Bitcoin : le passage au protocole SegWit suivant BIP148 débute en août
Et pourrait entraîner une fragmentation de la blockchain

Le , par Patrick Ruiz, Chroniqueur Actualités
Le passage au protocole SegWit – Segregated Witness – suivant la proposition d’amélioration 148 du Bitcoin (Bitcoin Improvement Proposal 148) débute le 1er août prochain dès 1 h du matin GMT + 1. D’importantes perturbations du réseau sous-jacent à la célèbre cryptomonnaie sont d’ores et déjà redoutées.

La communauté qui maintient le site bitcoin.org prévient à cet effet que : « chaque bitcoin reçu après cette date pourrait disparaître de votre portefeuille ou être d’un type que d’autres nœuds de réseau n’accepteront pas. »

Le passage à SegWit suivant BIP148 pose en effet un problème de « majorité économique » au sein de l’écosystème Bitcoin. La réussite du processus dépend de l’adhésion de la majorité des nœuds du réseau – utilisateurs, gestionnaires de portefeuille, etc. –, mais surtout du « vote » des postes de minage.

Dans le cas où une majorité de postes de minage adhère aux règles BIP 148, la transition se fera en douce. La rétrocompatibilité de ces nouvelles règles assure que les transactions au nouveau format – appelons-les bitcoins BIP148 – soient comprises de tous les nœuds, qu’ils aient effectué la mise à jour ou pas. Seules les transactions formatées à l’ancienne seront rejetées par les nœuds à jour.

Seulement, les chiffres actuels semblent confirmer la tendance inverse si l’on s’en tient aux données de l’indicateur segwit.co. C’est dire que dès le 1er août, l’on assistera à une division du réseau Bitcoin en minimum deux ensembles : d’un côté, les nœuds BIP148 et de l’autre, leurs homologues non mis à jour.

Il y a là comme un rapport de force dont il est difficile de prévoir quand la communauté Bitcoin sortira. Il faudrait en effet qu’il y ait un véritable consensus pour un retour à la normale.

En attendant, la communauté qui maintient le site bitcoin.org prescrit d’éviter d’initier toute transaction – envoi et réception – à 12 heures avant le 1er août à 1 h du matin GMT + 1. Une marge de 48 heures est même recommandée – soit le 30 juillet à 1 h du matin – pour plus de prudence.

Les possesseurs de fonds dans différents portefeuilles devront également s’assurer que ces derniers leur permettent d’effectuer une sauvegarde de leurs clés privées. Évidemment, dans de telles conditions le bitcoin sera sujet à d’importantes fluctuations. Il est donc conseillé de ne conserver que le strict nécessaire dans son portefeuille.

Sources : bitcoin.org, BIP148/GitHub

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Le bitcoin devient officiellement un moyen de paiement au Japon, le pays en profite au passage pour en durcir la réglementation
Les Japonais vont bientôt pouvoir payer leurs factures d'électricité en bitcoins, que pensez-vous de cette initiative ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil