Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Apple Park : Apple envisagerait de faire travailler ses développeurs en open spaces
Quelles conséquences sur leur niveau de productivité ?

Le , par Stéphane le calme

40PARTAGES

12  0 
En 2011, Apple a dévoilé le projet de construction de son futur siège social, Apple Park (aussi appelé Apple Campus 2). Les travaux ont été lancés en 2013 et la fin était prévue pour avril de cette année. Le chantier aura cependant quelques mois de retard, retard qui n’a pas empêché à une première vague d’employés d’occuper certains bureaux dans les espaces dont la construction était déjà achevée.

Ce projet mobilise 13 000 entrepreneurs et un budget de 5 milliards de dollars. Selon un rapport de Reuters qui date de février, Apple Campus 2 a eu un niveau de surveillance de l'entreprise que très peu de projets architecturaux reçoivent, l'entreprise exigeant une signature sur presque tous les aspects de la conception et de la construction.

Il y a quelques jours, le Wall Street Journal a publié un entretien avec Jonathan Ive, un designer industriel britannique qui est membre de la direction d'Apple en tant que Senior Vice President. Ce dernier a donné quelques détails concernant le nouveau siège social, expliquant par exemple que l'intérieur de l'édifice central est composé de séries d'espaces de travail, tous identiques, séparés par des tableaux blancs et entourés de murs perforés conçus spécialement pour éviter que le son ne s'y répercute, et ainsi réduire au maximum le bruit ambiant.

Dans un passage, le journal indique que « Les milliers d’employés d’Apple Park vont devoir se plier à la vision du lieu de travail d’Ive. Plusieurs d’entre eux seront assis dans des open spaces et non plus dans les bureaux auxquels ils avaient l’habitude. Les développeurs ont peur que leur environnement de travail ne soit trop bruyant et distrayant. »


C’est ce point concernant les espaces de travail ouverts qui a suscité une certaine polémique parmi certains développeurs qui se demandent s’il ne s’agit pas là d’une mauvaise idée.

L’un d’eux, Anil Dash, PDG de Fog Creek Software, s’est interrogé sur le bien-fondé d’une telle initiative. Il a rappelé qu’il y a eu d'innombrables études universitaires qui ont confirmé le même résultat : les personnes qui travaillent dans les bureaux ouverts sont frustrées, distraites et généralement malheureuses.

« Cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas de place pour les open spaces au travail - il peut y avoir de grandes occasions de collaborer et de se connecter. Pour les équipes comme celles de marketing, de communications ou de ventes, le partage d'un espace peut avoir beaucoup de sens. Mais pour les tâches qui nécessitent d’être dans un état de flux ? La science est formelle, la réponse est claire, la porte est close sur le sujet. Ou alors le serait si les travailleurs disposaient d’une porte fermée. »

« Lorsqu’il s’agit d’emplois où les rôles à jouer nécessitent que le travailleur soit dans un état de flux, la programmation peut être le meilleur exemple d'une tâche qui est meilleure lorsqu’il n’y a pas d’interruptions. Et Apple dispose de quelques-uns des meilleurs développeurs dans le monde, donc le bon sens voudrait qu’ils bénéficient d’un excellent environnement. C'est pourquoi il était particulièrement gênant de voir cette note dans l’article du WSJ sur le nouveau siège d’Apple », a-t-il continué, faisant référence aux open spaces.

« D’ordinaire, les entreprises justifient de placer les développeurs dans des bureaux open spaces en évoquant des raisons budgétaires. En effet, cela revient plus cher de faire suffisamment de pièces pour que les développeurs disposent d’un bureau qui se ferme. Cependant, compte tenu du fait qu’Apple a déjà investi 5 milliards de dollars dans ce nouveau campus, il est difficile de penser que cette décision a été influencée pour ce type de raison. »

« L'autre argument possible pour faire fi des bureaux privés serait que l’entreprise pourrait ne pas savoir ce que ses employés préfèrent », a continué Anil Dash, qui s’est alors proposé de vérifier cette théorie en lançant un sondage sur ce que les développeurs au bureau sans leur donner de suggestion. Sur son compte Twitter, il a alors demandé « Quelle est la meilleure fonctionnalité que vous avez eue dans un bureau, passé ou présent ? »

« Ce que vous trouverez dans les centaines de réponses à ce tweet, ce sont des dizaines et des dizaines de personnes parlant de combien ils ont aimé avoir un bureau privé avec une porte qui se ferme ou alors combien ils souhaitaient en avoir un. »

« Il ne fait aucun doute qu'Apple obtiendrait les mêmes réponses s'il avait parlé à ses propres équipes. Donc, la seule possibilité qui reste, c'est qu'il n'y a pas assez de gens dans l'industrie qui croient réellement aux avantages d'avoir des bureaux privés pour les développeurs. »

Rappelons qu’en janvier, un rapport de la BBC a estimé que les espaces partagés ont un impact négatif sur la mémoire des individus. Pour étayer ses propos, la BBC a pris l'exemple d'une entreprise évoluant dans le domaine du numérique et dont le dirigeant répond au nom de Chris Nagele.

Selon la BBC, Monsieur Chris Nagele, cadre dirigeant de ladite entreprise, a emboîté le pas à bon nombre de ses pairs en décidant de déplacer l'ensemble de ses employés dans un grand bureau ouvert ; cela s'est passé il y a quatre ans. En prenant cette décision, Chris Nagele avait pour objectif de rassembler ses agents dans un seul et même endroit afin de faciliter la collaboration entre les membres de son personnel et de développer aussi un meilleur climat social.

Toutefois, en regroupant ses agents qui travaillaient tous en télétravail, il s'est très vite rendu compte que cette option était une très grande erreur. En effet, il a remarqué que ses employés étaient devenus distraits et n'étaient plus épanouis. BBC a précisé que Chris Nagele a également constaté une grosse baisse de productivité chez ses collaborateurs. Cette expérience n'aura duré que trois ans, car suite à ses différents constats, Chris Nagele a choisi de laisser tomber les bureaux open spaces qu'il a finalement remplacés par des bureaux fermés.

Source : billet Anil Dash

Et vous ?

Partagez-vous son point de vue ?

Voir aussi :

Les bureaux open spaces ont un impact négatif sur notre mémoire, d'après un article publié par la BBC
Développeurs, concentration et productivité dans les open spaces

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 01/08/2017 à 15:21
C'est toujours pareil : ceux qui prennent la décision ne sont pas ceux qui la subissent?
10  0 
Avatar de kilroyFR
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 01/08/2017 à 20:48
Nous on vient de passer (janvier 2017) de bureaux fermés a l'open space + plateau pour chaque projet (donc plus de place a demeure; des que notre intervention sur le projet est terminée on demenage...).
=> je rejoins ce qui est dit, c'est une catastrophe car les gens n'aiment pas y rester donc se deplacent en permanence ou casque sur les oreilles en mode "autiste".
Ne repondent plus aux sollicitations des autres projets car leurs objectifs sont leur projet pas celui du copain (meme si dans la meme boite).
Bref, a 17h30 il n'y a plus personne (alors qu'avant a 20h il y avait encore du monde).
La seule chose "positive" que cela a apportée c'est que les gens se sont desapropriés ce qu'ils faisaient (plus le sentiment d'etre des tacherons que des membres d'une entreprise) et ne sont plus "esclaves" de leur boulot. Bon au passage ils nous ont externalisé pas mal de dev en offshore (ile maurice car francophones); donc tout ca participe a un desamour du temps passé en entreprise mais permet finalement (un mal pour un bien ?) aux gens de decrocher et passer plus de temps en famille.

Ah oui, l'idée du management c'etait pour que les gens se remettent a se parler plutot que de s'envoyer des mails (et donc faire trainer le moindre sujet qui aurait pu etre clos par une simple discussion entre les personnes concernées mais le propre du developpeur c'est de rester le cul sur sa chaise et de communiquer par mail/messageries instantanée etc.).
En 30 ans j'ai toujours privilégié la communication en directe (deplacement physique des que j'ai un sujet a discuter); rudement plus efficace et ca evite dans 90% des cas d'organiser des reunions a 15 pour le moindre sujet aussi mineur soit il. Generalement tous les problemes se resolvent tres facilement ainsi; le mode plateau n'apportant strictement rien de plus.
9  0 
Avatar de JackJnr
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 01/08/2017 à 14:05
Pour etre passé d'un open space à un bureau fermé je reconnais que beaucoup de points de l'article (voire tous) sont vrais
Le plus agréable : le calme quand on travaille
8  0 
Avatar de TiranusKBX
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 02/08/2017 à 10:21
Même sans les Open-Space quand tu à des idiots qui viennent 50 fois te demander la même chose ta productivité chute du coup j'ai un tableau de questions/réponses sur le mur à côté de la porte d'entrée de mon bureau mais il n'empêche qu'il y a toujours des cas ou je suis obligé de faire au moins 20 fois la même démonstration de procédure à un "technicien" car il est soit pas foutus de prendre des note ou il les à perdus ou encore pire il ne les comprend pas...
6  0 
Avatar de Mat.M
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 01/08/2017 à 21:03
et juste une question la grange "historique",dans la vidéo, ça sert à quoi ?
A élever des poules ?
Déjà que l'open-space est au monde du travail ce que l'élevage en batterie est à l'agriculture
5  0 
Avatar de jopopmk
Membre expert https://www.developpez.com
Le 02/08/2017 à 7:24
C'est une discussion qui revient souvent, avec la même conclusion : l'open-space est une mauvaise idée dans la plupart des cas.
Citation Envoyé par spyserver Voir le message
C'est surprenant que le télétravail ne soit pas évoqué chez Apple, c'est encore mieux que le bureau fermé, pour développer c'est parfait
Ils viennent de construire un bâtiment gigantesque, ce serait bête d'y mettre personne
4  0 
Avatar de 7gyY9w1ZY6ySRgPeaefZ
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 07/08/2017 à 15:03
Citation Envoyé par ner0lph Voir le message
Imagine quand le casque ou les écouteurs sont interdits par le N+3…
J'ai pas de problème avec ça, je mets les bouchons anti-bruits
En plus, le N+3 passera jamais dans le bureau et il va falloir me travailler fort pour me convaincre du bien fondé d'une telle décision...
4  0 
Avatar de Glutinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 01/08/2017 à 17:53
On est en 2017 et une grosse firme comme Apple continue des techniques de management qui ont justement fait preuve d'inefficacité et de désaccord depuis 20-30 ans ?

Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
C'est toujours pareil : ceux qui prennent la décision ne sont pas ceux qui la subissent?
Les décisionnaires travaillent sûrement dans un open-space de 200 m²... où ils sont seuls

EDIT : correction, inefficacité et pas efficacité...
3  0 
Avatar de Laurent Simon
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 04/08/2017 à 7:53
Par expérience, l'open space est par excellence le meilleur moyen pour:

  • transformer les développeurs en autistes équipés d'un casque.
  • faire chuter la productivité de façon drastique.
4  1 
Avatar de 7gyY9w1ZY6ySRgPeaefZ
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 08/08/2017 à 17:22
Citation Envoyé par Hervé Autret Voir le message
Si j'étais obligé d'expliquer 10 fois la même chose à la même personne, je me poserais pas mal de questions sur ma façon d'expliquer et j'essaierais d'en changer, ne serait-ce que pour ne pas la voir revenir une 11ème fois.
C'est pas faux, mais les gros boulets, ça existe. Surtout ceux qui préfèrent te regarder faire leur travail, plutôt que d'apprendre à être autonome.
3  0