Des builds de Visual Studio Code débarquent sur les Chromebook et Raspberry Pi
Et autres appareils basés sur les processeurs ARM 32 et 64 bits

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Dévoilé lors de la conférence Build 2015 de Microsoft, Visual Studio Code peut être considéré comme une version légère de l’environnement de développement intégré Visual Studio. Il offre toutefois tout ce dont les développeurs ont besoin pour leur cycle basique : modifier-construire-déboguer.

Microsoft n'a pas tardé à faire passer son éditeur de code en open source et cela a permis de bénéficier des contributions de la communauté des développeurs. VS Code a ainsi gagné rapidement en maturité avec de nouvelles fonctionnalités et le support de nouveaux langages grâce à la prise en charge des extensions. Il est également important de préciser que l'éditeur de code est multiplateforme et disponible sur Windows, macOS et Linux. Cependant, certains matériels moins utilisés (notamment des périphériques bas de gamme basés sur les processeurs ARM) ne sont pas pris en charge par Visual Studio Code, et ne bénéficieront probablement pas de si tôt d’un support officiel de Microsoft.

À travers un projet communautaire, un développeur du nom de Jay Rodgers a donc décidé de rendre Visual Studio Code disponible pour les Chromebooks, les Raspberry Pi et autres appareils basés sur des processeurs ARM 32 bits ou 64 bits. « L'objectif principal […] est de fournir des versions de l'édition open source de VS Code pour les plateformes moins communes (celles qui pourraient ne pas les recevoir autrement) », explique-t-il sur le site officiel du projet. Il s’agit de builds automatisées de l'édition open source du code Visual Studio de Microsoft. Il faut également noter que ces builds ciblent les systèmes d’exploitation Linux et Chrome OS et les architectures amd64, armhf et arm64. Sur les dispositifs Linux, incluant Raspberry Pi et les autres ordinateurs à carte unique, les paquets sont disponibles au format DEB (Debian, Raspbian, Ubuntu, Mint, etc.) ou au format RPM (Fedora, SUSE, Pidora, Red Hat, etc.).

Si Visual Studio Code est un éditeur léger, c’est surtout parce que nombreuses fonctionnalités sont proposées via des extensions, et ces extensions devraient également fonctionner avec ces nouvelles builds, en principe. « Les extensions souhaitées devraient fonctionner », est-il expliqué dans la FAQ dédiée au projet. Avant de préciser que « toutes les dépendances qui ne sont pas locales dans votre architecture (par exemple, code binaire x86 sur un Chromebook ARM) seront émulées pour assurer la compatibilité, mais il n'y a aucune garantie de compatibilité. »

On pourrait compter, parmi les plus grands bénéficiaires de ce projet, les développeurs IoT axés sur les périphériques ARM, et le Raspberry Pi en particulier. Cela peut en effet être vraiment utile de disposer directement de l'éditeur sur l'appareil qu'ils ciblent en programmant.

Sources : Site officiel du projet, GitHub

Et vous ?

Que pensez-vous de cette version de Visual Studio ?
Utilisez-vous l'une des plateformes ciblées par cette version ?
Comptez-vous l'utiliser ?

Voir aussi :

Visual Studio Code 1.13 est disponible, cette version de l'éditeur de code met l'accent sur la productivité et l'expérience utilisateur
Azure Data Lake Tools est maintenant disponible pour Visual Studio Code, ce toolkit apporte un éditeur de code pour le traitement de scripts U-SQL


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Ingénieur produit (FADEC militaire) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Ingénieur produit (Landing gear) H/F
Safran - Ile de France - MASSY Hussenot
Ingénieur système de commande de vol H/F
Safran - Ile de France - Massy (91300)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil