Two-Take autorise à nouveau la création de mods pour GTA avec l'outil OpenIV
Sous la pression des joueurs

Le , par Christian Olivier, Rédacteur
OpenIV était, jusqu’à il y a peu, considéré comme l’un des meilleurs outils de modding pour le jeu culte Grand Theft Auto V (GTA V), l’un des produits phares de la société Rockstar Games. Il faut rappeler que la société Rockstar Games est un développeur et éditeur de jeux vidéo américain qui appartient, depuis 1998, au groupe américain Take-Two Interactive.

Il y a quelques jours, GooD-NTS, l’un des développeurs à l’origine du programme OpenIV, a annoncé que Take-Two imposait à son équipe de suspendre toutes leurs activités en rapport avec le jeu GTA, incluant la production de mods, par le biais d’une lettre de mise en demeure. Afin de prévenir d’éventuels démêlés judiciaires avec l’éditeur du jeu, GooD-NTS avait également conseillé aux utilisateurs de son outil de modding de désinstaller son logiciel. OpenIV et ses responsables ne souhaitaient opposer aucune résistance à la procédure lancée par la société Take-Two.

OpenIV a été conçu par une communauté de développeurs russes et contribuait de manière significative à améliorer l’expérience de jeu. Il permettait d’explorer des aspects inédits du jeu, de réaliser des vidéos machinima (montages faits à partir de séquences d’un jeu vidéo) ou d’ajouter de nouveaux véhicules ou de nouvelles armes dans le game play. Ça faisait presque dix ans que Take-Two surfait sur le succès que des outils de modding comme OpenIV procuraient à ses jeux.

Immédiatement après cette annonce des responsables d’OpenIV, la communauté des joueurs de GTA et des supporters de modding ont manifesté leur désapprobation, leur incompréhension et leur colère envers l’éditeur Take-Two. Ils ont assailli la rubrique forum du jeu GTA sur le site de Steam avec des messages très critiques qui fustigeaient l’action de l'éditeur et réclamaient le retour sans délai d’OpenIV dans le jeu sous peine de représailles diverses (boycotte des produits de l’éditeur, désinstallation de ses jeux, harcèlement médiatique sur les réseaux sociaux...).


En l’espace de quelques heures, ils ont inondé les serveurs de la plateforme de jeux avec plus de 30 000 commentaires « extrêmement négatifs » concernant l’attitude de Take-Two et ils ont continué comme ça pendant des jours. Certains ont lancé une pétition sur Change.org grâce à laquelle ils ont récolté près de 80 000 signatures pour exiger le retour d’OpenIV. D’autres ont continué d’alimenter des centaines de forums de jeux avec des publications hostiles à Take-Two et RockStar Games. Ils avaient vraisemblablement du mal à accepter la suppression de leur outil de modding préféré pour la franchise GTA et ne comptaient pas laisser disparaitre aussi facilement une chose à laquelle ils sont attachés sans afficher au moins leur solidarité à l'équipe de modding pénalisée.

« Je suis agréablement surpris de voir autant de personnes se sentir concernées par le sort d’OpenIV et nous apporter leur soutien », a déclaré Yuriy Krivoruchko (alias GooD-NTS) au média spécialisé Motherboard. « J’espère seulement que ça pourra aider Take-Two et Rockstar à se rendre compte de l’importance d’OpenIV et du modding en général, pour leur jeu et leurs affaires », a-t-il conclu.

Sous la pression, l’éditeur de jeux américain a pris l’initiative d’entamer des négociations avec l’équipe de moddeurs russes qu’elle venait d’éjecter, espérant ainsi trouver, avec elle, une solution rapide afin de contenir l’hémorragie et l’élan d’humeur des joueurs fans des outils de modding. À l’issue de leurs échanges, Rockstar Games a décidé d'annuler sa précédente sanction contre l'équipe d'OpenIV et son outil de modding. L'éditeur a de nouveau autorisé l’équipe d'OpenIV à modifier ses jeux et surtout à reprendre la production de mods pour GTA. Ils se sont accordés pour la sortie d’une nouvelle mise à jour d’OpenIV qui garantit que l’outil de modding ne puisse pas être utilisé dans le mode en ligne de GTA ou outrepasser les droits de l’éditeur.


Rockstar et Take-Two en ont profité pour réaffirmer leur engagement à soutenir, d’une manière générale, les mods pour le mode solo de ses jeux. Ils ont déclaré : « aucune action légale ne devrait être entreprise contre des projets tiers non commerciaux qui se rapportent au mode solo des jeux Rockstar, et qui respectent les droits de la propriété intellectuelle des tiers ». La société Take-Two a, cependant, tenu à préciser qu’elle « se réserve le droit de mettre son véto à n’importe quel projet tiers, ou de réviser, révoquer et/ou retirer cette déclaration à n’importe quel moment et à sa propre discrétion. » Autrement dit, Rockstar et Take-Two peuvent changer d’avis à n’importe quel moment et comme bon leur semble sur la question du modding.

Il est important de noter que dans cette affaire, la question de la légalité et de l'importance des mods reste toujours d'actualité, surtout après les déclarations des éditeurs. Il semble aussi que la communauté, ici représentée par les joueurs et les autres personnes ayant soutenu OpenIV, dispose d'un pouvoir non négligeable qui peut faire bouger certaines barrières ou retourner certaines situations. Peut-être qu'il serait temps qu'elle en prenne conscience.

Source : Motherboard, Steam

Et vous ?

Quel est votre avis sur le déroulement des évènements ?

Que pensez-vous de l'attitude des joueurs et de leur influence sur ce dénouement ?

Finalement, qu'est-ce qui intéresse le plus les joueurs, les mods ou l'expérience du jeu originale ?

Pourquoi les outils de modding ne prennent-ils pas leur indépendance vis-vis des jeux qu'ils soutiennent gratuitement ?

Voir aussi

Canada : des policiers ont arrêté un conducteur de 11 ans sur l'autoroute, il a été influencé par le jeu Grand Theft Auto


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de MagnusMoi MagnusMoi - Membre averti https://www.developpez.com
le 27/06/2017 à 14:21
Quand ils ont vu la polémique sur Steam, et le fiasco des soldes Steam ils ont arrêté les frais ...
QUEL SURPRISE ...
J'ai retiré GTA V de ma liste de souhait, fan du Vice City, du San Andreas, et des leur concurrent Saints Row III, j'attendais vraiment les soldes pour l'acheter, mais là c'est un NON !

Après je n'ai jamais compris Take Two ...
Pourquoi refuser de sortir Red Dead Redemption sur PC par exemple ??? ...
Ils veulent faire de l'argent mais pas tout le temps ?
Je pense que c'est majoritairement une affaire d'argent pour GTA V (pas de triche pour le multi joueur), peut être pensaient ils pouvoir vendre des DLC pour le Solo après la disparition des mods ?
Je ne sais pas, en tout cas ce sera Mafia pour moi ce soir, et plus jamais de jeu Rockstar
Avatar de MineElectricity MineElectricity - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 28/06/2017 à 22:31
Je suis content de ne pas "pouvoir" jouer à leur jeu, il y a beau avoir eu une hype de fous avec ces idées de "waow on as investis des milliards" bah à part des graphismes ridiculement haut le jeux est un AAA normal, il est juste cher. Très cher.

Sois dit en passant, je n'ai jamais eu de problème comme ça avec des jeux ouverts sur la plateforme linux.. Je me demande donc si les managers, avides d'argent se disent que ça coûte trop cher d'essayer d'entuber les joueurs Win Mac et tux.
Depuis que j'ai acheté fallout 4 60 € (oui, oui) j'ai pris résolution de ne jouer que à des jeux de plus de 4/5 ans (hearthstone, HOTS, etc. sont exclus) ou lors des indés bien prometteurs.

Bref, à mon avis quand tous les joueurs vont râler ils vont revenir la queue entre les jambes ^^

edit: ah bah je viens de voir l'article d'après x') Voila, maintenant l'équipe d'openIV devrait demander un compensation pour le dérangement x')
Offres d'emploi IT
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur Web FULL-STACK
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil