Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La Russie en passe de voter une loi contre l'utilisation des VPN et des serveurs proxy
La chambre basse du Parlement l'a déjà ratifiée

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

9  0 
Plus tôt cette année, la Chine a commencé à évaluer des moyens d'interdire les VPN et les serveurs proxy sur l’étendue de son territoire et s’est finalement résolue à obliger les particuliers et les entreprises à s'inscrire auprès du gouvernement afin d'utiliser ces services. À son tour, la Russie semble vouloir aller vers une décision similaire.

Le projet de loi visant à interdire l'utilisation d'outils tels que les serveurs proxy ou les réseaux privés virtuels (VPN) dans le pays a été adopté par la Douma d'État (chambre basse) du Parlement russe vendredi. Il n'est pas encore approuvé par la Chambre haute et le Président. Cependant, une fois que ce sera le cas, les fournisseurs de services Internet du pays devront bloquer l'accès à tous les fournisseurs de services proxy.

Selon les législateurs russes, cette décision va contribuer à faire respecter davantage l'interdiction du pays quant au contenu extrémiste hébergé en ligne. À l'heure actuelle, s’il est prévu des exceptions ou des dispositions spéciales par exemple pour des entreprises ou des individus qui ont besoin d’avoir accès à de tels services.

Dans l’édition 2016 de son rapport sur les libertés internet, l’ONG Freedom House a expliqué que les libertés ont diminué pour la sixième année consécutive : « L'augmentation des contrôles montre l'importance des médias sociaux et de la communication en ligne pour faire progresser la liberté politique et la justice sociale. Ce n'est pas un hasard si les outils au centre de la répression actuelle ont été largement utilisés pour responsabiliser les gouvernements et faciliter les conversations non censurées. Dans plusieurs pays, les autorités ont même recouru à la fermeture de tout accès à internet à des moments politiquement controversés, uniquement pour empêcher les utilisateurs de diffuser des informations via les médias sociaux et les applications de communication, avec des conséquences sociales, commerciales et humanitaires incalculables. »

Les gouvernements ont élargi la censure qui couvre une diversité croissante de sujets et d'activités en ligne. Les sites et les pages via lesquels des pétitions ou des appels à manifestation ont été censurés dans plus de pays qu'auparavant. Il en va de même pour ceux qui font la promotion des opinions des groupes d'opposition politique. « De plus en plus de contenus et sites web traitant des questions LGBTI (lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexuelles) ont été bloqués ou dévalorisés sur le plan moral. La censure des images – contrairement à l'écrit – s'est intensifiée, probablement en raison de la facilité avec laquelle les utilisateurs peuvent maintenant les partager, et du fait qu'elles servent souvent de preuves irréfutables d'actes répréhensibles officiels. »

L’organisme a noté qu’en décembre 2015, un tribunal en Russie a prononcé la première peine maximale de cinq ans d'emprisonnement pour extrémisme au blogueur Vadim Tyumentsev, qui a été accusé d'avoir posté des vidéos qui ont critiqué les séparatistes proKremlin dans l'est de l'Ukraine et ont appelé à l'expulsion des réfugiés venant à La Russie des régions ukrainiennes de Donetsk et Luhansk. En juillet 2016, une nouvelle loi russe a accru la peine de prison maximale pour justifier ou inciter le terrorisme à sept ans.

En juin 2016, une loi antiterroriste a été adoptée et exige que tous les « organisateurs d'informations en ligne » (qui, en théorie, peut inclure aussi bien des fournisseurs de services locaux que des sociétés de médias sociaux étrangères) fournissent au Service fédéral de sécurité (FSB) des outils pour déchiffrer toute information qu'ils transmettent, demandant essentiellement un accès aux données via une porte dérobée. La loi exige également que les fournisseurs de services conservent les métadonnées des utilisateurs pendant une période maximale de trois ans et le contenu des communications des utilisateurs (appels, textes, images, vidéos et autres données) pour une durée maximale de six mois.

Source : ABC News

Voir aussi :

Libertés sur internet : la France a encore rétrogradé en 2016, même si elle occupe la huitième place dans le baromètre Freedom House

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de fredinkan
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 02/11/2017 à 9:20
Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
Même remarque que GordonFreeman, dans ma boite, 3 sociétés reliées entre elles par VPN.

Je ne vois qu'un seul but à ces lois. La censure et la répression. Que ceux qui continuent de penser que la Russie de Poutine n'est pas une dictature, y réfléchisse un peu plus...
Bouge pas, ça viendra aussi bientôt dans nos "démocraties"
Regarde dans les actu, ils avancent vers ça à grand pas
10  0 
Avatar de MysteryGummy
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 02/11/2017 à 14:36
Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
Même remarque que GordonFreeman, dans ma boite, 3 sociétés reliées entre elles par VPN.

Je ne vois qu'un seul but à ces lois. La censure et la répression. Que ceux qui continuent de penser que la Russie de Poutine n'est pas une dictature, y réfléchisse un peu plus...
Ce sont les VPN qui refusent d'appliquer les règles du régulateur russe qui seront interdits. Les VPN qui respectent les lois russes en bloquant certains sites seront parfaitement légal. Il est bien évidemment absolument impensable que la totalité des VPN soit interdits...

Fais plutôt attention aux news putaclic avant de conseiller aux autres de réfléchir.
7  0 
Avatar de emixam16
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 31/07/2017 à 9:44
Après le temps des c(e)rises, vient toujours celui des dictatures, puis éventuellement celui des guerres.

Autant dire que le ciel est dégagé devant nous...
6  0 
Avatar de GordonFreeman
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 02/11/2017 à 8:40
Citation Envoyé par devman1 Voir le message
c'est une guerre froide contre l'espionnage via le net, pas besoin de cité la véritable cible de cette mesure
1 pour la Russie 0 pour les USA, car il faut arrêter l'hypocrisie le VPN favorise le vol de données et les hacks par des fantômes.
Le VPN favorise le vol de données ? Perso je ne vois pas comment. Qu'il soit un moyen utilisé pour en voler je veux bien mais qu'il le favorise ?.. Il fait de la propagande sur le net ?

Dans la société ou je travail nous avons la maison mère avec une infrastructure principale à un endroit et 8 succursale (dans des lieux différents) reliées entre elle par VPN. Cela permet d'avoir le même domaine réseau avec des sous-domaines, de proposer des services communs d'entreprise, etc.

Sans VPN, c'est quasi impossible de maintenir ce genre d'infrastructure qui sont somme toutes assez standard dans les entreprises avec plusieurs localisations...

Sans oublier que la protection des données doit être garantie pour une entreprise (comme pour les particuliers).
6  0 
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 02/11/2017 à 10:17
Citation Envoyé par marsupial Voir le message
Ça n'est pas hyper répressif mais en France, tor est interdit.
tu en est sur ? je n'ai jamais entendu parlé d'une tel loi.
Le seul lien que je trouve sur google c'était un projet de loi qui date de 2015.
http://www.erenumerique.fr/tor-et-wi...-17075-07.html

Donne moi l'article qui stipule que tor est interdit en France.
Je doute qu'une tel loi arrive à passer en France car tor c'est juste un outil, un protocole comme le torrent, ftp.... il ne peut pas être interdit.
6  0 
Avatar de GordonFreeman
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 02/11/2017 à 10:20
Oui alors effectivement on peu critiquer certains agissement de la Russie.

Ça reste néanmoins une démocratie, avec des méthodes parfois un peu rétrograde, on est bien d'accord.

Mais comme dis dans certains commentaires, il ne faut pas oublier que ce ne sont pas les seuls et que toutes les démocraties (les nôtres y compris) utilisent parfois des méthodes ou des moyens pas forcément toujours très corrects envers le peuple et ces droits légitimes.
Que ce soit en Suisse (mon pays), en France ou ailleurs en Europe ont peut trouver des exemples peu reluisant de décisions bafouant les droits des utilisateurs (internet, vie privé, etc)

C'est pour ces raisons que ne veut pas critiquer de manière direct la Russie. Il ne faut pas oublier non plus qu'ils viennent de loin (2ème guerre mondiale, la fin du communisme, guerre froide, etc) . J'aurais plutôt tendance à penser que c'est un pays qui fait des effort pour s'améliorer, comparativement à d'autres pays soit disant démocratique qui auraient plutôt une tendance à reculer. Comme on dit, pour juger le présent il faut connaitre le passé.

P.S. loin de moi l'idée de partir dans un grand débat politique. Je voulais juste relativiser certains points par rapport à nos situations. Et j'ajouterais que ce n'est que mon avis et qu'en plus je suis pas sur qu'il vaille grand chose
8  2 
Avatar de AndMax
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 31/07/2017 à 15:34
Citation Envoyé par hotcryx Voir le message
Si les russes interdisent les VPN, les VPN loués seront aussi bloqués.
C'est tout le problème: VPN (pour virtual private network) n'est qu'une fonctionnalité qui permet de rediriger tes communications vers un autre serveur afin de pouvoir travailler avec ce serveur comme si tu étais localement sur son réseau, ou afin d'utiliser sa "passerelle" vers d'autres réseaux. Si c'est le serveur personnel que tu loues chez AWS, OVH ou chez ton pote d'un autre pays, comment veux-tu que les russes bloquent tout ça ? Cela reviendrait à bloquer presque toutes les communications chiffrées car tu peux transformer n'importe quelle machine en "serveur" VPN.

Leur loi n'empêchera pas des gens déterminés d'utiliser des VPN, mais cela ajoute des prétextes pour la dictature locale d'arrêter n'importe qui pour n'importe quoi (surtout des opposants au régime).
5  0 
Avatar de droper
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 28/07/2017 à 9:07


“People shouldn't be afraid of their government. Governments should be afraid of their people.”
4  0 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 02/11/2017 à 3:52
comment peux faire une entreprise pour ce passer de vpn ou proxy ??
4  0 
Avatar de headmax
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 02/11/2017 à 15:54
Je pense que la raison de ce choix, on dit de Poutine qu'il est "patient et un grand joueur d'échec" au vu de la situation au abord de leur frontière (Armement de la Pologne, Ukraine ... OTAN) d'un point vue géostratégique on est plus dans la "démocratie" mais vers autre chose de bien plus dangereux, et la nécessité de la Russie de préserver son indépendance face a une Europe O tanisé ou "glacis géopolitique US en expansion sans limite géographique sans consentement au détriment des nations". L'Affaire des missiles russes à CUBA c'était la guerre froide, aujourd'hui c'est quoi la température?
4  0