Micro Focus annonce la sortie de Visual COBOL pour Visual Studio 2017
Qui offre aux développeurs COBOL la possibilité de coder avec l'EDI

Le , par Olivier Famien, Chroniqueur Actualités
En 1959, le gouvernement américain a manifesté le désir de concevoir un nouveau langage indépendant des constructeurs avec lequel il pourrait écrire des logiciels de gestion. Pour parvenir à ses fins, un comité a été mis sur pied et quelques mois plus tard dans la même année, les spécifications du langage COBOL (Common Business Oriented Language) ont vu le jour. Comme son nom le suggère, le but principal de ce langage est de développer des programmes pour les domaines liés à la gestion ou la finance.

Entre 1960 et 1980, ce langage fut l’un des plus utilisés. Mais avec l’apparition de nouveaux langages plus ou moins faciles à dompter, de nombreux développeurs ont préféré s’éloigner de COBOL et lui ont même attribué d’autres désignations à travers son acronyme telles que Compiles Only Because Of Luck (compile uniquement par chance) ou encore Completly Obsolete Business Oriented Language (Langage orienté gestion complètement obsolète). Toutefois, même si le langage a traversé plus de la moitié d’un siècle, l’index Tiobe qui classe la popularité des langages de programmation en fonction des recherches effectuées sur 25 moteurs de recherche a classé COBOL à la 25e place derrière Java (1re place), C (2e place), C++ (3e place), Python (4e place), C# (5e place). Au regard de ce classement, on pourrait affirmer sans risque de se méprendre que COBOL tient encore la route.

Aussi, pour donner aux développeurs qui ont embrassé ce langage une raison supplémentaire de ne pas l’abandonner, l’entreprise Micro Focus annonce que sa solution Visual COBOL qui permet d’écrire des programmes COBOL avec les environnements de développement intégré (EDI) Visual Studio ou Éclipse est maintenant compatible avec Visual Studio 2017.

Visual Studio 2017 est disponible en version stable depuis quelques mois et intègre un meilleur support pour le cloud et DevOps, et supporte l’outil Live Unit Testing permettant d’avoir les résultats des tests unitaires et la couverture du code sans pour autant être obligé de quitter l’éditeur de code. Avec le nouveau support Visual COBOL pour Visual Studio 2017 mis en œuvre par Micro Focus, les développeurs COBOL pourront donc tirer profit de toutes ces fonctionnalités pour développer leurs applications.

En plus de ces fonctionnalités, ils pourront également utiliser des outils comme IntelliSense, le parsing en arrière-plan, l’analyse de code, l’autocomplétion, la recherche de code, etc. pour le développement de leurs projets COBOL dans Visual Studio 2017. En outre, Micro Focus explique que les développeurs peuvent se servir de la fonctionnalité SmartLinkage afin d’utiliser COBOL avec C# et d’autres langages .NET. Enfin, l’entreprise précise que les développeurs ont un accès complet au Framework .net avec une implémentation COBOL orienté objet et disposent aussi d’une architecture flexible permettant une compilation COBOL en langage MSIL pour le déploiement .NET ainsi qu’un support supplémentaire pour le déploiement sur Azure.

Avec ce support pour Visual Studio 2017, les développeurs COBOL sont donc en mesure de concilier un ancien langage et des outils modernes pour finalement accroître leur productivité dans le développement de leurs applications de gestion.

Source : Micro Focus

Et vous ?

Que pensez-vous de Visual COBOL pour Visual Studio 2017 ?

Pensez-vous que ce support soit utile ?

Pourra-t-il amener d’autres développeurs à s’orienter vers ce langage ?

Voir aussi

Jean E. Sammet, une informaticienne qui a participé au développement de COBOL, est morte à l'âge de 89 ans
Node.cobol / Node.fortran : exécuter du code COBOL et Fortran dans Node.js et inversement grâce à ces bibliothèques

La Rubrique Programmation, Forum Cobol


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil