
Avatar de NSKis NSKis - En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
le 07/07/2016 à 17:06
Ce qui est génial dans la communication de Oracle, c'est son respect et sa grande transparence envers la communauté des utilisateurs...

Personnellement, j'adore cette pointe de flou (Oracle travaille avec des partenaires clé de JAVA... Des partenaires qui ne sont pas nommés... Par contre, le public sait que certains gros "partenaires clé" se sont désolidarisé de Oracle et développent de leur côté), cela laisse planer le doute et ajoute du suspense à l'affaire

Mais pourquoi donc est-ce que Oracle n'indique pas clairement qui sont ces "partenaires clé"?
Avatar de 23JFK 23JFK - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 07/07/2016 à 17:46
Qu'en pensez-vous ?

Que Larry Ellison est en train d'appliquer une grosse quantité de vaseline sur la rondelle du département java.
Avatar de Cyäegha Cyäegha - Membre régulier https://www.developpez.com
le 07/07/2016 à 23:39
Citation Envoyé par kremvax Voir le message
On parle principalement de Java EE, mais savez-vous si les inquiétudes concernent aussi le langage? Java 9 est sur les rails, mais après? Du souci à se faire pour Java 10?
Si on parle d'inquiétudes basées sur des preuves tangibles (baisse massive d'activité), ça ne concerne que Java EE (et certainement aussi JavaFX...), pas Java SE. Après, de là à faire confiance à Oracle pour l'avenir de Java SE, il y a un grand pas à franchir...
Avatar de disedorgue disedorgue - Expert éminent https://www.developpez.com
le 08/07/2016 à 10:57
On se croirait dans une vrai tragédie grec:

Un Dieu (Sun), créa le café (Java), un Oracle s'en empara pour chercher à le soustraire à la vue des Hommes...
Certains nouveaux Titans (IBM,Redhat,...) mécontents du comportement de l'oracle se concertent pour aider ces pauvres hommes à récupérer leur café...

A quand la suite

Avatar de byrautor byrautor - Membre habitué https://www.developpez.com
le 08/07/2016 à 12:38
Voilà pourquoi la société marchande ne peut pas assurer la pérennité d'une nation et d'un continent !
Tout le Moyen âge et même la Renaissance ont été barrés par de tels comportements, justifiés commercialement.
à commencer par les unités de mesure différentes à 20 km de distance !
Vive les normes disponibles à tous !
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert https://www.developpez.com
le 08/07/2016 à 14:10
Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
Heureusement qu'on est pas au chomage à 31 ans pour cause de "vieillesse"
Tu sais, quand on dépasse les 30 ans, certains employeurs nous considèrent déjà comme "vieux". Les jeunes diplômés sont plus malléables et crédules.
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert https://www.developpez.com
le 08/07/2016 à 14:11
Citation Envoyé par disedorgue Voir le message
On se croirait dans une vrai tragédie grec:

Un Dieu (Sun), créa le café (Java), un Oracle s'en empara pour chercher à le soustraire à la vue des Hommes...
Certains nouveaux Titans (IBM,Redhat,...) mécontents du comportement de l'oracle se concertent pour aider ces pauvres hommes à récupérer leur café...

A quand la suite

Enorme !!!!!
Avatar de levolutionniste levolutionniste - Membre régulier https://www.developpez.com
le 14/07/2016 à 9:31
S'accaparer de tout pour avoir le contrôle de tout et choisir ceux que l'on va VENDRE au monde, voilà peut être la vision d'Oracle pour réussir
Avatar de zulad zulad - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 13/08/2016 à 1:36
Ils ne savaient pas quoi faire avec javafx, ça ne m'étonne pas qu'ils le vire... Perso, je trouve qu'ils ont le droit. Quand on possède un truc, on peut le détruire. C'est la vie . Gosling n'avait qu'à le mettre en OpenSource de leur vivant. Tant pis pour ces hippies , ils ont condamné le café, qui soit dit en passant détruit les réflexes et rend le développeur, mou et verbeux... Un peu comme le java, enfin. J'ai jamais supporté de voir du café et cette pauvre mascotte très sympathique, je suis sûr qu'elle méritait mieux que ça. D'ailleurs Oracle, ils ont eu une réplique dans Iron Man, et ce n'était pas du café... Vous comprenez ?

ze cloude
Avatar de Michael Guilloux Michael Guilloux - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 19/08/2016 à 14:49
Sans surprise, Oracle va repousser la date de sortie de Java EE 8
mais envisage de livrer une édition de Java SE chaque année

Mise à jour le 22/09/2016 - JavaOne : Oracle veut orienter Java EE 8 vers le cloud et repousse sa sortie à fin 2017, Java EE 9 devrait être disponible un an plus tard

Comme annoncé il y a un mois, Oracle va reporter la sortie de Java EE 8. Cette version qui devait être disponible à la mi 2017, va finalement sortir en fin 2017. C'est ce qu'a affirmé Anil Gaur, vice-président du groupe chargé de Java EE et WebLogic Server, lors de la conférence JavaOne 2016 à San Francisco, qui a débuté le 18 septembre pour se terminer le 22 septembre.

Comme on pouvait le pressentir également, à partir de Java EE 8, Oracle veut moderniser sa plateforme pour le cloud et les microservices. Java EE a été écrit pour aider les entreprises à construire des sites Web et applications sur des serveurs d'applications. Mais les besoins des entreprises ont changé au fil des années. Oracle est convaincu que la prochaine génération d'applications sera exécutée dans le cloud et non sur des serveurs d'applications. Avec cette évolution vers le cloud, la firme ne veut pas que les développeurs Java ne soient plus utiles dans ce nouveau monde, d'où cette nouvelle orientation. Java EE 8 devrait donc fournir des fonctionnalités basiques pour les organisations ciblant les conteneurs et le cloud ; lesquelles fonctionnalités seraient renforcées avec la sortie de Java EE 9 qu’Oracle prévoit de livrer un an plus tard.

Comme l’annonçaient déjà les derniers mouvements contre Oracle dans le but d’accélérer le développement de Java Enterprise Edition (Java EE), Oracle ne pourra pas respecter sa promesse de livrer Java EE 8 dans les délais prévus, c’est-à-dire, dans la première moitié de l’année 2017. C’est ce que ressort du compte rendu d’une réunion du Java Community Process (JCP), qui coordonne l'évolution du langage Java et des technologies qui lui sont associées.

Au cours de cette réunion, Anil Gaur, le vice-président du groupe chargé de Java EE et WebLogic Server, a donné un bref exposé oral sur la nouvelle stratégie Java EE d'Oracle. D’après lui, le style de programmation des entreprises est en train de changer, avec de plus en plus d’applications qui sont déployées dans des environnements de cloud computing. Selon le compte-rendu publié sur le site de JCP, Anil Gaur aurait expliqué que « plutôt que des appservers traditionnels qui font tourner plusieurs applications, les applications sont maintenant distribuées et déployées dans le cloud via des runtimes modulaires dédiés à une seule application ou un service. »

Le vice-président d’Oracle chargé de Java EE souhaite que « l'avenir de Java EE soit viable pour la prochaine génération d'applications. » Il estime donc que la plateforme « a besoin d’un nouveau modèle de programmation orienté vers la programmation de style réactif pour la construction d'applications distribuées à grande échelle ». Oracle souhaite également voir de nombreuses fonctionnalités disponibles pour la plateforme et pour cela, le géant des bases de données dit être en discussion avec de grands fournisseurs de Java EE. Parmi ces fonctionnalités, on peut citer HTTP/2, Config, O-Auth, Open ID Connect, etc. Dans le but d’ajouter toutes ces nouvelles fonctionnalités, Anil dit que la date de sortie prévue pour Java EE 8 va changer, donc sera repoussée. Mais la nouvelle date n’a pas encore été fixée. Oracle prévoit de fournir de plus amples détails à la conférence JavaOne qui aura lieu le mois prochain.

Si Oracle veut rassurer la communauté au sujet de ses plans pour Java EE, pour les défenseurs de la plateforme, notamment Reza Rahman, l’un des chefs de file de Java EE Guardians, le plus important, c’est de livrer Java EE 8 le plus vite possible. Les autres fonctionnalités pourront venir après. « Toutes les autres nouvelles fonctionnalités qu’Oracle a à l'esprit pourraient être rapidement incluses par la suite dans les versions à venir. Je pense que cela pourrait satisfaire le plus les besoins de la communauté. » Dit-il.

Probablement la bonne nouvelle qui ressort de cette réunion du JCP, Oracle prévoit aussi de raccourcir les cycles de livraison des éditions de Java SE, qui vont passer de jusqu'à trois ans ou plus à une version par an. D’après le compte rendu, cela implique toutefois « qu'ils ne vont pas nécessairement savoir à l'avance quelles sont les fonctionnalités qu’une version particulière pourrait contenir ».

Source : Java Community Process

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Google vs Oracle : Google Play sur Chrome OS remet-il en cause le fair use ? Oracle demande à présenter son nouvel argument au jury
Oracle brise le silence et rassure au sujet de Java EE, la firme pourrait dévoiler un nouveau plan pour la plateforme à la JavaOne en septembre
Des partisans de Java EE soutenus par Red Hat et IBM décident de poursuivre leur propre développement de la plateforme indépendamment d'Oracle
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 23/08/2016 à 17:49
Oracle multiplie les retards, concernant Java. Pas bon...
Avatar de gros_bidule gros_bidule - Membre du Club https://www.developpez.com
le 20/09/2016 à 9:27
Bof, ce n'est pas comme si l'industrie était passée à Spring, Akka etc depuis des lustres
Certains subissent encore Java EE et ses monstrueux serveurs d'appli à la JBoss ou Websphere ?
Avatar de Népomucène Népomucène - Modérateur https://www.developpez.com
le 20/09/2016 à 9:40
Oracle est convaincu que la prochaine génération d'applications sera exécutée dans le cloud et non sur des serveurs d'applications
Si cela est vrai, alors il y a probablement un énorme chantier à prévoir et repousser les délais de sortie ne serait pas étonnant.

Maintenant, je vois bien ce que c'est qu'une application JSF exécutée dans GlassFish (par exemple) accessible par internet ;
mais alors quelle est la particularité des applications "exécutée dans le cloud" ?
Avatar de Cyäegha Cyäegha - Membre régulier https://www.developpez.com
le 20/09/2016 à 10:26
Citation Envoyé par gros_bidule Voir le message
Bof, ce n'est pas comme si l'industrie était passée à Spring, Akka etc depuis des lustres
Certains subissent encore Java EE et ses monstrueux serveurs d'appli à la JBoss ou Websphere ?
N'oublies pas que les utilisateurs de Spring & co. ont souvent toujours besoin d'un certain nombre de technos JEE (Servlet, JMS, JPA, et j'en passe... selon les cas d'utilisation). Pour eux, je pense que ce retard est une vrai mauvaise nouvelle : il va encore retarder les évolutions des technos qu'ils utilisent (Servlet 4 par exemple) au profit d'une nébuleuse stratégie "JEE pour le cloud" d'Oracle qui ne leur fait ni chaud ni froid...
Avatar de Lutarez Lutarez - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 20/09/2016 à 10:49
Citation Envoyé par gros_bidule Voir le message
Certains subissent encore Java EE et ses monstrueux serveurs d'appli à la JBoss ou Websphere ?
Tout les jours au travail malheureusement... Ce foutu JBoss me donne pas mal de cheveux blancs :'(
Avatar de robert.gagnon robert.gagnon - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 20/09/2016 à 16:08
donc java 9 pour la fin de 2018... ish c'est loin ça
Avatar de Aeson Aeson - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 20/09/2016 à 16:10
C'est le moment pour passer a .Net / .Net Core

ok je sors
Avatar de Michael Guilloux Michael Guilloux - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 01/12/2016 à 12:59
Java EE 8 : Oracle veut transférer la spécification MVC à une autre organisation
les JSR pour Management 2.0 et JMS 2.1 seront supprimés

Cette année, Oracle a fait l’objet de nombreuses critiques à cause d’une négligence constatée de la plateforme Java. La vague de critiques a commencé en fin 2015, lorsqu’Oracle a commencé à se séparer de développeurs importants pour la communauté Java en même temps que des échanges de mails abordant « l’obsolescence programmée » de la plateforme ont fait surface.

Suite à sa défaite contre Google dans le procès autour des API Java, Oracle a également retiré discrètement des fonds destinés au développement de Java et Java SE. Ce fait a été mis au jour après que certains développeurs Java imminents, soutenus par des organisations, ont décidé de poursuivre leur propre développement de Java EE ; une décision prise avoir constaté une interruption soudaine de l’activité d’Oracle autour de Java EE.

Oracle a donc fini par briser le silence pour essayer de taire les critiques. Le géant des bases de données a affirmé son engagement vis-à-vis de la plateforme Java, mais sa vision avait bel et bien changé pendant tout ce temps de silence. Le nouvel objectif d’Oracle de devenir leader du cloud a demandé une nouvelle orientation de Java EE, ce qui, selon la firme, nécessite de repousser la sortie de Java EE 8 prévue initialement pour la mi-2017, à la fin de l’année prochaine.

Comme annoncé à la JavaOne 2016 par Anil Gaur, vice-président du groupe chargé de Java EE et WebLogic Server, à partir de Java EE 8, Oracle veut moderniser sa plateforme pour le cloud et les microservices. Java EE a été écrit pour aider les entreprises à construire des sites Web et applications sur des serveurs d'applications. Mais les besoins des entreprises ont changé au fil des années. Oracle est convaincu que la prochaine génération d'applications sera exécutée dans le cloud et non sur des serveurs d'applications. Avec cette évolution vers le cloud, la firme ne veut pas que les développeurs Java ne soient plus utiles dans ce nouveau monde, d'où cette nouvelle orientation.

Java EE 8 devrait donc fournir des fonctionnalités basiques pour le cloud, alors que d’autres fonctionnalités de la plateforme devraient également payer les frais de la nouvelle direction empruntée par Oracle. C’est le cas du MVC qui serait moins pertinent dans un environnement cloud. Oracle étudie donc la possibilité de transférer la spécification à un autre membre de la communauté ou une organisation pour le développer en tant que composant autonome pour Java. Le Modèle-Vue-Contrôleur (MVC) est un modèle courant dans les frameworks Web, où il est utilisé principalement par des applications basées sur HTML. Le Modèle se réfère aux données de l'application, la Vue à la présentation des données de l'application et l’interface utilisateur, et le Contrôleur à la partie du système responsable de la logique de contrôle, la gestion des événements et la synchronisation.

Dans un billet de blog, l’évangéliste Java EE David Delabassee, qui a fait l’annonce, ajoute encore que la société retire officiellement les JSR (Java Specification Requests) pour l’API Management 2.0 (JSR 373) et JMS 2.1 (JSR 368). L'API Java Message Service (JMS) est une API Java permettant d'accéder aux systèmes de messagerie d'entreprise à partir de programmes Java dans les environnements Java EE et Java SE. Elle fournit un moyen pour les programmes Java de créer, d'envoyer, de recevoir et de lire les messages d'un système de messagerie d'entreprise. En ce qui concerne l’API Management 2.0, elle vise à « remplacer les API Management EJB actuelles et définir de nouvelles interfaces REST pour décrire les objets gérés. Cela devrait accroître l'interopérabilité et la facilité d'utilisation de la nouvelle interface, grâce à la large palette d'outils et de bibliothèques HTTP existants », est-il indiqué sur le site du Java Community Process (JCP).

« Ces changements sont cohérents avec la feuille de route révisée de Java EE présentée à la JavaOne 2016, dans laquelle Oracle a proposé de supprimer ces JSR de Java EE 8 », explique Delabassee. Il explique encore que ces changements reflètent aussi les feedbacks de la communauté Java dans un sondage dans lequel la société a demandé aux membres quelle est la priorité qu’ils accordent à un ensemble de fonctionnalités de la plateforme Java EE. « Management, JMS, et MVC ont été positionnés au bas du classement de toutes les technologies sur lesquelles a porté l'enquête », dit-il. « Nous publierons bientôt une mise à jour décrivant les résultats globaux de l'enquête et les prochaines étapes pour Java EE 8 », a-t-il ajouté.

Source : Oracle

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Les fonctionnalités retirées vous semblent-elles utiles ?

Voir aussi :

JDK 10 : le projet pour l'implémentation de la plateforme Java 10 est ouvert, qu'attendez-vous de cette nouvelle version ?
Le JDK 9 va supporter la compilation anticipée (AOT) en commençant par les systèmes Linux 64-bit exécutant Java 64-bit
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 01/12/2016 à 13:37
Oracle joue les apprentis sorciers avec Java EE. C'est pas bon...
Avatar de sekaijin sekaijin - Expert éminent https://www.developpez.com
le 10/12/2016 à 10:40
pour ce qui est de l'api management
le passage de RMI à ResT est une bonne chose. Cela était devenu assez insupportable.

J'utilise Jolokia https://jolokia.org/ qui publie les MBean de la JVM via une API rest

Pour ceux qui veulent voir ça de façon plus conviviale regardez hawtio http://hawt.io/ qui utilise jolokia pour présenter une interface d'admin de la jvm

Quant à l'abandon de MVC, quand je voit la quantité industrielle d'implémentation de MVC dans la JEE qui divergent de l'API JEE (JSR) je me dis que cela fait bien longtemps que le divorce entre java et communauté est consommé.

Par contre si je pense que l'API JMS avait besoin d'évoluer pour prendre en compte les nouveautés (avec des années de retard), je trouve dommage sa disparition.
en effet sa présence permettait à minima d'utiliser une messagerie sans en connaitre l'implémentation.
Bien que très souvent vu que l'API JMS n'a pas évolué en temps est en heure nous sommes contraint pour des raisons de performance d'utiliser une implémentation particulière. il est très fréquent d'avoir dans le code une option permettant de revenir à JMS. Cela permet de proposer le support d'une ou deux messagerie en utilise l'API propriétaire et de bénéficier des perf, mais aussi via JMS de supporter toutes les messageries JMS (éventuellement avec une baisse de perf).

Maintenant reste à savoir ce que vont devenir ces APIs. soit la communauté en a réellement besoin et un groupe va se former pour standardiser le domaine soit elle n'en a pas le besoin fort et on ira vers un éparpillement.

mais les écosystèmes ne supportent pas le vide. il y aura forcément un changement.
A+JYT
Avatar de Malick Malick - Community Manager https://www.developpez.com
le 27/12/2016 à 1:53
Java EE 8 : les utilisateurs de Java EE veulent les services REST et HTTP/2 comme futures améliorations
d'après un sondage d'Oracle

La société Oracle a récemment lancé un sondage dans lequel elle a invité ses utilisateurs à se prononcer sur leurs préférences par rapport aux futures améliorations qu'ils souhaiteraient voir intégrer dans la prochaine version de Java EE (Java Enterprise Edition). Ce sondage, qui s'est déroulé durant les mois de septembre et octobre, a regroupé environ 1 700 participants et a porté sur vingt-et-une (21) technologies.

Les résultats du sondage montrent que la plupart des participants ont voté pour les services REST et le HTTP/2, faisant ainsi de ces derniers les plus importantes améliorations futures attendues par les utilisateurs de Java EE. En effet, parmi les technologies mises en concurrence par Oracle, REST (JAX-RS 2.1) et HTTP/2 (Servlet 4.0) sont arrivées en tête du classement.


Avec JSON-B (Java API for JSON Binding) à la 6e place du classement, Oracle estime qu'il est important de livrer ces technologies (REST et le HTTP/2) dans Java EE 8, dont la sortie est prévue pour fin 2017. Le géant des bases de données affirme d'ailleurs que « la plus grande partie du travail relatif à l'intégration de ces technologies dans Java Entreprise Edition 8 (Java EE 8) est déjà terminée ».

Parmi les autres technologies qui doivent être livrées avec Java EE 8, Oracle mentionne également la version 2.0 de CDI (Context and Dependency Injection), une spécification destinée à standardiser l'injection de dépendances et de contextes au sein de la plateforme Java EE. Les spécifications Bean Validation 2.0 et JSF (JavaServer Faces) 2.3 seront également incluses dans Java EE 8. Si ces technologies n'ont pas été prises en compte dans le sondage, Oracle estime qu'elles ont cependant connu des progrès significatifs pour faire partie de la prochaine version de Java EE.

Suite aux réponses des utilisateurs, Oracle a envisagé d'accélérer le développement des normes Java EE pour les technologies OAuth et OpenID Connect, mais regrette que cela ne soit pas possible pour Java EE 8.

Comme nous l'avons déjà rapporté, les JSR (Java Specification Requests) pour l’API Management 2.0 et JMS (Java Message Service) 2.1 seront supprimés. Oracle étudie également la possibilité de transférer de la spécification MVC à un autre membre de la communauté ou une organisation. Ces décisions s'expliquent par la position de ces technologies à l'issue de l'enquête.

Source : blog Oracle - Rapport du sondage

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Avatar de _skip _skip - Expert éminent https://www.developpez.com
le 15/01/2017 à 10:42
Cool encore une brouette de standards qui vont arriver avec 10 ans de retard et mettre 5 ans avant de pouvoir être utiles à quelque chose.

Le JSON bon, je pense qu'ils vont faire un ersatz du de facto-standard Jackson data mapper, moins bien maintenu, moins stable et avec 50 factory qui se marchent dessus. Avant que quelqu'un me traite de sale langue il faut regarder ce qu'il s'est passé avec les API XML, une re-pompe honteuse de Apache Xerces restée buggée pendant des années (super l'API SAX qui charge en mémoire tout le fichier), un système surréaliste qui demande de gérer 3 checked exceptions juste pour instancier un parser, un système de Features sous forme de clé-valeur mal foutu que l'implémentation peut prendre en compte ou pas suivant l'humeur. Résultat on finit avec du code "standard" qui est moins portable au final que se servir d'une librairie tierce.
Avatar de ddoumeche ddoumeche - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 16/01/2017 à 5:48
Pourtant tant que tu fournis la librairies tiers dans ton ear, c'est portable
Avatar de _skip _skip - Expert éminent https://www.developpez.com
le 16/01/2017 à 19:00
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Pourtant tant que tu fournis la librairies tiers dans ton ear, c'est portable
C'est comme cela que je le résous souvent oui mais ça me paraît un non-sens de devoir faire ça pour un standard, c'est pourtant de fait ce qu'on se retrouve parfois obligé de faire.
Avatar de ddoumeche ddoumeche - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 17/01/2017 à 11:47
Citation Envoyé par _skip Voir le message
C'est comme cela que je le résous souvent oui mais ça me paraît un non-sens de devoir faire ça pour un standard, c'est pourtant de fait ce qu'on se retrouve parfois obligé de faire.
Dans le domaine de la portabilité, c'est toujours le moins-disant qui gagne. Et si déployer la même librairie à chaque fois t'horripile, autant la mettre dans le répertoire partagé (ou un Module pour le cas de Jboss), si tu peux te le permettre
Avatar de Coriolan Coriolan - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 30/01/2017 à 4:44
Java EE Guardians mènent un nouveau sondage auprès de la communauté
90 % pensent que le support de HTTP/2 doit être introduit dans Java EE 8

Oracle a conduit récemment un sondage dans lequel la firme a invité les utilisateurs à se prononcer sur les prochaines améliorations qu’ils souhaiteraient voir intégrer la prochaine version de Java EE (Java Entreprise Edition). Ce sondage, qui s'est déroulé durant les mois de septembre et octobre, a regroupé environ 1 700 participants et a porté sur vingt-et-une (21) technologies.

Oracle n’ont pas été les seuls à se tourner vers la communauté pour tirer leurs avis sur le futur de Java EE et ce qui devrait être inclus dans Java EE 8. Java EE Guardians ont collaboré avec DZone et demandé aux utilisateurs de partager leurs points de vue et leurs préférences sur ce que devrait être Java EE 8. Puisque la spécification MVC a été mise sous le feu des projecteurs récemment, il a été demandé à la communauté de répondre à la question suivante : est-ce qu’il est important pour vous d’ajouter un nouveau framework MVC à Java EE ?

90 % des participants pensent que le support de HTTP/2 doit être introduit dans Java EE 8 (65,3 % pensent que c’est très important et 25,5 pensent que c’est important) et plus de 90 % pensent que Java EE doit être complètement aligné avec Java SE 8 (66,2 % ont dit que c’est très important alors 25 % ont répondu que c’est important).

En ce qui concerne l’API de sécurité de Java EE, près de 80 % pensent qu’il doit être revu (47 % pensent que c’est important alors que 30,2 % considèrent ceci comme important) et 85 % pensent le support de JSON doit être renforcé (61,5 % ont dit que c’est très important alors que 24,3 pensent que c’est important). La communauté pense également que JCache doit être inclus dans Java EE.


Du côté de l’approche à suivre pour les microservices, 44 % pensent que Java EE doit standardiser des outils comme uber jars, metrics … alors que 26,8 % pensent que Java EE est déjà bien adapté au développement de microservices. Le reste des participants pensent qu'il est nécessaire d'attendre pour voir comment les microservices vont être adoptés dans des environnements d'entreprises, alors que 4,2 % pensent que ces microservices ne sont pas intéressants et rien ne devrait être entrepris.

Source : Rapport (du sondage)

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Java EE 8 : les utilisateurs de Java EE veulent les services REST et HTTP/2 comme futures améliorations, d'après un sondage d'Oracle
Avatar de CoderInTheDark CoderInTheDark - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 16/02/2017 à 21:18
Sauf erreur de ma part ça ne dit pas ce que les gens pensent de l'intégration du MVC

Il veulent abandonner strut jsf au profit d'un truc plus à la mode comme Spring MVC ?
Avatar de Michael Guilloux Michael Guilloux - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 24/02/2017 à 8:13
Oracle compte livrer Java EE 8 en juillet 2017
un peu plus tôt que prévu et le même mois que le JDK 9

La première proposition pour Java EE 8 a été faite en 2014, mais comme ce fut le cas avec le JDK 9, Oracle a reconnu ne pas être en mesure de tenir sa promesse initiale de livraison de Java EE 8. Oracle avait prévu de sortir la nouvelle version de Java EE avant la JavaOne 2016, en septembre dernier. Mais un an après la première proposition pour Java EE 8, la firme de Redwood City a fait savoir que cette date ne pourrait pas être respectée et qu’elle sera donc repoussée à la première moitié de 2017.

Dans un contexte marqué par des critiques à propos de la négligence d’Oracle à l’égard de sa plateforme, à la JavaOne en septembre dernier, la société a de nouveau repoussé la sortie de Java EE 8 à la fin de l’année 2017. Essayant de justifier ce nouveau report, Anil Gaur, le vice-président du groupe chargé de Java EE et WebLogic Server, a expliqué qu’Oracle souhaitait voir un bon lot de nouvelles fonctionnalités dans Java EE 8, et que les ajouter nécessitait plus de temps. La date exacte n’avait toutefois pas été fixée.

Dans un récent message relatif au calendrier de Java EE 8, Linda DeMichiel, la responsable de la spécification Java EE chez Oracle, a annoncé que cette version de la plateforme Java Enterprise Edition devrait être livrée en juillet prochain, soit un peu plus tôt que prévu. Avant cela, la Public Review est attendue en avril ou en mai, et le draft final en juin 2017. Oracle précise toutefois qu’il s’agit d’un objectif que la société s’est fixé, mais qui est toutefois réalisable étant donné qu’elle a déjà bien avancé sur de nombreuses Java Specification Requests (JSR). « Ce sont les dates que nous ciblons pour nos spécifications, y compris la plateforme. Un certain nombre de JSR sont plus avancées et devraient être terminées bien avant ces dates », a écrit DeMichiel.

En ce qui concerne les fonctionnalités attendues pour Java EE 8, il faut rappeler qu'après un sondage mené auprès de la communauté, Oracle estime qu'il est important de livrer les technologies REST et HTTP/2 qui seront probablement les principales améliorations. L’éditeur de bases de données affirme d'ailleurs que « la plus grande partie du travail relatif à l'intégration de ces technologies dans Java Entreprise Edition 8 est déjà terminée ».

Parmi les autres technologies qui doivent être livrées avec Java EE 8, on compte aussi la version 2.0 de CDI (Context and Dependency Injection), une spécification destinée à standardiser l'injection de dépendances et de contextes au sein de la plateforme Java EE. Ayant connu des progrès significatifs, les spécifications Bean Validation 2.0 et JSF (JavaServer Faces) 2.3 seront également de la partie.

On sait aussi que les JSR pour l’API Management 2.0 et JMS (Java Message Service) 2.1 seront supprimées. Oracle a également transféré le développement de la spécification MVC à la communauté Java afin qu'elle évolue en tant que composant autonome de Java EE ; des décisions qui s'expliquent par le classement de ces technologies à l'issue de l'enquête.

Source : Java.net

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Êtes-vous optimiste au sujet de la sortie de Java EE 8 en juillet prochain ?

Voir aussi :

Oracle transfère le développement de la spécification MVC 1.0 à la communauté Java, afin qu'elle évolue en tant que composant autonome de Java EE
La fondation Eclipse accueille l'initiative MicroProfile, l'un des projets lancés pour poursuivre le développement de Java EE indépendamment d'Oracle
Gartner proclame l'obsolescence de Java EE sur le marché des plateformes d'applications, partagez-vous cet avis ?
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 24/02/2017 à 12:12
Oracle essaie de frapper un grand coup en sortant JavaSE 9 et JavaEE 8 en même temps ?
Avatar de Spleeen Spleeen - Membre du Club https://www.developpez.com
le 24/02/2017 à 12:57
Excellente nouvelle. Hâte de le tester.
Avatar de Michael Guilloux Michael Guilloux - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 18/08/2017 à 14:47
Oracle envisage de transférer le développement de Java EE à une fondation open source
une preuve de l’abandon de la plateforme

Mise à jour le 13/09/2017 : Oracle décide de transférer Java EE à la fondation Eclipse

Depuis l'annonce de sa décision de céder Java EE à une fondation open source, Oracle dit avoir eu des discussions avec IBM et Red Hat et les plus grands contributeurs Java EE. Le géant des bases de données a également rencontré plusieurs fondations pour discuter de sa proposition et après un examen minutieux, a choisi la Fondation Eclipse, qui selon lui « est fortement expérimenté et impliqué dans Java EE et les technologies connexes. »

Oracle a également affiné sa proposition et envisage, entre autres, de changer la licence de ses technologies Java EE et des technologies liées à GlassFish. La société veut aussi définir une stratégie de marque pour la plateforme au sein de la fondation d'accueil, y compris un nouveau nom pour Java EE qui est à déterminer. Oracle veut en plus recruter et permettre aux développeurs et autres membres de la communauté, ainsi que des fournisseurs, de parrainer des technologies de la plateforme et la faire avancer au sein de la fondation. Cela inclura logiquement l'incorporation des technologies Eclipse MicroProfile dans Java EE.

18/08/2017 : Longtemps suspecté de vouloir se débarrasser de Java EE, Oracle vient peut-être de donner le coup fatal à ceux qui croyaient encore à son engagement envers Java EE et la plateforme Java en général. Et c’est David Delabassee qui a eu la lourde tâche d’annoncer les plans de la société dans un billet de blog intitulé « Opening up Java EE » (ouverture de Java EE). Comment ça ? Java EE n’est-il pas déjà développé en open source ? De quelle ouverture s’agit-il alors ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, l’évangéliste Java d’Oracle rassure au sujet de l’évolution du développement de la prochaine version de l’édition Entreprise de Java. « Nous continuons à faire de grands progrès sur Java EE 8. Les spécifications sont presque terminées et nous prévoyons livrer l'implémentation de référence cet été. » Enfin, une bonne nouvelle ! Et d’ajouter que : « Comme nous approchons la sortie de Java EE 8 et la conférence JavaOne 2017, nous pensons qu'il est possible de repenser la façon dont Java EE est développé afin de la rendre plus agile et de répondre aux exigences changeantes de l'industrie et de la technologie. »

« Java EE a énormément de succès, avec un marché concurrentiel d'implémentations compatibles, une large adoption de technologies individuelles, un énorme écosystème de frameworks et d'outils et d'innombrables applications offrant une valeur ajoutée aux entreprises et aux utilisateurs finals. Mais bien que Java EE soit développé en open source avec la participation de la communauté Java EE, souvent le processus n'est pas considéré comme étant agile, flexible ou ouvert, en particulier par rapport à d'autres communautés open source », dit-il, avant d’ajouter qu’Oracle souhaiterait que le développement de Java EE soit « meilleur ». Mais comment ?

Pour que le développement de Java EE soit meilleur, Oracle pense que la solution est de le transférer à une fondation open source, comme la société l’a déjà fait pour la spécification MVC 1.0 confiée à la communauté Java. « Nous discutons de la façon dont nous pouvons améliorer le processus de développement de Java EE après la livraison de Java EE 8. Nous croyons que le transfert des technologies Java EE, y compris les implémentations de référence et le kit de tests de compatibilité vers une fondation open source, peut être la prochaine étape, afin d'adopter des processus plus agiles, implémenter des licences plus souples et modifier le processus de gouvernance. » D’après l’évangéliste Java, Oracle prévoit de chercher un « preneur » de Java EE du côté de la communauté, des titulaires de licence et plusieurs fondations candidates.

Cette annonce ne doit pas surprendre beaucoup de personnes étant donné que cela fait déjà deux ans que les rumeurs concernant l’abandon de Java ont commencé à circuler. Entre autres indicateurs, un email d’un haut responsable de la firme qui évoquait une « obsolescence programmée » de Java. Cet email expliquait en effet que l’entreprise avait décidé de s’orienter vers le cloud pour rivaliser avec Salesforce et que « Java n’a plus aucun intérêt pour eux ». Il y avait également le fait que Reza Rahman, un évangéliste Java EE d’Oracle, ait claqué la porte, en affirmant être convaincu que son départ est la manière pour lui de continuer personnellement à mieux faire avancer les communautés Java et Java EE. On note également une réduction brusque et prolongée des activités d’Oracle liées à Java, à partir d’octobre 2015.

En plus, la société a retiré de manière discrète les fonds destinés au développement de Java et de Java EE, à la suite de sa défaite juridique contre Google. Ainsi, pour la plupart des observateurs, il était évident qu’Oracle était en train d’abandonner la plateforme Java, sans le dire explicitement. Certains ont donc décidé de prendre les choses en main et poursuivre leur propre développement de la plateforme, indépendamment d'Oracle. Le géant des SGBD a fini par briser le silence pour essayer de rassurer la communauté, mais cette annonce vient confirmer qu’Oracle n’est plus aussi intéressé par Java EE qu’il était avant.

C’est toutefois une bonne nouvelle qu’Oracle a décidé de transférer le développement de Java EE à une fondation qui pourrait mieux s’en occuper. La firme de Redwood City assure par contre qu’elle continuera à s’impliquer dans le développement de la plateforme. « Nous supporterons les implémentations Java EE existantes et les implémentations futures de Java EE 8. Nous continuerons à participer à l'évolution future des technologies Java EE », a écrit David Delabassee. « Mais nous croyons qu'un processus plus ouvert, qui ne dépend pas d'un seul fournisseur comme leader de plateforme, encouragera une participation et une innovation accrues et sera dans l'intérêt de la communauté », dit-il.

Source : Blog Oracle

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Avatar de kiprok kiprok - Membre averti https://www.developpez.com
le 18/08/2017 à 15:20
Tandis que certains alchimistes cherchent à transformer le plomb en or, Oracle lui, pour faire le malin, transforme tout ce qu'il touche en plomb... (opensolaris/mysql/openoffice/java)
Avatar de SQUAL SQUAL - Membre habitué https://www.developpez.com
le 18/08/2017 à 16:47
Ca pour une nouvelle, c'est une bonne nouvelle !
Avatar de michel.bosseaux michel.bosseaux - Membre averti https://www.developpez.com
le 18/08/2017 à 16:50
Et quid de Java SE ? il semble difficile de développer les deux plateformes complètement séparément...
Avatar de ddoumeche ddoumeche - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 18/08/2017 à 23:04
En fait, vu qu'Oracle est en train d'open sourcer toute la plateforme Java, cela indique qu'ils n'y voient aucun bénéfice (contrairement à un Redhat par exemple), mais qu'ils ne souhaitent pas non plus la tuer.
Je me ferais quand même des soucis si je travaillais chez Oracle dans cette division.

Quand à OpenOffice, je pense que cette suite est en vrille depuis son rachat par Sun. Quand je pense à ce que c'était avant.

Oracle ne va donc garder que le harware Sparc (1.2 Milliards de revenu, 12% du chiffre d'affaire) et Mysql de son achat gargantuesque de Sun
Avatar de Angelsafrania Angelsafrania - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 19/08/2017 à 7:40
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Oracle ne va donc garder que le harware Sparc (1.2 Milliards de revenu, 12% du chiffre d'affaire) et Mysql de son achat gargantuesque de Sun
Ils ont peut être gardé quelques personnes très compétente qui ont pu améliorer d'autres produits chez Oracle.
Mais effectivement vu de loin leur achat de Sun semble pour le moins une opération peu rentable.

Si tout java pouvait être à la main de la communauté ça serait le début d'une nouvelle aventure.
Avatar de hotcryx hotcryx - Membre émérite https://www.developpez.com
le 21/08/2017 à 13:16
Citation Envoyé par Angelsafrania Voir le message
Si tout java pouvait être à la main de la communauté ça serait le début d'une nouvelle aventure.
Pour inventer Java#
Avatar de Michael Guilloux Michael Guilloux - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 22/08/2017 à 9:57
Red Hat salue l’initiative de céder Java EE à une fondation open source
et s’attend à une meilleure collaboration avec le projet Eclipse MicroProfile

Après au moins deux années de négligence à l’égard de la plateforme Java Enterprise, Oracle envisage enfin de transférer les technologies Java EE, y compris les implémentations de référence et le kit de tests de compatibilité, à une fondation open source qui pourra certainement mieux s’en occuper. Le géant des bases de données a décidé de le faire dans « l’intérêt de la communauté », estimant également que cela permettrait d’adopter des processus de développement plus agiles, implémenter des licences plus souples et modifier le processus de gouvernance.

Cette décision a bien sûr été bien accueillie par la communauté Java, y compris Red Hat qui n’a pas manqué de saluer l'annonce d'Oracle et réaffirmer son engagement envers le support et le développement de Java EE. Red Hat croit que le fait de transférer la norme à une fondation open source qui ne dépend pas d'un seul fournisseur en tant que leader de la plateforme, pourrait non seulement faire évoluer Java EE, mais aussi apporter de nombreux avantages à toute la communauté Java.

D’après le plus grand éditeur mondial de logiciels open source, en transférant les technologies Java EE à une fondation open source, la plateforme pourrait en effet avoir l’opportunité de faire croître sa communauté encore plus. Elle pourra également évoluer plus rapidement avec, en plus, une licence plus permissive pour encourager à la fois les nouvelles contributions et les nouvelles implémentations et distributions. Pour les clients et développeurs possédant des compétences en Java, il y aura encore plus d’avantages, notamment :

  • de nouvelles fonctionnalités Java EE résultant de la collaboration communautaire et des besoins du marché ;
  • de nouvelles fonctionnalités Java EE livrées plus rapidement aux clients et aux développeurs ;
  • l'utilisation continue de Java EE pour développer des architectures et des applications modernes ;
  • des économies de coûts pour ne pas avoir à former à nouveau vos développeurs sur un autre framework.

Mais avant qu’Oracle n’envisage de transférer Java EE à une fondation open source, sa négligence à l’égard de la plateforme aura déjà laissé des traces dans la communauté open source. C’est le cas par exemple du projet de développement de Java EE connu sous le nom de MicroProfile. Le but de ce projet communautaire est d'optimiser la plateforme Java EE pour une architecture de microservices. Il a été lancé en juin 2016 par des entreprises comme Red Hat, IBM, Tomitribe, Payara et est aujourd’hui un projet de la fondation Eclipse. Red Hat estime donc que la décision d'Oracle de céder le développement de Java EE à une communauté open source sera également profitable à ce projet. L’éditeur de logiciels open source dit en effet attendre « avec intérêt de travailler avec Oracle et les communautés Java et Eclipse MicroProfile plus larges pour aider à aligner les efforts pour conduire Java Enterprise vers l'avant. »

Source : Red Hat

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Pour les développeurs, quelles seront les retombées du transfert de Java EE à une fondation open source ?
Avatar de Népomucène Népomucène - Modérateur https://www.developpez.com
le 23/08/2017 à 12:50
Comment et par qui serait financée cette fondation ?
Avatar de Mickael_Istria Mickael_Istria - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 23/08/2017 à 17:28
Citation Envoyé par Népomucène Voir le message
Comment et par qui serait financée cette fondation ?
Si l'idee est de joindre une Fondation existante (Eclipse, Apache), alors le mode de financement actual s'appliquera pour Java EE comme pour les autres projets de cette fondation (organizations membres qui payent une cotisation en gros).
Si ils demarrent une autre Fondation, ils sont libres d'etablir les status, mais je vois pas trop en quoi ce serait si different de ce que font les Fondations existantes.
Avatar de Battant Battant - Membre actif https://www.developpez.com
le 23/08/2017 à 20:16
Bonjour,

Java SE est-il aussi concerné ?
Java SE est-il libre et open source avec open JDK ?
Quelle est la différence entre Java et piton du point de vue de la liberté ?

Merci pour les renseignements

Salutations
Avatar de Mickael_Istria Mickael_Istria - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 23/08/2017 à 23:15
Citation Envoyé par Battant Voir le message
Java SE est-il aussi concerné ?
Non, la maniere dont Java SE est gere ne doit pas changer dans l'immediat, et ne sera pas impactee par le changement sur Java EE

Java SE est-il libre et open source avec open JDK ?
Alors, je peux me tromper ou mal expliquer, auquel cas, j'espere qu'on me corrigera rapidement
La specification Java SE n'est pas open-source en soi, elle n'a pas une license reconnue comme open-source par l'OSI. La licence est ici http://www.oracle.com/technetwork/ja...e-2158700.html . Mais elle est communautaire et regie par des processus collaboratifs plutot ouverts et transparents.
OpenJDK est une implementation de cette specification. Cette specification est open-source. Mais il existe d'autres implementations, open-source ou non.
Donc au final, si tu prends OpenJDK, tu es sur une plateforme open-source qui implemente un langage donc la specification est plutot bien ouverte. C'est pas du 100% open-source mais c'est quand meme tres ouvert.
Avatar de GordonFreeman GordonFreeman - Membre du Club https://www.developpez.com
le 25/08/2017 à 16:35
Voilà plutôt une bonne nouvelle!

Il est clair que la politique d'Oracle à l'égard de la plateforme Java n'était clairement pas idéal pour son évolution, son adoption pour des projets futurs et donc sa pérennité...

Personnellement je serais plus pour une fondation autonome et dédiée à Java qui regrouperais tout les grands acteurs tels que Red Hat, Oracle (pourquoi pas), Google, la fondation Apache (le grand retour), etc....

Cela permettrais aux gourous/évangélistes de la plateforme qui on fuit sous l'ère Oracle de revenir apporter leurs expertises à son développement et également de clarifier les problématiques de licences.

Bref, je pense que cela ne peut amener que du positif pour son évolution.

Espérons que cela se fasse rapidement et positivement que l'on puisse aller de l'avant après ces sombres années

Cordialement.
Avatar de Mickael_Istria Mickael_Istria - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 25/08/2017 à 17:01
Citation Envoyé par GordonFreeman Voir le message
Personnellement je serais plus pour une fondation autonome et dédiée à Java qui regrouperais tout les grands acteurs tels que Red Hat, Oracle (pourquoi pas), Google, la fondation Apache (le grand retour), etc....
On verra, mais honnetement, je pense que la plupart des ces gros acteurs prefereraient travailler au sein d'une Fondation existante plutot que d'en creer une nouvelle. Creer et gerer une Fondation, c'est loin d'etre gratuit (la plupart ont leur budget publics et ca se comple deja en millions de dollars d'entree/sortie par an pour les plus modestes); vu qu'il y en a qui font deja bien le boulot, je vois pas trop la raison qui motivera les interesses a dupliquer ce travail et devoir payer davantage...
Avatar de sekaijin sekaijin - Expert éminent https://www.developpez.com
le 27/08/2017 à 10:44
Pour rappel la première implémentation certifiée de JEE était le fait d'un consortium.
celui-ci existe toujours et compte dans son panier Jonas mais aussi d'autre outil tournant autour de Java en entreprise.

Je pense donc que trouver un consortium qui finance un fondation libre ne sera pas un réel problème.
Les principaux acteurs JEE ont un besoin fort de voir JEE vivre et évoluer.

Le plus dur sera plutôt les querelle intestines entre tous ces acteurs.

A+JYT
Avatar de ddoumeche ddoumeche - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 27/08/2017 à 16:25
Citation Envoyé par Angelsafrania Voir le message
Ils ont peut être gardé quelques personnes très compétente qui ont pu améliorer d'autres produits chez Oracle.
Mais effectivement vu de loin leur achat de Sun semble pour le moins une opération peu rentable.

Si tout java pouvait être à la main de la communauté ça serait le début d'une nouvelle aventure.
Sans bénéfices directs certes mais c'était stratégique: la disparition de la plateforme Sparc, qui n'aurait sans doute pas pu être par Fujitsu seul, aurait été un rude coup pour les bases Oracles. Et dans le meilleur des cas, Oracle aurait été dépendant d'un unique constructeur, ce qui n'est jamais bon.
Et ils souhaitaient sans doute diversifier leur offre avec Mysql, voir obtenir une convergence. Même si finalement j'ai du mal à voir le gain qu'ils y trouvent.

Si java pouvait être géré uniquement par la communauté et les autres éditeurs, ce serait peut-être aussi le début de sa fin. On a fait les mêmes reproches à Sun et cela n'a pas empêché les produits de sortir, voir de surplanter ceux de l'éditeurs (Hibernate, Spring...)
Avatar de Michael Guilloux Michael Guilloux - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 04/09/2017 à 14:57
La spécification finale de Java EE 8 disponible en téléchargement
après son approbation par le comité exécutif du JCP

D'après un calendrier précédemment annoncé, la spécification finale de la prochaine version de l'édition entreprise de Java (Java EE 8) devrait être disponible avant la fin de cet été, mais sa publication a été plutôt un peu discrète. Linda DeMichiel, Specification Lead de la plateforme Java Enterprise Edition, a récemment uploadé sur GitHub la spécification finale de Java EE 8, laquelle est disponible en téléchargement au format PDF.

Sur la page d'accueil du Java Community Process (JCP), on voit également que c'est le 21 août que les membres du comité exécutif du JCP ont, par un vote, approuvé la spécification de Java EE 8, en l'absence du vote d'Intel.


Voilà donc trois ans passés depuis le moment où la spécification de Java EE 8 a été soumise au JSR Review en aout 2014, première étape dans la spécification. Cette version qui devait être disponible à la mi 2017 a été finalement reportée, mais devrait sortir avant la fin de l’année. C’est en tout cas ce qu’avait annoncé Anil Gaur, vice-président d'Oracle chargé de Java EE et WebLogic Server, lors de la conférence JavaOne 2016 à San Francisco. Il avait également annoncé qu'Oracle allait moderniser sa plateforme pour le cloud et les microservices. Java EE a été écrit pour aider les entreprises à construire des sites Web et applications sur des serveurs d'applications. Mais les besoins des entreprises ont changé au fil des années. Oracle est donc convaincu que la prochaine génération d'applications sera exécutée dans le cloud et non sur des serveurs d'applications. L'entreprise a, pour cette raison, décidé de doter Java EE 8 de fonctionnalités basiques pour les organisations ciblant les conteneurs et le cloud.

Après un sondage réalisé par Oracle en décembre 2016, l'entreprise a également conclu qu'avec JSON-B (Java API for JSON Binding), il était important de livrer les technologies REST et HTTP/2 dans Java EE 8. Le géant des bases de données avait d'ailleurs affirmé que la plus grande partie du travail relatif à l'intégration de ces technologies dans Java EE 8 était déjà terminée.

Parmi les autres technologies qui étaient annoncées pour Java EE 8, Oracle a également mentionné la version 2.0 de CDI (Context and Dependency Injection), une spécification destinée à standardiser l'injection de dépendances et de contextes au sein de la plateforme Java EE, mais aussi les spécifications Bean Validation 2.0 et JSF (JavaServer Faces) 2.3. Suite aux réponses des utilisateurs au sondage, Oracle a aussi décidé d'accélérer le développement des normes Java EE pour les technologies OAuth et OpenID Connect, mais a regretté que cela ne soit pas possible pour Java EE 8.

Oracle avait prévu de poursuivre tous ces efforts après Java EE 8, mais comme on s'y attend, Oracle n'aura probablement plus la charge de coordonner le développement de Java EE après cette version. L'entreprise a en effet annoncé qu'après la sortie de Java EE 8, elle compte transférer le développement de la plateforme à une fondation open source.

Source : Spécification finale de Java EE 8

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Avatar de super_navide super_navide - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 13/09/2017 à 14:07
C'est une bonne nouvelle car java va pouvoir évoluer plus vite et à plus de chance de remplacer le dinosaure C++ avec l’intégration du projet Valhalla.
Avatar de GordonFreeman GordonFreeman - Membre du Club https://www.developpez.com
le 14/09/2017 à 8:17
Bonjour,

Voilà qui me semble un très bon choix. La Fondation Eclipse n'a plus à prouver son engagement envers Java et réalise souvent des travaux de grande qualité.

Ça me redonne confiance dans l'avenir et l'évolution de la plateforme.
Avatar de Mickael_Istria Mickael_Istria - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 14/09/2017 à 9:02
Citation Envoyé par GordonFreeman Voir le message
La Fondation Eclipse n'a plus à prouver son engagement envers Java et réalise souvent des travaux de grande qualité.
Petit correctif: la Fondation Eclipse ne realise pas par elle-meme de travaux de developpement de projet. C'est la communaute qui developpe les projets, la Fondation a plutot pour objectif de donner les moyens a la communaute de travailler au mieux (en fournissant des services, ou en mettant en place des processus de recherche de qualite). Pour Java EE, ca restera a la communaute actuelle et future de s'en occuper, la Fondation va fournir ses services au projet, notamment en terme de gouvernance open-source, qui est le point cle sur des gros projets critiques comme ca.
Avatar de GordonFreeman GordonFreeman - Membre du Club https://www.developpez.com
le 14/09/2017 à 9:54
Citation Envoyé par Mickael_Istria Voir le message
Petit correctif: la Fondation Eclipse ne realise pas par elle-meme de travaux de developpement de projet. C'est la communaute qui developpe les projets, la Fondation a plutot pour objectif de donner les moyens a la communaute de travailler au mieux (en fournissant des services, ou en mettant en place des processus de recherche de qualite). Pour Java EE, ca restera a la communaute actuelle et future de s'en occuper, la Fondation va fournir ses services au projet, notamment en terme de gouvernance open-source, qui est le point cle sur des gros projets critiques comme ca.
Oui effectivement ma formulation n'était pas correct..

Le rôle de la fondation est de chapeauter et de donner des moyens aux différents intervenants.
Pour ce qui est de la réalisation et l'implémentation des fonctionnalités on va retrouver un ensemble d'acteurs de la communauté.

Perso je me réjouis de ce changement de gouvernance.
Ce que je comprend moins bien c'est la dissociation qu'il va y avoir entre Java EE et SE.

Cela me semble contre productif mais je me trompe peut-être... Si quelqu'un à des précisions à ce sujet je suis preneur (but, avantages/ inconvénients, risques, etc...)

Cordialement
Avatar de tchize_ tchize_ - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 17/09/2017 à 11:27
Citation Envoyé par GordonFreeman Voir le message
Ce que je comprend moins bien c'est la dissociation qu'il va y avoir entre Java EE et SE.
J'ai l'impression que c'était déjà le cas depuis des années, Java EE s'appuyant sur les briques de javaSE en rajoutant "tout ce qui manque" pour faire du EE. De temps en temps un brique glisse de EE vers SE quand elle est mature et suffisament nécessaire hors EE.
Avatar de CaptainDangeax CaptainDangeax - Membre actif https://www.developpez.com
le 20/09/2017 à 9:52
Citation Envoyé par super_navide Voir le message
C'est une bonne nouvelle car java va pouvoir évoluer plus vite et à plus de chance de remplacer le dinosaure C++ avec l’intégration du projet Valhalla.
Merci pour cette contribution, mettre Java (bytecode exécuté dans un runtime) et C++ (compilé vers du langage machine) au même niveau montre pourquoi tu t'es pris 3 votes négatifs.

Autrement, si je regarde ce qu'est devenu libreoffice après sa libération, ou mariadb, je pense que java ee va prendre un bon coup d'accélérateur. Je ne suis pas programmeur java mais j'apprécie de pouvoir utiliser freerouter sur mon linux, puisqu'il est écrit en java et qu'il tourne dans netbeans.

Cette news montre bien le vrai visage d'Oracle. Certes c'est une entreprise dont le but est de gagner de l'argent. Oracle c'est :
- la tentative avortée de fermer mysql --> naissance de mariadb
- le procès contre google sur l'utilisation de java --> procès perdu, abandon du produit
- la foultitude de procès contre leurs clients d'oracle pour utilisation de fonctionnalités soumises à license --> limite arnaque
- la tentative avortée de fermer openoffice --> mort du produit et naissance de libreoffice
La prochaine fois qu'on me demande pour une BDD de niveau pro, je prends du DB2.
Avatar de super_navide super_navide - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 20/09/2017 à 12:04
Citation Envoyé par CaptainDangeax Voir le message
Merci pour cette contribution, mettre Java (bytecode exécuté dans un runtime) et C++ (compilé vers du langage machine) au même niveau montre pourquoi tu t'es pris 3 votes négatifs.

Autrement, si je regarde ce qu'est devenu libreoffice après sa libération, ou mariadb, je pense que java ee va prendre un bon coup d'accélérateur. Je ne suis pas programmeur java mais j'apprécie de pouvoir utiliser freerouter sur mon linux, puisqu'il est écrit en java et qu'il tourne dans netbeans.

Cette news montre bien le vrai visage d'Oracle. Certes c'est une entreprise dont le but est de gagner de l'argent. Oracle c'est :
- la tentative avortée de fermer mysql --> naissance de mariadb
- le procès contre google sur l'utilisation de java --> procès perdu, abandon du produit
- la foultitude de procès contre leurs clients d'oracle pour utilisation de fonctionnalités soumises à license --> limite arnaque
- la tentative avortée de fermer openoffice --> mort du produit et naissance de libreoffice
La prochaine fois qu'on me demande pour une BDD de niveau pro, je prends du DB2.


Quelle mauvaise connaissance du langage java... pareil pour les votes négatifs ... dont je me fou complètement ...... (encore des intégriste du C++ )
Je sais qu'il y a quelque abruti qui mettent systématiquement des vote negatif au lieu d'argumenté et le site developpez dit rien du tout mais c pas grave.
De plus j'adore le provisoirement toléré et les autres status d'utilisateur pour se la jouer...c'est pitoyable mais bon ....je commence a connaître ce site mais il est quand même bcp mieux qu'opnclassroom du quel je me suis fait viré en très peut de temps.

Java est compilé en code natif à la volé et j'ai vu justement des évolutions pour compiler java en code natif en librairie avec les inconvénients qui vont avec.
En gros avec le projet Valhalla java rattrape une partie de son retard vis à vis de C#
Java a de la chance que C# ne l'ai pas totalement réduit a néant, c'est surement l'usage des entreprises qui à sauvé java avec tous écosystème spring et java 2ee ( je sais de quoi je parle je bosse dans une très très très grosse entreprise qui à choisi java pour toutes ses applications ).
Et je développe sur mon temps libre un moteur de jeux pour prototyper des jeux (tous les modèle sont construit avec des cube comme dans mincraft pour gagner du temps dans la modélisation des modèle 3D et valider au plu tot le concept du jeux ).

J'ai donc une solide expérience en tant que développeur et donc je me permet de dire que C++ est un dinosaure qui finira par disparaître ... contrairement a cobol qui n'est pas pret de disparaître car dans l'informatique des gestions on ne par pas souvent de rien on essaye de réutilisé le plus possible.

Pour un jeux videos on peut partir facilement de zéro car il n'y a pas tant de quantité de code a écrire c'est plutôt la complexité algorithmique.

Et puis quand je vois libGDX je me dit que j'ai raison , car écrire en java un jeux et facilement le déployé sur navigateur tablette et desktop ça c'est l'avenir.
Avatar de CaptainDangeax CaptainDangeax - Membre actif https://www.developpez.com
le 20/09/2017 à 15:50
Pour commencer, tu es une quiche en orthographe. ça m'a toujours épaté ce truc là, les gars qui sont capables d'écrire du code où la moindre faute de ponctuation (voire d'indentation pour le python) est sanctionnée par un violent ?SYNTAX ERROR OK. (Commodore 64 inside), et qui ne font pas la différence entre "à déployer" et "déployé" ou qui écrivent "un jeux" avec un X.
Tu ne réponds pas sur le fond, la différence entre du C++ compilé en langage machine et qui n'a besoin que de libstdc++, et le java qui a au minimum besoin d'un J2RE.
Quant à la disparition du C++, dans tes rêves... Il durera tant qu'il y aura des programmes écrits avec et qu'il faudra les maintenir. À chaque fois que tu utilises une nouvelle application, demande-toi avec quel langage elle a été écrite. C'est facile. En ce qui concerne mon Linux, le noyau et les gnu utils sont en C, ainsi que l'interpréteur Python ; les scripts d'administration sont en bash, en perl ou en python, et l'intégralité des applications graphiques sont en C++. libreoffice est même en train de remplacer des morceaux en java par des morceaux en C++. Quant aux appli java, j'en ai 3 : mplab-x, pour les µchip PIC, hodoku, un solveur de sudoku, et freerouter, un routeur de carte électronique. ça me va très bien comme ça, je me moque de savoir en quel langage c'est écrit, tant que ça fonctionne et que ce n'est pas trop lourd à installer (660MB de téléchargement pour MPLAB-X tout de même). Je ne suis pas un intégriste du C++, je ne programme même pas avec, pas plus que Java d'ailleurs, je préfère la simplicité du python qui ne nécessite pas de déclarer une classe pour lire un fichier texte, ou l'ASM pour les µcontrolleurs, et je ne souhaite la mort de personne.
PS : tu t'es pris 5 votes négatifs, il semblerait que ton avis ne soit pas vraiment partagé par ici.
Avatar de Mickael_Istria Mickael_Istria - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 20/09/2017 à 16:23
Citation Envoyé par CaptainDangeax Voir le message
l'intégralité des applications graphiques sont en C++
Non. On en trouve dans tous les langages, et si on prend des applis recentes, je suis meme pas sur que C++ est majoritaire par rapport a du Electron/JS, ni meme a Java (les applis Swing ou Eclipse RCP sont encore tres developpe dans le monde professionnel - et aussi la famille Minecraft c'est du Java), beaucoup d'appli Windows-specific sont en .NET, sur mobile, C++ est quasi-inexistant, dans le Web non plus... Au final, on trouve C++ dans des couches plutot basses, a peu pres au meme niveau que le C.
Je suis d'accord pour dire qu'un langage aussi important que C++ ne peut pas disparaitre, mais il ne faut pas trop en rajouter quand meme.
Avatar de super_navide super_navide - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 20/09/2017 à 16:41
Citation Envoyé par CaptainDangeax Voir le message
Pour commencer, tu es une quiche en orthographe. ça m'a toujours épaté ce truc là, les gars qui sont capables d'écrire du code où la moindre faute de ponctuation (voire d'indentation pour le python) est sanctionnée par un violent ?SYNTAX ERROR OK. (Commodore 64 inside), et qui ne font pas la différence entre "à déployer" et "déployé" ou qui écrivent "un jeux" avec un X.
Tu ne réponds pas sur le fond, la différence entre du C++ compilé en langage machine et qui n'a besoin que de libstdc++, et le java qui a au minimum besoin d'un J2RE.
Quant à la disparition du C++, dans tes rêves... Il durera tant qu'il y aura des programmes écrits avec et qu'il faudra les maintenir. À chaque fois que tu utilises une nouvelle application, demande-toi avec quel langage elle a été écrite. C'est facile. En ce qui concerne mon Linux, le noyau et les gnu utils sont en C, ainsi que l'interpréteur Python ; les scripts d'administration sont en bash, en perl ou en python, et l'intégralité des applications graphiques sont en C++. libreoffice est même en train de remplacer des morceaux en java par des morceaux en C++. Quant aux appli java, j'en ai 3 : mplab-x, pour les µchip PIC, hodoku, un solveur de sudoku, et freerouter, un routeur de carte électronique. ça me va très bien comme ça, je me moque de savoir en quel langage c'est écrit, tant que ça fonctionne et que ce n'est pas trop lourd à installer (660MB de téléchargement pour MPLAB-X tout de même). Je ne suis pas un intégriste du C++, je ne programme même pas avec, pas plus que Java d'ailleurs, je préfère la simplicité du python qui ne nécessite pas de déclarer une classe pour lire un fichier texte, ou l'ASM pour les µcontrolleurs, et je ne souhaite la mort de personne.
PS : tu t'es pris 5 votes négatifs, il semblerait que ton avis ne soit pas vraiment partagé par ici.
Justement avec la fondation eclipse on aura peut-être pour java un compilateur pour faire directement un .exe avec tous ce qu'il faut pour l’exécution sans avoir la VM.
De plus encore une fois les votes négatif je m'en fou .....
Sinon pour les faute d'orthographe , j'écrit juste de façon rapide et je fais pas attention , quand je redige des doc pro je fais gaffe ici pas la peine ....
Avatar de CaptainDangeax CaptainDangeax - Membre actif https://www.developpez.com
le 20/09/2017 à 16:57
Citation Envoyé par Mickael_Istria Voir le message
Non. On en trouve dans tous les langages, et si on prend des applis recentes, je suis meme pas sur que C++ est majoritaire par rapport a du Electron/JS, ni meme a Java (les applis Swing ou Eclipse RCP sont encore tres developpe dans le monde professionnel - et aussi la famille Minecraft c'est du Java), beaucoup d'appli Windows-specific sont en .NET, sur mobile, C++ est quasi-inexistant, dans le Web non plus... Au final, on trouve C++ dans des couches plutot basses, a peu pres au meme niveau que le C.
Je suis d'accord pour dire qu'un langage aussi important que C++ ne peut pas disparaitre, mais il ne faut pas trop en rajouter quand meme.
Comme j'avais pris l'exemple de mon PC perso / Linux, je vais aussi parler de mon PC du boulot : Microsoft Office. Au niveau nombre d'utilisateurs, ça se pose là. Au niveau langage, c'est du C++, pas du Java ni du C#. Firefox, putty, c'est du C++ aussi... Je ne dis pas qu'il n'y a pas de Java ou d'autres trucs plus inconstants, genre les nouveaux framework web qui changent tous les 6 mois, mais je peux t'assurer que statistiquement, au niveau des applis graphiques, c'est majoritairement du C++.
Avatar de Mickael_Istria Mickael_Istria - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 20/09/2017 à 17:01
Citation Envoyé par CaptainDangeax Voir le message
mais je peux t'assurer que statistiquement, au niveau des applis graphiques, c'est majoritairement du C++.
Justement, assure le moi avec autre chose que des convictions. Si tu as des vraies stats, c'est le bienvenu!
Avatar de Mickael_Istria Mickael_Istria - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 20/09/2017 à 17:08
Citation Envoyé par super_navide Voir le message
Justement avec la fondation eclipse on aura peut-être pour java un compilateur pour faire directement un .exe avec tous ce qu'il faut pour l’exécution sans avoir la VM.
Ce compilateur, c'etait aussi l'idee de gcj mais ca n'a jamais vraiment marche. On peut faire de .exe avec des applis Java, c'est juste du packaging: en gros, l'appli contient la JVM, le .exe la demarre avec les bons parametres et fin de l'histoire. C'est assez courant.
Avatar de rt15 rt15 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 20/09/2017 à 18:01
Citation Envoyé par super_navide Voir le message
Java a de la chance que C# ne l'ai pas totalement réduit a néant, c'est surement l'usage des entreprises qui à sauvé java avec tous écosystème spring et java 2ee ( je sais de quoi je parle je bosse dans une très très très grosse entreprise qui à choisi java pour toutes ses applications ).
Une partie des très grosses entreprises qui faisaient du Spring ou du JEE sont en train d'être séduites par la mode Node.js.

Les mêmes qui nous vantaient Java et les services web nous vendent aujourd'hui javascript côté serveur et les microservices.

Bien sûr il y a de l'inertie mais la tendance est marquée. Et le sex-appeal efface toutes les considérations techniques, c'est bien connu.
Et ça va bien plus vite que la prise de parts de marché du Java sur le C++. D'ailleurs dans le domaine des "gros" jeux vidéo le Java est quasi absent.

Si Java perd le combat côté serveur il va décliner bien plus vite que le C++.

Citation Envoyé par Mickael_Istria Voir le message
Justement, assure le moi avec autre chose que des convictions. Si tu as des vraies stats, c'est le bienvenu!
Voici quelques données de mon PC pour compléter les states :
C/C++ : Vim, wireshark, VLC, WinMerge, Notepad++, Lightworks, gimp, IDA, Google earth, Chrome, Firefox, Frhed, 7-zip, Acrobat reader, Teams, Office, Visual 2005, notepad, IE, CamStudio, Virtual Box, Unlocker, WinDirStat...
Qui utilisent la VM .NET : Outlook, Daemon Tools Lite, SQL Server (Mais bon...)
Autre : Visual studio code, Delphi 7.
Java : Eclipse, SoapUI, DBeaver, Flash Builder, yEd.
Avatar de CaptainDangeax CaptainDangeax - Membre actif https://www.developpez.com
le 21/09/2017 à 15:03
Pour compléter des statistiques dont le résultat est déjà largement connu, je te propose te regarder sur ton propre PC. Sinon, j'ai terminé Fallout 4 et c'est du C++ aussi.
Avatar de Mickael_Istria Mickael_Istria - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 21/09/2017 à 16:11
En fait, je suis sous Linux avec Gnome et c'est surtout du C, puis pas mal de Python, le C++ est loin derriere j'ai l'impression
Mais je pense que je me suis mal exprime et qu'on parle pas exactement de la meme chose quand on parle de l' "adoption" de C++: la plupart des applis que tu as listees sont des applis qui ont deja un heritage et qui existent depuis des annees. Pour la plupart, le choix du C++ s'est fait il y a un moment et n'est pas un choix "d'actualite", c'est de la maintenance. Pas mal des ces applis sont en fait meme plus vieilles que Java par exemple. Quand je disais que C++ n'etait pas majoritaire, je voulais surtout parler (mais je n'ai pas reussi) des applis UI desktop relativement nouvelles.
Avatar de super_navide super_navide - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 21/09/2017 à 16:48
Citation Envoyé par rt15 Voir le message
Une partie des très grosses entreprises qui faisaient du Spring ou du JEE sont en train d'être séduites par la mode Node.js.

Les mêmes qui nous vantaient Java et les services web nous vendent aujourd'hui javascript côté serveur et les microservices.

Bien sûr il y a de l'inertie mais la tendance est marquée. Et le sex-appeal efface toutes les considérations techniques, c'est bien connu.
Et ça va bien plus vite que la prise de parts de marché du Java sur le C++. D'ailleurs dans le domaine des "gros" jeux vidéo le Java est quasi absent.

Si Java perd le combat côté serveur il va décliner bien plus vite que le C++.

Voici quelques données de mon PC pour compléter les states :
C/C++ : Vim, wireshark, VLC, WinMerge, Notepad++, Lightworks, gimp, IDA, Google earth, Chrome, Firefox, Frhed, 7-zip, Acrobat reader, Teams, Office, Visual 2005, notepad, IE, CamStudio, Virtual Box, Unlocker, WinDirStat...
Qui utilisent la VM .NET : Outlook, Daemon Tools Lite, SQL Server (Mais bon...)
Autre : Visual studio code, Delphi 7.
Java : Eclipse, SoapUI, DBeaver, Flash Builder, yEd.
Tu peux faire du java avec Node js sans problème avec le transpilateur http://www.jsweet.org/
Avec java il y a deux chose la syntaxe et la sémantique et l'execution reel (android / gwt / windows etc ... )
Ce qui manque a java est la sémantique des type value qui n'ont pas besoin d'être libérer car alloué sur la pile d’exécution.
Une fois cette évolution java devient aussi rapide que du C++ car le compilateur a des informations de sémantique pour faire les même optimisation qu'en C++.
La conséquence de ne pas avoir ce genre de fonctionnalité est qu'on doit écrire du code du genre :
class UneClasse {
static Vector2 tmp= new Vector2();
void calcul(Vector2 p,Vector2 d ,float distance) {
tmp.set(d);
tmp.multLocal(distance)
p.addLocal(tmp);

}

}

Avec un type value Vector2 on peut coder directement et sans allouer réellement d'objet
class UneClasse {

Vector2 calcul(Vector2 p,Vector2 d ,float distance) {
return p.add(d.mul(distance));

}
}

Le gain est énorme car on ne sollicite pas le garbage collector et pour facilement paralléliser un traitement car on utilise pas de variable static.

Voilà une des raisons pour laquelle java n'a pas pu être utilisé dans les jeux videos.
de plus de tel type pourrait être directement utiliser dans les api opengl .
Le document http://www.oracle.com/technetwork/ja...tz-3126134.pdf explique clairement l'objectif et aussi la complexité des type value.
Avatar de GordonFreeman GordonFreeman - Membre du Club https://www.developpez.com
le 21/09/2017 à 17:03
Citation Envoyé par super_navide Voir le message

Voilà une des raisons pour laquelle java n'a pas pu être utilisé dans les jeux videos.
Haaa ??
Je n'en citerai qu'un :
Aion, jeu MMORPG avec backend codé en java! Des milliers de personnes qui jouent en temps réel avec un serveur en Java.... C'est dingue hein.
Source : Aion-Lightning-4.9

Faudra penser à arrêter un jour avec les histoire de performances, de GC et autres de Java, on est plus en 1995.

Pour le reste je ne rebondirai pas.

Cordialement.
Avatar de Mickael_Istria Mickael_Istria - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 21/09/2017 à 17:20
Citation Envoyé par rt15 Voir le message
Si Java perd le combat côté serveur il va décliner bien plus vite que le C++.
La situation actuelle est plutot positive pour Java sur serveur/cloud. Java Enterprise (pas forcement EE, mais toutes les couches persistence, service et tout) tiennent mieux que prevu face a la competition JS/Node que tout le monde craignait comme la peste il y a 3-4 ans. Le buzz sur ces stacks nouvelles est passe, elles ont pris leur place dans le monde, mais Java a pas trop pris sa claque, loin de la.
Il y a meme eu des REX completement incroyables d'applis demarrees en Node et qui migrent a Java au bout d'un moment pour des raisons de cout de maintenance!

Mais la vraie bataille, de nos jours, c'est l'IoT: les gateways a la Raspberry Pi. Le Cloud restera pour les grosse applis de centralisation -et Java est bien positionne-; mais les architectures se decentralisent avec le cout des petites machines n'est que de quelques dollars donc ca va devenir le support de choix de nombreuses petites applis "intermediaires" (traitement primitif de donnee, mise en place de service de publication d'info et compagnie). La il y a plein de challenges techniques et d'opportunites d'innovation; c'est sur cette bataille que se placent de nombreux acteurs de l'ecosysteme Java de nos jours.
Si Java accroche bien en IoT, ca lui redonne 5 ans de serenite en plus (comme le Cloud lui a donne 5 ans avant, les WebApps 5 ans avant, le desktop 5 ans avant...).
Avatar de sekaijin sekaijin - Expert éminent https://www.developpez.com
le 21/09/2017 à 19:09
Qu'un langage soit plus adapté à certaines activités qu'à d'autre n'en fait pas un mauvais langage. qu'il prenne ou perde des part de marché dans tel ou tel domaine n'en fait pas un langage en croissance ou en perte de vitesse. tout cela n'est que la vie normale d'un langage.

Que différent langages se recouvrent sur certaines activités n'en font pas nécessairement des concurrent frontaux. pour moi Java et C++ ou encore C# ne jouent pas dans la même cours. ils sont parfois utilisé dans les mêmes domaines mais leur prérogatives sont différentes, leur apports sont différents, leurs forces et leurs faiblesses sont différentes.

Quant à JEE je ne sais que penser. voilà des années qu'une de mes tâches est de récupérer des applications développer ici où là pour les ramener dans le droit chemin de la DSI. J'ai vu passé des dizaines d'applications estampillées JEE. en dix ans pas une seule était une application JEE au vrai sens du terme. ce n'était toutes que de simple web app un simple conteneur de war suffit à les faire fonctionner. pas d'ear pas de rar. bref j'ai vu des dizaines d'applications tournant sur des serveur JEE énormes alors qu'une simple jetty les fait tourner dans une JVM classique. je me demande quand JEE a réellement était en ordre de marche avec force. j'ai plutôt l'impression que beaucoup d'acteurs ont pioché quelques éléments qui les intéressaient dans JEE et n'ont jamais appliqué le modèle de A à Z. Il y j'en connais des appli JEE qui effectivement sont en conformité avec le modèle. je pense entre autre dans le monde bancaire. Mais je ne pense pas que ce soit la majorité.

Je constate de plus en plus que le modèle JEE cède la place à des conteneur générique. c'est à dire qu'on préfère des conteneur simple léger capable de déployer indifféremment des ear des war des jar etc. là ou JEE impose des conteneurs spécifiques.

enfin il est un domaine où Java est plutôt en bonne santé. c'est le middleware. Les EAI et autres ESB sont à très grande majorité écrit en java. il en existe quelques-uns en C++ mais c'est marginal. je n'entrerais pas dans les avantages des un et des autres. je constate que c'es bien vivant.

Java n'a jamais été un langage de prédilection pour produire des IHM. il existe bien quelques solution qui on eu leur heures de gloire mais ce n'est pas le domaine ou java a brillé. que ce soit pour produire une appli de bureau ou des webapp les HIM java ont très souvent été à la traine. (je ne dit pas qu'on peut pas, je dit qu'on n'en voit pas beaucoup) que d'autres solutions qui sont mieux adaptées pour se travail prenne le dessus est plutôt une bonne chose. Je ne crois pas au langage universel. je vois d'ailleurs que même pour php on s'oriente de plus en plus vers un IHM à base de JS/HTML/CSS et un service avec le langage serveur (Java, PHP, C#, ...)

pour moi Java va plutôt bien et est bien vivant. comme tout langage vivant il s'adapte au monde qui l'entoure. rien d'anormal.

A+JYT
Avatar de Michael Guilloux Michael Guilloux - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 22/09/2017 à 12:45
Oracle annonce la disponibilité générale de Java EE 8
le développement de la plateforme sera désormais géré par la Fondation Eclipse

Après son approbation par le comité exécutif du JCP et la publication de sa spécification finale au début de ce mois, la nouvelle version de Java Enterprise Edition est enfin disponible. Oracle a décidé de faire d’une pierre deux coups en annonçant la sortie de Java EE 8 en même temps que Java SE 9.

Comme l'avait déjà annoncé la firme de Redwood City, cette nouvelle version modernise et simplifie la plateforme Java EE pour le cloud et les microservices. Java EE 8 vient avec son lot de fonctionnalités dont les principales comprennent :

  • le support de HTTP/2 dans Servlet 4.0 ;
  • une nouvelle API JSON Binding et diverses améliorations dans JSON-P 1.1 ;
  • extension de JAX-RS pour prendre en charge les Server-Sent Events (technologie grâce à laquelle un navigateur reçoit des mises à jour automatiques à partir d'un serveur via une connexion HTTP) et une nouvelle API REST Reactive Client (pour inclure un support pour la programmation de style réactif côté client) ;
  • une nouvelle API de sécurité pour les applications PaaS et basées sur le cloud ;
  • plusieurs améliorations à la spécification CDI, y compris la prise en charge d'événements asynchrones ;
  • prise en charge de fonctionnalités de Java SE 8 (par exemple API Date & Time, API Streams, améliorations des annotations).

Java EE 8 part de Java EE 7 en mettant à jour certaines spécifications existantes et en introduisant d'autres. Ci-dessous la liste des JSR mis à jour ou nouvellement introduits dans Java EE 8 :

  • JSR 366 – Java EE 8 Platform
  • JSR 365 – Contexts and Dependency Injection (CDI) 2.0
  • JSR 367 – Java API for JSON Binding (JSON-B) 1.0
  • JSR 369 – Java Servlet 4.0
  • JSR 370 – Java API for RESTful Web Services (JAX-RS) 2.1
  • JSR 372 – JavaServer Faces (JSF) 2.3
  • JSR 374 – Java API for JSON Processing (JSON-P)1.1
  • JSR 375 – Java EE Security API 1.0
  • JSR 380 – Bean Validation 2.0
  • JSR 250 – Common Annotations 1.3
  • JSR 338 – Java Persistence 2.2
  • JSR 356 – Java API for WebSocket 1.1
  • JSR 919 – JavaMail 1.6

La sortie de Java EE 8 est très importante pour la communauté, pas vraiment à cause de ses nouvelles fonctionnalités, mais parce que c’est désormais une fondation open source qui va s’occuper du développement de la plateforme.

Oracle a en effet reconnu que si Java EE est développé en open source avec la participation de la communauté, souvent le processus n'est pas considéré comme étant agile, flexible ou ouvert, en particulier par rapport à d'autres communautés open source. Pour que le développement de Java EE soit meilleur, Oracle a donc décidé de le confier à une fondation open source, et c’est la Fondation Eclipse qui a été choisie.

Sources : Communiqué de presse d’Oracle, Nouveautés de Java EE 8

Et vous ?

Que pensez-vous de cette nouvelle version de Java EE ?
Et qu'attendez-vous dès la prochaine version ?

Voir aussi :

Java 9 est disponible, la plateforme se met aux modules : tour d'horizon des nouveautés
Offres d'emploi IT
Animateur en programmation
Jeunes-Science Bordeaux - Aquitaine - Bordeaux
Data Scientist - CAC 40 – New team and project from scratch
Skill Hunter - Ile de France - Paris (75000)
Développeur junior web/mobile FullStack
Yoocan - Ile de France - Antony (92160)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil