Les produits Apple et Samsung sont parmi les moins réparables d'après une évaluation de Greenpeace
Sur les smartphones, tablettes et laptops

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Comme l’indiquent les statistiques mondiales de l’IDC ou de Gartner, ce sont quelques milliards de PC, smartphones et tablettes qui arrivent sur le marché chaque année. Cela donne également une idée du volume de déchets électroniques qui se créent chaque année. C’est d’ailleurs l’un des flux de déchets les plus rapides au monde.

Cela est toutefois alimenté par certains constructeurs qui conçoivent leurs appareils de sorte que les utilisateurs soient contraints de les renouveler régulièrement plutôt que de les réparer en cas de problème. C’est donc pour mettre en évidence ce genre de pratiques que Greenpeace East Asia a mené une évaluation des produits les plus vendus lancés entre 2015 et 2017. En partenariat avec iFixit, l’organisation de protection de l’environnement a évalué plus de 40 smartphones, tablettes et ordinateurs portables. Dix-sept marques IT ont été représentées dans l'évaluation qui est basée sur le score de réparabilité d'iFixit.

Les scores de réparabilité d'iFixit vont de 1 (pire) à 10 (meilleur). Un appareil avec un bon score sera relativement peu coûteux à réparer, car il est facile à démonter et dispose d'un manuel de maintenance disponible. Les points sont attribués en fonction de la difficulté d'ouverture de l'appareil, des types d'attaches trouvés à l'intérieur et de la difficulté à remplacer des composants principaux. Des points sont également attribués pour la mise à niveau, l'utilisation d'outils non propriétaires pour la maintenance et la modularité des composants. Avant d’arriver aux différents scores, voici les principales conclusions de l’étude :

  • évolution de la réparabilité : la complexité de la conception, combinée à la pratique du soudage ou du collage de pièces séparées, rend la réparation beaucoup plus longue. Les smartphones de Samsung et de LG et les ordinateurs portables Apple sont devenus de moins en moins réparables ;

  • batteries non remplaçables : près de 70 % de tous les appareils testés avaient des batteries impossibles ou difficiles à remplacer en raison des décisions de conception et de l'utilisation d'adhésifs forts pour fixer la batterie au boîtier. Le smartphone Galaxy S8 de Samsung et le MacBook Retina d'Apple illustrent cette mauvaise pratique. Bien que la Note7 n'ait pas été prise en compte dans cette analyse, Samsung aurait pu éviter de rappeler des millions d'appareils si la conception du téléphone avait permis un retrait facile de la batterie ;

  • outils de réparation non standard : pour décourager la réparation par les utilisateurs, des outils non standard sont de plus en plus requis. L'iPhone d'Apple, le R9m d'Oppo et le P9 de Huawei sont quelques-uns des appareils qui nécessitent des outils spéciaux pour effectuer des réparations ;

  • pas d'accès aux manuels de réparation ou aux pièces de rechange : très peu de fabricants d'électronique fournissent aux utilisateurs des informations sur la façon de réparer leurs produits. Sur les 17 marques représentées dans le sondage, seulement trois – Dell, Fairphone et HP – fournissent toutes les pièces de rechange et les manuels de réparation.


Scores de réparabilité des différents produits

Smartphones :
  • nombre de produits : 21 ;
  • constructeurs : Fairphone, LG, Xiaomi, Google, Apple, Oppo, Lenovo, Huawei, Vivo, Sony, Asus, Samsung ;
  • Scores : 4 produits entre 10 et 8 inclus ; 2 produits ayant un score inférieur ou égal à 3. Le reste se situe entre 4 et 7 inclus.


Score de réparabilité : les deux meilleurs produits ainsi que les deux pires de l’échantillon de smartphones sélectionné

Tablettes :
  • nombre de produits : 14 ;
  • constructeurs : HP, LG, Acer, Amazon, Huawei, Samsung, Apple, Microsoft, Sony, Google ;
  • Scores : 4 produits entre 8 et 10 inclus ; 3 produits ayant un score inférieur ou égal à 3. Le reste se situe entre 4 et 7 inclus.


Score de réparabilité : les deux meilleurs produits ainsi que les deux pires de l’échantillon de tablettes sélectionné

Laptops :
  • nombre de produits : 9 ;
  • constructeurs : Dell, HP, Apple, Samsung, Microsoft, Acer ;
  • Scores : 5 produits entre 8 et 10 inclus ; 3 produits ayant un score inférieur ou égal à 3. Le reste se situe entre 4 et 7 inclus.


Score de réparabilité : les deux meilleurs produits ainsi que les deux pires de l’échantillon de laptops sélectionné

De tous les modèles évalués, vous pouvez remarquer que certains s’illustrent avec de bons scores, ce qui démontre que la conception de la réparabilité est possible, d’après Greenpeace. « L'amélioration de la réparabilité des produits électroniques est techniquement réalisable et les marques devraient prioriser cela dans la conception de leurs produits », a déclaré Gary Cook, analyste IT chez Greenpeace USA. Il exhorte donc, dans un premier temps, les fabricants à suivre les pas de Dell, Fairphone et HP et à rendre publics les manuels de réparation et les pièces de rechange.

Sources : Greenpeace, Scores de réparabilité

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Avez-vous déjà eu du mal à réparer vos propres appareils (smartphones, tablettes, laptops) ?
Si oui, de quelles marques ? Et quels sont les obstacles rencontrés ?

Voir aussi :

Sous la pression du mouvement Right To Repair, Apple a déployé des outils de réparation d'iPhone ! Vers une démocratisation de cette activité ?
Les iPhone 7 et 7 Plus intègrent des verrous logiciels qui empêchent la réparation du bouton HOME, mettant ainsi à mal les réparateurs indépendants


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Chuck_Norris Chuck_Norris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 27/06/2017 à 17:27
Ce n'est pas uniquement qu'une question d'écologie, c'est aussi une question de gestion des coûts. Dans le monde d'aujourd'hui, on a pris le réflexe de remplacer au lieu de réparer à la moindre panne, parce que "réparer ça coûte aussi cher que le neuf". Et ce n'est absolument pas normal.

Je trouve ces tests très intéressants. Moi qui avait une bien piètre opinion de HP pour des ordinateurs portables, cela redonne à cette marque un intérêt certain.
Avatar de martopioche martopioche - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 27/06/2017 à 18:05
Intéressant le titre alors que d'après les modèles présentés, le moins réparable est Microsoft, suivi d'Apple puis Samsung…
Avatar de Chuck_Norris Chuck_Norris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 27/06/2017 à 18:13
Citation Envoyé par martopioche Voir le message
Intéressant le titre alors que d'après les modèles présentés, le moins réparable est Microsoft, suivi d'Apple puis Samsung…
C'est le titre de la source. Et d'un autre côté côté Microsoft, il n'y a qu'un modèle. Ils ne produisent plus de nouveaux modèles de téléphone et ne font pas à ma connaissance d'ordinateurs, uniquement les Surface. Microsoft pèse très peu dans le domaine du matériel.
Avatar de martopioche martopioche - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 27/06/2017 à 18:25
Citation Envoyé par Chuck_Norris Voir le message
C'est le titre de la source.
Et ? non, en fait, quelle source, car il y en a deux pour le post de Developpez…

Et d'un autre côté côté Microsoft, il n'y a qu'un modèle.
Non, deux, tous deux à 1/10…

Ils ne produisent plus de nouveaux modèles de téléphone et ne font pas à ma connaissance d'ordinateurs, uniquement les Surface
Le fait d'utiliser un nom commercial pour un laptop n'en fait plus un laptop ?

Microsoft pèse très peu dans le domaine du matériel.
Et ?
Avatar de Chuck_Norris Chuck_Norris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 27/06/2017 à 19:59
Citation Envoyé par martopioche Voir le message
Et ?
Hé bien quel intérêt de dire que le constructeur local de Trifouillis les Oies qui vend qu'aux cul-de-jattes unijambistes est aussi mauvais que le géant du secteur ? Parce que en terme de part de marché globale en vente de matériel c'est ce que représente Microsoft par rapport à Apple et Samsung.

Après, si j'avais écrit l'article, moi aussi je l'aurais cité dans le titre. Mais je peux comprendre pourquoi il n'est pas mentionné.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre expert https://www.developpez.com
le 28/06/2017 à 11:59
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Qu’en pensez-vous ?
C'est l'obsolescence programmé.

C'est aussi parce que c'est la mode des design super fin, donc il n'y a plus la place pour ouvrir l'appareil et remplacer les pièces.
Au niveau des PC ce genre de problèmes n'arrivent pas aux utilisateurs de PC de bureau, eux si ils veulent changer un ventilateur ils n'ont pas de problèmes ^^

Mais au niveau des smartphones ça devient gênant, on peut de moins en moins changer la batterie
Avatar de martopioche martopioche - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 29/06/2017 à 0:24
Citation Envoyé par Chuck_Norris Voir le message
Hé bien quel intérêt de dire que le constructeur local de Trifouillis les Oies qui vend qu'aux cul-de-jattes unijambistes est aussi mauvais que le géant du secteur ? Parce que en terme de part de marché globale en vente de matériel c'est ce que représente Microsoft par rapport à Apple et Samsung.

Après, si j'avais écrit l'article, moi aussi je l'aurais cité dans le titre. Mais je peux comprendre pourquoi il n'est pas mentionné.
Mais si il n'y a aucun intérêt, pourquoi les avoir cité ???

Et en terme de "part de marché"…*Je n'arrête pas de bouffer des annonces comme quoi les Surface sont un succès qui supplantent les iPads et les Macbooks…*Faudrait finir par se décider…
Offres d'emploi IT
Ingénieur data h/f
MeilleursAgents.com - Ile de France - Paris (75000)
Développeur wpf .net– H/F
Kercia - Rhône Alpes - Meylan (38240)
Lead Developer Ruby On Rails
HighCoBOX - Ile de France - Paris (75009)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil