Google recrute un expert en développement de SoC pour mobiles qui travaillait chez Apple
La société veut-elle créer ses propres puces pour mobiles ?

Le , par Christian Olivier, Rédacteur
Dans le domaine de l’IT, qu’il s’agisse de matériel ou de logiciel, il suffit, parfois, de connaitre la fonction d’un employé nouvellement embauché pour deviner les objectifs à plus ou moins long terme d’une entreprise.

Les constructeurs d’appareils électroniques (smartphones, ordinateurs, écrans ou autres) fonctionnent en général de deux manières : soit ils développent en interne des technologies propriétaires pour concevoir leurs produits, soit ils se servent de technologies existantes en payant des royalties à qui de droit, pour concevoir leurs produits.

Google fait partie des très grosses entreprises technologiques de ce siècle. La société est reconnue pour les services qu’elle propose sur Internet, mais aussi pour ses appareils mobiles (smartphones, tablettes et autres) qui utilisent généralement des SoC (system on chip) conçus par des entreprises tierces. Un SoC est une puce électronique qui réunit sur un même circuit intégré les principaux composants d'un ordinateur : processeur, mémoire, puce graphique, modules de communication sans fil et parfois des capteurs.

Google a recruté un nouvel employé, mais pas n’importe lequel puisqu'il s’agit de Manu Gulati. Cet ingénieur a déjà travaillé chez AMD (1995 - 2000), BroadCom (2000 - 2009) et Apple (2009 – 2017). Chez son dernier employeur, Manu Gulati était architecte de microprocesseur. Il a donc largement contribué au développement de tous les SoC mobiles spécifiques des produits iPad et iPhone d’Apple (Ax).

Sur son profil LinkedIn, il est facile de s’apercevoir que Manu Gulati est chaudement recommandé dans quatre domaines IT majeurs : SoC (system on chip), systèmes embarqués, ASIC (application-specific integrated circuit) et microprocesseurs. Vous pouvez également remarquer qu’il est employé chez Google en tant que « Lead SoC Architect » depuis le mois de mai. Son poste englobe les trois attributions suivantes :
  • design de microprocesseur ;
  • multithreading ;
  • chip-lead pour les SoC de hautes performances ciblant les applications de réseau et de sécurité.

Il faut dire qu’Apple perd un atout de taille. En effet, la marque à la pomme a déposé une quinzaine de brevets liés aux puces qui créditent Manu Gulati comme l’un des inventeurs. Certains de ces brevets décrivent l’architecture fondamentale des puces, alors que d’autres sont plus spécifiques de certaines applications. L’un de ces brevets est notamment impliqué dans la mise en œuvre du système de paiement sécurisé d’Apple (Apple Pay).

Depuis le recrutement de Manu Gulati, Google a commencé à publier de nouvelles offres d’emploi pour des postes liés à la conception de puces, dont une pour un « Mobile SoC CPU Architect » et une autre pour un « Mobile SoC Architect. »


D'après le média Variety, Google serait vraisemblablement en train de recruter des personnes capables de l’aider à créer l’architecture de puces nouvelles générations spécifiques et propriétaires pour ses futurs appareils mobiles. Comme d’autres entreprises (Samsung, Huawei, Apple…) le font déjà, Google souhaite probablement disposer de ses propres puces pour mobiles, optimisées pour son environnement logiciel sans être obligé de passer par un fournisseur tiers. Ce phénomène est connu sous le nom de verticalisation.

Il ne faudra pas s’étonner de voir les prochains smartphones Pixel de Google, avec de nouveaux SoC (en général : processeur + mémoire + GPU + modem) qui n’auront rien à voir avec le Snapdragon de QualComm. En créant ses propres puces, Google pourra y intégrer des fonctionnalités avancées comme le Machine Learning, et revendiquer l’originalité de la conception de ses appareils mobiles.

C’est évidemment une mauvaise nouvelle pour Qualcomm qui tire une très grande partie de ses revenus du marché des puces pour mobiles. Il est certain que les parts de Qualcomm sur ce marché seront impactées par cette tendance à la verticalisation du secteur. Afin d’éviter que ce phénomène ne prenne des proportions plus inquiétantes, les entreprises spécialisées dans la fabrication de puces pour mobiles comme Qualcomm, MediaTek ou Intel vont devoir grandement améliorer les spécifications, l’originalité et les prix de leurs SoC afin de rester concurrentiels.

Source : Variety, Profil LinkedIn

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Le père de Swift va quitter les rangs d'Apple pour rejoindre les équipes de Tesla et travailler au développement du pilote automatique
Uber recrute une fine lame de Google pour développer sa technologie de voitures autonomes, il s'agit d'Amit Singhal, l'employé numéro 176 de Google


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre émérite https://www.developpez.com
le 15/06/2017 à 11:13
Google pourra y intégrer des fonctionnalités avancées comme le Machine Learning
pourquoi faire ? je vois pas en quoi se serait utile dans un smartphone...
Avatar de Vadrygar Vadrygar - Membre régulier https://www.developpez.com
le 15/06/2017 à 13:49
Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
pourquoi faire ? je vois pas en quoi se serait utile dans un smartphone...
Un peu comme plein de fonctions de base dans un smartphone qu'on aurait jamais pu imaginer il y a 20 ans. Ca aura probablement des utilités à plus ou moins long terme
Avatar de Mat.M Mat.M - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 15/06/2017 à 14:00
Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
pourquoi faire ? je vois pas en quoi se serait utile dans un smartphone...
l'intérêt du "machine learning" c'est de faire apprendre au smartphone ce qu'il y a de pertinent dans les conversations
Pour simplifier à l'extrême, si tu prononces plusieurs fois le mot Pizza quand tu discutes avec un collègue au téléphone,le smartphone va retenir ce mot là et déclencher une commande de pizza exactement comme avec les assistants personnels ( genre Amazon Alexa )

Ou bien tu est à Londres tu passes à côté d'un resto , il est midi tu reçoit de la pub d'un resto à proximité sous forme de SMS
Ou bien pour un hôtel si tu n'as pas d'hôtel

Donc en matière d'hyperconsommation et de summum du consumérisme on n'a rien trouvé mieux
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre émérite https://www.developpez.com
le 15/06/2017 à 14:04
Citation Envoyé par Vadrygar Voir le message
Un peu comme plein de fonctions de base dans un smartphone qu'on aurait jamais pu imaginer il y a 20 ans. Ca aura probablement des utilités à plus ou moins long terme
j'ai du mal à suivre votre raisonnement... on rajoute pas des trucs inutile dans un soc, surtout au vue de leurs durée de vie très courte.
c'est perdre de l'argent.
Avatar de Mat.M Mat.M - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 15/06/2017 à 14:07
Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
j'ai du mal à suivre votre raisonnement... on rajoute pas des trucs inutile dans un soc, surtout au vue de leurs durée de vie très courte.
c'est perdre de l'argent.
perdre de l'argent...pas grave c'est de la R & D et de toute façon le fabricant ( Apple ou Samsung) se rattrape sur les gros volumes de vente
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre émérite https://www.developpez.com
le 15/06/2017 à 14:15
Citation Envoyé par Mat.M Voir le message
l'intérêt du "machine learning" c'est de faire apprendre au smartphone ce qu'il y a de pertinent dans les conversations
Pour simplifier à l'extrême, si tu prononces plusieurs fois le mot Pizza quand tu discutes avec un collègue au téléphone,le smartphone va retenir ce mot là et déclencher une commande de pizza exactement comme avec les assistants personnels ( genre Amazon Alexa )

Ou bien tu est à Londres tu passes à côté d'un resto , il est midi tu reçoit de la pub d'un resto à proximité sous forme de SMS
Ou bien pour un hôtel si tu n'as pas d'hôtel

Donc en matière d'hyperconsommation et de summum du consumérisme on n'a rien trouvé mieux
j'ai toujours cru que le but d'un smartphone était d'en faire un terminal connecté ?
Google récupère tes conversations sur leurs serveurs, et ces serveurs (qui ont des puces optimisé comme des Nvidia Tesla) effectue les calcules/analyses pour améliorer ton expérience utilisateur.
Depuis quand le smartphones devrait embarqué l'ia ? d’après google le cloud c'est la vie donc faudrait savoir.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre expert https://www.developpez.com
le 15/06/2017 à 14:36
Vous déjà entendu parler des PC zombies ?
Ce sont des ordinateurs infectés par un malware, quelqu'un peut les commander tous en même temps.
Ils peuvent faire des attaques bourrin par déni de service par exemple.

Imaginez si tous les smartphones sous Android au monde participaient au même calcul (comme BOINC : Berkeley Open Infrastructure for Network Computing), ça ferait quasiment l'équivalent d'un petit super calculateur.

C'est devenu puissant un smartphone, ça a beaucoup de ram, plusieurs cœurs, si on multiple ça par plusieurs millions ça doit commencer à faire.
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre émérite https://www.developpez.com
le 15/06/2017 à 14:54
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Vous déjà entendu parler des PC zombies ?
Ce sont des ordinateurs infectés par un malware, quelqu'un peut les commander tous en même temps.
Ils peuvent faire des attaques bourrin par déni de service par exemple.

Imaginez si tous les smartphones sous Android au monde participaient au même calcul (comme BOINC : Berkeley Open Infrastructure for Network Computing), ça ferait quasiment l'équivalent d'un petit super calculateur.

C'est devenu puissant un smartphone, ça a beaucoup de ram, plusieurs cœurs, si on multiple ça par plusieurs millions ça doit commencer à faire.
L'autonomie elle vas en prendre un coup. Vous aller me dire : "les calcules se lancerons uniquement quand le smartphone est en charge"
Plus personne ne recharge ces smartphones toute la nuit.

Imaginez si tous les smartphones sous Android au monde participaient au même calcul (comme BOINC : Berkeley Open Infrastructure for Network Computing), ça ferait quasiment l'équivalent d'un petit super calculateur.
travaillant dans le milieu c'est une très mauvaise idée les calcules ont besoin d'une très faible latence, rien que la latence de la ram est très (trop) importante, alors une connexion 4G...
Si aujourd'hui on dépenses des millions/milliards dans des salles blanches qu'on refroidit avec des centaines de clim comme des bourrins il y'a bien une raison.

Ces cas d'utilisations ou l'architecture s'y prête sont rare.
Avatar de raphchar raphchar - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 15/06/2017 à 16:21
Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
j'ai du mal à suivre votre raisonnement... on rajoute pas des trucs inutile dans un soc, surtout au vue de leurs durée de vie très courte.
c'est perdre de l'argent.
Vu le prix actuel des smartphones, même si le prix de vente doit augmenter de 100€, c'est pas bien grave.
Offres d'emploi IT
Responsable de projet logiciel H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)
Architecte systèmes externes TP400 H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)
Expert application Supply Chain & Achats H/F
Safran - Ile de France - Evry (91)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil