Newsletter Developpez.com

Inscrivez-vous gratuitement au Club pour recevoir
la newsletter hebdomadaire des développeurs et IT pro

La prochaine génération de processeurs Intel pourrait ne pas supporter les cartes mères actuelles
Selon le fabricant de cartes mères taïwanais ASRock

Le , par Coriolan, Chroniqueur Actualités
Cette nouvelle devrait décevoir les fans d’Intel, la prochaine génération de processeurs de l’entreprise dont le nom de code est Coffee Lake devrait être incompatible avec les cartes mères actuelles (Z270). Cette rumeur a été lancée au début par Asrock qui a répondu à la question d’un utilisateur, avant que l’information ne soit relayée et confirmée par d’autres sources de tech. Asrock a informé que les nouveaux processeurs ne pourront pas fonctionner avec les cartes mères actuelles (200-series), il faut rappeler que la même information avait circulé avant le lancement de Kaby Lake, mais il s’est avéré que la rumeur a été fausse par la suite.

Pour la première fois depuis des années, Intel est entré dans une phase de choc après la sortie remarquable et très médiatisée des processeurs AMD Ryzen. Le fondeur de Santa Clara qui a pu jouir de la situation de monopole depuis une décennie est désormais certain que la concurrence est de retour, ce qui l’a contraint à revoir ses plans d’attaque. Intel a lancé le Core i9, une puce qui peut comporter jusqu’à 18 cœurs, marquant la fin d’une époque où ce nombre était limité à 10 cœurs pour les puces haut de gamme. Ce changement de cap n’est pas le fruit du hasard puisque le fondeur tente encore une fois de faire barrage à AMD et ses Threadripper à 16 cœurs maximum.


Si vous avez une carte mère (Z270), vous n'aurez apparemment pas la possibilité de faire une mise à niveau de votre processeur pour profiter de Coffee Lake

Tout comme la série Kaby Lake, les processeurs Coffee Lake ne constituent qu’un rafraîchissement de la génération antérieure. Ils devront conserver la même gravure en 14 nm, on notera seulement une montée en fréquence, quelques optimisations de part et d’autre et l’ajout de cœurs dans certaines références. La nouvelle génération est prévue dès la fin de cet été et début 2018.

Si la nouvelle concernant les nouveaux processeurs d’Intel s’avère exacte, c’est surtout les utilisateurs cherchant à mettre à niveau leurs systèmes qui seront affectés par cette incompatibilité, puisqu’ils auront à investir aussi dans une nouvelle carte mère afin de remplacer leurs anciens processeurs. Si les utilisateurs sont forcés d’investir dans de nouvelles cartes mères, ils pourront tout simplement passer à l’offre d’AMD et ses nouveaux Ryzen, ce qui fait que la situation est délicate cette fois pour Intel.

Les responsables d’Intel n’ont pas souhaité communiquer sur cette rumeur, le fondeur n’a pas l’habitude de communiquer sur ses futurs produits. Mais une source en dehors d’Intel a confirmé la nouvelle et a informé également que l’industrie a encore l’espoir de voir Intel changer d’avis avant le lancement final.

Mais pourquoi faire ce choix ? La raison la plus cynique serait la segmentation du marché, autrement dit, l’entreprise voudrait juste que les utilisateurs achètent de nouvelles cartes mères pour bénéficier du nouveau CPU. Une autre raison pourrait être les problèmes de support : Intel est une entreprise qui aime mettre les points sur les i, elle ne peut donc informer qu’un processeur peut fonctionner avec une carte mère que si vraiment il fonctionne parfaitement. Il est tout à fait possible que les Coffee Lake supportent officiellement les Z370 seulement, mais non officiellement, ils fonctionnent aussi avec les cartes mères d’anciennes générations. Intel a déjà permis aux constructeurs de cartes mères de supporter ses CPU de façon non officielle.

Coffee Lake est basée sur la même gravure 14 nm tout comme Kaby Lake et Skylake et utilise apparemment le même chipset. Mais il apparait que c’est la première puce d’Intel à être dotée de 6 cœurs et destinée pour le grand public. Plus de cœurs veut dire une consommation accrue d’énergie, ce qui explique peut-être cette décision d’Intel de ne pas supporter la Z270 pour des raisons d’énergie.

Tout comme certains utilisateurs, les constructeurs de cartes mères ne seront pas ravis d’entendre cette nouvelle. En effet, leurs clients une fois qu’ils entendent que la prochaine génération de processeurs Intel ne supporte pas une carte mère basée sur Z270 vont décider de ne pas l’acheter, ce qui va affecter les ventes.

Une chose est sûre, cette nouvelle tombe dans une période délicate pour Intel qui a été pris en plein assaut par AMD. L’entreprise a accéléré sa cadence de lancement de nouvelles générations de processeurs. La neuvième génération (Cannon Lake) utilisera un processus de fabrication améliorée (10 nm au lieu du 14 nm), qui avance comme prévu et devrait être disponible à la fin 2017 (pour les processeurs à basse consommation, probablement) — la conception du processeur étant très proche de la huitième génération.

Intel a très récemment annoncé sur Twitter que les travaux sur la dixième génération (Ice Lake) sont aussi bien avancés, puisque la conception initiale du processeur est achevée (avec une microarchitecture améliorée). Plus spécifiquement, les premiers prototypes sont sortis de l’usine (tape-in). Il faudra encore quelques mois pour que des processeurs entièrement fonctionnels soient produits : les différentes parties du processeur ont été conçues, il faut encore les assembler et s’assurer que tout fonctionne bien ensemble.

Source : Forbes

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Si cette nouvelle est vraie, allez-vous opter pour un processeur d'AMD ?

Voir aussi :

Les processeurs quad-core low cost d'AMD Ryzen 3 sont disponibles à partir de 109 USD l'unité, des concurrents sérieux pour les Core i3 d'Intel ?
AMD confirme les prix de ses processeurs Ryzen 9 ThreadRipper qui auraient 40 % de performance/Dollar en plus qu'un Intel Core-X


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Chauve souris Chauve souris - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 05/08/2017 à 5:33
Quand je change les entrailles d'un de mes PC pour qu'il soit relativement au top il est bien évident que je dois acheter la carte mère ET le processeur. Et souvent aussi la RAM (de DDR3 à DDR 4 par exemple). Ceci dit je suis un geek ma non tropo donc ce changement a lieu tous les 3 ans environ.
Maintenant AMD ou Intel ? C'est pragmatique. Qui aura le plus de compatibilité et le meilleur rapport performance prix au moment de l'achat ? Cela dépend aussi du chip associé (Northbridge principalement). Et puis, bien sûr, ça dépend de l'utilisation. Un PC polyvalent de particulier n'est pas le même qu'un PC pro dédié à un usage plus précis. Une chose est certaine je n'achèterais jamais un portable.
Avatar de RedGuff RedGuff - Membre régulier https://www.developpez.com
le 05/08/2017 à 7:55
Il faudra malheureusement attendre encore un peu pour voir des carte-mères multiprocesseurs pour les particuliers.
Avatar de Aurelien Plazzotta Aurelien Plazzotta - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 05/08/2017 à 10:36
La 10e génération de CPU est bientôt prête mais Intel veut d'abord innonder le marché avec sa 8e et 9e génération... on est des bonnes grosses vaches à lait à toujours payer plein pot des produits déjà dépassés dès leur sortie.

Pourquoi ne pas directement vendre les Ice Lake (10e génération) pour voler le segment de marché à AMD pendant plusieurs années ? ça sent l'entente commerciale avec AMD tout ça.
Avatar de LittleWhite LittleWhite - Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
le 05/08/2017 à 19:44
Bonjour,

Intel a très récemment annoncé sur Twitter que les travaux sur la dixième génération (Ice Lake) sont aussi bien avancés, puisque la conception initiale du processeur est achevée (avec une microarchitecture améliorée)
C'est l'étape de conception initiale. Je ne suis pas sûr que cela est synonyme de bientôt prêt. Ça ne se fait pas non plus en un jour, un CPU.
Avatar de ARAKIS_2 ARAKIS_2 - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 07/08/2017 à 10:25
Bonjour,

Oui c'est très bien de pouvoir augmenter la fréquence du processeur !!! Bravo mais le ralentissement, par contre, viendra indubitablement de la carte mère et des bus. Et oui on reste lié à la fréquence de la carte Mère, son horloge.

Pourquoi ?

On peut augmenter la fréquence d'un processeur car c'est de la miniaturisation. Par contre, pour ceux qui ont fait un peu d'électronique, vous devez savoir qu'en augmentant la fréquence d'un circuit imprimé on augmente les fréquences parasites (effets inductifs ou capacitifs - loi de Lens). On parle de circuit rayonnant. C'est pour cela que sont sortis, entre autre, les composants CMS. Alors imaginez un petit train de bits perturbé par des hautes voir très hautes fréquences. Je n'ose même pas vous parler d'hyperfréquence. Ça a beau être du binaire, il faut de l'électronique pour le réaliser.

Du coup les cartes mères resteront à leur fréquence. N'oubliez pas que les périphériques aussi sont lents car il reste toujours des parties mécaniques.

Alors où est le problème ?

Et bien pour faire évoluer la fréquence il faut de nouveaux composants électroniques. Un peu comme le passage des tubes aux transistors.
Donc trouver de nouveaux composants électroniques - Je veux parler de leur constitution. Ainsi que des nouveaux circuits électroniques véhiculant les informations. Peut-être des cartes Mères, elles-mêmes miniaturisées !!!

C'est ça la nouvelle gageur !!!
Offres d'emploi IT
Développeur web php h/f
IP-FORMATION - Ile de France - Paris (75000)
Analyste programmeur cobol (h/f)
ABASE - Provence Alpes Côte d'Azur - Aix-en-Provence (13100)
Manager Service Support
AURA - Ile de France - PARIS

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil