Debian 9 baptisée Debian Stretch est disponible
Avec MariaDB comme SDBG par défaut, l'intégration de GnuPG pour plus de sécurité et plus encore

Le , par Olivier Famien, Chroniqueur Actualités
Debian 9, la distribution Linux baptisée Stretch vient de sortir. Selon les développeurs du projet, cette version majeure de Debian est dédiée à Ian Murdock, le fondateur du projet, mort par suicide le 28 décembre 2015. Dans cette nouvelle version de Debian, de nombreuses améliorations sont annoncées.

De prime abord, l’on note que les versions 5.5 ou 5.6 du système de gestion de base de données (SGBD) MySQL sont remplacées par la version 10.1 de MariaDB qui devient le (SGBD) par défaut dans cette nouvelle version de Debian. Le navigateur Firefox et l’application de messagerie Thunderbird qui étaient remplacés respectivement par Iceweasel et Icedove font leur retour dans Debian 9. À côté de ces paquets, plusieurs autres paquets ont également connu une mise à jour.

Pour ceux qui mettent un point d’honneur sur la sécurité, il est annoncé que « grâce au projet des Constructions reproductibles, plus de 90 % des paquets sources fournis dans Debian 9 construiront des paquets binaires identiques au bit près. Cette propriété de vérifiabilité protège les utilisateurs des tentatives malveillantes pour altérer les compilateurs et les réseaux de construction ». Et dans les versions futures de Debian, les utilisateurs finaux disposeront des outils et des métadonnées qui leur permettront de valider la provenance des paquets dans l’archive.


Par ailleurs, pour ceux qui travaillent dans des environnements sensibles et souhaitent utiliser le moins possible les privilèges du superutilisateur, l’équipe de Debian annonce que l’exécution du système d’affichage X n’est plus inféodée à l’exécution de cet environnement de travail avec des privilèges élevés. Toujours pour le volet sécurité, les développeurs du projet annoncent que GnuPG a été implémenté dans cette nouvelle version de Debian 9.

GnuPG (GNU Privacy Guard en anglais) également abrégé GPG est l’implémentation GNU du standard OpenPGP défini dans le RFC 4880 et distribué sous licence GNU. Il permet la transmission de messages électroniques signés et chiffrés afin de garantir leur authenticité, intégrité et confidentialité. En intégrant cette couche de sécurité dans Debian Stretch, cette version devient de fait « la première version de Debian à fournir la branche moderne de GnuPG dans le paquet gnupg ». GnuPG apporte la cryptographie par courbe elliptique, de meilleurs paramétrages par défaut, une architecture plus modulaire et une amélioration dans la prise en charge des cartes à puce. À partir de cette version, la branche classique de GnuPG dans le paquet gnupg1 continuera à être utilisée, mais sera marquée comme obsolète.

Pour ceux qui disposent d’ordinateurs équipés de UEFI, il faut noter que cette « Interface micrologicielle extensible unifiée » qui permet d’éviter que des logiciels malveillants comme des rootkits ne compromettent le système d’amorçage du noyau du système d’exploitation sans que l’utilisateur s’en aperçoive a été améliorée. Enfin, il convient de souligner que les versions Live de Debian qui n’étaient pas jusque-là compatibles avec l’UEFI intègrent désormais la gestion de l’amorçage de l’UEFI.

Source : Debian News

Et vous ?

Avez-vous testé cette nouvelle version de Debian ? Qu’en pensez-vous ?

Quelles sont les fonctionnalités que vous avez le plus ou le moins aimées ?

Voir aussi

La Rubrique Linux, Forum Linux, Cours et tutoriels Linux, FAQ Linux


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de MaximeCh MaximeCh - Membre averti https://www.developpez.com
le 19/06/2017 à 15:16
Cette distro, voire Tails, m'intéressent, mais à quoi bon se préoccuper de sécurité dans l'OS quand il y a un plus gros problème en-dessous :
https://www.developpez.net/forums/d1...p-chez-amd-on/
#désemparé
Avatar de emixam16 emixam16 - Membre actif https://www.developpez.com
le 20/06/2017 à 11:00
Cette mise à jour est vraiment réussie.

La mise à jour depuis Jessie a été assez facile (un seul paquet cassé). J'ai juste du reconfigurer le réseau et c'était parti.

Niveau sécurité ça va quand même dans le bon sens. Évidemment c'est pas parfait notamment à cause des couches inférieures mais ça limite quand même bien la surface d'attaque.

Petit plaisir perso, j'ai enfin pu installer adapta (qui nécessitait gnome >=3.18, donc pas/difficilement installable sur Jessie). C'est quand même plus joli que arc-dark!
Avatar de Hhissen Hhissen - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 22/06/2017 à 23:14
C'est vraiment une version réussie de Debian
Avatar de marsupial marsupial - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 01/07/2017 à 18:48
A la thread linux de faire sa part et nous aurons le système le plus abouti de la planète fonctionnant également sur ARM. Il n'y a pas qu'Intel dans la vie.
Avatar de emixam16 emixam16 - Membre actif https://www.developpez.com
le 02/07/2017 à 11:20
J'aimerais aussi dire que par rapport à Debian 8, les performances ont été considérablement améliorées, et c'est une bonne nouvelle pour mon pc (dont je serais gêné en disant l'âge).
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 24/07/2017 à 5:43
Debian 9 bénéficie de sa première mise à jour qui vient principalement corriger les problèmes de sécurité,
et les bogues

Quelques semaines après la disponibilité de la version 9 de Debian baptisée Stretch, le Projet a annoncé la première mise à jour. Tout en réglant quelques problèmes importants, cette mise à jour corrige principalement des problèmes de sécurité de la version stable. Le Projet a rappelé que cette mise à jour ne constitue pas une nouvelle version de Debian 9, mais seulement une mise à jour de certains des paquets qu'elle contient. Il n'est donc pas nécessaire de jeter les anciens médias de la version stretch, mais simplement de faire une mise à jour à l’aide d’un miroir Debian après une installation, pour déclencher la mise à jour de tout paquet obsolète.

Parmi les bogues qui ont été corrigés, le projet cite :
  • la réinitialisation de la raison d'échec quand la connexion a réussi, ainsi les erreurs ultérieures sont rapportées comme telles et non comme des alertes connection failure ; http : une réponse avec « Content-Length: 0 » n'a pas de contenu, et donc pas de tentative pour la lire ; utilisation du port de l'enregistrement SRV à la place du port initial (dans le paquet apt) ;
  • l’ajout de la prise en charge de Stretch et Buster ; nécessité pour Python de https_proxy pour la configuration du mandataire avec https:// URL ;
  • la réduction d'une consommation déraisonnable de CPU ;
  • la correction d'une vulnérabilité de corruption de mémoire ;
  • la correction de la prise en charge des systèmes avec un grand nombre de disques ;
  • l’annulation des modifications des métapaquets de symboles de débogage ;
  • la migration de Pre-Depends: nvidia-installer-cleanup vers (>= 20151021) pour des mises à niveau plus en douceur à partir de Jessie ;
  • l’accélération de l'installateur Debian quand iSCSI n'est pas utilisé ;
  • l’ajout également de mises à jour de sécurité pour les versions non Wheezy ou Jessie ;
  • la protection de la zone du micrologiciel sur tous les périphériques (et pas seulement sur mmcblk0) contre les attaques durant le partitionnement assisté ;
  • le rétroportage de diverses corrections de Getopt-Long à partir de l'amont 2.49..2.51 ; rétroportage du correctif amont corrigeant regexp Malformed UTF-8 character ; application du correctif amont base.pm no-dot-in-inc ;
  • la suppression des liaisons pour plasma webview ; elles sont obsolètes et non fonctionnelles ;
  • la gestion correcte des droits de configuration après les modifications de RT_SiteConfig.d ;
  • la correction du rétroportage amont pour un plantage dans le code de XSettings ; correction de syntaxe dans le fichier appdata XML ;
  • la correction de la corruption de grands fichiers ; correction d'une rare situation de concurrence ;
  • la correction d'écriture hors limites dans systemd-resolved [CVE-2017-9445] ; absence réelle de message dans systemctl -q is-enabled ; amélioration de la gestion de RLIMIT_NOFILE ; debian/extra/rules : utilisation de l'ensemble de règles U2F mis à jour ;
  • l’ajout de la prise en charge de Broadwell-GT3E et Kabylake ;
  • l’ajout de vérifications de limites pour les paramètres VMSF_DELTA, VMSF_RGB et VMSF_AUDIO [CVE-2012-6706] ;
  • le remplacement de toutes les URL de miroir par deb.debian.org ; suppression de la compression bz2 pour les sources.

Il y a également eu de nombreuses mises à jour de sécurité comme :
  • la correction de l'absence de validation du mode sécurisé (SecureMode) dans le système de requêtes par ticket OTRS, ce qui pouvait permettre à des agents d'augmenter leurs droits ;
  • la correction d’un problème dans jabberd2, un serveur de messagerie instantanée Jabber, qui autorisait des connexions SASL anonymes, même si elles sont désactivées dans la configuration ;
  • la correction de deux vulnérabilités dans Undertow, un serveur web écrit en Java, qui pourraient conduire à un déni de service ou à une dissimulation de requête HTTP ;
  • la correction d’une faille dans Heimdal, une implémentation de Kerberos 5 qui vise à être compatible avec la version Kerberos du MIT, et fait confiance aux métadonnées prises du texte en clair non authentifié (Ticket), plutôt qu'à la réponse KDC authentifiée et chiffrée. Un attaquant de type « homme du milieu » peut utiliser ce défaut pour se faire passer pour des services auprès du client ;
  • la correction de deux vulnérabilités dans Drupal, un environnement complet de gestion de contenu, notamment le module Overlay ne valide pas suffisamment les URL avant d'afficher leur contenu, menant à une vulnérabilité de redirection d'ouverture et le fait que lorsque des fichiers sont envoyés par des utilisateurs anonymes dans un système de fichiers privé, d'autres utilisateurs anonymes peuvent y accéder menant à une vulnérabilité de contournement d'accès.

Source : Debian
Offres d'emploi IT
Scrum master
GROUPE KEYRUS - Ile de France - Levallois-Perret (92300)
Développeur confirmé Access 97
JobOuaga - France - Ouagadougou (Burkina Faso)
Développeur d'application web F/H
Link-consulting - Midi Pyrénées - Rodez (12000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil