Les États-Unis, le Mexique et le Canada achètent de plus en plus de robots,
Selon vous plus de robots c'est plus d'emploi ou le contraire ?

Le , par Coriolan

0PARTAGES

11  1 
Selon vous plus de robots c'est :
La vague de robotisation n’est pas prête à ralentir surtout que les robots continuent à devenir plus petits et surtout plus abordables. En conséquence, les ventes de robots ont augmenté considérablement l’année dernière en Amérique du Nord, avec de plus en plus d’entreprises qui tournent vers la relocalisation économique, afin d’installer leurs opérations manufacturières près du marché américain.

Les entreprises nord-américaines ont acheté au total 9773 robots industriels pour une valeur de 516 millions de dollars durant le premier trimestre de 2017. Ce chiffre montre que le nombre de robots livrés a augmenté de 32 % par rapport à la même période de 2016. L’année dernière, 7406 robots ont été commandés par les firmes nord-américaines pour une valeur de 402 millions de dollars.

Pourquoi cette vague de robotisation ? La réponse est simple, les robots ont une productivité beaucoup plus accrue que la main-d’œuvre à bon marché des pays tiers. En effet, les entreprises qui ont eu recours à ces machines ont vu leur productivité exploser, à l’image de cette usine chinoise qui a déjà remplacé deux tiers de son personnel par des robots, ce qui a permis d’augmenter la productivité de 250 %. Grâce à cet atout, les entreprises ne sont plus tentées par les énormes bénéfices de la délocalisation et préfèrent désormais relocaliser leurs opérations près de leur marché respectif.

Aux États-Unis, bien avant l’arrivée de Trump, des entreprises ont commencé à planifier l’automation de leurs usines afin de ne pas délocaliser la production. Le président Trump s’est félicité de la décision de Carrier d’investir dans une usine dans l’État de L’Indiana au lieu de transférer la production au Mexique, mais en réalité, le constructeur ne compte garder que 800 sur les 1400 employés de l’usine, les jobs perdus seront remplacés par des robots. Et même ceux restants seront menacés dans le futur. Adidas, une autre firme qui compte installer sa production aux États-Unis va ouvrir une usine à Atlanta, mais la totalité de la production de cette usine sera assurée par des robots et seuls 160 employés humains seront recrutés.

Il est clair qu’avec la robotisation, on assiste à un retour dans leur pays d’origine d’unités productives qui étaient délocalisées sous diverses formes dans les pays à faibles coûts salariaux. La raison de cette vague de relocalisation est due en premier lieu aux robots dont les prix et la taille continuent de baisser. De 2015 à 2016, la valeur en dollars des robots commandés a baissé malgré la hausse du nombre de robots commandés. Le prix unitaire des robots a baissé de 3 % entre le premier trimestre de 2016 et la même période de 2017.

La question qui hante les économistes désormais est de savoir si cette vague de robotisation va affecter l’emploi. Certains ne sont pas préoccupés de voir l’intelligence artificielle remplacer des employés humains, mais des rapports récents indiquent que ce scénario a déjà commencé. Selon une étude de PwC, 38 % des emplois aux États-Unis sont menacés de disparaitre avant 2030 en raison du recours de plus en plus accru aux machines. Une autre étude de l’Université d’Oxford cette fois a trouvé des résultats similaires : les chercheurs estiment que l'IA pourrait faire disparaitre 47 % des emplois aux États-Unis durant les deux prochaines décennies et accentuer davantage l'inégalité des revenus durant les deux prochaines décennies.


Alors devrons-nous craindre une vague de chômage de masse causée par la robotisation ? Difficile de répondre quand on voit que les pays qui emploient le plus de robots n’ont quasiment pas de chômage. En effet, les partisans de la robotisation donnent l’exemple de l’Allemagne qui possède près de trois fois plus de robots industriels que la France, toutefois, elle est quasiment au plein emploi ! En termes de densité robotique, la France compte un peu plus de 100 robots pour 10 000 salariés (contre 300 pour l’Allemagne). Si l'on met ces chiffres en parallèle avec le taux de chômage, on constate que celui-ci est le plus bas dans les pays les plus robotisés. La même chose peut être dite sur les États-Unis ou encore le Japon.

Une chose est sûre, cette vague de robotisation va continuer dans le futur, selon ABI Research, les livraisons de robots industriels vont dépasser les 30 milliards de dollars en 2020 et près de 45 milliards de dollars en 2025. En moins de 10 années, les livraisons globales pourraient atteindre un million d’unités par an.

Source : ABI Research

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Plus de robots c'est plus d'emplois ou plus de chômage ?

Voir aussi :

Les employés des pays en développement seront les plus affectés par la robotisation, les deux tiers des emplois sont menacés par les machines
Le fondateur d'une firme de capital risque pense que l'IA va remplacer la moitié des emplois durant les 10 prochaines années

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de TallyHo
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 12/05/2017 à 0:17
Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
En effet, les partisans de la robotisation donnent l’exemple de l’Allemagne qui possède près de trois fois plus de robots industriels que la France, toutefois, elle est quasiment au plein emploi !

en science et particulièrement en statistique cette erreur est rappelée par la phrase « la corrélation n'implique pas la causalité »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cum_ho...go_propter_hoc
Le taux de chômage pris seul ne sert à rien car il peut y avoir des tas de raisons à la baisse du chômage. Par exemple chez nous, il n'y a qu'à voir les radiations abusives ou l'augmentation du travail précaire et des petits boulots (donc pas des emplois d'ingé ou de techs). Tout cela mérite une étude approfondie pour savoir exactement où on va mais je doute que nos politiciens le fassent un jour...
Avatar de Joe Le Boulet
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 12/05/2017 à 1:07
@ TallyHo
je valide à 200%

Je pense qu'en France ca va être terrible car je n'ai pas l'impression qu'un homme politique s'intéresse au sujet et des mesures sont à prendre dès à présent pour préparer le future (notamment au niveau éducatif) .
Fin bon quand les gens feront comme aux états-unis et auront trois taf payé une misère pour vivre ou seront au chomage, ca changera peut être.
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 12/05/2017 à 7:46
l'avantage des robots c'est qu'ils coûtent moins cher que les ouvriers Chinois, Taiwanais ou Roumains.
Cela offre à nos pays l'opportunité de renouer avec l'industriel.

MAIS hélas nous avons beaucoup perdu dans ce secteur en terme de savoir faire et d'infrastructure, il est peut être déjà trop tard...
Mais bon je perd pas espoir d'avoir un jour un smartphone/pc/tablette conçue et fabriqué en France. TSMC à bien son siège social en Allemagne et Bull fabrique encore des carte mères en France donc je garde espoirs qu'on as encore des gens compétents dans ces domaines dans ce pays.
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 12/05/2017 à 8:39
Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
Difficile de répondre quand on voit que les pays qui emploient le plus de robots n’ont quasiment pas de chômage.
Vraisemblablement elles ont pas toutes attendu cette étape pour commencer.
Avatar de MaximeCh
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 12/05/2017 à 8:43
Je suis d'accord il serait temps qu'on développe une politique nationale du semi-conducteur et de l'industrie informatique.
On a bien aussi STM, mais les microcontrôleurs et les CPUs, c'est pas le même topo...
Avatar de myNameIsFlo
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 12/05/2017 à 11:19
Partage l'avis. On ne s'occupe pas de des questions de l'industrie et de projection vers l'avenir car on se fait voler à chaque élection par des questions de sécurité, d'immigration et autre troll de bas étage

Nous n'avons aucune politique nationale de développement à moyen terme et aucune réactivité. Alors robot, pas robot; chômage, pas chômage. On va continuer à subir et à être diriger par une économie déconnectée à coup de camembert où le taux d’endettement et de chômage dirige notre avenir.

Quant à nos politiques, ils continueront à baisser un point de taxe à droite pour en remettre un à gauche car ils ne savent rien faire d'autre... noway!

Conclusion: robot ou pas, on est en roue libre et ça ne changera pas sans politique interventionniste à moyen et long terme.
Avatar de brulain
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 12/05/2017 à 12:39
Franchement, je ne vois pas l'intérêt pour les entreprises d'acheter des robots si c'est pour employer plus de personnes.
Donc oui, clairement, le chômage va augmenter et/ou l'emploi se réduire.
Avatar de Thorna
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 12/05/2017 à 14:11
Décidément, c'est un sujet à la mode en ce moment ! Ce qui ne change pas ma réponse : on ne remplacera jamais 100 000 emplois par 5 000 robots + 100 000 emplois !
Avatar de LapinGarou
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 12/05/2017 à 17:41
En tous cas ça créera plus d'emplois/choix de postes pour les programmeurs en robotique
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/05/2017 à 18:06
Citation Envoyé par brulain Voir le message
Franchement, je ne vois pas l'intérêt pour les entreprises d'acheter des robots si c'est pour employer plus de personnes.
Donc oui, clairement, le chômage va augmenter et/ou l'emploi se réduire.
Parce que tu ne comprends rien de rien à la mondialisation comme tout ceux qui votent Melenchon, Hamon ou le Pen.

Ton entreprises va mal :

1) Tu est français, tu t'inscrit à la CGT, tu votes Melenchon, Hamon ou Marine LE PEN, tu fait grève, résultat ton entreprise coule (tous les deux jours un PDG en France se suicide et son entreprise est liquidée), tu es au chômage, et tu as dégouté tous les investisseurs de jamais venir créer une entreprise en France : augmentation massive du chômage pour tous, c'est ce qui se passe.

2) Tu est Japonais, Allemand , Coréen du sud, Américain, ... : Au lieu de baisser les bras tu demandes à de vrais bons capitalistes riches d'investir en payant des ingénieurs, des machines, des robots, et tu crée une super usine robotisée, pour fabriquer des supers produits moins cher, et tu inondes le monde entier avec, en faisant énormément d'heureux qui vont acheter de meilleurs produits moins chers. C'est pas parce qu'il y à des robots qu'on peu pas embaucher : ingénieurs, techniciens, gestion, commerciaux, comptables, RH, personnel de ménage, gardiennage, etc : + Emplois !

Donc capitalisme plus robots : Profit, gens heureux avec un travail, pouvoir d'achat en hausse (prix des produits en baisse).
Voter Melenchon, Le PEN, Hamon, s'inscrire a la CGT : Ruine pour tous le pays...

Le problème en France c'est pas la mondialisation, ni l'euro, ni l'europe, le problème en France c'est la connerie, la bêtise, l'ignorance, l'intox de gauche, le socialisme et le communisme.

Presque tous les pays d'Europe sont en train de sortir du chômage et de la crise, sauf la France, à cause du socialisme... Surtaxer les entreprises et l'emploi est la pire des choses à faire, c'est ce qui est fait en France depuis 1981....
Et non Sarkozy n'à pas eu une politique de droite : il à augmenté les impôts et la dette et rien changé au système communiste mis en place par Mitterrand, donc je rappelle que le dernier président à avoir eu une vrai politique de droite c'est Pompidou et sous Pompidou il y avais le plein emploi !
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web