Visual Studio Code 1.14 est disponible
Et apporte de nombreuses améliorations qui sont axées sur la productivité

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Améliorations de la palette de commande

Microsoft indique avoir amélioré le menu déroulant de la palette de commandes (Ctrl + Shift + P) pour le rendre plus utile.

Une requête populaire était de toujours restaurer la dernière saisie lors de la réouverture de la palette de commandes. Pour activer ce comportement, il suffit alors de se servir du nouveau paramètre workbench.commandPalette.preserveInput.

Microsoft a également ajouté une liste de commandes récemment utilisées (MRU) qui persiste entre les redémarrages. Les commandes récemment utilisées s'affichent toujours en haut. Un nouveau paramètre workbench.commandPalette.history vous permet de contrôler le nombre d'entrées à afficher (définissez-le sur 0 pour désactiver cette fonction). Avec le MRU activé, vous n'avez pas besoin d'activer workbench.commandPalette.preserveInput, car l'historique va toujours contenir la dernière commande exécutée par défaut lorsque vous ouvrez la palette de commandes.


Microsoft indique également qu’une nouvelle commande Clear Commands History a été ajoutée pour supprimer rapidement toutes les entrées de l'historique des commandes. Enfin, les raccourcis clavier dans la liste déroulante sont présentés sous la même forme visuelle que dans le clavier.

Nouvelles tâches dans le Menu

Tout d’abord, Microsoft a rajouté le menu Task au-dessus de la palette de Menu. Cette rubrique apporte la nouvelle action Configure Default Build Task qui, lorsqu'elle est utilisée avec la version 0.1.0 d'un fichier tasks.json, ouvre simplement le fichier tasks.json. Microsoft explique que ce n’est qu’à partir de la version 2.0.0 de tasks.json que vous pourrez utiliser le menu Tasks à plein régime.

De nombreuses fonctionnalités intéressantes sont fournies avec le nouveau format de tâche*:
  • la commande Run Task affiche maintenant les tâches les plus récemment utilisées, les tâches personnalisées définies et les dernières tâches autodétectées ;
  • les tâches sont exécutées dans le terminal intégré. Cela améliore le codage de sortie, appuie pleinement les séquences de contrôle ANSI (par exemple, les couleurs) et prend en charge la saisie d'une tâche ;
  • tâche d'autodétection pour TypeScript, Gulp, Jake, Grunt et npm :

  • vous pouvez encore définir vos propres tâches personnalisées dans le fichier tasks.json avec un contrôle total sur la façon dont ils sont exécutés sur le terminal. Par exemple, les tâches ci-dessous exécutent un script de test dans le terminal et utilisent un nouveau terminal pour chaque exécution de test :

Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
{
  "version": "2.0.0",
  "tasks": [
      {
          "taskName": "Run tests",
          "type": "shell",
          "command": "./scripts/test.sh",
          "windows": {
              "command": ".\\scripts\\test.bat"
          },
          "group": "test",
          "presentation": {
              "reveal": "always",
              "panel": "new"
          }
      }
  ]
}

Règles d’indentation

Avec cette version, les auteurs d'extensions de langage peuvent déclarer les règles d'indentation dans un fichier language-configuration.json au lieu de les enregistrer dans la phase d'activation de l'extension.

Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
{
  "indentationRules": {
    "increaseIndentPattern": "^\\s*((begin|class|def|else|elsif|ensure|for|if|module|rescue|unless|until|when|while)|(.*\\sdo\\b))\\b[^\\{;]*$",
    "decreaseIndentPattern": "^\\s*([}\\]]([,)]?\\s*(#_|$)|\\.[a-zA-Z_]\\w*\\b)|(end|rescue|ensure|else|elsif|when)\\b)"
  }
}
« TypeScript, JavaScript, CSS, HTML et JSON ont des règles d'indentation intégrées. Nous n'avons pas encore livré de règles d'indentation pour d'autres langages, mais si vous utilisez une extension qui définit des règles pour un autre langage, vous verrez la fonction editor.autoIndent s’exécuter. »

Préversion du Multi Root Workspaces

Explorateur de fichiers

L'Explorateur de fichiers peut maintenant afficher plusieurs dossiers racine dans un seul arbre. Vous pouvez facilement ajouter des dossiers racine dans le menu Fichier ou dans le menu contextuel :


Une fois qu'un dossier racine est ajouté, l'Explorateur affichera le nouveau dossier en tant que racine dans l'arborescence des fichiers. Vous pouvez cliquer avec le bouton droit de la souris sur l'un des dossiers racine pour ajouter plus de dossiers racine ou pour le supprimer.

Recherche

La recherche de texte intégral et le sélecteur de fichiers Quick Open prennent en compte les dossiers racine supplémentaires. Lors de la recherche, les résultats de tous les dossiers racine apparaîtront dans la vue des résultats de recherche.

Pour distinguer les résultats avec le même nom de fichier sur les dossiers racine, le nom du dossier racine est utilisé comme préfixe du chemin relatif dans la liste des résultats. Les paramètres comme search.exclude sont pris en charge pour chaque dossier racine s'il est configuré et dans tous les dossiers si configurés en tant que paramètre utilisateur global.

API Proposed multi-root

Avoir plusieurs dossiers ouverts dans l'éditeur nécessite une API plus puissante. Lorsqu’une seule racine est prise en charge, l'API rootPath peut toujours faire l’affaire et la compatibilité est maintenue. Cependant, Microsoft indique avoir une nouvelle API plus puissante dans le pipeline. Cette API vous permet d'inspecter tous les dossiers de l'espace de travail et envoie un événement lorsque ceux-ci changent. Elle vous donne également accès au nouveau modèle de configuration.

Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
export namespace workspace {
    /**
    * List of workspace folders or `undefined` when no folder is open. The *first*
    * element in the array is equal to the [`rootPath`](#_workspace.rootPath)
    */
    export let workspaceFolders: Uri[] | undefined
    /**
     * An event that is emitted when a workspace folder is added or removed.
     */
    export const onDidChangeWorkspaceFolders: Event<WorkspaceFoldersChangeEvent>;
    /**
    * Get a configuration object.
    *
    * @param section A dot-separated identifier.
    * @param resource A resource for which configuration is asked
    * @return The full workspace configuration or a subset.
    */
    export function getConfiguration2(section?: string, resource?: Uri): WorkspaceConfiguration2;
}
 
export interface WorkspaceFoldersChangeEvent {
    readonly addedFolders: Uri[];
    readonly removedFolders: Uri[];
}
 
export interface WorkspaceConfiguration2 extends WorkspaceConfiguration {
 
    /**
    * Retrieve all information about a configuration setting. A configuration value
    * often consists of a *default* value, a global or installation-wide value,
    * a workspace-specific value and a folder-specific value.
    *
    * The *effective* value (returned by [`get`](#_WorkspaceConfiguration.get))
    * is computed like this: `defaultValue` overwritten by `globalValue`,
    * `globalValue` overwritten by `workspaceValue`. `workspaceValue` overwritten by `folderValue`.
    *
    * *Note:* The configuration name must denote a leaf in the configuration tree
    * (`editor.fontSize` vs `editor`) otherwise no result is returned.
    *
    * @param section Configuration name, supports _dotted_ names.
    * @return Information about a configuration setting or `undefined`.
    */
    inspect<T>(section: string): { key: string; defaultValue?: T; globalValue?: T; workspaceValue?: T, folderValue?: T } | undefined;
 
}
Microsoft rappelle que cette API est une proposition, par conséquent, vous devrez l'activer par extension. Dans le fichier package.json de votre extension, ajoutez la ligne suivante :

Code : Sélectionner tout
"enableProposedApi": true
Comme l'API est encore en phase de proposition, elle est toujours susceptible d’être affinée et les changements provoquant une rupture pourraient survenir. Pour cette raison, Microsoft ne prend pas en charge les extensions de publication qui utilisent les API proposées.

Source : Visual Studio Code

Et vous ?

Quelles améliorations vous intéressent le plus ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Beginner. Beginner. - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 03/08/2017 à 22:41
Salut,

Je débute avec VSCode (pour JS/HTML/CSS)...

- Il y a plusieurs choses qui sont vraiment biens (auto-complétion avancée, references, rename, go to definition, le type au survol de la souris...)...

Tout ce qui est présent à la base finalement car les extensions par contre c'est une autre histoire, c'est rebutant, ça peut dégouter un débutant car on peut passer beaucoup de temps à comprendre comment ils fonctionnent et il faut parfois les configurer...

A cause de ça ce genre d'outils peut décourager quelqu'un qui débute, qui veut apprendre un langage car une telle personne a besoin de se concentrer sur le langage lui-même et l'outil doit l'assister mais si il faut pour ça passer beaucoup de temps à apprendre le fonctionnement et la configuration des extensions alors cela nous détourne de l'objectif premier...

Alors avec ce genre d'outils il vaut mieux être averti...

----> Ce qui aurait été bien pour un débutant qui veut apprendre JS/HTML/CSS c'est que tout ce qui est nécessaire pour bien travailler soit déjà installé... Genre j'arrive, je tape du code et tout de suite j'ai le résultat ou peut-être éventuellement je clique sur un bouton "start" mais seulement la première fois et non à chaque fois que je fais une modif...

C'est par exemple ce qu'on a avec JS Bin : copier/coller du code et tout de suite le résultat sans même cliquer sur un bouton et si on fait un changement pareil on voit tout de suite le résultat et cela dans les trois langages html/CSS/JS !

Par contre évidement on n'a pas l'assistance efficace et agréable qu'apporte VSCode...

Ce serait bien : JS Bin + VSCode le tout en un...
Avatar de Michael Guilloux Michael Guilloux - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 14/08/2017 à 17:28
Visual Studio Code 1.15 disponible
meilleur support des fichiers volumineux, auto-indentation, builds Windows 64 bits en version stable et plus

Conformément à sa tradition, l’équipe de Visual Studio Code vient de publier une nouvelle mise à jour mensuelle. L’éditeur de code gratuit et multiplateforme a beaucoup gagné en maturité avec de nombreuses fonctionnalités ajoutées version après version depuis son passage en open source. Pour ses dernières versions, l’accent semble donc plus être mis sur l’amélioration de la productivité, la performance et l’expérience utilisateur plutôt que sur l’ajout de fonctionnalités majeures. Visual Studio Code 1.15 est également une continuité des efforts déjà déployés dans ce sens.

Cette nouvelle mise à jour de l’éditeur de code de Microsoft vient avec de nombreuses petites améliorations. Parmi les plus intéressantes, on peut en effet commencer par un meilleur support des fichiers volumineux. On note, dans cette nouvelle version, une amélioration de l’utilisation de la mémoire et donc de la performance pour les fichiers volumineux.

Tout fichier de plus de 30 Mo ou plus de 300K lignes sera maintenant considéré comme un fichier volumineux et sera traité spécialement dans certaines circonstances. En désactivant certaines fonctionnalités pour les fichiers volumineux, Microsoft a pu optimiser l'utilisation de la mémoire, dans certains cas, jusqu'à 50 %. Bien d'autres optimisations ont également été mises en place par l'équipe VS Code pour réduire la pression sur la mémoire de votre machine. Certaines des optimisations auront un impact sur tous les fichiers, même si les effets ne seront pas perceptibles pour les petits fichiers. Il faut également noter que la limite de taille de fichier est de 300 Mo pour systèmes 32 bits alors que sur les machines 64 bits, il n’y a tout simplement pas de limite.

Pendant que nous y sommes, il est important de noter que les builds 64 bits de Visual Studio Code sont désormais disponibles en version stable sur les versions 64 bits de Windows. Elles sont disponibles sous le format habituel du programme d'installation, mais également sous forme d'archive ZIP. Visual Studio Code va afficher une boite de dialogue pour vous guider dans l'installation de la version 64 bits sur Windows.

Vous noterez également dans cette nouvelle version l’indentation automatique de votre code source. Dans Visual Studio Code 1.15, Microsoft a en effet activé automatiquement l'indentation par défaut ("editor.autoIndent": true). Cela veut dire que si le langage avec laquelle vous travaillez possède des règles d'indentation appropriées (par exemple, TypeScript, JSON, CSS), l'indentation sera ajustée lorsque vous tapez votre code, déplacer des lignes et coller des blocs de code.

VS Code vous permet désormais d'ajuster facilement les couleurs de l'éditeur à votre goût. Dans cette version, vous pourrez en effet définir les couleurs de mise en surbrillance de la syntaxe de l'éditeur dans les paramètres de l'utilisateur. D'après l'équipe VS Code, « c'est une excellente façon d'ajuster facilement les couleurs de votre éditeur sans créer un thème couleur complet. » La nouvelle couleur sera appliquée au-dessus du thème courant. Elle sera appliquée automatiquement sans qu'un rechargement du code VS ne soit requis.

Une liste préconfigurée d'éléments de syntaxe ('comments', 'strings', ...) est disponible pour les constructions les plus courantes. Si vous voulez plus, vous pouvez spécifier directement les règles de couleurs du thème TextMate.




Une autre nouveauté concerne la configuration de l'environnement des sessions de terminal. Un nouveau paramètre pour chaque plateforme terminal.integrated.env.<platform> permet en effet d'ajouter des variables d'environnement supplémentaires à chaque nouveau terminal.

Code : Sélectionner tout
1
2
3
"terminal.integrated.env.linux": {
  "PYTHONPATH": "~/packages"
}
VS Code 1.15 vient également avec une UI de sélection de couleur (Color picker UI) qui permet de personnaliser rapidement des couleurs dans vos fichiers CSS, SASS et LESS. Le sélecteur de couleurs prend en charge la configuration de la teinte, la saturation et de l'opacité pour la couleur sélectionnée à partir de l'éditeur. Il permet également de basculer entre différents modes de couleurs. Pour le moment, il est activé pour les fichiers CSS, SASS et LESS, prenant en charge les modes de couleur RGBA, HSLA et Hex.


VS Code 1.15 introduit bien d'autres petites améliorations. La liste exhaustive est disponible sur le site officiel du projet. Mais avant de finir, il est également important de mettre en avant les mises à jour du site code.visualstudio.com. Il s'agit notamment de la disponibilité sur le site de tutoriels pour React, Angular et le déploiement de Node.js sur Azure. Ces tutoriels vous guident entre autres dans la création d'exemples de projets.

Télécharger la dernière version de Visual Studio Code pour Mac, Windows ou Linux
Télécharger Visual Studio Code 64 bits pour Windows

Source : Blog Visual Studio Code

Et vous ?

Utilisez-vous VS Code ? Que pensez-vous de ces nouveautés ?
Lesquelles appréciez-vous le plus ? Et quelles sont celles que vous attendez encore ?
Avatar de Michael Guilloux Michael Guilloux - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 08/09/2017 à 13:46
Visual Studio Code 1.16 est disponible
avec de petites nouveautés pour améliorer la productivité des développeurs

Visual Studio Code 1.16, la dernière mise à jour de l’éditeur de code open source et multiplateforme de Microsoft, est disponible. VS Code a beaucoup gagné en maturité en ce qui concerne les fonctionnalités qu’il propose, même si les développeurs ne finiront jamais d’en demander plus. Mais pour ses dernières versions, l’accent est plutôt mis sur l’amélioration de la productivité, la performance et l’expérience utilisateur plutôt que sur l’ajout de fonctionnalités majeures. Visual Studio Code 1.16 s’inscrit également dans cette vision.

Cette nouvelle mise à jour vient avec de nombreuses petites améliorations. Parmi les plus intéressantes, on peut commencer par la fermeture automatique de balises HTML. Il faut en effet noter que les éléments de balise HTML seront automatiquement fermés une fois que vous tapez le caractère ">" de la balise d’ouverture. Autrement dit, comme cela est illustré dans l’exemple suivant, si vous tapez l’élément HTML <div>, VS Code va automatiquement insérer </div>.


Il faut également noter que lorsque vous tapez le caractère "/" d’une balise de fermeture, Visual Studio va insérer automatiquement la balise correspondante, comme le montre l’exemple suivant pour l'élément HMTL <body>.


Ce nouveau comportement est activé par défaut et peut être désactivé avec le paramètre html.autoClosingTags.

Dans la version 1.15, Visual Studio Code venait avec une UI de sélection de couleur (Color picker UI) qui permet de personnaliser rapidement des couleurs dans vos fichiers CSS, SASS et LESS. Le sélecteur de couleurs prend en charge la configuration de la teinte, la saturation et de l'opacité pour la couleur sélectionnée à partir de l'éditeur. Il permet également de basculer entre différents modes de couleurs. Il était activé pour les fichiers CSS, SASS et LESS, prenant en charge les modes de couleur RGBA, HSLA et Hex. Dans cette version, vous pouvez maintenant utiliser le sélecteur de couleurs de VS Code dans les fichiers HTML.


Le terminal intégré peut maintenant être lancé via la commande Terminal: Switch Active Terminal ou en tapant "term " (avec un espace à la fin) dans Quick Open. Lorsque vous utilisez la liste déroulante Quick Open du terminal intégré, vous pouvez également créer de nouveaux terminaux ou supprimer des terminaux existants.


Une autre petite nouveauté est la possibilité de faire du Drag and Drop depuis les résultats de recherche et le panneau Problèmes, pour ouvrir rapidement des fichiers. Vous pouvez en effet maintenant faire glisser des fichiers à partir des résultats de recherche et du panneau Problèmes sur la zone de l'éditeur là où ceux-ci devraient s'ouvrir. L'Explorateur de fichiers a toujours pris en charge cette fonctionnalité et l’équipe VS Code l’étend maintenant à d'autres régions de l'interface utilisateur.


Télécharger Visual Studio Code

Source : Blog Visual Studio Code

Et vous ?

Utilisez-vous VS Code ? Que pensez-vous de ces nouveautés ?
Lesquelles appréciez-vous le plus ? Et quelles sont celles que vous attendez encore ?
Avatar de Michael Guilloux Michael Guilloux - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 06/10/2017 à 13:55
Visual Studio Code 1.17 est disponible
avec le support de la Touch Bar de macOS, un terminal intégré jusqu’à 45 fois plus rapide et bien plus

Conformément à sa tradition, Microsoft vient de publier une nouvelle version de son éditeur de code Visual Studio Code. Cette version comporte un certain nombre de nouveautés intéressantes parmi lesquelles on peut citer le support de la Touch Bar de macOS. VS Code 1.17 permet en effet d'afficher certaines actions dans la Touch Bar, notamment pour naviguer dans le code ainsi que pour le débogage. Les extensions peuvent également ajouter des commandes à la Touch Bar via le nouvel élément du menu nommé touchBar.


La nouvelle version de l'éditeur de code de Microsoft apporte également des améliorations au pliage du code source. Pour information, le pliage de code est une fonctionnalité présente dans certains éditeurs de texte ou code source et IDE, qui permet à l'utilisateur de masquer et d'afficher des sections d'un fichier en cours d'édition. Cela permet à l'utilisateur de gérer de grandes quantités de code en visualisant uniquement les sous-sections qui l'intéressent à un moment donné.

Avec cette version, le pliage de code dans VS Code supporte désormais les marqueurs de régions. Les marqueurs sont définis par le langage dans la configuration du langage. Il faut noter que les langages suivants ont actuellement des marqueurs définis :

TypeScript/JavaScript : //#region et //#endregion ; et //region et //endregion
C # : #region et #endregion
C/C ++ : #pragma region et #pragma endregion
F#: //#region et //#endregion
Powershell : #region et #endregion
VB : #Region et #End Region


Comme vous pouvez le voir, ces marqueurs de régions vous permettent de spécifier un bloc de code que vous pouvez développer ou réduire. Dans les fichiers de code volumineux, il peut être pratique de réduire ou masquer une ou plusieurs régions pour vous concentrer sur la partie du fichier sur laquelle vous êtes en train de travailler.

Chaque langage possède également des snippets disponibles pour les marqueurs. Pour les voir, Microsoft affirme que vous pouvez taper '#' et faire appel à la complétion de code.

Le terminal intégré de Visual Studio Code vient avec d'énormes gains de performance dans cette version. Il utilise en effet un tout nouveau moteur de rendu qui le rend environ 5 à 45 fois plus rapide qu'avant, selon la situation. Ce changement de moteur de rendu réduit aussi la latence d'entrée, la consommation électrique (plus faible utilisation de la batterie) et augmente considérablement la fréquence d'images du terminal.


Visual Studio Code 1.17 vient également avec des suggestions automatiques pendant l'importation de fichiers et modules. Depuis VS Code 1.9, JavaScript et TypeScript fournissent l'IntelliSense pour la complétion des noms de fichiers pendant l'importation. Microsoft explique toutefois que beaucoup de développeurs peuvent ne pas connaitre cette fonctionnalité, car il fallait déclencher manuellement l'IntelliSense en tapant le code d'importation. Avec VS Code 1.17, Microsoft fait automatiquement des suggestions de modules et chemins d'accès pendant que vous tapez un import ou require.


Entre autres fonctionnalités détaillées sur le site officiel, il faut également noter que VS Code 1.17 améliore la coloration dans les thèmes Dark+ et Light+. Ces thèmes mettent maintenant en évidence les composants d'expressions régulières afin qu'ils puissent être identifiés plus facilement.

Microsoft a également mis à jour le logo et les couleurs de Visual Studio Code. Le logo est désormais orange pour la version stable et vert pour la version dédiée aux Insiders. Il faut noter ici que selon votre plateforme, vous pourrez encore voir le logo précédent après être passé à VS Code 1.17 en raison de la mise en cache de l'icône de l'application par le système d'exploitation.


Ce n’est qu’un aperçu des principaux changements et nouveautés. Vous trouverez la liste exhaustive sur le site officiel de Visual Studio Code.

Télécharger Visual Studio Code 1.17

Source : Blog Visual Studio

Et vous ?

Utilisez-vous VS Code ? Que pensez-vous de ces nouveautés ?
Lesquelles appréciez-vous le plus ? Et quelles sont celles que vous attendez encore ?

Voir aussi :

Microsoft lance une extension de débogage Java pour Visual Studio Code et envisage d'offrir un support complet pour le développement Java sur VS Code
Avatar de Michael Guilloux Michael Guilloux - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 10/11/2017 à 11:48
Visual Studio Code 1.18 disponible : espaces de travail multiracines activés par défaut
améliorations de performance et de l’expérience utilisateur

Conformément à sa tradition, Microsoft vient de publier une nouvelle version de son éditeur de code open source et multiplateforme Visual Studio Code. Visual Studio Code 1.18 est disponible avec son lot de nouveautés et changements, y compris la finalisation de la fonctionnalité Multi-root workspaces.

La fonctionnalité Multi-root workspaces (espaces de travail à plusieurs dossiers racines) est désormais disponible en version stable et a été activée par défaut dans Visual Studio Code 1.18. Cette fonctionnalité a été en préversion depuis la version 1.14 de VS Code, et d'après Microsoft, elle était la plus demandée par la communauté. Cette fonctionnalité permet de regrouper un ensemble logique de dossiers dans un même espace de travail, permettant ainsi aux utilisateurs de travailler avec plusieurs dossiers de projet dans Visual Studio Code ; ce qui peut être très utile lorsque vous travaillez sur plusieurs projets connexes en même temps.


Vous pourrez ajouter un nouveau dossier dans un espace de travail existant à partir du menu, en allant dans Fichier > Ajouter un dossier dans l'espace de travail. Vous pouvez également faire un glisser-déposer pour ajouter des dossiers à un espace de travail. Vous pouvez même sélectionner et faire glisser plusieurs dossiers. Il est tout aussi facile de supprimer un dossier d'un espace de travail avec la commande de menu contextuel Supprimer le dossier de l'espace de travail.

Bien sûr, la prise en charge des espaces de travail à plusieurs racines a nécessité quelques modifications du comportement de VS Code, mais il n'y en a que quelques-unes. Par exemple, VS Code va inclure les noms de dossiers dans les entêtes d'onglets, en cas de collision de noms entre les fichiers dans plusieurs dossiers. Les éléments et fonctionnalités de l'interface utilisateur de code VS, tels que les listes OPEN EDITORS ou Quick Open (Ctrl+P), incluent aussi le nom du dossier. En ce qui concerne la recherche globale, elle fonctionne dans tous les dossiers et regroupe les résultats de la recherche par dossier. En outre, si vous utilisez un thème d'icône et que le thème actif le prend en charge, une icône spéciale d'espace de travail va s'afficher. Microsoft a également travaillé avec les développeurs d’extensions pour VS Code pour s’assurer que leurs extensions fonctionnent correctement avec la fonctionnalité d’espaces de travail à plusieurs racines.

Bon nombre d'extensions parmi les plus populaires prennent donc déjà en charge la fonctionnalité et les autres développeurs sont invités à adopter la nouvelle API multi-root workspace dédiée de Microsoft. Il faut toutefois noter que si une extension ne prend pas encore en charge plusieurs dossiers, elle pourra quand même fonctionner dans le premier dossier de votre espace de travail multiracine.

C’est donc la principale nouveauté, mais il y en a bien d’autres. À la demande des utilisateurs également, VS Code prend maintenant en charge une disposition de panneau verticale. En utilisant les actions Déplacer vers la droite et Déplacer vers le bas dans la barre de titre du panneau, les panneaux peuvent basculer entre un affichage en bas et un affichage sur le côté droit.


Il y a également une nouveauté du côté du statut Git dans l'explorateur de fichiers. Pour satisfaire à une autre demande de fonctionnalité très populaire, Microsoft a en effet ajouté un support à l'Explorateur de fichiers pour afficher les fichiers modifiés, ajoutés, conflictuels et ignorés dans une couleur différente et avec un badge.

Avec VS Code 1.18, vous pouvez également examiner les modifications du code source directement dans l'éditeur standard. Avec la nouvelle interface utilisateur, vous pouvez non seulement consulter vos modifications de code, mais également les parcourir, et effectuer bien d'autres actions. Il faut par contre noter que la disponibilité de cette fonctionnalité dépend de sa prise en charge par le fournisseur de code source. Un aperçu de la fonctionnalité dans l’animation suivante :


VS Code 1.18 vient aussi avec plusieurs améliorations de performance. Toujours à l'affût de moyens d'améliorer le temps de démarrage de VS Code, Microsoft a, au cours du mois dernier, fait une variété d'améliorations ; lesquelles ont considérablement réduit le temps de démarrage de l'éditeur de code. Microsoft explique également que les opérations liées aux décorations de l'éditeur sont plus rapides.

Pour informations, les décorations constituent un concept fondamental pour un éditeur et sur lequel de nombreuses fonctionnalités sont construites ; par exemple : la recherche de correspondances, la mise en surbrillance de mots et de sélection, les points de rupture, les marqueurs de pliage, etc. De plus, de nombreuses extensions les utilisent pour personnaliser le rendu de l'éditeur de VS Code. Voici une capture d'écran avec différentes décorations d'éditeur mises en évidence.


VS Code réduit le temps d'exécution de toutes les opérations liées aux décorations, mais en plus, apporte quelques économies impressionnantes d'utilisation de la mémoire.

Entre autres nouveautés, VS Code 1.18 améliore les recommandations d'extensions. Les extensions recommandées sont maintenant mises en évidence (identifiées par une étoile) afin de pouvoir les distinguer facilement des autres extensions d'une liste.


Ce n’est qu’un aperçu des principaux changements et nouveautés. Vous trouverez la liste exhaustive sur le site officiel de Visual Studio Code.

Télécharger Visual Studio Code 1.18

Source : Blog Visual Studio Code

Et vous ?

Utilisez-vous VS Code ? Que pensez-vous de ces nouveautés ?
Lesquelles appréciez-vous le plus ? Et quelles sont celles que vous attendez encore ?

Voir aussi :

L'équipe de VS Code annonce sa feuille de route pour 2018 et souhaite rendre l'expérience avec VS Code plus agréable qu'elle ne l'est déjà
Visual Studio Code 1.17 est disponible, avec le support de la Touch Bar de macOS, un terminal intégré jusqu'à 45 fois plus rapide et bien plus
Microsoft rend open source son extension de débogage Java pour Visual Studio Code qui au passage s'enrichit de quelques nouvelles fonctionnalités
Contacter le responsable de la rubrique Accueil