Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Fermeture de t411 : la Sacem et l'Alpa font le point des préjudices subis
Combien leur a coûté le téléchargement illégal de leurs œuvres ?

Le , par Michael Guilloux

230PARTAGES

17  0 
La chasse aux « cerveaux » du site de téléchargement t411 se poursuit après sa fermeture. Si deux Ukrainiens soupçonnés d’être les administrateurs ont été interpellés en Suède, quatre autres individus ont été arrêtés en France. Il s’agirait de supermodérateurs, dont le rôle consiste à « regarder les contenus mis à disposition sur le site, d’enlever les faux contenus et de modérer les forums », avait expliqué David El-Sayegh, secrétaire général de la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (Sacem).

Il semble toutefois que les interpellations ne sont pas encore terminées. La gendarmerie de Rennes qui est également sur le dossier dit en effet ne pas être certaine d’avoir identifié et interpellé toutes les personnes impliquées dans l’exploitation du site de pirates. En plus, en dehors de la France et la Suède, il y aurait des personnes impliquées dans d’autres pays, notamment au Canada.


t411 hébergeait plus de 700 000 liens vers des contenus illégaux (films, séries et albums audio), d’après le parquet de Rennes. Et depuis le début de sa mise en ligne, le site aurait généré plusieurs millions d’euros de revenus par an à ses administrateurs, grâce à la publicité. David El-Sayegh de la Sacem estime les gains de ces derniers à hauteur de 6 millions d’euros. « Ce ne sont pas des pirates du dimanche, ce sont des professionnels de la contrefaçon », avait-il conclu. Toutefois, les manques à gagner revendiqués par les organisations qui ont porté plainte semblent largement plus importants.

Le préjudice pour la Sacem est évalué pour le moment à 3 millions d’euros, un montant insignifiant par rapport au manque à gagner déclaré par l’Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle (Alpa). L’Alpa pense que t411 lui aurait fait perdre plus d’un milliard d’euros. Le défenseur des droits des créateurs de l’audiovisuel parle en effet de plus 250 millions de téléchargements illégaux dont il a été victime. L’Alpa estime également à plus de 77 000 le nombre de liens torrents de films et plus de 100 000 le nombre de liens vers des séries. Là encore, l’association de l’audiovisuel affirme que c’est seulement pour les œuvres qu’elle a pu identifier sur t411. Comme la Sacem, l'Alpa n’exclut pas la possibilité de s'attaquer aux utilisateurs de t411, notamment ceux qui ont mis sur le site une grande quantité de contenu violant les droits d'auteur de ses membres.

Sources : Alpa, Sacem

Et vous ?

Que pensez-vous des préjudices déclarés par l'Alpa et la Sacem ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de UndeadangerousK
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 28/06/2017 à 16:15
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message

t411 hébergeait plus de 700 000 liens vers des contenus illégaux (films, séries et albums audio), d’après le parquet de Rennes. Et depuis le début de sa mise en ligne, le site aurait généré plusieurs millions d’euros de revenus par an à ses administrateurs, grâce à la publicité. David El-Sayegh de la Sacem estime les gains de ces derniers à hauteur de 6 millions d’euros. « Ce ne sont pas des pirates du dimanche, ce sont des professionnels de la contrefaçon », avait-il conclu. Toutefois, les manques à gagner revendiqués par les organisations qui ont porté plainte semblent largement plus importants.
En fait, c'est ça qui dérange la sacem, les artistes, ils s'en branlent, mais que des mecs les proposent en tant que service et qu'en plus, grace au traffic généré, ca leur rapporte, ca les emmerde grave.
18  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 28/06/2017 à 15:57
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message

Le préjudice pour la Sacem est évalué pour le moment à 3 millions d’euros, un montant insignifiant par rapport au manque à gagner déclaré par l’Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle (Alpa). L’Alpa pense que t411 lui aurait fait perdre plus d’un milliard d’euros. Le défenseur des droits des créateurs de l’audiovisuel parle en effet de plus 250 millions de téléchargements illégaux dont il a été victime. L’Alpa estime également à plus de 77 000 le nombre de liens torrents de films et plus de 100 000 le nombre de liens vers des séries. Là encore, l’association de l’audiovisuel affirme que c’est seulement pour les œuvres qu’elle a pu identifier sur t411. Comme la Sacem, l'Alpa n’exclut pas la possibilité de s'attaquer aux utilisateurs de t411, notamment ceux qui ont mis sur le site une grande quantité de contenu violant les droits d'auteur de ses membres.
Ils me font marrer avec leurs montants de "préjudice", ils n'ont toujours pas compris que cela ne se calcule pas en faisant :

77 000 films téléchargés * X euros le dvd / bluray = montant du préjudice.

Ils n'ont toujours pas compris que déjà d'une part les gens "surconsomment" quand ils piratent, car il ne faut pas se leurrer, du fait que cela soit gratuit, tout le monde en profite un peu aussi, mais aussi que la plupart n'ont tout simplement pas les moyens financiers d'acheter tout ce qu'ils téléchargent.

Ce n'est pas parce que quelqu'un va télécharger 5 films, qu'il aurait acheter les 5 DVD sans le piratage... Déjà car n'ayant pas forcément vu les films, dans le doute de tomber sur un nanard, il n'en aurait peut-être pas acheté certains (la où le piratage lui permet de se faire une idée, et éventuellement d'acheter le DVD après).

C'est comme le système des démos avec le jeu avant, tu pouvais tester le jeu, te faire une idée, et ensuite décider de l'acheter ou non. Aujourd'hui, il n'y a pratiquement plus de démo, on a des accès anticipés à des jeux non-finis, que l'on paie quand même un certain prix (voir le prix d'un jeu neuf complet dans certains cas), tout ça pour la moitié du temps, que le jeu ne soit jamais "terminé" par les développeurs de toutes façons.

On pourrait faire un système de "démo" pour le reste aussi :

Par exemple un système d'achat en ligne de film, tu as le droit à 1 visionnage en streaming par film, et si tu veux le revoir, tu l'achète, et tu peux le télécharger, il est à toi ensuite. (Bon cela ne règle pas les problèmes de catalogues miteux, mais cela permet de se faire une idée avant d'acheter, et cela peut potentiellement réduire le piratage quand même).
15  0 
Avatar de Liliputien
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 29/06/2017 à 0:01
La vérité, c'est que la SACEM est une entreprise de racket légalisée. Ceux qui ne sont pas sociétaires ou qui n'ont pas à faire à leur racket ne peuvent pas le savoir. C'est juste une mafia qualifiée de légale par l'état. Je suis artiste et créateur et je n'ai aucun besoin d'une mafia comme la SACEM pour vivre. Epinglée par la cour des comptes pour sa gestion opaque de la distribution des droits et les salaires exorbitants des dirigeants, de quel droit cette entreprise mafieuse se permet de donner des leçons ? C'est ridicule de leur part !

Je suis musicien et réalisateur de films, et pourtant je VOMIS sur la SACEM et ce genre de mafia. Comment je gagne ma vie ? Très bien, du fruit de mon travail, et non comme un rentier. Lorsque je joue en concert, lorsque je me vends en session studio, lorsque je tourne un clip ou un film publicitaire, etc... De quel droit les "artistes" seraient par défaut des rentiers, alors que la majorité des gens doivent bosser s'ils veulent toucher un salaire ? Lorsque j'étais développeur, je touchais un salaire quand je développais, mais pas pendant des années après avoir développé tout en me grattant les c...lles, comme un ex président de la république ! Ce système du 19e siècle est UNE HONTE en 2017 !!!

De plus, la SACEM profite à une poignée de mafieux et laisse sur le carreau l'énorme majorité de ses sociétaires, dont bon nombre se plaignent. Cette entreprise honteuse, dont le service juridique est démesuré, n'a aucune leçon de morale ou de bien-fondé à donner aux gens qui téléchargent "illégalement". Vous savez comment les agents de la SACEM procèdent pour racketter la moindre petite boutique qui OSE diffuser la radio ? Leurs méthodes sont odieuses et leurs tarifs prohibitifs. Et ceci avec l'aval de l'état, ce qui les fait se sentir tous puissants.

La culture commencera à renaître et à produire de la qualité en masse lorsque ces systèmes mafieux d'un autre âge auront disparus, ce sont eux qui gangrènent et nivellent par le bas. Vive l'égalité et la liberté, vive les artistes, donc à mort la SACEM !
15  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 29/06/2017 à 11:25
Citation Envoyé par Florian_PB Voir le message
Le téléchargement illégal s'arrêtera le jour où l'offre légale pourra satisfaire pleinement les utilisateurs
De mon côté je pense que les copies illégales ne s'arrêteront jamais.
Déjà du temps des K7 les gens copiaient...
Ils ont copié les disquettes, ils ont copié les VHS, ils ont copié les CD, ils ont copié les DVD, ils copient les Blu Ray, ils copieront ce qu'il y aura après.

Après si vous voulez acheter l'intégralité des MP3 que vous écoutez vous faites comme vous voulez.
Mais dans l'ensemble, c'est sympa d'avoir des œuvres gratuitement.
Et ça ne porte pas préjudice à l'artiste...

Est-ce qu'enregistrer une chanson qui passe à la radio est illégal ?

Il faut voir le bon côté du P2P ça permet à ceux qui n'ont pas les moyens d'avoir un accès gratuit et illimité à la culture.
Les gens peuvent apprendre l'anglais avec des dessins animés comme Futurama, Bokack Horseman, Archer, Bob's Burger, Family Guy, Rick & Morty, etc...
Ils peuvent se faire chier en regardant des séries qui étaient bien ya 5 ans, comme The Walking Dead par exemple.
Ils peuvent écouter la musique qui a changé le monde : The Prodigy, Vivaldi, Black Sabbath, Jean Michel Jarre, Jean-Philippe Rameau, Mr Oizo, etc... (ou des trucs français : Noir Désir, Louise Attaque, Dionysos, Mickey 3D, Georges Brassens, Joe Dassin, etc...)
C'est bien sympa les sites de musique mais avoir le fichier c'est mieux, écouter dans Winamp sera toujours mieux qu'écouter dans un navigateur...

Peut être que des technologies comme KAD (qui étaient dans eMule en parallèle d'ED2K) vont revenir et il n'y aura plus besoin de site de torrent.
12  0 
Avatar de Bubu017
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 28/06/2017 à 17:12
Si ça rapporte autant, pourquoi la SACEM n'ouvre pas son propre T411 ? Si j'ai bien lu ils estiment avoir perdu 3 millions, et T411 a gagné 6 millions.
Si T411 avait appartenu à la SACEM ils s'en seraient mis plein les poches.
Sinon +1 pour le manque dans les catalogues, on se fait souvent des soirées nanars avec des potes, et ben c'est dur d'en trouver dans le légal. (et je ne parle pas de sharknado and co)
10  0 
Avatar de Shepard
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 28/06/2017 à 17:57
Citation Envoyé par Aiekick Voir le message
de la a dire que le pirate favorise systématiquement le volume de vente, ya un pas que je me refuse a franchir
Pourtant, ce ne sont pas les études qui manquent :-)

  • https://www.quechoisir.org/action-uf...nautes-n13249/

    - Il ressort de l'étude que, d'une manière générale, les achats de CD et de DVD ne sont pas affectés par l'intensité du copiage sur les réseaux P2P. Cela peut s'interpréter comme une indépendance des deux pratiques ou, plus vraisemblablement, par la neutralisation de deux logiques contradictoires : substitution des achats d'originaux par le copiage, complémentarité/"cumulativité" de la pratique de copiage et de l'achat d'originaux.

    - En revanche, l'intensité de copiage de musique toutes techniques confondues s'avère un facteur favorable aux achats de CD et de DVD. Les « gros » copieurs achètent donc relativement plus de biens culturels que les autres.
  • https://www.scribd.com/doc/93891327/...e-Sharing-Leak

    A slightly positive effect of file sharing on sales is consistentwithOberholzer-Gee and Strumpf (2007) and a quantitatively small effect is consistent with both Oberholzer-Gee and Strumpf (2007) andBlackburn(2006).

    En gros, plus un film est piraté tôt, meilleures sont les ventes au cinéma.
  • http://idea.heinz.cmu.edu/wp-content...ce-Revenue.pdf

    Attention : Il ne faut pas que le film soit piraté trop tôt. En moyenne si le film est piraté avant sa sortie, on a 19% de ventes en moins (par rapport à s'il est piraté après sa sortie).

    Toutefois : we note that the rate of decline in revenue
    should be primarily driven by quality-related charac-
    teristics, e.g., higher quality movies may receive more
    positive word-of-mouth after release and would have
    a slower rate of revenue decline than lower quality
    movies would.

    En gros les bons films profitent du piratage avant la release officielle, les mauvais films en patissent.
  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Crise_...eurs_de_disque


EDIT : Pardon, je n'avais pas vu le mot "systématiquement". Je suis d'accord avec ton affirmation dans ce cas :-)

Mais c'est probablement souvent le cas :p
10  0 
Avatar de nirgal76
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 29/06/2017 à 16:28
C'est impossible de chiffrer ça, car un "téléchargeur illégal" n'aurait pas forcément été un acheteur.
Par contre, moi je peux chiffrer le racket que constitue la taxe sur la copie privée alors que je ne télécharge ne même n'achète aucune musique ni aucun film, et ce depuis une bonne dizaine d'année. Alors pourquoi je dois financer l'industrie du culturel plus qu'une autre industrie (qui n'est pas plus en danger que bien d'autres). Et pourquoi je dois assurer un revenu à des auteurs dont je me fous (ou une nouvelle piscine à St Bart pour des alcoolos comme Johnny), qui ponctionnent déjà tant le régime chômage (même quand ils touchent des droits d'auteurs, leur suffit juste de ne plus être sous contrat), régime qui ne leur était pas destiné au départ c'était uniquement pour les techniciens/artisans, mais ce sont eux qui en profitent le plus ces rapaces. Ca écrit une chanson, ça bose quelques heures et ça a une rente à vie après. C'est immoral vis à vis des gens qui doivent trimmer tous les jours à refaire la même chose difficiles et pour des clopinettes.
Bref, je pirate et partage pour me rembourser et me venger de cette honteuse taxe et je continuerais tant qu'elle existera, je ne serais jamais le nègre de Pascal comme le sont nos politiques et leur bras armé, plus actifs contre un t411 en europe que contre des fichés S qui se baladent avec des ports d'armes valides (et des armes du coup) en poches dans notre propre pays !
9  0 
Avatar de emixam16
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 29/06/2017 à 14:45
Il y aura sûrement un successeur de T411. Toujours est il qu'une partie des œuvres ne sera pas reuploadée et donc perdue à tout jamais.

C'est comme brûler une immense bibliothèque. On retrouvera la plupart des livres, mais certains qui n'étaient disponibles qu'en un seul exemplaire (ou du moins facilement) auront disparus.

La SACEM me donne vraiment envie de vomir. Se battre pour réduire l'accès à la culture à une élite et détourner une bonne partie de cet argent par dessus le marché, c'est vraiment le comble de l'immoralité.

Hadopi, c'est comme si le lobby des chandelles interdisait l'éclairage public pour continuer à faire du bénéfice

L'état est complice de ces pratiques mafieuses.

A quel moment sommes devenus le pays des lumières basse consommation?
8  0 
Avatar de St-Jean
Membre actif https://www.developpez.com
Le 28/06/2017 à 15:47
Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
Moi je veux bien être 100% légal mais quand tu vois que les accords et droits d'auteur eux-mêmes t'empêches de voir des contenus dans ton pays ça va pas !
exemple typiquement Suisse, tous le monde nous prends soit pour des français soit pour des allemands !

-origine de EA est uniquement en allemand !
-wolfenstein était dans un premier temps censuré en suisse (pas de crois gammée) car pour eu on était allemand.
-house of Cards... Indisponible en suisse car canalplus avait signé les droit en France !!! Et on ne peux pas avoir canalplay en Suisse !

pour les quebeqouis c'est la même soupe, ils ont que du contenus en anglais ! on comprend pourquoi ils ont crée quebec-torrent puis t411...

Netflix n’échappe pas à la règle, les films dispo aux USA ne sont pas dispo en France et encore moins en Suisse... sur t411 tu avait la vostfr le lendemain de la diffusion quoi, faut quand même pas abusé.
On peut utiliser un VPN pour faire croire que l'on ai riquain mais c'est illégale de l'utiliser dans ce contexte et certaines plateforme commence à traquer ces utilisateurs et fermer leurs compte.
Sans parler que Netflix n'est toujours pas dispo en 1080p sous ma Debian...

je fais comment moi ?
La situation est très bien résumée.
Netflix se fout en plus de la gueule du monde. Leur abonnement permet soi-disant de regarder leurs programmes dans le monde entier, mais quand je rentre au Québec, il m'est interdit de voir la fin d'une série que j'ai commencé à visionner en France. Des séries comme Suits ne sont proposées qu'en anglais, alors qu'elles passent en français en France...
Et comble de malheur, Netflix ne fonctionne pas avec un VPN! Impossible de simuler qu'on se trouve ailleurs.
Je suis sur le point de les envoyer chier.
7  0 
Avatar de pcdwarf
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 28/06/2017 à 18:38
J'en entends qui se lamentent mais si T411 disparait, c'est certes ponctuellement dommage mais c'est pas la fin du monde...

Non, tout le contenu ne disparait pas.
Il existe encore dans des milliers de disques durs un peu partout dans le monde.
Ce qui disparait c'est un moyen de mise en relation facile.

Le besoin d’échange libre et sans contrôle existe. Bien qu'efficace, le tracker bittorrent est loin d'être la panacée sur le plan confidentialité. Un autre moyen de mise en relation (idéalement décentralisé et anonymisé) ne manquera pas d'émerger.

A ce propos, il conviendrait plutôt de se méfier de l’encloudage (rappelez vous mégaupload) et de se battre pour que des machines dont nous sommes propriétaire n'aient jamais aucun autre maître.
7  0