Developpez.com

Plus de 14 000 cours et tutoriels en informatique professionnelle à consulter, à télécharger ou à visionner en vidéo.

Qualcomm serait traduit en justice par quatre sous-traitants d'Apple,
Qui l'accusent d'abus de position dominante

Le , par Malick, Community Manager
Qualcomm, le célèbre fabricant de puces pour smartphones, serait encore une fois la cible de plusieurs plaintes déposées auprès du tribunal de district sud de la Californie. En effet, plusieurs médias ont relayé l'information selon laquelle la société américaine a été traduite en justice par quatre sous-traitants d'Apple qui l'accusent d'abus de position dominante.

D'après les informations recueillies auprès de l'éditeur en ligne Reuters, les quatre sous-traitants en l'occurrence Hon Hai Precision Industry, plus connu sous le nom de Foxconn, Wistron Corp, Compal Electronics et Pegatron reprochent à Qualcomm d'avoir enfreint deux articles de la Sherman Act. Pour rappel, la Sherman Act est une loi antitrust américaine qui a été votée par le Congrès le 2 juillet 1890. Reuters affirme également que l'attrait en justice de Qualcomm intervient après que cette dernière a saisi la justice américaine au mois de mai dernier, cela dans l'optique de forcer les sous-traitants en question à s'acquitter des redevances que la firme à la pomme leur a demandé de ne plus payer.

Selon Reuters, un des avocats des quatre plaignants du nom de Theodore J. Boutrous a déclaré : « Qualcomm a confirmé publiquement que ce procès contre nos clients vise Apple et est destiné à les punir pour avoir travaillé avec Apple. »

L'éditeur en ligne nous rappelle également qu'au mois de janvier dernier, Apple avait déposé une plainte contre Qualcomm qu'il accusait d'avoir surfacturé ses composants. La firme à la pomme lui aurait également reproché d'avoir refusé de lui accorder des remises qui étaient prévues et évaluées à environ un milliard de dollars soit l'équivalent de 910 millions d'euros.

« Malgré les plaintes d'Apple contre Qualcomm, les fournisseurs d'Apple restent contractuellement obligés de verser des redevances à Qualcomm dans le cadre de leurs contrats de licence avec nous, y compris pour la vente d'iPhone à Apple », aurait déclaré le président de Qualcomm à savoir Derek Aberle.

Source : Reuters

Et vous ?

Que pensez-vous de cette affaire ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
FR-ATS-Nantes-Intégrateur poste de travail (H/F)
Atos Technology Services - Pays de la Loire - Nantes (44000)
Stage ingénieur concepteur développeur nouvelles t
SQLI Entreprise - Midi Pyrénées - Toulouse (31300)
Developpement api/client angularjs
Kawaa - Ile de France - Paris (75000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil